La langue française

Domestiquer

Sommaire

  • Définitions du mot domestiquer
  • Étymologie de « domestiquer »
  • Phonétique de « domestiquer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « domestiquer »
  • Citations contenant le mot « domestiquer »
  • Traductions du mot « domestiquer »
  • Synonymes de « domestiquer »
  • Antonymes de « domestiquer »

Définitions du mot domestiquer

Trésor de la Langue Française informatisé

DOMESTIQUER, verbe trans.

A.− Rendre domestique (un animal, une espèce animale). Domestiquer un cheval sauvage. Synon. apprivoiser, dompter.Je crois (...) que les animaux (...) sont ingénieux et pleins d'art. En les domestiquant, nous (...) dépravons leur cœur et leur esprit (France, Pt Pierre,1918, p. 207).Les animaux le plus anciennement domestiqués ne le furent pas en vue du transport (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 220):
1. Le premier soin de l'Homme fut de purger la terre des monstres et des animaux les plus nuisibles, − dont il ne conserva que les imaginaires. Puis, il s'occupa de domestiquer ceux dont il pouvait se servir... Valéry, Mauvaises pensées et autres,1942, p. 215.
Emploi pronom. passif (p. métaph.). Lui [Alexandre] (...) sentait que sa fortune se décidait, attendait la ripaille certaine, en jeune loup qui se résigne à se domestiquer, pour dévorer ensuite à l'aise toute la bergerie (Zola, Fécondité,1899, p. 683).
P. ext. [En parlant de phénomènes naturels] Rendre inoffensif, utilisable. La marée était plus que vaincue, elle était domestiquée. L'océan faisait partie du mécanisme (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 311).La nature est une chose effrayante et même quand elle est fermement domestiquée, comme au bois, elle donne encore une sorte d'angoisse (Céline, Voyage,1932, p. 70).
B.− P. anal.
1. [En parlant de pers.] Synon. asservir, assujettir.
a) Mettre (quelqu'un) sous sa coupe. « Et tu vendrais tes bijoux, pour me domestiquer de leur prix... » (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 351).
Emploi pronom. passif. Se domestiquer à.Devenir le serviteur de. Qu'est-ce que tout cela, sinon la lutte de la terre et de la race contre la féodalité financière à laquelle tout naturellement le déracineur Bouteiller devait dans un bref délai se domestiquer? (Barrès, Scènes et doctr.,t. 2, 1902, p. 180).
b) Asservir (un groupe). On masturbe les peuples comme les lions, pour les domestiquer (Goncourt, Journal,1863, p. 1213).Nos coloniaux ne réussiront pas aussi facilement qu'ils l'imaginent à occuper Fez, à domestiquer le Maroc (Jaurès, Eur. incert.,1914, p. 273):
2. Si j'étais le ministre de la Justice, je ferais sur-le-champ arrêter M. Christophe et, par là, j'exécuterais ou domestiquerais tout le personnel parlementaire... Barrès, Leurs figures,1901, p. 11.
2. [En parlant d'activités humaines] Maîtriser, dominer.
a) Dans le domaine philos., pol.Tous les philosophes qui s'en sont occupés [du temps et de l'espace] n'ont pu domestiquer la double et formidable énigme (Maeterl., Hôte inconnu,1917, p. 153).On peut tromper les autres, on ne se trompe pas soi-même. Ceux qui prétendent le contraire ont sans doute la chance de pouvoir domestiquer leur orgueil (H. Bazin, Mort pt cheval,1949, p. 79).
b) Dans le domaine artistique.De Van Gogh à Rouault, en passant par les expressionnistes flamands et germaniques, la volonté d'expression est domestiquée par la volonté de style (Malraux, Voix sil.,1951, p. 594).Nommons donc, pour simplifier les choses, ce fluide : poésie, et : art, l'exercice plus ou moins heureux par quoi on le domestique (Cocteau, Poésie crit.I, 1959, p. 52).
Prononc. et Orth. : [dɔmεstike]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. xves. (G. Tardif, Traité de fauconnerie, 55, Jouaust ds Delb. Recueil). Dénominatif de domestique*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 35.
DÉR.
Domesticable, adj.Que l'on peut domestiquer. a) [En parlant d'un animal] Ces êtres non domesticables (...) sont donc susceptibles de modifier le premier de tous les instincts, celui de l'alimentation, en raison des ressources que leur offre le milieu où ils se trouvent (Sand, Prom. autour vill.,1860, p. 51).b) [En parlant d'une pers.] Avec la manie singulière que je lui ai connue toute sa vie de s'inventer des patrons, lui, le plus personnel, le moins domesticable des hommes, il [Péguy] s'était mis avec bonheur dans la grande ombre de Jaurès (Tharaud, Péguy,1926p. 232). [dɔmεstikabl̥] 1reattest. 1860 (Sand. loc. cit.); du rad. de domestiquer, suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Verbe

domestiquer \dɔ.mɛs.ti.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre domestique un animal sauvage.
    • Son apparition date de la révolution néolithique, quand l’être humain a commencé à détruire les habitats sauvages pour étendre les terres cultivées et à domestiquer les animaux pour en faire des bêtes de somme. — (Sonia Shah, Contre les pandémies, l’écologie, Le Monde diplomatique, mars 2020, p.1, p.21)
  2. (Par extension) En parlant des hommes, asservir, priver de l’indépendance.
  3. (Par extension) Rendre utilisable par l’homme.
    • L'homme a domestiqué le feu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOMESTIQUER. v. tr.
Apprivoiser des animaux sauvages, les rendre domestiques. Par extension, il signifie, en parlant des Hommes, Asservir, priver de l'indépendance.

Littré (1872-1877)

DOMESTIQUER (do-mè-sti-ké) v. a.
  • Rendre domestique un animal sauvage.

    Se domestiquer, v. réfl. Tel animal se domestique difficilement.

HISTORIQUE

XVIe s. Oyseaulx tant bien faictz et domestiquez, que, partans du chasteau pour s'esbattre es champz, prenoient tout ce que rencontroient, Rabelais, Garg. I, 55. Nous ajouterons le ris, afin qu'en le domestiquant chez nous, en puissions estre accommodés, De Serres, 119. Parquoy il nous faut tenir fermes et ne nous laisser pipper aux escrits et persuasions de ceux qui, après avoir fardé et desguisé l'impieté, la veulent domestiquer avec nous, qui la devons chasser comme un horrible monstre, Lanoue, 137. Ce sont ici les premiers propos qu'ils sement, et après qu'on s'est plus domestiqué avec eux, ils descouvrent davantage les secrets qu'ils n'osent pas si tost mettre en evidence, Lanoue, 501. Il [un chien] se domestiquera avec les autres, et apprendra à aller au couple, Salnove, Venerie, p. 264, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DOMESTIQUER. Ajoutez :
2 Fig. Adoucir. Il ne faut autre chose que savoir d'où l'esprit est venu, quelle est cette raison qui domestiquera la rage de ses convoitises, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

V. réfl. Se domestiquer, être adouci, rendu familier. La douleur, la pauvreté se domestiquent, aussitôt qu'elles sont arrivées entre ses mains, Malherbe, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « domestiquer »

De l’adjectif domestique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Domestique ; provenç. domesgar, domesjar. Ce mot, qu'on a donné souvent comme un néologisme, remonte au XVIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « domestiquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
domestiquer dɔmɛstike

Évolution historique de l’usage du mot « domestiquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « domestiquer »

  • La monnaie n'est qu'un parasite dans le fonctionnement de l'économie de marché. Un parasite dangereux, à domestiquer, parce qu'on ne peut pas l'éliminer. De Jacques Attali / Les Trois Mondes
  • Le cheval apprend à se domestiquer dans un manège ; l’homme, c’est dans son ménage qu’il apprend. De Jacques Sternberg
  • Peindre calmait le chaos qui agitait mon âme. C’était une façon de domestiquer ces dragons qui ont toujours surgi dans mon travail. De Niki de Saint Phalle / Harry et moi
  • Au 19e siècle on vient, parfois de loin, admirer en ville les réverbères des boulevards et les lanternes multicolores des bals publics. La lumière a repoussé l’obscurité, civilisée les ténèbres, rendue la nuit fréquentable. Elle est le symbole de la modernité et du progrès en marche. Mais l’on entend également des voix discordantes dans le concert de louanges qui accompagne ses mutations techniques. Que cherche-t-on à domestiquer avec la nuit ? Unidivers, ESCAPADE AU MUSÉE D’ART MODERNE ANDRÉ MALRAUX : NUITS ÉLECTRIQUES LUMIÈRES ET MODERNITÉ Trouville-sur-Mer mardi 27 octobre 2020
  • Allez comprendre, le poil adore le confinement. Nous qui avions pris l’habitude de le faire domestiquer par des professionnels à grands renforts de salons de coiffure, barbiers et autres instituts de beauté, nous avons été confrontés à un arrêt brutal de cet entretien. Le Figaro.fr, La fête des pères d’après-confinement
  • Dieu est un animal que l'on traque, que l'on tente d'apprivoiser, qui toujours s'enfuit, rompt la longe par laquelle on tente de le domestiquer, regagne les contrées sauvages, inaccessibles à qui a perdu l'innocence. De Edouard Brasey / Quand le ciel s'éclaircira
  • Comment domestiquer le nuage aérosol de gouttelettes éventuellement chargé du SARS-CoV-2, virus responsable de la COVID-19, qui s’échappe de nos bouches quand nous respirons et parlons ? De nombreux pays s’intéressent aux applications de traçage numérique pour accompagner le déconfinement. La Presse, Peut-on domestiquer le virus par une application de traçage prédictive ?
  • D’autre part, les chercheurs ont comparé les génomes des poulets domestiques à des représentants des espèces sauvages vivant actuellement. Depuis l’époque de la domestication, une partie des informations contenues dans l’ADN des individus contemporains du processus ont pu être perdues ou altérées. Enfin, au-delà de la temporalité et de la zone géographique, une question majeure demeure: pourquoi l’être humain a cherché à domestiquer cette espèce en particulier? Un choix qui risque de laisser des traces. Le Temps, Le poulet, de la jungle au KFC - Le Temps
  • L’humain n’aurait-il pas connu cancers, virus, bactéries, champignons, et tant d’autres maux connus aujourd’hui ? Serait-il responsable, par la domestication des maladies qui l’assaillent aujourd’hui ? À nouveau, je connais la légende d’une responsabilité des humains dans leurs malheurs afin de les culpabiliser de vouloir domestiquer la nature.  Atlantico.fr, Virus et bactéries : une menace bien ancienne pour l’humanité | Atlantico.fr

Traductions du mot « domestiquer »

Langue Traduction
Anglais domesticate
Espagnol domesticar
Italien addomesticare
Allemand domestizieren
Chinois 驯化
Arabe تدجين
Portugais domesticar
Russe приручать
Japonais 家畜化する
Basque otzantzeko
Corse domestate
Source : Google Translate API

Synonymes de « domestiquer »

Source : synonymes de domestiquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « domestiquer »

Partager