La langue française

Délivre

Sommaire

  • Définitions du mot délivre
  • Étymologie de « délivre »
  • Phonétique de « délivre »
  • Évolution historique de l’usage du mot « délivre »
  • Citations contenant le mot « délivre »
  • Traductions du mot « délivre »
  • Antonymes de « délivre »

Définitions du mot délivre

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLIVRE, subst. masc.

A.− MÉD. Ensemble des annexes du fœtus (placenta, cordon et enveloppes), expulsés dans la dernière phase de l'accouchement. Synon. arrière-faix.La crainte d'une hémorragie tourmentait encore le docteur, (...). D'autre part, le délivre lui paraissait complet (Zola, Joie de vivre,1884, p. 1101).
P. métaph. Montlosier accouche avec difficulté d'idées disparates; mais s'il parvient à les dégager de leur délivre, elles sont quelquefois belles, surtout énergiques (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 475).
B.− Région. (Poitou). Les délivres. ,,Décombres, restes de construction`` (Guérin 1892). Les légumes d'une petite voiture renversée avaient roulé jusqu'aux délivres d'une maison en construction (Malègue, Augustin,t. 1, p. 134).
Rem. Exceptionnellement le mot est employé au fém. par Gracq : ce décombre de mer, pareil aux délivres d'une grande ville charriées à la côte par une inondation (Syrtes, 1951, p. 90).
Prononc. et Orth. : [deli:vʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1606 subst. fém. « arrière-faix » (Nicot); 1694 subst. masc. « id. » (Corneille). Déverbal de délivrer1*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 37.

Wiktionnaire

Nom commun

délivre \de.livʁ\ masculin

  1. (Médecine) Nom vulgaire de l’arrière-faix, dont la sortie termine l’accouchement.
    • Quand le docteur eut aidé à l’expulsion du délivre, en tirant sur le cordon, la sage-femme la souleva pour ôter les serviettes, qu’un flot épais de sang venait de rougir. — (Émile Zola, La Joie de vivre)

Forme de verbe

délivre \de.livʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de délivrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de délivrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de délivrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de délivrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de délivrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLIVRE. n. m.
Nom vulgaire de l'arrière-faix, dont la sortie termine l'accouchement.

Littré (1872-1877)

DÉLIVRE (dé-li-vr') s. m.
  • Nom vulgaire des enveloppes du fœtus, lesquelles, sortant, délivrent la femme et terminent l'accouchement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délivre »

→ voir délivrance
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. DÉLIVRER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « délivre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délivre delivr

Évolution historique de l’usage du mot « délivre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délivre »

  • Le travail du corps délivre des peines de l'esprit et c'est ce qui rend les pauvres heureux. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • Tous les hommes désirent se délivrer de la mort, ils ne savent pas se délivrer de la vie. De Anonyme
  • Le seul moyen de délivrer les hommes du mal c'est de les délivrer de la liberté. De Simon Leys / Images brisées
  • Je souhaite qu’on me délivre des livres... De Vincent Roca / Délivrez-moi des livres
  • La nécessité nous délivre de l’embarras du choix. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort. De Jules Renard / Journal
  • La chevalerie : délivrer de belles vierges des châteaux des autres pour les enfermer dans le sien. De Levison
  • La règle nous délivre des fantaisies, des tourments de l'incertitude. De Joseph Joubert / Carnets
  • Tout ce qui isole délivre. De Réjean Ducharme / L'avalée des avalés
  • Chaque épreuve est une bénédiction, puisqu'elle purifie et délivre des péchés. De Alice Parizeau / Survivre
  • Travailler dans la joie délivre de la servitude. De Reine Malouin / Cet ailleurs qui respire
  • Mon Dieu, mon Dieu, délivrez-nous de toutes les religions ! De Guy Bedos / Revue de presse - 1995
  • La fièvre, à ce que l'on dit, nous délivre des puces, et l'infortune de nos amis. De Paul-Jean Toulet / Les Trois Impostures
  • Il Postino car il est celui qui fait arriver d’un endroit à un autre. Je suis ce facteur qui prend les émotions, les transforme et les délivre sous un format artistique. L'Orient-Le Jour, « Je suis comme Il Postino, ce facteur qui délivre les émotions » - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « délivre »

Langue Traduction
Anglais deliver
Espagnol entregar
Italien consegnare
Allemand liefern
Chinois 交付
Arabe ايصال
Portugais entregar
Russe доставить
Japonais 届ける
Basque entregatu
Corse libera
Source : Google Translate API

Antonymes de « délivre »

Partager