La langue française

Échalas

Sommaire

Définitions du mot échalas

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHALAS, subst. masc.

A.− Piquet de bois servant à soutenir une plante, un arbuste, et en particulier les ceps de vigne ,,pendant les premières années de sa vie végétative`` (Brunet, Matér. vitic., 1909, p. 88). Échalas de chêne, de châtaignier, de roseau; échalas ou pieu de clôture. Synon. pieu, tuteur, paisseau.Il la trouva debout, le front contre la fenêtre, et qui regardait dans le jardin, où les échalas des haricots avaient été renversés par le vent (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 16).Après avoir passé la Seine à Caudebec, traversé l'Orne, la Loire, il [Janeway] avait cheminé jusqu'au Bocage, à travers les échalas angevins (Morand, P. de Saligny,1947, p. 92):
1. Rien de plus triste que les pays vignobles avant que la vigne n'ait des feuilles. On ne voit à perte de vue sur ces coteaux que des échalas d'un gris mort. Michelet, Journal,1839, p. 293.
P. métaph. Mais peut-être sa pensée-liane avait-elle besoin de cet échalas-support pour s'élever (Gide, Journal,1930, p. 988).
Pop. Jus d'échalas (France 1907), vin à racler les échalas. Vin de qualité médiocre. Passant leur temps à boire le vin gris trouble, à racler des échalas (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 62).
P. ext. Bâton de bois servant de canne ou d'arme. Il me lit une lettre de son gendre, lui apprenant qu'il a été employé à ramener à coups d'échalas les gardes nationaux et les mobiles fuyards (Goncourt, Journal,1871, p. 724).
B.− P. compar., fam. [En parlant d'une pers. grande et maigre] Elle est sèche comme un échalas, cette petite (Zola, Nana,1880, p. 1364).Un individu bizarre, étique et long comme un échalas (Arnoux, Rêv. policier amat.,1945, p. 161).
En emploi adj. :
2. Une femme de vingt-cinq à trente ans, anémique et pâle, très échalas, avec des rêves de tout dans les yeux, et des envies de tout dans sa poitrine en planche à hacher... Giono, Chroniques,Noé, 1947, p. 36.
Pop. Avoir l'air d'un échalas, être planté comme un échalas. Se tenir très raide. Il [le vétérinaire] se retourne (...) et demeure là, les mains au dos, raide et petit comme un échalas dans une vigne (Genevoix, Rroû,1931, p. 250).
En échalas. Maigre et long. Mais cette maladie ambulante, vêtue de beau drap, balançait ses jambes en échalas dans un élégant pantalon (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 147).
SYNT. Nez en échalas; bras, membre maigre comme un échalas.
Prononc. et Orth. : [eʃala]. [a] ant. à la finale ds les dict. mod. Dub., Pt Rob., Pt Lar. 1968, Warn. 1968 et Lar. Lang. fr. Mais [ɑ] post. ds les dict. anc. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2 1787, Land. 1834, Besch. 1845, Littré, DG, Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930. Pour Rouss.-Lacl. 1927, p. 135, l'a est indécis. Cf. finale -as. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1215 eschalaz (1215, A.N.K., 28, pièce 3 ds Gdf. Compl.); 1690 fig. « personne longue et maigre » (Fur.). Altération prob. d'apr. échelle* de l'a. fr. escharat, (1158 hescaraz, charte du Beauvaisis ds Romania t. II, p. 378; v. aussi Du Cange, s.v. eschara), issu d'un type *charas (cf. le dér. charasson « échalas », des dial. du centre, Jaub.; ainsi que les correspondants du Nord de l'Italie, REW3, 1862); lui-même d'un lat. vulg. *Caracium (Carracium, 643, éd. de édit de Rotharis ds B. Löfstedt, Studien über die Sprache der langobardischen Gesetze, p. 312), dér. du gr. χ α ́ ρ α ξ « roseau ». Échalas a supplanté le fr. plus ancien paisseau*. Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 269. − Hehn (V.). Kulturpflanzen und Haustiere in ihrem Übergang aus Asien nach Griechenland. 1902, p. 571.

échalas (fin xviie) est un croisement de échelle et de harasse (fin xiie)-

Wiktionnaire

Nom commun

échalas \e.ʃa.la\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Bâton d’un mètre ou deux de long, voire plus, que l’on fiche en terre pour soutenir un cep de vigne, une tige de houblon ou un arbuste.
    • L’échalassement, s'il est mal soigné, nuit à tous les ceps, mais sur-tout aux jeunes ; ils sont trop foibles pour se soutenir par eux-mêmes, et si leur échalas est renversé, on les voit ramper sur la terre avec lui. — (Jean Antoine Roulet, Recueil des mémoires sur la culture de la vigne, 1808, page 121)
    • Par les meurtrières du salon, on voit la Marne qui reluit, la berge pleine de soleil, et des Prussiens qui détalent comme de grands lévriers à travers les échalas de vignes. — (Alphonse Daudet, Aux avant-postes, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 82.)
    • Une partie des échalas étaient couchés à terre et trois à quatre cents femmes accroupies semblaient éplucher une immense salade. — (Charles Deulin, Cambrinus)
    • Les vignes s’étendaient au loin, blanches, piquées d’échalas comme des croix incomplètes, des croix pour cimetières de bêtes. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 82)
    • Ça brouillassait dans les vignes, il broussinait. Il avait pas mal lichotté au café, et, un peu derne, il manque de s’empierger dans les échalas et de se rétaler. — (Testez la dictée en parler champenois ! L'Est-Éclair, 5 juin 2009)
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L'Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chap. 7)
  2. (Botanique) Synonyme de saule marsault qui sert à faire des tuteurs ou échalas.
  3. (Familier) (Ironique) Homme grand et maigre.
    • Ils sont longs comme des échalas, ronds comme des citrouilles, noueux comme des branches d’olivier, courbés en avant ou rejetés en arrière par l’ampleur du ventre. — (Guy de Maupassant , La femme de Paul, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 226)
    • Le même problème se posa pour l’allure. On devait répondre distinguée, simple, sportive…
      Je ne m’étais jamais trouvé « distingué ». Pour moi la distinction s’accompagnait la plupart du temps d’un aspect d’échalas.
      « Mettez « simple » !, dit je pour couper court.
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 67)
    • Un échalas, maigre, jaunâtre, avec des yeux de serpent. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Mai 1977. Assis sur la plage de l’hôtel Mauna Kea à Hawaï, deux hommes construisent un château de sable. L'un est un grand échalas de trente ans, avec une barbe et des cheveux négligés, […]. — (John Baxter, Citizen Spielberg, traduit de l'anglais par Mimi et Isabelle Perrin, Nouveau Monde éditions, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHALAS. n. m.
Bâton d'un mètre ou deux de long que l'on fiche en terre pour soutenir un cep de vigne, un petit arbre, un arbuste. Planter, ficher, arracher des échalas. Fam., Droit comme un échalas. Maigre comme un échalas.

Littré (1872-1877)

ÉCHALAS (é-cha-lâ ; l's se lie : un é-cha-lâ-z aigu) s. m.
  • 1Bâton de longueur variable auquel on attache un cep de vigne. Botte d'échalas. Les rois boiront, Tous en rond ; Les lauriers serviront D'échalas à nos vignes, Béranger, Grande orgie.

    Fig. C'est un vrai échalas, se dit de quelqu'un qui est maigre et mince. [La Chaise, capitaine de la Porte] C'était un grand échalas, prodigieux en hauteur, Saint-Simon, 50, 85.

    Se tenir droit comme un échalas, affecter de se tenir fort droit.

    On dit dans le même sens : il a avalé un échalas.

  • 2Bâton de frêne propre à faire une raquette.
  • 3Se dit des tringles pour treillage.

HISTORIQUE

XIIIe s. Eschalaz, bren [son], fuerre, tuile, ne doivent point de chaucie, Liv. des mét. 278. Lance [il] portoit bele à mesure, Qui fu fete d'un escalas, Fabliaux mss. n° 7615, t. II, f° 192, dans LACURNE.

XIVe s. Pour ce que en icelles vignes failloit mettre et employer lors environ dix javelles d'eschalas, Du Cange, eschalacius.

XVe s. Six jarbes d'escalas ou escharsons, Du Cange, ib. Eschalassons ou bastons à ploier et soustenir vigne, Du Cange, ib.

XVIe s. On les [les vignes] supporte avec paisseaux, eschallats, charniers, diversement nommés selon les endroits, De Serres, 178.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échalas »

L’ancien français avait eschalaz (1215), escharat (1158), hescaraz, issu d’un étymon *charas (→ voir charasson « échalas », dans les dialecte du centre), lui-même d’un latin characias devenu *caracium, dérivé du grec χάραξ, kharax (« roseau »). Il a supplanté le plus ancien paisseau [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, charasson, charisson, charnier ; picard, écarats ; piémont. scaras ; bas-lat. eschara, scaratus, scaritio ; du bas-latin carratium, échalas (avec prothése de es), du grec χάραξ, pieu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « échalas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échalas eʃala

Évolution historique de l’usage du mot « échalas »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échalas »

  • Il n’y a rien qui fâche plus un acteur que de constater qu’il est moins applaudi qu’un rival. J’ai infiniment de respect pour Ronald Reagan mais il était parfois très cabotin de par son passé hollywoodien. L’un des moteurs de son rapprochement avec Gorbatchev, c’est l’extraordinaire succès de ce dernier sur la scène mondiale, en termes de popularité. Il ne fallait pas laisser la scène au secrétaire général du Parti Communiste d’Union Soviétique. Si nous descendons de plusieurs crans, avec l’actuel duo du pouvoir exécutif français, nous sommes confrontés à la même rivalité mimétique, en tout cas du côté du président. Quoi, je prononce des discours pleins de lyrisme, je me mets en scène comme chef de guerre, et on me préfère un grand échalas effroyablement technocrate? Si vous ajoutez l’irruption sur la scène d’une autre diva, Philippe de Villiers, qui vient jeter de l’huile sur le feu, nous voilà devant une mauvaise pièce de boulevard. A vrai dire, peu importe les faits, pour Emmanuel Macron: les Français préfèrent (relativement) la sobriété de M. Philippe, les tâtonnements pas très glorieux d’un homme qui apparemment est sincère. Le président oublie aussi la logique des institutions: c’est lui qui fait et défait ses premiers ministres. En l’occurrence, cela passe pourtant après la jalousie cabotine, qui peut devenir obsessionnelle.  Atlantico.fr, Les Français, ce continent inconnu d’Emmanuel Macron ? | Atlantico.fr
  • Après avoir cassé la voiture, son sauveur devenu bourreau l'appelle et lui envoie 51 messages, tous plus menaçants les uns que les autres, avant de cogner à sa porte. Il fait un tel vacarme qu'elle finit par ouvrir. Toute la journée, ce grand échalas surexcité la menace, l'empêche de sortir, lui cogne la tête sur le mur et le balcon… Il tente aussi de l'embrasser et lui touche les parties intimes par-dessus ses vêtements. Il va « la brûler » et la « jeter par la fenêtre », lance-t-il, surveille tous ses faits et gestes, l'obligeant même à faire ses besoins naturels sous ses yeux. leparisien.fr, Yvelines : séquestrée chez elle pendant dix heures par un toxicomane - Le Parisien
  • Est-ce bien lui? A la vue des images, difficile d'imaginer que ce grand échalas n'est autre que Nikola Jokic. Souvent moqué pour son surpoids, l'intérieur des Denver Nuggets a entrepris une incroyable métamorphose pendant le confinement. Pesé à près de 130 kilos en début d'année, Jokic avait débuté un régime pendant la saison régulière de NBA qu'il a visiblement poursuivi de manière drastique après l'arrêt de la compétition. RMC SPORT, NBA: l'impressionnante métamorphose de Jokic, très amaigri
  • Suite aux premières (re)plantation de vignes sur la colline de Bregille (vigne Chardonnay et conservatoire de cépages anciens bisontins), les bénévoles de l'association "Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs" mettent à profit ces jours de repos végétatif pour fabriquer les échalas (piquets de bois) qui serviront à conduite les vignes. , Actualités locales - Besançon / (re)plantation de vigne : recherche "banc d'âne" pour fabriquer les échalas

Traductions du mot « échalas »

Langue Traduction
Anglais stakes
Espagnol apuestas
Italien posta in gioco
Allemand einsätze
Chinois 赌注
Arabe رهانات
Portugais estacas
Russe ставки
Japonais
Basque partaidetza
Corse pales
Source : Google Translate API

Synonymes de « échalas »

Source : synonymes de échalas sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « échalas »

Partager