Attraper : définition de attraper


Attraper : définition du Wiktionnaire

Verbe

attraper \a.tʁa.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prendre à une trappe, à un piège ou à quelque chose de semblable.
    • En Sologne, on attrape les alouettes à l'hameçon ; autre part, on les fusille au miroir. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le renard s’est enfin laissé attraper au piège.
  2. (Figuré) Prendre ; saisir.
    • Voici le récit complet : En rentrant tard du travail la veille, Quinz a attrapé l’appareil photo Zenit pendu par la bandoulière à un clou derrière la porte d'entrée, l'a ouvert, a marmonné quelque chose et l'a refermé d'un coup sec avant de le raccrocher. — (John Le Carré, L'héritage des espions, traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin, Le Seuil, 2018)
    • Il courra bien, si on ne l’attrape, on le poursuivra si vivement que, selon toutes les apparences, on le prendra.
    1. Prendre sur le fait ; surprendre.
      • Que je vous y attrape encore à venir voler mes raisins !
      • Vous disiez que vous n’alliez point au théâtre : je vous y attrape.
    2. (Par extension) Surprendre artificieusement ou tromper avec malice.
      • C’est un filou qui m’a attrapé.
      • Que de fois, dans sa naïveté, il s’est laissé attraper par ses condisciples !
    3. Faire éprouver un mécompte, une surprise désagréable.
      • En arrivant au théâtre, je fus bien attrapé : il y avait relâche.
      • Vous seriez bien attrapé si l’on vous disait ce qu’il pense de vous.
    4. (Figuré) Atteindre en courant, en allant après, ou saisir au passage.
      • J'avais neuf ans et j’attrapais avec mon frère des sauterelles que nous faisions griller dans le jardin pour les manger. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
      • Le lièvre eut beau ruser, les chiens l’attrapèrent.
      • Les gendarmes ont attrapé les voleurs.
      • Je vais vous jeter ce paquet : attrapez-le à la volée.
    5. (Figuré) Contracter, être atteint.
      • Attraper un rhume, une fièvre ; attraper un coup de bâton, un coup d’épée, un mauvais coup, etc., Prendre un rhume, gagner la fièvre, recevoir un coup de bâton, une maladie etc.
    6. (Figuré) Obtenir, se procurer quelque chose par ruse, par adresse, par quelque manœuvre.
      • Ils ont attrapé l’argent de bien du monde.
      • Il a si bien fait qu’il a attrapé un bon emploi, une bonne place.
      • Louis XI disait : « Les chevaux courent les bénéfices, et les ânes les attrapent. »
      • attrape qui peut, se dit, en parlant de toute distribution dont beaucoup devraient profiter, mais où le plus grand nombre, écarté par la force ou l’adresse des autres, ne peut avoir aucune part.
    7. Prendre le meilleur, être favorisé par le sort dans une distribution, dans un partage.
      • Ce joueur est heureux, il attrape toujours les bonnes cartes.
      • On nous a donné des chevaux, mais je n’ai pas attrapé le meilleur.
      • Quel lot avez-vous attrapé ?
    8. (Figuré) Saisir pour les exprimer, les rendre, les reproduire, en parlant des pensées ou des caractères, des ressemblances.
      • Attraper la pensée d’un auteur que l’on traduit.
      • Il a bien attrapé le sens de ce passage.
      • Ce peintre a bien attrapé votre ressemblance.
  3. (Figuré) Gronder ; gourmander ; agonir ; reprendre.
    • — Vous ne savez pas pourquoi il s’est engueulé avec Turinaz ?
      — Ils se sont donc eng… je veux dire attrapés !
      — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Une porte claquait ; et la Grande, d’un ton aigu : « Annette, êtes-vous folle ! » Je courais au seuil de la maison : « Les voilà qui s’attrapent. » — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 154)
    • Avec moi, il est patient, mais il ne peut pas supporter Estelle qui se promène partout, le nez dans son livre de géographie, toute prête à m’attraper si je lui demande quelque chose. — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 113.)
    • Voilà : ils avaient eu une fois raison de s’attraper, alors un agacement leur restait, qui se reportait d’un jour sur l’autre. — (Léon Frapié, Le tyran, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 125)
  4. (Sud de la France) (Intransitif) (Figuré) Attacher, accrocher, en parlant de nourriture cuisant dans un ustensile de cuisine.
    • Il faut souvent remuer pour éviter que ça attrape.
  5. Frapper, heurter.
    • Une pierre l’a attrapé au front, à la tempe.
    • En jetant un bâton, il m’a attrapé à la jambe, au bras.
  6. (Vieilli) (Équitation) Se donner des atteintes en marchant.
    • Ce cheval s’attrape.
  7. (ivoirisme) Tenir en main, garder en main.
    • Pardon, tu peux attraper ça deux secondes s’il te plaît ? Mon lacet est défait.
    • La sangle de mon sac s’est cassée, à cause de ça j’ai dû attraper mon livre pour marcher.
    • D’ici, pour aller à Deux-Plateaux, tu montes dans le gbaka et tu décomposes au carrefour Zoo. Comme ça n’est pas loin, tu peux attraper ta monnaie pour donner au chauffeur de warren en même temps : là tu n’as pas besoin de sortir de ça de ta poche encore.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Attraper : définition du Littré (1872-1877)

ATTRAPER (a-tra-pé) v. a.
  • 1Prendre à un piége. Attraper un renard dans un piége.

    Familièrement. Que je vous y attrape, c'est-à-dire, ayez soin que je ne vous prenne pas sur le fait, gardez-vous de recommencer.

  • 2 Fig. Tromper. Ce charlatan a attrapé bien du monde. Cette femme attrape son mari. Bien fin qui pourrait l'attraper ! Il ne faut pas se laisser attraper comme cela à ce que les amants disent dans leur colère, Voiture, Lettr. 135.
  • 3Saisir avec la main, saisir au passage. Les gendarmes ont attrapé les voleurs. Attraper un papillon.

    Familièrement. Attrape qui peut, que celui qui peut s'en saisir, s'en saisisse.

    Attrape ! Sorte d'interjection par laquelle on exprime qu'une personne vient d'être l'objet d'une malice.

    Familièrement. Attrape-toi cela, se dit à une personne qu'on vient de châtier ou à qui vient d'arriver quelque mécompte.

    Terme de marine. Saisir un objet, atteindre un point, un bâtiment.

  • 4 Fig. et familièrement. Il suffit qu'à la fin J'attrape le bout de l'année, La Fontaine, Fabl. VIII, 2. De quelque façon qu'on prenne la chose, il est certain qu'il aura toujours bien de la peine à attraper le bout de son année, Vauban, Dîme, p. 100.
  • 5Se procurer par quelque ruse, par quelque adresse. Le pendard de Scapin, par une fourberie, m'a attrapé cinq cents écus, Molière, Fourb. III, 7.
  • 6Avoir une chance bonne ou mauvaise. J'ai attrapé le bon numéro. Attraper un rhume, une maladie.
  • 7Frapper, heurter. Une pierre l'a attrapé à la tête.
  • 8Exprimer, rendre avec exactitude. Ce peintre a bien attrapé votre ressemblance. Cet écrivain croit avoir attrapé la manière de Tacite. Voyez si j'ai attrapé la ressemblance de César, Voltaire, Roi de Pr. 102. Son talent était d'attraper le ridicule des gens, Hamilton, Gramm. 7. Il avait attrapé le sérieux des Espagnols, Hamilton, ib. Le duc de Bourgogne attrapait tous les ridicules avec justesse, Saint-Simon, 266, 29. Je n'ai attrapé de leur manière de réciter que ce qui m'a d'abord sauté aux yeux, Molière, Impr. 1.

    Attraper le sens d'un passage, le saisir. À cause de la quantité d'endroits où vous n'avez pas attrapé le sens, Racine, Lett. VI, à son fils.

PROVERBES

Attrapez-moi toujours de même ; c'est-à-dire, vous avez cru me jouer un mauvais tour ; loin de là, ce que vous avez fait m'a été utile.

Il courra bien, si on ne l'attrape ; c'est-à-dire on le poursuivra si vivement qu'on le prendra.

REMARQUE

L'Académie, qui écrit trappe avec deux p, n'en met qu'un à attraper ; désaccord auquel il faudrait remédier.

HISTORIQUE

XIIe s. Si m'aït Diex, s'ore estoie escapés, Jo ne seroie mais des mois atrapés, Guill. d'Orange, Variantes, t. II, p. 312.

XIIIe s. Ne sai comment fui atrapés ; Je me sui dusk'à l'os colpés, Bl. et Jeh. 589. Mais se jel pooie atraper, Si faitement m'en vengeroie, Que jamès crieme [crainte] n'en aroie, Ren. 6694.

XIVe s. Il a dit à sa gent : Je sui bien attrapez ; Que malditte soit l'eure que me sui acordez ! Guesclin. 2006. [Il] Fist bien quatre mil pors venir et assambler, Es prés près des fossés les fist trestouz aler, Pour itant qu'il cuida ceulx dedens atraper Et pour faire issir hors et à la mort livrer, ib. 1208. Helas ! dist Polibaus, quetis [chétif], maleürés ! Or sui issi endroit malement attrapés, Baud. de Seb. XI, 412. Ainsy ces quatre m'atraperent, Et me batirent et fraperent, J. Bruyant, Ménagier, t. II, p. 5.

XVe s. Par ceste maniere en attrapa il et noya ce jour plus d'une douzaine, Froissart, I, I, 135. Et en furent moult de fois chassés et presque pris et atrapés entre Boulogne et Calais, mais toujours eschappoient eux, Froissart, I, I, 309. Quand Girauldon se vit ainsi attrapé [trompé], si fut tout esbahi, Froissart, II, II, 214. Quand le maistre d'hostel vit son maistre s'attraper [s'attaquer] à ces perdrix, il fut bien esbahi, Louis XI, Nouv. XCIX.

XVIe s. La mort vous attrape fuyant et poltron aussi bien que…, Montaigne, I, 75.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Attraper : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « attraper » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « attraper »

Étymologie de attraper - Littré

À, et trappe ; bourguig. étraipai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de attraper - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de trapper avec le préfixe ad-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attraper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attraper atrape play_arrow

Conjugaison du verbe « attraper »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe attraper

Évolution historique de l’usage du mot « attraper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attraper »

  • Les médecins ont observé dernièrement une baisse des consultations pour gastro-entérite, angine ou bronchite. L'une des raisons à cela est le respect des gestes barrières, qui diminue le risque d'attraper des maladies contagieuses. France Bleu, Landes : "les gestes barrières ont considérablement diminué le risque d’attraper des maladies contagieuses"
  • Pour autant, "le haut conseil de la santé publique explique dans un rapport qu'il est bel et bien possible d'attraper le virus à travers les déplacements et les contacts que nous pouvons avoir", précise le médecin. Concrètement, cela peut se produire en manipulant l'écran incrusté dans le siège devant vous, ou encore en allant aux toilettes. "D'ailleurs, un exemple similaire de transmission de la grippe a déjà été rapporté après la panne d'un avion en Alaska." Europe 1, Peut-on attraper le coronavirus dans un avion ?
  • Pokémon Go a encore beaucoup d’adeptes à travers le monde, dont Chen Sun-yuang. Ce papy de 72 ans a une méthode un peu particulière pour attraper les Pokémons : il accroche 64 smartphones à son vélo. C’est une véritable célébrité… PhonAndroid, Pokémon Go : ce papy accro utilise 64 smartphones sur son vélo pour tous les attraper
  • Est-ce que je peux attraper le virus en louant un pédalo? En mangeant des crudités? Est-ce que je suis protégé du coronavirus si j'applique de la crème solaire? Karine Lacombe, infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine de Paris a répondu à ces questions pratiques, dans la vidéo ci-dessus. , VIDÉO - Crème solaire, crudités et pédalos: quels risques d'attraper le coronavirus? - Heidi.news
  • Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas. De Proverbe chinois
  • Il vaut mieux attraper un torticolis en visant trop haut que devenir voûté en regardant trop bas. De Jacques Chancel / Tant qu'il y aura des îles
  • Plus on est saisi par l’amour, plus on soupçonne l’autre d’essayer de vous attraper. De Alice Ferney / La conversation amoureuse
  • Courir après l’esprit, c’est encore la manière la plus fatigante de n’attraper que la sottise. De Alfred Capus / Les Pensées
  • Mien. Qui m'appartient si j'arrive à le retenir ou à l'attraper. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Moi, je préfère attraper une souris pour mon usage plutôt qu'un chevreuil pour le seigneur. De Ignacy Krasicki / Le lévrier et la chatte
  • On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre. Par contre, on peut attraper des aigreurs d’estomac. De Philippe Geluck / Le chat
  • En littérature, il faut arriver doucement, de peur d'attraper un chaud et froid. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Rien ne sert de se retourner pour attraper les idées qu’on a derrière la tête. De Elie Semoun / Plaisantristes
  • Je préfère attraper un torticolis en visant trop haut que devenir bossue en regardant trop bas. De Sylvaine Charlet
  • Quelle haleine ! Il n’a jamais pu attraper une mouche vivante. De Jules Renard / Journal - 12 octobre 1900
  • La démence est héréditaire, mais vous pouvez aussi l’attraper par vos enfants. De Sam Levenson
  • Un septuagénaire peut toujours courir après les femmes à condition de ne pas les attraper. De Anonyme
  • Sans adresse on ne peut même pas attraper une puce. De Proverbe russe
  • Un seul doigt ne peut attraper les puces. De Proverbe créole

Traductions du mot « attraper »

Langue Traduction
Corse catturà
Basque harrapatzeko
Japonais 捕まえる
Russe ловить
Portugais pegar
Arabe للإمساك
Chinois 去抓
Allemand fangen
Italien catturare
Espagnol capturar
Anglais to catch
Source : Google Translate API

Synonymes de « attraper »

Source : synonymes de attraper sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « attraper »


Mots similaires