La langue française

Plagier

Définitions du mot « plagier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLAGIER, verbe trans.

A. − Qqn plagie qqc. ou qqn
1. ARTS. Emprunter à un ouvrage original, et p.méton. à son auteur, des éléments, des fragments dont on s'attribue abusivement la paternité en les reproduisant, avec plus ou moins de fidélité, dans une oeuvre que l'on présente comme personnelle. Synon. copier, piller, pirater (fam.); (littér.) compiler, démarquer.Plagier un morceau de musique. Moréas: en public, je dirais que c'est un grand poète, à toi qu'il me paraît un farceur; sa facilité est quasi déplorable et il plagie Lamartine sans vergogne (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p.325).Courbet avait, autant qu'aucun grand peintre du passé, autant que Velasquez lui-même, et sans les plagier, révélé le secret de l'unité de ton (A. Michel, Peint. fr. XIXes., 1928, p.189).Tout le monde avait commenté, scruté, copié, plagié, démarqué, bafoué, pillé son fameux «Médecin pour soi» et le «Réel langage des Herbes» et «l'Électricité sans ampoule»! (Céline, Mort à crédit, 1936, p.417):
. Musset est mort, une des originalités les moins vraies, le talent le plus transpercé de l'originalité de Shakespeare, de Byron et même de Joachim Du Bellay, dont il n'a pas dédaigné de plagier toute une pièce de vers (préface du Spectacle dans un fauteuil). Goncourt, Journal, 1857, p.349.
2. P. ext. Prendre pour modèle la manière d'agir, de se comporter, de s'habiller, etc. d'une personne et p.méton. cette personne elle-même. Synon. copier, imiter.Je les ai vus se modeler sur nous, prendre tous nos goûts (...) enfin même plagier nos gilets et nos chaussettes! (Goncourt, Journal, 1892, p.211).On copie les toilettes, les us, l'accent, mais non pas la personne elle-même (...). On peut plagier les manières sans avoir jamais la manière (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.154).Un peu de lui passait en moi; je le plagiais, je le singeais avec le plaisir et l'adresse d'imitation des gamins (Arnoux, Zulma, 1960, p.224).
B. − Qqc. plagie qqc.[Le suj. désigne une production de l'art ou de l'esprit, une réalisation de l'activité humaine] Emprunter des éléments à (une production originale antérieure). Synon. copier, imiter, s'inspirer de.Zecca, plus que Méliès, plagie l'École anglaise: Smith et Paul. Les dix premiers Méliès copiaient Lumière. Les dix premiers Zecca plagient presque tous l'École de Brighton (Sadoul, Cin., 1949, p.45).Ce Soir −tel était le titre du nouveau quotidien −plagia outrageusement Paris-Soir (Coston, A.B.C. journ., 1952, p.48).
Prononc. et Orth.: [plaʒje]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.1. 1801 «imiter par plagiat» (Mercier Néol. t.2, p.184: c'est en plagiant les idées philosophiques et en les traduisant dans l'idiome de la folie, que l'on a vu ces temps de délire); 2. 1873 p.ext. «imiter» (A. Vacquerie, Le Rappel, 4 oct. ds Littré Suppl. 1877). Dér. régr. de plagiaire*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 36. Bbg. Darm. 1877, p.217.

Wiktionnaire

Verbe

plagier \pla.ʒje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Emprunter à d’autres auteurs des passages de quelque importance en les donnant comme siens.
    • Il se souvint tout à coup d'une vieille chronique où il avait […] projeté le feu rouge des catachrèses les plus imprévues, des synecdoches les plus arbitraires, des antonomases les plus follement tirées par les cheveux, imitant et plagiant même, en ces débordements insensés, la phraséologie vitupérante et l'inouïssime du dénommé Léon Bloy, magicien de l'Expression, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 81-82)
    • Un an avant, le ministre de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg, jeune espoir de la CSU (Parti chrétien-social), démissionne pour avoir plagié une partie de sa thèse de doctorat en droit. — (J. C., Des démissionnaires qui ne se font pas prier, Le Canard enchaîné, 5 avril 2017, page 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLAGIER. v. tr.
Emprunter à d'autres auteurs des passages de quelque importance en les donnant comme siens. Il a plagié tel écrivain.

Littré (1872-1877)

PLAGIER (pla-ji-é) v. a.
  • Néologisme proposé par Mercier. Imiter par plagiat.

    Fig. Les trois jours de février [1848] plagient les trois jours de juillet [1830], A. Vacquerie, le Rappel, 4 oct. 1873.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plagier »

Dérivé régressif de plagiaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plagier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plagier plaʒje

Citations contenant le mot « plagier »

  • On ne peut même pas se plagier soi-même. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • C’est tolérance zéro à l’Université Laval ! Le site de la Bibliothèque de l’Université relève les causes de plagiat qui sont multiples, mais qui ne justifient pas le manquement éthique. Parmi les plus populaires figurent le manque d’information sur ce qu’est plagier, le manque de temps, la procrastination, les lacunes méthodologiques, les modes de citation (là où j’ai été réprimandée) et la difficulté d’innover. Impact Campus, Moi qui croyais que ça arrivait seulement aux autres! - Impact Campus
  • Avec les technologies de l’information et de la communication, il est rare de plagier quelqu’un sans qu’on soit démasqué par les internautes. C’est ce qui s’est passé avec le président Amadou Damaro Camara. Socialnetlink, le lien vers l'actu IT africaine et des startups, Le président du Parlement guinéen pris en flagrant délit de plagiat - Socialnetlink, le lien vers l'actu IT africaine et des startups

Traductions du mot « plagier »

Langue Traduction
Anglais plagiarize
Espagnol plagiar
Italien plagiare
Allemand plagiieren
Chinois 抄袭
Arabe انتحل
Portugais plagiar
Russe заниматься плагиатом
Japonais 盗用する
Basque plagiarize
Corse plagià
Source : Google Translate API

Synonymes de « plagier »

Source : synonymes de plagier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « plagier »

Plagier

Retour au sommaire ➦

Partager