La langue française

Arrière-faix

Définitions du mot « arrière-faix »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARRIÈRE-FAIX, subst. masc.

A.− MÉD. Restes du faix dont la femme était chargée durant sa grossesse et qui subsistent dans la matrice après l'expulsion du fœtus (placenta et membranes). Synon. délivrance, délivre (vx).
B.− Au fig. :
Tant qu'on ne s'inclinera pas devant les mandarins, tant que l'Académie des Sciences ne sera pas le remplaçant du Pape, la politique tout entière et la société, jusque dans ses racines, ne sera qu'un ramassis de blagues écœurantes. Nous pataugeons dans l'arrière-faix de la Révolution, qui a été un avortement, une chose ratée, un four, « quoi qu'on dise ». Flaubert, Correspondance,1871, p. 281.
PRONONC. : [aʀjε ʀfε].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1549 arrierefais (Est. : Arrierefais des femmes); 1575 arrière-faix (A. Paré, Œuvres, liv. XXIV, c. 18 ds Dict. hist. Ac. fr. : L'arrière-faix a esté ainsi appelé du vulgaire, parce qu'il vient après l'enfant, et qu'il est un autre faix à la femme : des autres est appelé le Lict, parce que l'enfant y est couché et enveloppé et y demeure : des autres la Delivrance, par-ce qu'estant hors, la femme est entierement delivrée : et autant qu'il y aura d'enfans, autant y aura d'arrière-faix separez l'un de l'autre). Composé de arrière-* et de faix* au sens méd. « le fœtus et ses annexes ». [Le mot ne se trouve pas ds Est. 1539 contrairement à l'indication de DG et Lar. lang. fr.].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

arrière-faix \a.ʁjɛʁ.fɛ\ masculin

  1. Ce qui reste dans la matrice après la sortie du fœtus, c’est-à-dire le placenta, le cordon ombilical et les membranes qui enveloppaient le fœtus.
    • Le parasite protozoaire Neospora caninum, excrété dans les fèces de chiens infectés, peut provoquer des avortements chez les bovins. Le fœtus avorté et l’arrière-faix contiennent des quantités élevées de ce parasite. Certaines vaches infectées n’avortent pas et donnent naissance à un veau vivant, mais excrètent néanmoins ce parasite avec l’arrière-faix. Les fœtus avortés ainsi que tous les arrière-faix ne doivent en aucun cas être accessible aux chiens. — (Station de recherche Agroscope Liebefeld-Posieux; L’ingestion d’herbe contaminée par des crottes de chien a-t-elles des effets négatifs sur la santé des bovins?)
  2. (Figuré) L'indésirable qui accompagne la naissance d'un monde.
    • C'est le troisième arrière-faix des impuretés du dix-huitième siècle, apparaissant en celui-ci sous les graves dehors d'une philosophie, d'une politique, d'une littérature, […] — (Hippolyte Castille; Le Prince de Talleyrand -1857)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRIÈRE-FAIX. n. m.
Ce qui reste dans la matrice après la sortie du fœtus, c'est-à-dire le placenta, le cordon ombilical et les membranes qui enveloppaient le fœtus.

Littré (1872-1877)

ARRIÈRE-FAIX (a-riê-re-fê) s. m.
  • Terme d'anatomie. Ce qui reste dans la matrice après l'expulsion du fœtus, savoir : le placenta et les membranes. La superficie extérieure de la peau qu'on nomme l'arrière-faix, Descartes, Fœtus, 5.

    Au plur. Des arrière-faix.

HISTORIQUE

XVIe s. L'arriere-faix a esté ainsi appellé du vulgaire, parce qu'il vient après l'enfant, et qu'il est un autre faix à la femme ; le lict, parce que l'enfant y est couché et enveloppé, et y demeure ; la delivrance, parce qu'estant hors, la femme est entierement delivrée, Paré, XVIII, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arrière-faix »

→ voir arrière et faix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arrière-faix »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arrière-faix arjɛrœfɛ

Évolution historique de l’usage du mot « arrière-faix »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arrière-faix »

  • À la vérité, en ce temps-là, on croyait autant au diable qu’à Dieu. Dans la cosmogonie manichéenne du petit peuple, on se représentait le monde comme l’enjeu d’un fantastique combat du Malin et de ses créatures infernales contre Dieu et ses anges fidèles. Lorsque ceux-ci ne répondaient pas aux sollicitations, on ne craignait pas de frapper à la porte de ceux-là. On demandait aux prêtres, investis par nature – croyait-on – d’une puissance magique, de brûler des fagots dans des intentions criminelles, de réciter la messe sur les objets les plus divers : effigies en cire, cordes de pendu, cartes à jouer, arrière-faix (placentas), coiffe d’un enfant né coiffé…  National Geographic, L'affaire des poisons : psychose à la cour de Louis XIV

Traductions du mot « arrière-faix »

Langue Traduction
Anglais afterbirth
Espagnol placenta
Italien placenta
Allemand nachgeburt
Chinois 胞衣
Arabe بعد الولادة
Portugais pós-parto
Russe послед
Japonais 産後
Basque afterbirth
Corse dopu à u dopu dopu
Source : Google Translate API

Synonymes de « arrière-faix »

Source : synonymes de arrière-faix sur lebonsynonyme.fr

Arrière-faix

Retour au sommaire ➦

Partager