La langue française

Dévier

Définitions du mot « dévier »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVIER, verbe.

A.− Emploi intrans.
1. S'écarter de la voie, de la direction, de la trajectoire que l'on semblait normalement devoir suivre. Une route dévie; sans dévier; ne pas dévier d'un pas, d'un pouce. Dans la tranchée un ouvrier a peur. Sa pioche dévie et cogne un tuyau noir gluant de glaise (Romains, Vie unan.,1908, p. 103).
Emploi factitif. Faire dévier, laisser dévier qqn ou qqc.Le timonier regarde nonchalamment les étoiles, sans que la barre fasse dévier sa main distraite (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 87).
Dévier de + compl. de lieu.Dévier de son chemin, de sa direction, de sa trajectoire. Pour peu que la direction dévie du centre de la sphère, le mouvement de rotation doit se produire (Cournot, Fondem. connaiss.,1851, p. 44).
P. anal. [Le suj. désigne une partie du corps humain] Être décalé par rapport à sa position normale. Quand la colonne vertébrale vient à dévier (Ac.1932).Madame Worms Clavelin poussa d'abord sa fille sous la lampe... Elle regarda ensuite si... la taille ne déviait pas (France, Anneau améth.,1899, p. 370).
Emploi factitif. Il dit que ça peut faire dévier la taille et sortir une hanche (Gyp., Souv. pte fille,1927, p. 103).
2. Au fig.
a) Ne pas suivre son cours normal ou prévu. La conversation, la pensée dévie. La discussion déviait (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Épreuve, 1889, p. 1120).
Emploi factitif. Faire dévier une conversation (cf. Aragon, Beaux quart., 1936, p. 419), Faire dévier un entretien (cf. Duhamel, Terre promise, 1934, p. 124).
Dévier de + compl. de lieu.Il s'intéressait aux détails laconiques et précis du guide; mais son attention dévia de l'ancienne peinture anglaise sur la nouvelle qui le sollicitait davantage (Huysmans, À rebours,1884, p. 173).
b) [Le suj. désigne une pers.] Ne pas suivre la ligne de conduite que l'on s'était tracée. Mon fils, tu ne dévieras point, car Dieu t'obombrera et marchera avec toi (Borel, Champavert,1833, p. 138):
1. Je me suis toujours efforcé de rendre ma vie conforme à mes idées, pour donner à celles-ci leur maximum de force; il me reste à mourir sans dévier; il me reste à montrer que je n'ai pas peur de la mort, que je la vois venir, que je l'accueille, que je meurs « en confiance... » Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 554.
Dévier de + compl.Ne pas dévier des principes de la justice (Ac.1932).
B.− Emploi trans.
1. Écarter quelqu'un ou quelque chose de la voie, de la direction, de la trajectoire qu'il devait normalement suivre. Dévier une route, la circulation. Une rapide satiété le déviait vers une rue latérale (Martin du G., Devenir,1909, p. 45):
2. Mon éducation est le prisme placé à l'origine des rayons qui m'éclairent : elle les décompose et les dévie. Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 315.
P. anal. [L'objet désigne une partie du corps humain] Décaler par rapport à sa position normale. Une chute lui a dévié la taille (Ac.1932) :
3. Le geste répété de ramener le ballon au centre, avec le pied droit fléchi vers la gauche, a fini par lui dévier légèrement le pied. Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 236.
2. Au fig. Écarter de la voie normale. Ta conscience aurait dû, (...), t'interdire un acte qui risque de dévier la justice (Lacretelle, Silbermann,1922, p. 129):
4. Nous ne faisons pour ainsi dire jamais tout ce que nous voulons comme nous le voulons; des résistances imprévues, des frottements, des heurts usent, entament et dévient la volonté. Blondel, L'Action,1893, p. 170.
Emploi pronom. réfl. Mais mon affaire est de me développer naturellement, et non de me dévier aussi peu que ce soit à cause de vous (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 650).
Prononc. et Orth. : [devje], (je) dévie [devi]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1) a) 1370-72 fig. intrans. « s'écarter d'un principe, d'une règle » (Oresme, Éthiques, éd. A. D. Menut, p. 361, note 6), attest. isolée, à nouv. en 1792 (Marat, Pamphlets, Marat, l'ami du peuple, à ses concitoyens les électeurs, p. 326); b) 1961 part. prés. subst. psychol. sociol. (Lar. encyclop.); 1966 part. prés. adj. (P. Fraisse, La Psychol. expérimentale, Les relations interpersonnelles, VIII, p. 117 ds Rob. Suppl. : une opinion extrême ou déviante); c) 1798 intrans. « se détourner de sa direction » (Ac.); av. 1845 part. passé (Renauld, sans réf. ds Besch. : fluides déviés); 2. av. 1787 trans. « détourner du droit chemin » (M.S., sans réf. ds Fér. Crit.); 1909 part. prés. adj. phys. (H. Poincaré, Mécan. nouv., p. 4 : la force déviante). Empr. au b. lat.deviare intrans. « s'écarter du droit chemin (propre et fig.) », trans. « détourner ». Au sens 1 b, cf. l'angl. deviant 1928 subst., 1935 adj. ds NED Suppl.2. Fréq. abs. littér. : 271. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 219, b) 293; xxes. : a) 487, b) 514. Bbg. Gohin 1903, p. 312.

Wiktionnaire

Verbe

dévier \de.vje\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se détourner ; être détourné de sa direction.
    • On munit chaque boussole d'une carte de déviation qui indique jusqu'à quel point l’aiguille dévie de sa position correcte. — (Encyclopédie Grolier 1947-48, La Société Grolier , 1947, vol.2, page 328)
    • Il a dévié de son chemin.
    • Quand la colonne vertébrale vient à dévier.
    • (Figuré) Ne pas dévier des principes de la justice.
  2. (Transitif) Écarter une portion du corps de sa direction normale.
    • Une chute lui a dévié la taille.
    • Sa colonne vertébrale est toute déviée.

Verbe

dévier \Prononciation ?\

  1. Mourir, décéder, quitter la vie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVIER. v. intr.
Se détourner, être détourné de sa direction. Il a dévié de son chemin. Quand la colonne vertébrale vient à dévier. Fig., Ne pas dévier des principes de la justice. Il est aussi transitif et signifie Écarter une portion du corps de sa direction normale. Une chute lui a dévié la taille. Sa colonne vertébrale est toute déviée.

Littré (1872-1877)

DÉVIER (dé-vi-é), je déviais, nous déviions, vous déviiez ; que je dévie, que nous déviions, que vous déviiez.
  • 1 V. n. Se détourner ou être détourné de sa direction. Dévier de son chemin. Vous dont le char dévie Après un cours heureux, Béranger, Roger Bont.

    Fig. Il n'a jamais dévié des principes de la justice.

  • 2 V. a. Ôter la rectitude. Une attitude vicieuse peut à la longue dévier la colonne vertébrale.
  • 3Se dévier, v. réfl. Sortir de la rectitude. La colonne vertébrale se dévie par différentes causes. Sa taille se dévie, il devient contrefait.

HISTORIQUE

XIIe s. Les autres devriez mener e aveier, E vus les faites tuz chaïr [choir] e trebuchier ; Nis [même] le rei del païs faites vus desveier, Th. le mart. 28.

XIVe s. En tele maniere que tu devies et vaises [ailles] hors de verité, Oresme, Eth. 163.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévier »

Du latin deviare (« dévier, s’écarter de son chemin ») dérivé de via (« voie ») avec le préfixe de- (« hors de »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. desviar ; ital. disviare ; du latin deviare, de la préposition de, et via, voie. Il y avait aussi, dans l'ancien français, un devier, qui signifiait mourir et qui venait de de, et vita, vie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dévier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévier devie

Évolution historique de l’usage du mot « dévier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévier »

  • Pas un geste, pas un cillement qui ne m'engage à fond, qui ne fasse dévier ma vie. Louis Aragon, Le Libertinage, Gallimard
  • Le geste de bénédiction ne fait pas dévier le vent froid. De William Carlos Williams / Poèmes
  • De la naissance à la mort, on branche nos vies sur pilotage automatique et il faut un courage surhumain pour en dévier le cours. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • Comment éviter qu'un astéroïde percute la Terre ? Ce scénario catastrophe est très sérieusement envisagé par la Nasa et l’Agence spatiale européenne. Elles vont lancer une mission conjointe pour dévier l'astéroïde Dimorphos ou Didymoon. Franceinfo, Le billet sciences. Une mission va tenter de dévier l'astéroïde Dimorphos
  • En 2022, la Nasa va viser Dimorphos lors de sa mission DART. L’objectif de la mission est de tester l’utilisation d’un impacteur pour dévier un astéroïde qui serait susceptible de heurter la Terre. Dans ce contexte, bien distinguer l’astéroïde principal de sa lune est important : le nouveau nom y contribue. Numerama, « Didymoon » : l'astéroïde que la Nasa veut dévier s'appelle officiellement Dimorphos
  • Mission Dart : la Nasa veut dévier un astéroïde Futura, Le premier astéroïde qui sera dévié par l'Homme s'appelle Dimorphos
  • La force du vent variera entre 20 et 25 km/h au cours de la soirée, tandis que le thermomètre restera stable à 19 °C. En rafale, le vent pourra dépasser les 45 km/h. Le vent sera en provenance du Sud-Ouest, avant de dévier à l'Ouest vers 22 h. Le temps sera toujours couvert. , Les prévisions météorologiques du samedi 4 juillet 2020 à Muzillac - Vannes.maville.com
  • Défi scientifique 5 : dévier un filet d'eau sans le toucher , Défi scientifique 5 : dévier un filet d'eau sans le toucher - Radio Mélodie
  • Le thermomètre restera stable à 23 °C au cours de la nuit, tandis que le vent oscillera toujours aux environs de 5 km/h. Il sera de secteur Nord-Ouest, avant de dévier au Nord aux alentours de 1 h. Le ciel sera encore dégagé. Var-Matin, La météo du dimanche 5 juillet 2020 à Pierrefeu-du-Var - Var-Matin

Traductions du mot « dévier »

Langue Traduction
Anglais deviate
Espagnol desviarse
Italien deviare
Allemand abweichen
Chinois 偏离
Arabe انحرف
Portugais desviar
Russe отклоняться
Japonais 逸脱
Basque desbideratu
Corse deviate
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévier »

Source : synonymes de dévier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dévier »

Dévier

Retour au sommaire ➦

Partager