La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « délayage »

Délayage

Définitions de « délayage »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLAYAGE, subst. masc.

A.− Action de délayer; résultat de cette action; p. méton., ce qui est délayé (cf. délayement dér. s.v. délayer) :
1. ... aux Indes, on applique sur le côté chair des peaux fraîches une pâte obtenue par délayage dans l'eau d'un sel très impur chargé d'une très forte proportion de terre argileuse, ... Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux,1947, p. 18.
Spéc., BOULANGERIE. Opération consistant à malaxer le levain avec l'eau (d'apr. Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.; cf. délayure dér. s.v. délayer).
B.− Au fig., péj. Action d'exprimer (une idée, etc.) de manière prolixe; état de ce qui est ainsi exprimé; p. méton., ce qui est exprimé de la sorte. Faire du délayage. Anton. brièveté, concision; synon. longueur, remplissage, verbiage :
2. ... quand il traduit le bréviaire, le fameux : « Ils ont des oreilles et n'entendent pas, des yeux et ne voient pas », le génie du délayage dicte au vénérable traducteur [Corneille] ces vers saugrenus : Les oreilles chez eux sont de si peu d'usage Qu'autour d'elles le son frappe inutilement, ... Brasillach, Pierre Corneille,1938, p. 319.
Prononc. et Orth. : [delεja:ʒ] ou [deleja:ʒ]. [e] fermé à la 2esyll. uniquement ds Lar. Lang. fr. (cf. délayer). Admis ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1832 (Raymond). Dér. de délayer*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Nom commun - français

délayage \de.lɛ.jaʒ\ masculin

  1. Action de délayer ou état de ce qui est délayé.
    • Le délayage des couleurs.
    • Le délayage consiste à dissoudre dans un liquide un élément soluble ou à y mélanger une masse de farine ou de tout petits corps solides et insolubles, comme des grumeaux. — (G. Hulstaert, Esquisse du parler des Nkengo, 1970)
    • (Figuré) Cet article de revue est un pitoyable délayage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLAYAGE. n. m.
Action de délayer ou État de ce qui est délayé. Le délayage des couleurs. Fig., Cet article de revue est un pitoyable délayage.

Littré (1872-1877)

DÉLAYAGE (dé-lè-ia-j') s. m.
  • Action de délayer. État de ce qui est délayé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délayage »

Délayer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de délayer, avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délayage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délayage delajaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « délayage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délayage »

  • Le truisme téléphonique tue l'intelligence. Celle-ci s'est noyée dans ce délayage verbal de l'insipide, du banal, de l'inutile qui rassure, qui vous donne l'air d'avoir l'air. Les esprits sont préoccupés par ces échanges vides de sens et ne s'occupent plus de l'essentiel. Club de Mediapart, La lente évolution de l'espèce. | Le Club de Mediapart
  • Baptisée « padding » (délayage en français), cette méthode consiste à annoncer une durée de vol supérieure à celle qu’on sait nécessaire. Si le décollage se fait à l’heure prévue, les pilotes n’ont qu’à réduire leur vitesse pour atteindre la destination au bon horaire. Et si l’appareil part avec un peu de retard, il atterrira malgré tout à l’heure. , Les compagnies aériennes allongent la durée des vols pour donner l'illusion d'être à l'heure
  • Un départ physique en 7c+/8a amène à une décontraction. S’ensuit un crux particulièrement exigeant, un visé aléatoire dans une fente aux alentours de 7C bloc avant un mauvais délayage et une traversée ultra résistante d’une dizaine de mouvements vers la droite. Ne reste plus alors qu’un mur en 6c pour savourer jusqu’au relais. Grimper.com : l'actualité de l'escalade, tests matériel d'escalade, salles d'escalade, Anatole Bosio dompte la king line de la Sainte-Victoire (Aubade, 8c+/9a)

Traductions du mot « délayage »

Langue Traduction
Anglais dilution
Espagnol dilución
Italien diluizione
Allemand verdünnung
Chinois 稀释
Arabe تخفيف
Portugais diluição
Russe разведение
Japonais 希釈
Basque diluzio
Corse diluzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « délayage »

Source : synonymes de délayage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délayage »

Délayage

Retour au sommaire ➦

Partager