La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « éclectique »

Éclectique

Définitions de « éclectique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLECTIQUE, adj.

A.− PHILOSOPHIE
1. [Appliqué à une chose abstr.] Qui est relatif à l'éclectisme*, en tant que méthode ou école philosophique :
1. Dans le ivesiècle le polythéisme expirait. Il chercha pour se relever à se réfugier dans la philosophie alexandrine, éclectique, déiste, qui, admettant tous les cultes comme divins, niait la divinité des dieux... Vigny, Journal d'un poète,1844, p. 1224.
2. [En parlant d'une pers.] Qui est partisan de l'éclectisme*. Ils [les Alexandrins] sont ouvertement éclectiques (Cousin, Hist. gén. philos.,1861, p. 192).
Emploi subst. [Le] professeur de philosophie, vieil éclectique cousinien (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 74).
B.− P. ext. (parfois péj.)
1. [En parlant d'une pers.] Qui aime à choisir ce qui lui plaît dans des catégories de choses ou de personnes très différentes, qui est capable d'apprécier des choses ou des personnes fort diverses, qui refuse tout choix exclusif. Un jeune normalien, éclectique et libre penseur (Martin du G., Devenir,1909, p. 11).
Emploi subst. :
2. Une œuvre faite à point de vue exclusif, quelque grands que soient ses défauts, a toujours un grand charme pour les tempéraments analogues à celui de l'artiste. L'œuvre d'un éclectique ne laisse pas de souvenir. Un éclectique ignore que la première affaire d'un artiste est de substituer l'homme à la nature et de protester contre elle. Cette protestation ne se fait pas de parti pris, froidement, comme un code ou une rhétorique; elle est emportée et naïve, comme le vice, comme la passion, comme l'appétit. Un éclectique n'est donc pas un homme. Baudelaire, Salon,1846, p. 169.
2. [Appliqué à une chose] Qui manifeste cette capacité ou cette complaisance à choisir dans des catégories très diverses; qui est fait d'éléments très divers, rassemble une grande variété de tendances. Art, goût, opinion éclectique. Paris est le seul lieu du monde où il existe de ces maisons éclectiques où tous les goûts, tous les vices, toutes les opinions sont reçus avec une mise décente (Balzac, Fille Ève,1839, p. 194).
Prononc. et Orth. : [eklεktik]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1651 [d'apr. Bl.-W.1-5]; 1732 « nom que l'on donnait à quelques philosophes anciens » (Trév.); 1818 philos. mod. (V. Cousin, Cours de 1818 d'apr. l'éd. 1836 ds P. Janet, Victor Cousin et son œuvre, Paris, éd. Calmann-Lévy, p. 64); 1832 « qui n'est pas exclusif dans ses goûts » véritable éclectique comme on dirait aujourd'hui (Hugo, N.-D. Paris, p. 40). Empr. au gr. ε ̓ κ λ ε κ τ ι κ ο ́ ς « qui exerce un choix, sélectif » (cf. ο ι ̔ ε ̓ κ λ ε κ τ ι κ ο ι ́ « les Éclectiques, philosophes qui empruntaient des éléments de leur doctrine à différentes écoles, surtout à l'épicurisme et au stoïcisme »), v. Lal., lui-même dér. de ε ̓ κ λ ε ́ γ ε ι ν « choisir ». Fréq. abs. littér. : 68.
DÉR.
Éclectiquement, adv.D'une manière éclectique, sans se prononcer catégoriquement pour une tendance ou une opinion déterminée. Quant à « Phèdre » [jouée par Rachel], je trouve que vous la jugez un peu éclectiquement. Elle a complètement réussi (Sainte-Beuve, Corresp.,t. 5, 1818-69, p. 64). Seule transcr. ds Littré : é-klè-kti-ke-man. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de éclectique, suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

éclectique \e.klɛk.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Philosophie) Personne qui n’adopte pas une doctrine particulière mais choisit, dans les divers systèmes, les opinions qui lui paraissent les plus justes.
    • L’éclectique est un philosophe qui foulant aux piés le préjugé, la tradition, l’ancienneté, le consentement universel, l’autorité (...) — (Denis Diderot et Jean le Rond D'Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, tome 5, article « ECLECTISME ». Paris : 1751-1772.)
    • Or, vous avez entrepris cette tâche : donc vous êtes vous-même un éclectique. — (F.J.V. Broussais, Annales de la médecine physiologique, Volume 3, 1823)

Adjectif - français

éclectique \e.klɛk.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Philosophie) Qui n’adopte pas une doctrine particulière mais choisit, dans les divers systèmes, les opinions qui lui paraissent les plus justes.
    • Un philosophe éclectique.
    • La philosophie éclectique.
  2. (Par extension) Qui est d’une disposition d’esprit non systématique, accueillante et qui adopte ce qui lui parait bon dans un ensemble d’idées, d’opinions.
    • Éclectique en littérature, en peinture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLECTIQUE. adj. des deux genres
. Qui, sans adopter un système particulier, choisit, dans les divers systèmes, les opinions qui lui paraissent les plus justes. Un philosophe éclectique. La philosophie éclectique. Par extension, il signifie Qui est d'une disposition d'esprit non systématique, accueillante. Éclectique en littérature, en peinture.

Littré (1872-1877)

ÉCLECTIQUE (é-klè-kti-k') adj.
  • 1 Terme de philosophie. Qui admet ce que chaque système paraît offrir de bon. Philosophie éclectique.
  • 2Il se dit de ceux qui professent cette doctrine. Un philosophe éclectique.

    S. m. Un éclectique, les éclectiques. L'épicurien, l'éclectique goûtaient ensemble les douceurs de la société, Voltaire, Phil. II, 187.

    Il se dit aussi de médecins qui ont appliqué la méthode éclectique aux systèmes médicaux.

    Dans le langage ordinaire, se dit de tout. Éclectique en littérature, en politique, en religion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éclectique »

Ἐϰλεϰτιϰὸς, de ἐϰλέγειν, choisir, le même que le latin eligere, élire (voy. ÉLIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien ἐκλεκτικός, eklektikos (« sélectif »), dérivé de ἐκλέγω, eklegō (« prendre, choisir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éclectique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éclectique eklɛktik

Évolution historique de l’usage du mot « éclectique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éclectique »

  • Un éclectique est un navire qui voudrait marcher avec quatre vents. De Charles Baudelaire / Curiosités Esthétiques
  • Les arts d’Asie (archéologie, objets de culte, tabatières, porcelaine, peintures sur rouleau, paravent japonais, objets en jade) mais aussi d’Afrique (bolis, sculptures, reliquaire kota, calebasse transformée en pichet) complètent cette vente pour le moins éclectique. , Aux Andelys, dans l'Eure, une vente d'art éclectique samedi 27 juin | L'Impartial

Traductions du mot « éclectique »

Langue Traduction
Anglais eclectic
Espagnol ecléctico
Italien eclettico
Allemand eklektisch
Chinois 折衷的
Arabe انتقائي
Portugais eclético
Russe эклектический
Japonais 折衷的
Basque eklektikoa
Corse eclettiche
Source : Google Translate API

Synonymes de « éclectique »

Source : synonymes de éclectique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éclectique »

Éclectique

Retour au sommaire ➦

Partager