Obliquer : définition de obliquer


Obliquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OBLIQUER, verbe intrans.

Prendre une direction qui n'est ni perpendiculaire, ni parallèle à l'horizon; aller en biais par rapport à sa direction initiale, se détourner. Obliquer à droite, vers la droite. Nous n'avons rien aperçu au firmament, sinon une palombe (...) qui fit mine de se poser dans la futaie, mais qui à notre vue obliqua et remonta (Pesquidoux,Chez nous,1923, p.242).[Il] avait déjà dépassé le centre de la place quand brutalement, sans savoir pourquoi il obliqua vers la gauche, et se détourna du chemin de l'église, obligeant les pèlerins à lui faire face (Camus,Exil et roy.,1957, p.1682):
. ... il se sentait étranger et perdu, incapable de se conduire. Il obliqua à gauche, craignit des trous, revint à droite, s'arrêta frissonnant, menacé de toutes parts. Zola,Terre,1887, p.424.
Obliquer sur (une direction). Il partit comme un fou, traversa en droite ligne (...) toute la cour, (...) fit volte-face, redescendit avec la même vivacité, se retrouva dans la cour, et, cette fois, obliqua droit sur la chaise, la contourna toujours en courant, et revint à la même allure au hangar (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p.163).Elle allait à Cologne, mais, arrivée à Francfort, voyant que ça se gâtait, elle obliqua sur Metz avec l'idée de regagner Paris (Gide,Journal,1914, p.463).
Emploi pronom. Mais, puisque les savants ont constaté que les oreilles humaines ne sont «qu'à peu près» immobiles, on aurait eu le droit d'affirmer que celles du susdit Anglais, se dressant, se tordant, s'obliquant, cherchaient à percevoir les sons d'une façon quelque peu apparente pour le naturaliste (Verne,M. Strogoff,t.1, 1876, p.15).
Constr. factitive. Comment les choses, les êtres se croiseraient-ils, se féconderaient-ils sans les pervertir, sans les faire obliquer sur leur route sans embûches, sans nouveauté (Gracq,Beau tén.,1945, p.90).
En partic. Détourner son regard afin de ne pas regarder quelqu'un ou quelque chose en face. Elle le regardait d'un air ferme. Gravier, rencontrant ce regard, soudain fit obliquer le sien et parut hésiter un peu (Drieu La Roch.,Rêv. bourg.,1937, p.150).
Prononc. et Orth.: [ɔblike], (il) oblique [-ik]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié xiiies. «aller en ligne oblique» (Introd. d'astron., B.N. 1353, fo7d ds Gdf.); à nouv. en 1825 (Le Couturier, Dict. port. et rais. des conn. mil., p.366); 2. 1444 [ms. début xvies.] «détourner» (Henri de Granchi, Trad. du gouv. des princ. de Gilles Colonne, Ars. 5062, fo45 vods Gdf.). 1 dér. de oblique*; dés. -er; 2 empr. au lat. obliquare «faire obliquer, faire aller de biais». Fréq. abs. littér.: 121.

Obliquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

obliquer \ɔ.bli.ke\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prendre une direction oblique.
    • Les rétrogradations du soleil et de la lune peuvent survenir en raison de l’obliquité du ciel qui se trouve par moments contraint à obliquer ; […]. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
    • Nous gagnons le haut de la ville et suivons d'abord la route de la Perdoma ; puis, obliquant à gauche, nous nous engageons dans un chemin grimpant la montagne entre une double haie d’agaves couvertes de liserons et de géraniums arborescents. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1041)
    • Au moment où il obliquait vers le seuil, un homme, en manches de chemise, à tête grise et de solide carrure, apparut et le dévisagea. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 370 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Obliquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBLIQUER. v. intr.
Prendre une direction oblique. Quand vous serez arrivé à tel endroit, il vous faudra obliquer. Obliquer à droite.

Obliquer : définition du Littré (1872-1877)

OBLIQUER (o-bli-ké) v. n.
  • Terme militaire. Aller en ligne oblique. Obliquer à droite.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « obliquer »

Étymologie de obliquer - Wiktionnaire

Du latin obliquare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obliquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obliquer ɔblike play_arrow

Conjugaison du verbe « obliquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe obliquer

Citations contenant le mot « obliquer »

  • Quittant Rodez vers le sud, une grande ligne droite mène directement à La Primaube. Au carrefour de l’Étoile, il faut obliquer vers l’ouest et prendre la direction de Cassagnes-Bégonhès. Puis, prendre rapidement à droite vers le Piboul. Il faut suivre la ligne de crête dominant la vallée du Viaur ou se niche l’abbaye de Bonnecombe. centrepresseaveyron.fr, En val de Nauze : Calmont-de-Plancatge - centrepresseaveyron.fr
  • Après le passage entre les ruffes rouges, typiques du Salagou, à la jonction en T, obliquer à gauche et toujours rouler sur la petite route qui vous amène tranquillement à Salasc. S’engager alors à droite sur la D148E11 en direction d’Octon. midilibre.fr, Le grand tour du Salagou - midilibre.fr
  • Depuis la place du Lavoir, traverser le village par la rue des Treilles. Face à la grande fontaine, obliquer à droite rue de la Calade. Peu après, emprunter à gauche la volée de marches et poursuivre à gauche devant la porte de l’horloge, sans rentrer sous la porte du Château. midilibre.fr, Balade dans le Gard : la ronde de Valliguières - midilibre.fr
  • Depuis le Mont-Pèlerin, un petit chemin propret descend vers le village viticole de Chardonne.  Il faut avoir les mollet bien musclés pour éviter les crampes car la pente est rude entre les terrasses. Après être passé sous l’autoroute, il suffit d’obliquer sur la gauche , vers Corsier, pour atteindre le Manoir de Ban. Magcentre, Riviera vaudoise, la douceur de vivre | Magcentre
  • Alors que la piste se divise en deux, devant le poste de Petit-Borde 2, prendre à gauche le chemin herbeux. Au croisement du Grand-Malherbe, prendre à gauche vers Saint Laurent. À la patte-d’oie de la Pointe-de-Pougnaou, obliquer à droite vers les Grenouilles. À une nouvelle patte-d’oie, bifurquer à gauche fidèle au balisage. Au jalon des Grenouilles, la balade s’oriente à gauche. midilibre.fr, Midi Balades : une escapade de mas en mas en Camargue - midilibre.fr
  • Le rookie Quin Houff tape violemment le mur à trente tours de l’arrivée alors qu’il voulait rentrer dans les stands, mais était trop haut au moment d’obliquer et a été percuté par un adversaire. Les pilotes restés en piste en profitent pour ravitailler durant la neutralisation, tout comme Denny Hamlin. US RACING, Austin Dillon de retour sur la Victory Lane - US RACING

Images d'illustration du mot « obliquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « obliquer »

Langue Traduction
Corse oblicu
Basque airetiko
Japonais 斜め
Russe косой
Portugais oblíquo
Arabe منحرف - مائل
Chinois
Allemand schräg
Italien obliquo
Espagnol oblicuo
Anglais oblique
Source : Google Translate API

Synonymes de « obliquer »

Source : synonymes de obliquer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires