La langue française

Démonstratif

Sommaire

  • Définitions du mot démonstratif
  • Étymologie de « démonstratif »
  • Phonétique de « démonstratif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « démonstratif »
  • Citations contenant le mot « démonstratif »
  • Traductions du mot « démonstratif »
  • Synonymes de « démonstratif »
  • Antonymes de « démonstratif »

Définitions du mot démonstratif

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMONSTRATIF, IVE, adj.

A.−
1. Vieilli. [En parlant d'une chose] Qui montre, qui est destiné à montrer :
1. L'Empereur (...) expliquait ses idées de machines (...). Il tirait un crayon de sa poche et faisait des figures démonstratives sur les dessins de mon père... A. France, Le Lys rouge,1894, p. 294.
2. Domaine de l'expr.
a) RHÉT. Le (genre) démonstratif. Genre d'éloquence qui loue ou blâme, dans un discours d'apparat, dans une oraison funèbre, en montrant la vie, les actions de tel personnage. Ceux [les discours] qui traitaient des faits présents, étaient classés dans le genre démonstratif (Wicart, Puissances voc.,Orateur, t. 1, 1936, p. 295).
Rem. Dans l'ex. suivant cependant, « le (genre) démonstratif » signifie « genre d'éloquence qui vise à démontrer, qui utilise la démonstration* » (cf. infra. B). Je laisse le démonstratif à l'éloquence, pour les raisons que j'ai dites. Je prie seulement que l'on remarque que, dans le langage écrit, la démonstration est toujours pédante (Alain, Beaux-arts, 1920, p. 313).
b) GRAMM. Adjectif, pronom démonstratif. [Selon la grammaire traditionnelle] adjectif, pronom déictique, servant à « montrer », comme avec un geste d'indication les êtres ou les objets impliqués dans le discours, ou simplement à noter que l'être ou l'objet dont on parle est connu parce qu'il en a déjà été question, ou parce que, pour diverses raisons, il est présent à l'esprit du destinataire; [selon la grammaire structurale et générative] déterminant de même nature que l'article, commutable avec lui, ou bien préarticle qui, en structure profonde, est suivi d'un article défini (d'apr. Ling. 1972) :
2. ... Il s'épanche en sombres et impersonnelles conjonctures, émaillées de démonstratifs venimeux. Sa maison est devenue cette maison, où règne ce désordre, où ces enfants « de basse extraction » professent le mépris du papier imprimé, encouragés d'ailleurs par cette femme... Colette, La Maison de Claudine,1922, p. 27.
3. [En parlant d'une pers., de sa nature, ou de ses sentiments] Qui manifeste ses sentiments/qui se manifeste par des signes extérieurs, qui est expansif. Fort en paroles, en gestes, démonstratif (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 255).Son affectivité est « vissée au moi », tout intérieure, peu démonstrative. Elle cherche l'intensité, non l'extension (Mounier, Traité caract.,1946, p. 331):
3. ... l'objet de cette démonstrative affection, obligé de se soumettre aux marques qui lui en étaient données en public, ne se retenait pas d'un agacement qui parfois confinait à la mauvaise humeur. Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 134.
B.− Domaine de la pensée.[Parfois suivi d'un subst. introd. par de] Qui démontre, qui établit d'une manière évidente et rigoureuse la vérité de quelque chose; qui est destiné à démontrer. (Avoir) une valeur démonstrative. Ces raisons prétendues démonstratives n'ont nullement la vertu de convaincre tous les esprits (Cournot, Fondem. connaiss.,1851, p. 575).Ce qui me paraît démonstratif de la nature divine de l'amour, c'est sa spontanéité (Renan, Feuilles détach.,1892, p. 13).Monstrueusement l'art s'est ramené à des théories dont l'œuvre devenait l'application démonstrative (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 38):
4. ... beaucoup d'artistes catholiques ne sont que des moralistes religieux : leurs œuvres sont catholiques par les conclusions, par tout ce qu'il y a d'apologétique, de démonstratif, en elles, mais non dans le principe créateur. Massis, Jugements,1923, p. 270.
[Plus rare, en parlant d'une pers.] :
5. ... ce grand controversiste [Arnauld] qu'on relit aujourd'hui avec peine parce qu'il est sérieux, clair et démonstratif outre mesure, logicien sans pitié, et qu'on le voit venir du bout d'une page à l'autre... Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 256.
Emploi subst., faisant fonction de neutre. Séparer le superficiel du démonstratif, le casuel du nécessaire. Quelle noble ambition (Arnoux, Rêv. policier amat.,1945, p. 197).
Spéc., LOG. Qui utilise la démonstration* :
6. Il y a deux formes de raisonnement : 1ola forme investigative ou interrogative qu'emploie l'homme qui ne sait pas et qui veut s'instruire; 2ola forme démonstrative, ou affirmative qu'emploie l'homme qui sait ou croit savoir et qui veut instruire les autres. C. Bernard, Introd. ét. méd., exp.,1865, p. 71.
Allus. littér. (cf. Le Bourgeois gentilhomme, II, 2).Par raison démonstrative. En prenant appui sur le raisonnement. Faire la guerre par raison démonstrative (Courier, Pamphlets pol.,Au réd. « Censeur », 1820, p. 46).C'est un fort méchant homme, celui-là (...) vicieux par principe, par raison démonstrative (Feuillet, Scènes et prov.,1851, p. 180).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Démonstrativement, adv. D'une manière démonstrative. [De] la réponse de Daniel (...) il résultait démonstrativement que mes inductions philosophiques n'étaient ni plus ni moins inintelligibles pour lui que le langage des esquimaux du capitaine Parry (Nodier, Fée Miettes, 1831, p. 62). b) Le néol. démonstrativité, subst. fém. [En parlant d'une pers.] Fait d'être démonstratif. La démonstrativité exigeant plus d'activité que de vantardise (Mounier, Traité caract., 1946, p. 488).
Prononc. et Orth. : [demɔ ̃stʀatif], fém. [-i:v]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 demonstratif et evident (Oresme, Ethique, éd. A.-D. Menut, p. 355, p. 10); 2. 1393 « qui sert à montrer » le doit demonstratif [l'index] (Ménagier, 322 ds T.-L.); 1541 ce mot demonstratif : cecy (J. Calvin, Institution de la religion chrétienne, éd. J.-D. Benoît, t. IV, p. 398); 1690 rhét. (Fur.); 3. 1789 au fig. « expansif, qui manifeste ouvertement ses sentiments » (Staël, Lettres jeun., p. 155). Empr. au lat. demonstrativus, dér. de demonstrare, v. demontrer, attesté aux sens répertoriés supra sous 2. Fréq. abs. littér. : 116. Bbg. Quem. 2es. t. 3 1972.

Wiktionnaire

Adjectif

démonstratif

  1. Qui démontre, qui sert à démontrer.
    • Argument démonstratif.
    • Preuve, raison démonstrative.
    • Il était inventeur et mécanicien. Il tirait un crayon de sa poche et faisait des figures démonstratives sur les dessins de mon père désolé. Il lui gâtait ainsi deux ou trois études par semaine… — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 285)
  2. (Rhétorique) Qui a pour objet la louange ou le blâme de tel ou tel personnage dans un discours d’apparat, dans une oraison funèbre, etc.
    • Genre démonstratif.
  3. Qui sert à montrer.
    • Adjectif démonstratif : (Grammaire) Qui sert à montrer la personne ou la chose désignée par le nom que détermine cet adjectif. → voir Adjectifs démonstratifs en français
    • Pronom démonstratif : (Grammaire) Qui sert à insister sur la personne ou sur la chose en question. → voir Pronoms démonstratifs en français
  4. Qui donne des signes extérieurs d’affection, de bienveillance, d’intérêt, de zèle.
    • Cet homme n’est pas démonstratif, mais on peut compter sur lui.
    • Elle est peu démonstrative, mais son cœur est excellent.

Nom commun

démonstratif masculin

  1. (Grammaire) Adjectif ou pronom démonstratif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMONSTRATIF, IVE. adj.
Qui démontre, qui sert à démontrer. Argument démonstratif. Preuve, raison démonstrative. En termes de Rhétorique, Genre démonstratif, Qui a pour objet la louange ou le blâme de tel ou tel personnage dans un discours d'apparat, dans une oraison funèbre, etc. Il signifie aussi Qui sert à montrer. En termes de Grammaire, Adjectif démonstratif, Qui sert à montrer la personne ou la chose désignée par le nom que détermine cet adjectif. Pronom démonstratif, Qui sert à insister sur la personne ou sur la chose en question. Il signifie en outre, en parlant des Personnes, Qui donne des signes extérieurs d'affection, de bienveillance, d'intérêt, de zèle. Cet homme n'est pas démonstratif, mais on peut compter sur lui. Elle est peu démonstrative, mais son cœur est excellent.

Littré (1872-1877)

DÉMONSTRATIF (dé-mon-stra-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui démontre, qui sert à démontrer. Et je prouverai en toute rencontre, par des raisons démonstratives et convainquantes…, Molière, Mar. forcé, 6. Et, comme je vous fis voir l'autre jour par raison démonstrative, il est impossible que vous receviez, si vous savez détourner l'épée de votre ennemi de la ligne de votre corps, Molière, Bourg. gent. II, 3. Cela est démonstratif, Pascal, dans COUSIN. Cette raison, qui pouvait n'être pas démonstrative, le devient, en quelque sorte, pour M. Guglielmini, parce qu'elle venait d'un maître qu'il chérissait, Fontenelle, Guglielmini.
  • 2 Terme de rhétorique. Genre démonstratif, celui des trois genres d'éloquence qui a pour objet la louange ou le blâme.

    Substantivement. Le démonstratif, le genre démonstratif.

  • 3 Terme de grammaire qui exprime une idée d'indication. Ce, cet, cette, ces, sont des adjectifs démonstratifs ; celui, celle, sont des pronoms.
  • 4Qui démontre vivement tout ce qu'il a dans l'âme. Il a beaucoup menacé, beaucoup crié ; mais ne vous en effrayez pas, il est très démonstratif, et les effets suivent rarement.

    Plus particulièrement, et en bonne part, qui témoigne des intentions bienveillantes. Cette personne est très démonstrative.

HISTORIQUE

XIVe s. Sillogisme demonstratif et evident, Oresme, Thèse de MEUNIER. Raisons evidentes, demonstratives, Oresme, ib. Ja soit ce que l'esprevier et l'ostour soit peüs entre le pouce et le doit demonstratif, toutes voies les autres oiseaulx sont peüs à plain poing, Ménagier, III, 2.

XVIe s. Les advocats de la transsubstantiation pensent que ce mot demonstratif, ceci, se rapporte à l'espece du pain, Calvin, Instit. 1110. Laquelle proposition ne se peut prouver par raison demonstrative, Amyot, Marcell. 21.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉMONSTRATIF, en Grammaire, se dit des pronoms qui servent à indiquer, marquer, ou faire connoître une chose, comme ille, iste, hic, celui-ci, ce, cette, ce jeune homme, cette ville. Voyez Pronom. (G)

Démonstratif, adj. (Belles-Lettres.) nom que l’on donne à un des trois genres de la Rhétorique,

Le genre démonstratif est celui qui se propose la loüange ou le blâme. Telle est la fin qu’on se propose dans les panégyriques, les oraisons funebres, les discours académiques, les invectives, &c.

On tire les loüanges de la patrie, des parens, de l’éducation, des qualités du cœur & de l’esprit, des biens extérieurs, du bon usage que l’on a fait du crédit, des richesses, des emplois, des charges. Au contraire la bassesse de l’extraction, la mauvaise éducation, les défauts de l’esprit & les vices du cœur, l’abus du crédit, de l’autorité, des richesses, &c. fournissent matiere à l’invective. Les catilinaires de Ciceron & les philippiques sont de ce dernier genre, mais non pas uniquement ; car à d’autres égards, elles rentrent dans le genre délibératif & dans le judiciaire. (G)

Parmi les sources de la loüange & de l’invective dont on vient de faire l’énumération, il en est où la justice & la raison nous défendent de puiser : on peut en loüant un homme recommandable rappeller la gloire & les vertus de ses ayeux ; mais il est ridicule d’en tirer pour lui un éloge. L’on peut & l’on doit démasquer l’artifice & la scélératesse des méchans, lorsqu’on est chargé par état de défendre contre eux la foiblesse & l’innocence ; mais c’est eux-mêmes, non leurs ancêtres que l’on est en droit d’attaquer, & il est absurde & barbare de reprocher aux enfans les malheurs, les vices, ou les crimes des peres. Le reproche d’une naissance obscure ne prouve que la bassesse de celui qui le fait. L’éloge tiré des richesses, ou le blâme fondé sur la pauvreté, sont également faux & lâches. Les noms, le crédit, les dignités exigent le mérite & ne le donnent pas. En un mot, pour loüer ou blâmer justement quelqu’un, il faut le prendre en lui-même, & le dépouiller de tout ce qui n’est pas lui. Article de M. Marmontel.

Le genre démonstratif comporte toutes les richesses & toute la magnificence de l’art oratoire. Ciceron dit à cet égard que l’orateur, loin de cacher l’art, peut en faire parade, & en étaler toute la pompe ; mais il ajoute en même tems qu’on doit user de réserve & de retenue ; que les ornemens qui sont comme les fleurs & les brillans de la raison, ne doivent pas se montrer par-tout, mais seulement de distance en distance. Je veux, dit-il, que l’orateur place des jours & des lumieres dans son tableau ; mais j’exige aussi qu’il y mette des ombres & des enfoncemens, afin que les couleurs vives en sortent avec plus d’éclat. Habeat igitur illa in dicendo admiratio ac summa laus, umbram aliquam ac recessum, quo magis, id quod erit illuminatum, extare atque eminere videatur. Orat. n°. 38. (G)

Démonstratif, (Jurisprud.) est ce qui sert à désigner une chose. Bartole, sur la loi demonstratio, au digeste de conditionibus & demonstrationibus, définit la démonstration, quædam ex instantibus vel præteritis accidentibus notitia, &c.

On dit un assignat démonstratif, un legs démonstratif, une disposition démonstrative.

Ce qui est simplement démonstratif, est fort différent de ce qui est limitatif ; par exemple, un assignat est démonstratif, lorsqu’en constituant une rente à prix d’argent, on dit à prendre sur un tel héritage, cela n’empêche pas le créancier de se pourvoir sur les autres biens du débiteur ; au lieu que si un homme legue une rente à prendre sur un tel fonds, cet assignat est limitatif.

Les principes en fait de démonstration & de clauses démonstratives, sont qu’une fausse démonstration ne vitie pas la disposition lorsque l’objet de celle-ci est d’ailleurs certain ; par exemple, si le testateur dit, je legue ma maison de Paris que j’ai achetée, le legs de la maison est valable, quoique la maison n’ait pas été achetée : il en est de même si l’erreur est dans les qualités que l’on donne à l’héritier, au légataire ou autre personne, la disposition est toûjours valable, pourvû qu’il paroisse constant de quelle personne on a entendu parler. Voyez au ff. 28. tit. v. liv. XLVIII. & liv. XXXII. tit. j. liv. XXXV. §. 2. & liv. VI. ff. de rei vindicatione ; Ricard, des dispositions démonstratives ; Le Prêtre, 4. cent. chap. ij. Voyez aussi Assignat & Legs. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « démonstratif »

(Siècle à préciser) Du latin demonstrativus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. demostratiu ; espagn. demostrativo ; portug. demonstrativo ; ital. dimostrativo ; du latin demonstrativus, de demonstrare, démontrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « démonstratif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démonstratif demɔ̃stratif

Évolution historique de l’usage du mot « démonstratif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démonstratif »

  • Pour la première fois depuis 1976, le Standard fait appel à un coach français. Qui est moins démonstratif que ses prédécesseurs… Le Soir Plus, Avec Philippe Montanier, le Standard prend un nouveau virage - Le Soir Plus
  • À la montagne plutôt qu’à la plage? Une hypothèse a été faite à la suite de cette analyse: l’altitude pourrait avoir un impact. Néanmoins, Antoine Flahault précise: «Ce n’est pas nécessairement démonstratif, à l'heure actuelle encore, mais cela va en faveur d'un rôle protecteur de l'altitude sur la transmission du coronavirus.» De là à partir se réfugier dans les montagnes valaisannes? , VIDÉO - L’altitude freine-t-elle la transmission du coronavirus? - Heidi.news
  • Il est resté quasiment impassible, sans effusion, sans débordement démonstratif au moment d’ annoncer les résultats. Stessy Speissmann a évoqué une certaine « humilité ». Exprimant un peu plus tard sa « satisfaction », le maire de Gérardmer a évoqué aussi cette « campagne difficile » de près de six mois, contrariée, étirée par le contexte sanitaire d’urgence qui a placé le débat au second plan. , Elections municipales | Gérardmer : Stessy Speissmann réélu assez largement

Traductions du mot « démonstratif »

Langue Traduction
Anglais demonstrative
Espagnol demostrativo
Italien espansivo
Allemand demonstrativ
Chinois 示范性的
Arabe إيضاحي
Portugais demonstrativo
Russe демонстративный
Japonais 実証的
Basque erakusleak
Corse dimostrativu
Source : Google Translate API

Synonymes de « démonstratif »

Source : synonymes de démonstratif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « démonstratif »

Partager