Longueur : définition de longueur


Longueur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LONGUEUR, subst. fém.

A. − [Dans l'espace]
1.
a) La plus grande dimension horizontale (d'un objet, d'une surface, d'un volume) ou la dimension qui est dans l'axe de son orientation. La longueur d'une allée, d'une pièce, d'un lit, d'une voiture, de la carène; au milieu, à la moitié de sa longueur. Cette protubérance annulaire correspond à la fosse basilaire de l'os occipital : sa plus grande largeur est double de sa longueur (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 129).
Dans sa longueur, dans le sens de la longueur. Les faucheurs font des pauses régulières. À l'ordinaire au bout de la bande d'herbe attaquée, la prairie prise dans sa longueur (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 76).
En longueur. Dans le sens de la longueur. Placer, ranger, fendre, scier qqc. en longueur.
Dans/sur toute la longueur de... Dans toute l'étendue de... Sur toute la longueur du train, les voitures communiquaient entre elles par des passerelles (Verne, Tour monde,1873, p. 149).
Sur une bonne longueur. Sur une partie importante de son étendue. Les forains avaient planté leurs tentes et dressé leurs baraques sur la place, devant l'église et sur une bonne longueur de la route (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 105).
SPORTS. Saut en longueur. Exercice qui consiste à sauter le plus loin possible. Les 4 phases successives du saut en longueur : l'élan, l'appel, la suspension et la chute (R. Vuillemin, Éduc. phys.,1941, p. 143).
b) La plus grande étendue d'un objet, de l'une à l'autre de ses extrémités. La longueur des cheveux, de la barbe, du cou, des doigts, de l'intestin grêle, de l'œsophage; la longueur des ailes, du corps; la longueur d'une corde; la longueur d'une robe, d'un manteau. Cette glande est située sous la peau de chaque côté de la mâchoire inférieure, vers le milieu de sa longueur (Cuvier, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 252).
c) P. ext. Distance, étendue correspondant à la longueur d'un objet. On dépava (...) quelques longueurs de maisons de plus (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 436).
2. P. méton. Grandeur qui mesure cette dimension ou cette étendue. Connaître, mesurer, évaluer la longueur exacte de...; la longueur totale est de...; avoir tant de longueur; (sur) une longueur de tant. Une corde solide de plus de deux cents pieds de longueur (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 341).
Longueur hors tout. ,,Longueur (par exemple d'une voiture) dans laquelle sont compris tous les accessoires`` (Gruss 1952).
Spécialement
La longueur d'onde*. Les premiers émetteurs radioélectriques utilisaient uniquement des ondes longues ([...] longueurs d'ondes supérieures à 10 km) (Matras, Radiodiff. et télév.,1958, p. 56).Au fig., fam. Être sur la même longueur d'onde*.
Longueur d'ondulation*.
a) MATH., cour. Grandeur mesurant ce qui n'a qu'une dimension. Les longueurs, les surfaces, les volumes; unité de longueur; mesure de longueur :
1. ... d'où trois qualités de figures : Les lignes, figures à 1 dimension : longueur [it. ds le texte], les surfaces, figures à 2 dimensions : longueur [it. ds le texte], largeur, les volumes, figures à 3 dimensions : longueur [it. ds le texte], largeur, hauteur (ou profondeur)... Bremond, Poés. pure,1926, p. 158.
b) INFORMAT. Longueur de mot. ,,Nombre de caractères ou de positions binaires constituant un mot`` (Guilh. 1969).
c) OPT. Longueur focale. ,,Longueur entre le centre optique d'une lentille mince et son foyer`` (Muller 1966).
d) MAR. Longueur de câble. Ancienne mesure de longueur de 120 mètres. Synon. encâblure.
Longueur hors tout (d'un bâtiment). ,,Dimension (...) qui englobe tout ce qui prolonge la coque, notamment le beaupré`` (Le Clère 1960).
Longueur entre perpendiculaires. Longueur qui ,,se prend entre la perpendiculaire avant (...) et la perpendiculaire arrière`` (Le Clère 1960).
e) INDUSTR. TEXT. Longueur de rupture d'un fil ou d'un cordage. − C'est la longueur, exprimée en km, de ce fil ou de ce cordage, supposé indéfini, nécessaire pour qu'il se rompe sous l'effet de son propre poids (Thiébaut, Fabric. tissus,1961, p. 80).
f) LING. Longueur d'un vers, d'un mot. Nombre de ses syllabes. (Dict. xixeet xxes.).
g) SPORTS. Unité définie par la longueur du véhicule, du cheval, du bateau p. ex. Battre l'adversaire d'une longueur; prendre deux longueurs d'avance; second à une demi-longueur, à trois quarts de longueur. Je les vis arriver au but, devançant les autres coureurs de trois longueurs de cheval (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 775):
2. Nous avons échappé à la gêne en nous jetant à l'eau, et notre humeur s'est résolue en un match furieux où j'ai battu Jacques d'une longueur, à l'arraché. Gracq, Beau tén.,1945, p. 45.
3. En partic. Cette dimension ou cette grandeur supérieure à la moyenne (généralement considérée comme trop grande). La longueur du tunnel ne permet pas de...; être tout en longueur. Deux villages bâtis en longueur (Bordeaux, Fort de Vaux,1916, p. 8).
B. − [Dans le temps]
1. Espace de temps, durée.
a) [Le compl. déterm. désigne un espace de temps] La longueur des jours diminue. On peut juger de la bonté d'un livre à la vigueur des coups de poing qu'il vous a donnés et à la longueur de temps qu'on est ensuite à en revenir (Flaub., Corresp.,1853, p. 282).
À longueur de jour(s), journée(s), de semaine(s), d'année(s), de siècle(s). Pendant toute la durée de. Au fond des mauvais rêves que fabriquent à longueur de nuit les casernes et les prisons (Nizan, Conspiration,1938, p. 81).
À longueur de temps. L'émotif surexcite ses émotions pour le plaisir d'en jouir, l'intraverti les déguste à longueur de temps (Mounier, Traité carac.,1946, p. 543).
Spécialement
PHONÉT. Longueur d'un phonème. ,,Temps affecté à l'émission d'un phonème; on parle aussi de « quantité » lorsqu'il s'agit de la mesure des voyelles`` (Dor.-Poir. 1975).
PHONÉT., MUS. Longueur de la syllabe. L'accentuation consistait dans l'élévation de la voix, et non la longueur, sur la syllabe accentuée (Potiron, Mus. église,1945, p. 28).Cf. long I B 2 a ε.
b) [Le compl. déterm. est un subst. d'action ou d'état] La longueur du bail, de l'arrêt, de l'étape; augmenter la longueur de la vie. À l'église silence parfait, quelle que soit la longueur de l'office (Bloy, Journal,1899, p. 360).
2. En partic. Durée trop longue ou ressentie comme telle. Traîner en longueur; traîner, tirer les choses en longueur; la longueur de l'hiver, des entractes, des entrevues; redouter la longueur du voyage, de l'absence, d'une séparation. L'office a été atroce de longueur (Flaub., Corresp.,1848, p. 83).Dans le train, lui ai donné à lire, pour occuper la longueur du trajet, le Prométhée qu'elle ne connaissait pas encore (Gide, Journal,1917, p. 633).
Au plur., rare. Les longueurs des journées et des soirs, elle les oubliait dans les livres (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 40).
C. − [En parlant d'un texte, d'un discours, d'un spectacle]
1. Étendue, durée. Diminuer la longueur d'un texte; la longueur d'une citation. Ce morceau de musique est d'une bonne longueur (Littré) :
3. C'était le contraste de l'apparente légèreté de ses propos, avec la profondeur sublime et presque apocalyptique de ses lettres qui l'avait fait distinguer. La longueur des phrases plaisait surtout à la maréchale; ce n'est pas là ce style sautillant mis à la mode par Voltaire, cet homme si immoral! Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 412.
2. En partic. Trop grande étendue. Je suis honteux de la longueur de cette lettre (Tocqueville, Corresp. [avec H. Reeve], 1858, p. 255).
Vx. Faire longueur. Après deux cent soixante-dix-huit ans écoulés, nous sommes si loin des sentiments d'amour et de religion qui remplissent ces lettres, que j'ai craint qu'elles ne fissent longueur (Stendhal, Abbesse Castro,1839, p. 186).
Au plur. Des longueurs. Passages trop longs et inutiles. Il faut éviter le plus possible la forme historique, qui oblige à des détails connus et à beaucoup de longueurs (Constant, Journaux,1804, p. 56).
REM.
Longuerie, subst. fém.,fam., synon. (supra C 2 au plur.).Elle rit, elle prête à ces longueries son doux regard myope, la grâce vivante de sa nuque et de sa taille (Colette, Cl. ménage,p. 366 ds Rheims 1969).
Prononc. et Orth. : [lɔ ̃gœ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. Dans le temps 1. 1119 « espace de temps que dure une chose » (Philippe de Thaon, Comput, 1380 ds T.-L.); 2. ca 1500 à longueur de temps « à force de temps » (Commynes, Mémoires, éd. J. Calmette, II, 213); 3. 1549 « lenteur » (J. du Bellay, Deffence, 135 ds IGLF : difficulte et longueur d'apprendre des motz); 1567 aller en ... longueur (Amyot, Alc., 39 ds Littré); 1666 trainer en longueur (Molière, Misanthrope, II, 4). II. Dans l'espace 1. ca 1140 « la plus grandes des deux dimensions principales d'une surface » (G. Gaimar, Hist. des Anglais, 285, 179 ds T.-L.); ca 1170 trente liẅes ot de lungur (M. de France, Lais, éd. J. Rychner, Eliduc, 890); 2. apr. 1170 « grandeur supérieure à la normale dans le sens de la plus grande dimension » ici en parlant du corps (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 122); 3. 2emoitié xiiies. « dimension d'une chose dans le sens de sa plus grande étendue » longor du coute [coude] (Rutebeuf, Vie Ste Marie l'Egyptienne, 883 ds Oeuvres, éd. E. Faral, t. II, p. 46); 4. a) 1679 mar. « distance horizontale comprise entre l'étrave et l'étambot » (Seignelay à Demuyn ds Jal 1848); b) 1831 longueur d'un câble « encâblure » (Will.); 5. 1765 « mesure de l'étendue d'une figure linéaire d'une extrémité à l'autre » (Encyclop. t. 10, s.v. mesure); 6. 1846 « unité définie par la longueur de la bête, du véhicule ... et servant à évaluer la distance qui sépare les concurrents dans une course » (Dumas père, loc. cit.); [1690 longueurs ... de champ « unité de mesure égale à un champ » (Fur.)]. III. Dans l'espace ou dans le temps 1538 « étendue, développement d'un récit, d'un discours » (Est.); au plur. 1585 « passages trop longs » (N. du Fail, Contes d'Eutrapel ds Œuvres facétieuses, éd. J. Assézat, t. 1, p. 209). Dér. de long*; suff. -eur1*. Fréq. abs. littér. : 2 163. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 312, b) 2 619; xxes. : a) 1 901, b) 2 118. Bbg. Gohin 1903, p. 308 (s.v. longuerie). - Hope 1971, p. 206 (s.v. longuerie).

Longueur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

longueur \lɔ̃.ɡœʁ\ féminin

  1. Étendue d’un objet considéré, dans une seule dimension, d’une de ses extrémités à l’autre.
    • À ce tronc si court sont attachés des membres d’une longueur gigantesque : l’enjambée faite est ainsi profitable à une marche fort rapide ; […]. — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • Le travail de filature consiste à retirer le fil du cocon dont la longueur est d’environ 480 mètres et à le dévider sans le briser. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La brume survenant épaisse, une veille très sévère fut nécessaire ; nous avancions cependant, mais à minuit on ne voyait plus à une longueur de bateau, et force nous fut de stopper. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La distance qui se trouve sur le composteur entre sa tête et la tête de la coulisse inférieure , fixe la longueur de chaque ligne; et c'est ce qu'on nomme la Justification. — (Dictionnaire technologique ou Nouveau dictionnaire universel des arts et métiers, Bruxelles : Lacrosse & Cie, 1839, nouvelle édition avec planches, vol.3, page 285)
    • […], on y trouve des muriers, des amandiers et, surtout, des dattiers, qui forment une véritable forêt de 10 à 12 kilomètres de longueur, au nord et à l'est de Marrakech. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 222)
  2. Étendue d’une surface considérée dans sa plus grande dimension, par opposition à largeur.
    • A condition de cuber l’épandeur en multipliant la longueur par la largeur et par la hauteur du chargement pour connaître le volume de fumier qu’il contient, il est possible d’approcher le poids de fumier chargé de 2 façons. — (Comment régler son épandeur d’engrais ou de produits organiques ?, ARVALIS, 2004)
  3. (Sport) Unité de convention pour apprécier la distance qui sépare les concurrents à l’arrivée.
    • Ce cheval a gagné de deux longueurs.
  4. (Par extension) Durée du temps.
    • L’année du crapaud se partage en trois périodes distinctes de longueur inégale. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
  5. (Spécialement) Temps qu’on met à lire, à réciter, à entendre, un ouvrage de l’esprit.
    • La longueur d’un ouvrage, d’un discours, d’un sermon.
    • Ce poème est d’une longueur excessive.
  6. (Œnologie) Durée exprimée en caudalies de la persistance des arômes après la dégustation. Le mot s’emploie seul ou dans l’ expression « longueur en bouche ».
    • Après cette analyse en bouche, le vin est avalé. Le dégustateur se concentre alors pour mesurer sa persistance aromatique, appelée aussi longueur en bouche.— (Olivier Bompas, Les Vins de Bordeaux : accords gourmands, Hachette, 2013)
  7. (Surtout au pluriel) Ce qui est superflu, ce qui surabonde.
    • La nécessité d’éviter des longueurs excessives m’oblige constamment à écarter toute sorte de traits obtenus par l’observation directe ; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  8. (Vieilli) Lenteur dans les actions, dans les affaires.
    • Je suis excédé de ses longueurs. — Ce sont des longueurs insupportables, d’étranges longueurs.
    • Les longueurs de la procédure.
    • Tirer les choses en longueur.
  9. (Théorie des graphes) Nombre d’arcs entre deux sommets.
  10. (Cyclisme) Distance correspondant à la longueur d’un vélo, utilisée pour mesurer l’écart entre deux coureurs.
    • C’était un sprint loyal, Cavendish a gagné de deux longueurs — (Renshaw : « Je n’avais pas le choix », La République des Pyrénées. Mis en ligne le 16 juillet 2010)
  11. (Équitation) (Argot de turfiste) Distance correspondant à la longueur d’une tête de cheval, utilisée pour mesurer l’écart entre les chevaux dans une course.
    • Deux longueurs séparent l’as et le 12.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Longueur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LONGUEUR. n. f.
Étendue d'un objet considéré, d'une de ses extrémités à l'autre, par opposition à l'idée de COURT. La longueur d'un bâton, d'une lance, d'une allée, d'une route. Cette perche est d'une juste longueur, d'une bonne longueur. Épée de longueur, Épée de défense, plus longue que les petites épées.

LONGUEUR signifie aussi l'Étendue d'une surface considérée dans sa plus grande dimension, par opposition à Largeur. Cette cour a vingt mètres de longueur, sur dix de largeur. La longueur d'un jardin, d'un tapis. En termes de Courses, il désigne une Unité de convention pour apprécier la distance qui sépare les concurrents à l'arrivée. Ce cheval a gagné de deux longueurs. Il se dit aussi en parlant de la Durée du temps. La longueur du temps n'a pas calmé sa douleur. La longueur d'un siège, d'une maladie. Ses visites sont d'une longueur insupportable. Il se dit spécialement en parlant des Ouvrages de l'esprit considérés sous le rapport du temps qu'on met à les lire, à les réciter, à les entendre. La longueur d'un ouvrage, d'un discours, d'un sermon. Ce poème est d'une longueur excessive. Il désigne encore, surtout au pluriel, Ce qui est superflu, ce qui surabonde. Il y a des longueurs dans ce discours, dans cette tragédie. Il signifie aussi Lenteur dans les actions, dans les affaires. Je suis excédé de ses longueurs. Ce sont des longueurs insupportables, d'étranges longueurs. Les longueurs de la procédure.

EN LONGUEUR, loc. adv. Dans le sens de la longueur. Scier, fendre, mesurer en longueur. Cette locution s'emploie aussi pour Marquer de longs délais. Cette affaire traîne en longueur. Tirer les choses en longueur.

Longueur : définition du Littré (1872-1877)

LONGUEUR (lon-gheur) s. f.
  • 1L'étendue d'un objet considéré d'une extrémité à l'autre, par opposition à ce qui est court. La longueur d'un bâton, d'une lance, d'une allée, d'une route. Les petites longueurs se mesurent avec des pieds, des pouces, des lignes, des aunes, des toises, etc. les grandes [distances] se mesurent avec des lieues, des degrés, des demi-diamètres de la terre, Buffon, Ess. arith. mor. Œuv. t. X, p. 188. C'était [l'armée française sortant de Moscou], sur trois ou quatre files d'une longueur infinie, un mélange, une confusion de calèches, de caissons, de riches voitures et de chariots de toute espèce, Ségur, Hist. de Nap. IX, 1.

    Terme de marine. Longueur de câble, 120 brasses de long, ce qui est la plus grande longueur des câbles. L'ennemi s'approcha de notre vaisseau à la longueur d'un câble.

    Épée de longueur, épée de défense et d'une juste longueur.

    Familièrement. Coup de longueur, ruse, perfidie préparée de longue main.

    En longueur, loc. adverb. Dans le sens de la longueur. Scier, fendre, mesurer en longueur.

  • 2L'étendue d'un objet considéré d'un de ses côtés à l'autre, dans le sens où la distance d'un côté à l'autre est la plus grande, par opposition à largeur. Ce salon a trop de longueur et pas assez de largeur.
  • 3Durée prolongée. La longueur du siége en faisait attendre une mauvaise issue, Voiture, Lett. 74. Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage, La Fontaine, Fables, II, 11. Vous pourriez éprouver sans beaucoup de longueur, Si mon bras doit encor montrer quelque vigueur, Molière, Sgan. 1. Et la grande longueur de son éloignement Me le fait soupçonner de quelque changement, Molière, ib. 2. Cependant sa visite, assez insupportable, Traîne en une longueur encore épouvantable, Molière, Mis. II. La longueur de nos réponses fait frayeur ; elle fait bien comprendre l'horrible distance qu'il y a entre nous, Sévigné, 29 déc. 1675. Quelquefois je trouve une longueur infinie d'un ordinaire à l'autre, et je ne reçois vos lettres qu'en tremblant, Sévigné, 15 nov. 1684. La tristesse que m'a donnée la longueur de votre mal, Sévigné, 2 décembre 1671. Pour moi, je trouve les jours d'une longueur excessive ; je ne trouve point qu'ils finissent, Sévigné, 9 juin 1680. L'espoir d'un juste gain… Pourrait de ton absence adoucir la longueur, Boileau, Lutrin, II. Je fuis de leurs regrets l'inutile longueur Pour chercher un ami qui me parle du cœur, Racine, Bérén. I, 4. Oh ! que cette longueur D'un présage funeste épouvante mon cœur ! Racine, ib. IV, 1. Aussi le voyait-on, dans ses chagrins sauvages, Traîner d'un pas pénible en d'effrayants réduits Et la longueur des jours et la longueur des nuits, Ducis, Oscar, I, 2.
  • 4Longueur se dit des ouvrages d'esprit considérés par rapport soit à leur étendue, soit au temps qu'il faut pour les lire ou pour les réciter. La longueur d'un sermon. Ce morceau de musique est d'une bonne longueur. La longueur assommante de ce discours.
  • 5Ce qui pèche par diffusion dans les ouvrages d'esprit. Qui parle longtemps parle trop sans doute ; je ne connais aucun discours oratoire où il n'y ait des longueurs, Voltaire, Lett. Vauvenargues, 1745. Comment trouvez-vous cela ? dit quelqu'un à Champfort, à qui il venait de montrer un distique ; il répondit fort plaisamment : il y a des longueurs, La Harpe, Correspond. t. IV, p. 64, dans POUGENS. L'ouvrage le plus court peut avoir des longueurs, le plus long n'en avoir aucune, La Harpe, ib.
  • 6Lenteur dans les actions, dans les affaires. Dépêche, ou ces longueurs t'attireront ma haine, Corneille, Médée, V, 1. Après certains moments que perdent nos longueurs, Elle [la grâce] quitte ces traits qui pénètrent les cœurs, Corneille, Poly. I, 1. Et lorsqu'il l'a fallu puissamment secourir, Que la moindre longueur l'aurait laissé périr…, Corneille, Nicom. IV, 2. …On nous mange, on nous gruge, On nous mine par des longueurs, La Fontaine, Fabl. I, 21. Allons donc, messieurs et mesdames, vous moquez-vous avec votre longueur ? Molière, Impromptu, 1. Je vous adresse le billet que je lui écris, parce que par Sémur c'eût été une longueur infinie, Sévigné, 7 janv. 1693. L'on s'étonne ici des longueurs de Rome, Bossuet, Quiét. 296. Voilà, disaient-ils, ses longueurs ordinaires, ses remises, ses défiances, ses craintives précautions, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 692, dans POUGENS. Mais cela jetterait dans des longueurs infinies, Montesquieu, Esp. XI, 6.

    En longueur, avec de longs délais. Ces conclusions tirent la fin en longueur, Corneille, Exam. d'Horace. Et [je] cherchai les moyens de tirer en longueur Cet hymen qui vous gêne et m'arrachait le cœur, Corneille, Tite et Bérén. II, 2. Les choses ne sont plus pour traîner en longueur ; Et voici le moment d'expliquer votre cœur, Molière, Mis. V, 2. Ma tante est dans un état qui tirera dans une grande longueur, Sévigné, 4 mai 1672. Le roi de Suède ne souffrit pas que l'art des ministres traînât les négociations en longueur, Voltaire, Charl. XII, 2.

HISTORIQUE

XIIe s. Vie [il] requist de tei, et tu li donas longur de jurz, Liber psalm. p. 24.

XIIIe s. Mais ce vit il bien tout sanz doute, Que plus de la longor du coute [coude] Levée fu en l'air amont, Rutebeuf, II, 136.

XVIe s. Ceste longueur que nous mettons à apprendre les langues, Montaigne, I, 193. La longueur du temps ajoutée à l'assiduité de labeur en la manufacture d'un ouvrage, lui donne forme et vigueur de longue durée, Amyot, Pér. 26. S'attendant bien que la guerre prendroit long traict et iroit en grande longueur sous Nicias, Amyot, Alc. 39.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LONGUEUR. Ajoutez :

7 Terme de turf. Longueur de tête, mesure de distance employée dans le langage des courses. Un cheval arrivé premier de deux longueurs est un cheval qui a atteint le poteau gagnant en dépassant le deuxième cheval de deux longueurs de tête de cheval.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Longueur : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LONGUEUR, s. f. (Gramm.) la plus grande dimension d’un corps, mesuré par une ligne droite.

Longueur de l’étrave à l’étambord, (Marine.) c’est la longueur en ligne droite qu’il peut y avoir de l’un à l’autre.

Longueur de la quille portant sur terre, c’est toute la longueur de la quille droite, & celle qui porte sur les tins.

Longueur d’un cable ; c’est une mesure de 120 brasses de long, qui est celle de la plus grande longueur des cables.

Longueur, (Maréch.) Passéger un cheval de sa longueur, en termes de manege, c’est le faire aller en rond, de deux pistes, soit au pas, soit au trot, sur un terrein si étroit, que ses hanches étant au centre de la volte, sa longueur soit à-peu-près le demi-diametre de la volte, & qu’il manie toujours entre deux talons, sans que la croupe échappe, & sans qu’il marche plus vîte, ou plus lentement à la fin qu’au commencement. Voyez Piste, Volte, &c.

Longueur, (Rubanier.) s’entend des soies de la chaîne, depuis les ensuples de derriere, jusqu’aux lisses ou lissettes ; ainsi l’ouvrier dit, j’ai fait ma longueur ; j’ai nettoyé ma longueur, c’est-à-dire, j’ai épluché toutes les bourres & nœuds de ma longueur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « longueur »

Étymologie de longueur - Littré

Long.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de longueur - Wiktionnaire

Dérivé de l’adjectif long avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « longueur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
longueur lɔ̃gœr play_arrow

Citations contenant le mot « longueur »

  • « Théoriquement, c'est ces jours-ci que la géométrie est la plus favorable pour voir la queue de poussière sous sa plus grande longueur. Celle-ci fait 16,8° si on l’estime sa longueur à 0,2 unités astronomiques », estime Nicolas Biver, spécialiste des comètes à l’observatoire de Paris-Meudon. Il faut donc en profiter au maximum ces jours-ci, d’autant qu’à partir du 23 juillet 2020, la Lune va reprendre ses droits dans le ciel du soir au moment où la comète est au plus haut. « Son élongation solaire a permis qu'elle se dégage du crépuscule et des interférences avec la Lune, mais d’ici fin juillet, elle pourrait vraiment perdre de sa splendeur », prévient Nicolas Biver. Ciel & Espace, Ciel & Espace
  • En outre, le rapport reconnaît que dans ces circonstances de marché en croissance et en amélioration rapide, les informations publicitaires et marketing les plus récentes sont très importantes pour déterminer les performances de la période de prévision et faire des choix essentiels pour la rentabilité et la croissance du Marché des services de longueur d’onde optique. En outre, le rapport comprend un éventail de facteurs qui ont un impact sur la croissance du Marché des services de longueur d’onde optique au cours de la période de prévision. De plus, cette analyse spécifique détermine également l’impact sur les segments individuels du marché. Instant Interview, Dernières tendances du marché des services de longueur d’onde optique 2020-2025 – Instant Interview
  • Le rapport est une étude détaillée du marché Services de longueur donde optique qui aborde toutes les informations essentielles dont un nouveau marché entrant et les acteurs existants ont besoin pour mieux comprendre le marché. L’objectif principal de cette étude nommée marché Services de longueur donde optique est daider à une prise de décision stratégique fiable vis-à-vis des opportunités sur le marché Services de longueur donde optique. Il propose des comptes d’entreprises, des investisseurs industriels, et des secteurs d’activités avec des observations importantes pour améliorer la capacité de prise de décision. se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Thesneaklife, Étude du marché Services de longueur d’onde optique Mondial 2020 tenant compte de l’analyse des effets du coronavirus (COVID-19) par compagnies Verizon, AT&T, Nokia, GTT, Zayo Group – Thesneaklife
  • Le Rapport sur les hôtels souligne les données vitales qui sont basées sur la région de fabrication, les principaux acteurs de Multiplexeur à division de longueur donde grossière, le type, les applications, etc. Et il donnera une vue transparente de lindustrie hôtelière. La présence importante de différents acteurs régionaux et locaux du marché Multiplexeur à division de longueur donde grossière est extrêmement compétitive. Le rapport sur les hôtels est bénéfique pour reconnaître les revenus annuels des principaux acteurs, les stratégies commerciales des hôtels, les profils clés des entreprises et leur bienfait pour la part de marché des hôtels. La recherche sur le marché Multiplexeur à division de longueur donde grossière contient une représentation illustrée de données importantes sous forme de graphiques, de figures, de diagrammes et de tableaux pour simplifier la compréhension des nouvelles tendances du marché Multiplexeur à division de longueur donde grossière par les utilisateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des Multiplexeur à division de longueur d’onde grossière 2020 Infinera Corporation, ADTRAN Inc, ADVA Optical Networking SE, ZTE, Ciena Corporation – Journal l'Action Régionale
  • Tu as certainement dû voir des brosses anti fourche (aka split ender) un peu partout sur les réseaux sociaux ces derniers temps et pour cause, c'est révolutionnaire ! Cet appareil qui ressemble à un lisseur va venir éliminer tes fourches sans te couper ta longueur puisque grâce à sa technologie, il va repérer tes cheveux abîmés. Si tu veux tenter l'expérience, il y en a plusieurs sur Amazon. , Beauté : Comment couper ses fourches sans toucher à sa longueur ? - L'Etudiant Trendy
  • "La longueur de ce sommet est aussi exceptionnelle que l'accord qui vient d'être trouvé", a indiqué Mme Wilmès, après un sommet marathon qui s'est étendu de vendredi matin jusqu'au bout de la nuit de lundi à mardi. LaLibre.be, "La longueur de ce sommet est aussi exceptionnelle que l'accord qui vient d'être trouvé" - La Libre
  • Le temps a toujours la même longueur, c'est seulement notre humeur qui le fait différer en durée. De François Gervais
  • Vous parlez toujours d’égalité des sexes, il n’y en a aucun qui a la même longueur. De Amelin
  • Un fleuve est un océan que Dieu a fabriqué en longueur pour lui permettre de zigzaguer entre les champs. De Anonyme
  • La vie ressemble à un conte ; ce qui importe, ce n'est pas sa longueur, mais sa valeur. De Sénèque
  • Le management est un art populaire. Son expertise est inversement proportionnel à la longueur des études. De François Proust / Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants
  • Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur. De Stanley Péan / La Plage des songes et autres récits d'exil
  • Je suis assez méfiant, j’ai toujours une longueur de recul. De Gad Elmaleh / Télérama - 23 Juillet 2003
  • Ceux qui lèchent à longueur de journée ne se doutent de rien lorsque leur tour advient. De David Foenkinos / Inversion de l'idiotie
  • La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne. De François Cavanna / 4 rue Choron
  • Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. De Jean de La Fontaine / Le Lion et le rat
  • Porté au dos ; l'enfant ne connaît pas la longueur du chemin. De Didier Akonwounkpan
  • Du drame opératoire, le malade ne connaît jamais que la longueur de la cicatrice. De Pierre Nora
  • Le malheur de l'humain est sa langue. De ton discours bannis la longueur. De Nasser-e Khosrow
  • Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur. De Montesquieu / Mes pensées
  • C'est bien, mais il y a des longueurs. Antoine Rivaroli, dit le Comte de Rivarol, Rivaroliana
  • Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage. Jean de La Fontaine, Fables, le Lion et le Rat

Images d'illustration du mot « longueur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « longueur »

Langue Traduction
Corse lunghezza
Basque luzera
Japonais 長さ
Russe длина
Portugais comprimento
Arabe الطول
Chinois 长度
Allemand länge
Italien lunghezza
Espagnol longitud
Anglais length
Source : Google Translate API

Synonymes de « longueur »

Source : synonymes de longueur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « longueur »



mots du mois

Mots similaires