La langue française

Dérocher

Définitions du mot « dérocher »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉROCHER1, verbe trans.

A.− Gén. en emploi pronom. (Faire) tomber, (se) précipiter d'un rocher, d'une roche.
1. [En parlant d'une pers., d'un animal, d'un inanimé concr.] Des pierres se dérochaient sous les pieds; elles roulaient jusqu'en bas de la faille (Giono, Batailles ds mont.,1937, p. 281):
− Qu'est-ce qu'il y a? − Le mulet s'est déroché. − Comment dis-tu? Puis, plus bas : − Monte vite... Je vais t'ouvrir... Mais l'autre continuait à haute voix : − C'est comme je vous dis, dans la gorge... une pierre qui lui est arrivée dessus. Ramuz, La Grande peur dans la montagne,1926, p. 88.
Spéc. FAUCONN. Le faucon déroche les bêtes à quatre pieds (Littré, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
Rem. On rencontre ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20ela forme déroquer dans cet emploi.
2. SP. (alpinisme). [En parlant d'une pers.] Lâcher prise et tomber d'un rocher. Synon. dévisser.Il dégageait la corde au risque de se dérocher, ensuite il tâcherait de ramener le client (R. Frison-Roche, Premier de cordée,1941, p. 65 ds Rob. Suppl. 1970).
B.− Emploi trans., TECHNOL. Enlever les roches du fond d'une rivière, d'un chenal, d'un port (cf. aussi dérochement dér.).
Prononc. et Orth. : [deʀ ɔ ʃe], (je) déroche [deʀ ɔ ʃ]. Ds Ac. 1762, s.v. dérocher ou déroquer (terme de fauconn.). Ds Ac. 1932, uniquement, s.v. dérocher (enlever des rochers d'un chenal, d'une rivière, etc.). Étymol. et Hist. 1. Ca 1130 « jeter en bas; renverser » (Gormont et Isembart, éd. A. Bayot, 569); ca 1180 intrans. « lâcher prise, tomber d'une paroi rocheuse ou d'une hauteur » (A. de Paris, Alexandre, éd. ds Elliott Monographs, I, 2545); 2. 1671 « dégager un chenal des rochers qui l'encombrent » (Pomey). Dér. de roche*; préf. dé(s)-*; dés. -er.
DÉR.
Dérochement, subst. masc.Action de dérocher (cf. dérocher1B); résultat de cette action. Parmi les dérochements exécutés ainsi, l'un des plus importants est celui de la régularisation des rapides connus sous le nom de Portes de fer sur le Danube. L'avant-port de Pallice a été déroché à la mine complètement à sec, l'entrée ayant été fermée par un batardeau et l'enceinte ayant été vidée à basse-mer par des aqueducs fermés ensuite au moyen de vannes (Bourde, Trav. publ.,1929, p. 240). [deʀ ɔ ʃmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1890 (Lar. 19eSuppl.); de dérocher1, suff. -ment1* (antérieurement au sens de « démolition » 1472 ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Dudan (C.). Fr. universel et fr. marginal en Suisse romande. Vie Lang. 1962, p. 143.

DÉROCHER2, verbe trans.

Nettoyer la surface de certains métaux; décaper :
Cependant, Madame Lorilleux, après l'avoir fait recuire, dressait la colonne, en la passant à la filière de réglage. Elle la mit ensuite dans une petite casserole de cuivre à long manche, pleine d'eau seconde, et la dérocha, au feu de la forge. Gervaise, de nouveau poussée par Coupeau, dut suivre cette dernière opération. Quand la chaîne fut dérochée, elle devint d'un rouge sombre. Elle était finie, prête à livrer. Zola, L'Assommoir,1877, p. 428.
Étymol. et Hist. 1671 « purifier une surface métallique (ici de l'or) » (Pomey). Composé du verbe rocher*; préf. dé-* (lat. de). Fréq. abs. littér. : 4.
DÉR.
Dérochage, subst. masc.Action de dérocher (cf. dérocher2); résultat de cette action. Le dérochage [des pièces métalliques] est suivi d'un lavage à grande eau, et les pièces sont portées au bain d'eau-forte (Gasnier, Dépôts métall.,1927, p. 280). 1reattest. 1838 (Ac. Compl.); de dérocher2, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe

dérocher \de.ʁɔ.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever des rochers d’un chenal, du lit d’une rivière, d’un terrain, etc.
  2. Utiliser un produit corrosif (en général un acide) pour enlever les scories à la surface d'une pièce métallique.
  3. (Alpinisme) Lâcher prise, tomber, dévisser
  4. (Fauconnerie) (Vieilli) Se dit de l'action d'un grand oiseau de proie de provoquer, par dressage, la chute d'un gibier quadrupède d'un escarpement rocheux.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉROCHER. v. tr.
Enlever des rochers d'un chenal, du lit d'une rivière, d'un terrain, etc.

Littré (1872-1877)

DÉROCHER (dé-ro-ché) v. a.
  • 1 Terme de fauconnerie. L'oiseau déroche les bêtes à quatre pieds, lorsque, les attaquant, il les force de se précipiter de quelque rocher pour éviter les serres.
  • 2Exécuter le dérochage, c'est-à-dire ôter de la surface du métal ce qui reste de la roche.

HISTORIQUE

XIIe s. Et li mur se desrochent [s'écroulent], ainz n'i ot mangonel, Sax. 9. Li malvais qui cuidierent le rei servir à gré, E garçuns et putains unt saint Thomas hué Et derochié de torches…, Th. le mart. 46. Et Semei alad al pendant del munt en costé ; sil mal diseit, sil derochout, et puldre jetout sur els, Rois, 179. Et cil qui lor mains eschapoient, Là où il miex guerir cuidoient, Aux grans faloises desrocoient, Brut, Ms. f° 4, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉROCHER, v. act. terme de Doreur sur métal, c’est décrasser avec de l’eau-forte ou de l’eau seconde, le métal qu’on veut dorer d’or moulu. Voyez Dorure.

Dérocher, v. act. (Orfévr.) c’est faire manger le borax vitrifié le long des parties soudées, en les mettant pour quelque tems dans le blanchiment.

Dérocher, (Vénerie) se dit des grands oiseaux qui poursuivant les bêtes à quatre piés, les contraignent à se précipiter de la pointe des rochers en bas, pour éviter de tomber dans leurs serres.

On voit quelquefois les gros oiseaux dérocher les fans & les biches.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dérocher »

 Dérivé de rocher avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et roche ; provenç. derocer, desrocar ; espagn. derrocar ; ital. dirocciare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dérocher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dérocher derɔʃe

Évolution historique de l’usage du mot « dérocher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dérocher »

  • L'ex-joueur du Cergy Pontoise FC est à deux doigts de dérocher le sésame professionnel... Actufoot, Au Cergy-Pontoise FC il y a un an, Ayoub Yousfi tout proche de signer pro !
  • La participante Manel Goual (Algérie) a indiqué qu’elle et ses coéquipiers ambitionnent de dérocher le trophée, symbolisant l’entrée de plain pied, et la consécration pour la première fois, dans ce genre de compétitions. , Laghouat : huit équipes au tournoi maghrébin des débats académiques électroniques
  • Jean-Pierre Mirouze, éleveur ariégeois : "J'avais besoin qu'on dise que l'ours faisait dérocher des animaux" France Bleu, "Ça a été du travail pour rien, il faut tout recommencer", Jean-Pierre Mirouze, éleveur ariégeois qui a perdu 255 brebis

Images d'illustration du mot « dérocher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dérocher »

Langue Traduction
Anglais drop
Espagnol soltar
Italien far cadere
Allemand fallen
Chinois 下降
Arabe قطرة
Portugais solta
Russe падение
Japonais 落とす
Basque askatu
Corse goccia
Source : Google Translate API

Synonymes de « dérocher »

Source : synonymes de dérocher sur lebonsynonyme.fr

Dérocher

Retour au sommaire ➦

Partager