La langue française

Dévaliser

Sommaire

  • Définitions du mot dévaliser
  • Étymologie de « dévaliser »
  • Phonétique de « dévaliser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dévaliser »
  • Citations contenant le mot « dévaliser »
  • Images d'illustration du mot « dévaliser »
  • Traductions du mot « dévaliser »
  • Synonymes de « dévaliser »

Définitions du mot « dévaliser »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVALISER, verbe trans.

A.− Dépouiller (quelqu'un) des choses de quelque valeur qu'il a sur/avec lui, en particulier de son argent. Il vous a dévalisées, n'est-il pas vrai? il vous a volé vos montres, votre argent? (About, Roi des mont.,1857, p. 172).Deux encaisseurs ont été dévalisés hier matin à Nanterre par quatre gangsters (Combat,19-20 janv. 1951, p. 8, col. 2-3).
P. ext.
Dévaliser les poches de qqn. Pendant qu'il vous tient ainsi, un autre dévalise vos poches (Dict. complet de l'arg.,1844, p. 63).
Dépouiller (quelqu'un) de tout ce qu'il possède :
1. Merveilleuse gredinerie du propriétaire assassin qui, ayant abusé de la situation lamentable d'une veuve paralytique ignorante et terrifiée, pour lui soutirer des signatures la dévalise maintenant et la cambriole en sécurité sous l'œil de la juste loi. Bloy, Journal,1897, p. 262.
B.− Dépouiller, vider (un lieu) des biens qu'il renferme, le piller :
2. Jésus-Christ, lorsque ses lignes n'amenaient rien, avait imaginé une pêche commode, qui était de dévaliser, la nuit, les boutiques à poisson des bourgeois riverains. Zola, La Terre,1887, p. 325.
P. hyperb., fam. On constata que les gens du bal avaient dévalisé le buffet, puis s'en étaient allés (Maupass., Bel-Ami,1885, p. 264).
Spéc. Dévaliser une boutique, un magasin. Y faire des achats très importants et de toute nature. La petite dévalisait la boutique (Zola, Page amour,1878, p. 1027).
Au fig. Dévaliser un auteur. Lui prendre un thème, des expressions, qui sont sa propriété. François Villon a eu l'honneur d'être un des plus dévalisés, même par les gros bonnets du Parnasse moderne (Murger, Scènes vie bohème,1851, p. 3):
3. Avez-vous dans votre bouquin cette expression : « l'éclair blanc du jupon », à propos d'une femme qui raccroche le soir? Je ne sais plus si c'est moi qui ai trouvé ça ou si je vous ai entendu lire la phrase. Et je ne veux pas vous dévaliser, naturellement [à E. de Goncourt]. Zola, Correspondance,1902, p. 464.
Prononc. et Orth. : [devalize], (je) dévalise [devali:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1555 devalizer (Ronsard, Continuation des Amours, éd. P. Laumonier, p. 195, 12). Dér. de valise*; préf. dé-* (lat. dis-); dés. -er. Fréq. abs. littér. : 130
DÉR.
Dévaliseur, subst. masc.a) Synon. de détrousseur.La bande des dévaliseurs de cadavres (Barrès, Cahiers,t. 6, 1907-08, p. 115).b) Synon. de cambrioleur (cf. Queneau, Enf. du limon, 1938, p. 32). [devalizœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1636 desvaliseur (Monet); du rad. de dévaliser*, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Verbe

dévaliser transitif \de.va.li.ze\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dépouiller quelqu’un de son argent, de ses effets, etc.
    • Il a trouvé au coin d’un bois des voleurs qui l’ont dévalisé.
    • Des cambrioleurs pénétrèrent chez lui et le dévalisèrent complètement.
    • Voyageur dévalisé.
    • (Figuré) Une maison dévalisée.
    • (Figuré) Et il courut après elle pour l’empêcher de dévaliser les lits de la maison. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
  2. (Spécialement) Acheter en abondance dans un magasin.
    • Alors, lorsque l'on me demande : « T'en as pas marre de vivre dans un trou paumé ? », je réponds que si, parfois, évidemment, lorsque la tentation de dévaliser le rayon femmes de Zara pointe le bout de son nez ou lorsque, le dimanche après-midi, l'envie me prend d'aller visiter un musée. — (Myriam Lahitte, Infirmière tout terrain, City Éditions, 2018, chap. 11)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVALISER. v. tr.
Dépouiller quelqu'un de son argent, de ses effets, etc. Il a trouvé au coin d'un bois des voleurs qui l'ont dévalisé. Des cambrioleurs pénétrèrent chez lui et le dévalisèrent complètement. Voyageur dévalisé. Fig., Une maison dévalisée.

Littré (1872-1877)

DÉVALISER (dé-va-li-zé) v. a.
  • 1Voler à quelqu'un sa valise, ses hardes, son argent. Une escorte de 50 hommes armés qui souvent dévalisent ceux qu'ils accompagnent, Courier, Lett. I, 66.
  • 2 Par extension. Et le gros marchand, vous l'avez dévalisé [gagné au jeu] ? Hamilton, Gramm. 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils furent en divers lieux et diverses occasions chassez, devarisez, D'Aubigné, Hist. I, 222. Devaliser, D'Aubigné, Hist. II, 282. Il se jectoient sur les marchands et les desvalisoient de l'argent de leurs marchandises, Carloix, VI, 3. Le soldat de Lucullus ayant esté desvalisé par les ennemis, Montaigne, II, 5. Il fut poursuivy, tué et desvalisé de toutes ses despesches, Brantôme, Pescayre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉVALISER. Ajoutez : - REM. On lit dans la Gazette des Tribunaux : Inutile d'ajouter que la famille L… et compagnie avait soigneusement engagé les objets dévalisés au Mont-de-piété, et vendu toutes les reconnaissances à réméré, 10 juin 1876, p. 566, 3e col. On dit bien dévaliser quelqu'un, parce qu'on lui enlève sa valise et par extension tout ce qu'on peut comparer à une valise et à ce qu'elle renferme. Mais il est impossible de dire : dévaliser des objets, dévaliser des meubles. C'est un barbarisme de locution.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévaliser »

Dé… préfixe, et valise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1555) Du moyen français devalizer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dévaliser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévaliser devalize

Évolution historique de l’usage du mot « dévaliser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévaliser »

  • Sois comme la fleur, épanouis-toi librement et laisse les abeilles dévaliser ton coeur ! De Râmakrishna
  • « Après le rassemblement, des fauteurs de troubles et des délinquants ont délibérément provoqué les forces de l’ordre et dégradé le mobilier urbain. Ils s’en sont ensuite pris à des magasins pour les dévaliser comme de vulgaires voleurs », a déploré le maire Philippe Close, qui souhaite « que la justice puisse les condamner sévèrement ». , Bruxelles : Incidents après une manifestation contre le racisme, une centaine de personnes arrêtées
  • « Le Gastro-Folies » est ouvert de 6 h 30 à 13 h 30 et de 15 h 30 à tard, en fonction des commandes de hamburgers. Pour l’instant, Jordan Joro ouvre tous les jours, afin de lancer son affaire. Pour sa première journée, ce jeudi, Jordan Joro a travaillé d’une heure du matin jusqu’à 23 h 30. « J’ai été surpris. Je me suis fait dévaliser ! » , Un pâtissier de 26 ans s'installe à Miers, un petit village du Lot | Actu Lot

Images d'illustration du mot « dévaliser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévaliser »

Langue Traduction
Anglais rob
Espagnol robar
Italien rapinare
Allemand rauben
Chinois
Arabe روب
Portugais roubar
Russe грабить
Japonais 奪う
Basque rob
Corse robà
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévaliser »

Source : synonymes de dévaliser sur lebonsynonyme.fr
Partager