Déconfiture : définition de déconfiture


Déconfiture : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCONFITURE, subst. fém.

A.− DR. État d'insolvabilité notoire d'un débiteur non commerçant ne pouvant faire face à ses engagements et dont les biens sont insuffisants pour payer les dettes :
1. 1276. Le créancier qui a déchargé le débiteur par qui a été faite la délégation, n'a point de recours contre ce débiteur, si le délégué devient insolvable, à moins que l'acte n'en contienne une réserve expresse, ou que le délégué ne fût déjà en faillite ouverte, ou tombé en déconfiture au moment de la délégation. Code civil,1804, p. 230.
P. ext., usité. Synon. de faillite, de liquidation :
2. La maison de commerce était en pleine déconfiture; il ne me restait plus qu'à suivre les phases d'une liquidation légale et des tristes formalités qu'elle entraîne. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 443.
B.− P. anal., vx. Défaite complète d'une armée, de troupes :
3. Berthelot, revenu à son optimisme qui l'avait abandonné un instant à la fin du mois d'août, voyait déjà les armées allemandes en déconfiture. (...) Nous venions de remporter une incontestable victoire (...) Mais les armées ennemies n'étaient pas en déroute, et il fallait nous attendre à les retrouver reconstituées quelque part au delà de la Marne. Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 423.
Au fig. Mise en piteux état; délabrement d'une situation; échec d'une idée, d'un système. La déconfiture actuelle des ordres religieux (Bloy, Journal,1901, p. 73):
4. Parmi toutes ces faillites auxquelles, impuissants, nous avons assisté, ces déconfitures profondes, de la Société des Nations, de la Ligue des Droits de l'Homme, de la révolution russe, du communisme, l'Église du moins se montre-t-elle fidèle et solide? Non point toujours, hélas! Gide, Journal,1938, p. 1326.
Prononc. et Orth. : [dekɔ ̃fity:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1160 (Benoit de Ste-Maure, Troie, 4579 ds T.-L.). Dér. du part. passé de déconfire*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 82. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 108.

Déconfiture : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déconfiture \de.kɔ̃.fi.tyʁ\ féminin

  1. Entière défaite.
    • Un Chat, nommé Rodilardus
      Faisait des Rats telle déconfiture
      Que l’on n’en voyait presque plus,
      Tant il en avait mis dedans la sépulture.
      — (Jean de la Fontaine, Fables, 1668, Conseil tenu par les Rats)
    • À dix ans, j’étais sûr de moi : modeste, intolérable, je voyais dans mes déconfitures les conditions de ma victoire posthume. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 196.)
    • Je vous vois, mon ami,
      en fâcheuse posture
      N’ayons pas peur des mots, c’est une déconfiture.
      — (Les Enquêtes de Chlorophylle, 1992–1995)
  2. (Par extension) Sentiment d’échec, de perte.
    • L'on imagine aisément la déconfiture du jeune artiste, qui travaille dans un laboratoire de recherche à Stanford, lorsqu'il a appris la somme à laquelle a été cédé l'oeuvre conçue — légalement — à partir de son algorithme. — (Sarah Sermondadaz, Un tableau peint par une IA vendu 432.500 dollars… à partir d'un code source emprunté sur le web, Sciences et Avenir, 26 octobre 2018 → lire en ligne)
  3. (Figuré) (Désuet) Ruine entière d’un négociant, d’un banquier, etc.
    • […] : une grande banque catholique, l’Union Générale venait de sombrer dans la banqueroute. Cette déconfiture était due à des folles spéculations, aux fautes et même à l’improbité de ses dirigeants. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La déconfiture de ce banquier me porte dommage.
    • Une dernière, tout de même : les magistrats s’étonnent du confortable train de vie de cette banque pauvre comme Job. En 2012, alors qu’elle était déjà au bord de la déconfiture, elle entretenait toujours une flotte de 15 véhicules de fonction. — (Hervé Liffran, Le coût de folie de « Ma Tante », Le Canard Enchaîné, 20 septembre 2017, page 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déconfiture : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCONFITURE. n. f.
Entière défaite. La déconfiture des troupes. Il est vieux dans ce sens. Il se dit, figurément et familièrement, de la Ruine entière d'un négociant, d'un banquier, etc. Tomber en déconfiture.

Déconfiture : définition du Littré (1872-1877)

DÉCONFITURE (dé-kon-fi-tu-r') s. f.
  • 1Défaite entière, complète. Une grande, une sanglante déconfiture. À propos de guerre, que pense votre majesté de notre déconfiture aux Antilles [défaite de l'amiral de Grasse] ? D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 21 juin 1782.

    Faire déconfiture de, détruire, exterminer. Les chasseurs firent une grande déconfiture de gibier. Un chat… Faisait de rats telle déconfiture Que l'on n'en voyait presque plus, La Fontaine, Fabl. II, 2.

    Fig. et familièrement, grande consommation. Il y avait à ce repas force pâtés excellents et force viande ; on en fit une grande déconfiture.

  • 2Ruine, insolvabilité d'un débiteur. Sa déconfiture est complète.

    Terme de droit. État du débiteur non commerçant dans l'impossibilité de payer ses dettes. Tomber en déconfiture.

    Par extension, ruine d'une affaire. Le libraire Panckoucke, qui voit toujours ses cent mille écus en l'air par la déconfiture de l'Encyclopédie, se propose d'aller incessamment vous rendre ses hommages, D'Alembert, Lett. Voltaire, 12 avril 1770.

  • 3Délabrement, mauvaise condition. Quand il aperçut Palinure En très grande déconfiture, Scarron, Virg. trav. VI.

HISTORIQUE

XIIe s. De vostre gent est grans la desconfie, Ronc. p. 28. Toute la gens del païs s'aseüre Por la grant guere dont il sont en ardure ; Et li rois tient à grant desconfiture Qu'en la cité li ont fait tel laidure, Raoul de C. 215.

XIIIe s. Ensi s'en alerent après la desconfiture, le jeudi de Pasques au soir, Villehardouin, CXLV. Ne doit mourir qui de tout pris se rent [qui, pris, se rend sans réserve] ; Non voir, par droit ; mais tele est m'aventure, Pour loiauté [je] sui à desconfiture, Eust. le Peintre, dans Couci. Pour conforter ma cruel aventure Qui m'est tournée à grant desconfiture, ib. p. 125. Ceste desconfiture fut faite en l'an de l'incarnation MCC et XIII, Chr. de Rains, 153.

XIVe s. Si encontrerent à cas d'aventure larrons qui les mistrent à desconfiture bien tost, Oresme, Eth. 89. Tant en mirent à mort, couvert en sont li champ ; Ains tel desconfiture ne vit nuls apparant, Guesclin. 16313.

XVe s. Il y avoit aucuns Anglois et Gascons qui là s'estoient retraits de la desconfiture de Ymet, qui tenoient la ville assez vaillamment, Froissart, II, II, 8.

XVIe s. Desconfiture est quand le detteur fait rupture et faillite, ou qu'il y a apparence notoire que ses biens, tant meubles qu'immeubles, ne suffiront au paiement de ses dettes, Loysel, 687. Philippus s'en alla sur la place où gisoit la desconfiture [les morts de la bataille de Chéronée], et là se prit à chanter, par mocquerie, Amyot, Démosth. 28. Ny ces quatre victoires sœurs, les plus belles que le soleil aye oncques veu de ses yeulx, de Salamine, de Platée, de Mycale et de Sicile, n'oserent oncques opposer toute leur gloire ensemble à la gloire de la desconfiture du roy Leonidas et des siens au pays des Thermopyles, Montaigne, I, 243.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déconfiture : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉCONFITURE, s. f. (Jurispr.) signifie l’insolvabilité du débiteur, dont les biens sont insuffisans pour payer tous ses créanciers.

Le cas de la déconfiture est prévû dans les lois romaines, au digeste de tributoriâ actione, & aux inst. l. IV. tit. vij. §. 3. par rapport à un esclave qui fait commerce au vû & au sû de son maître. Ces lois veulent qu’il se fasse une contribution, comme en effet cela se pratique pour toutes sortes de débiteurs insolvables, quand il y a lieu à la contribution.

L’article 179 de la coûtume de Paris porte, qu’en cas de déconfiture chaque créancier vient à contribution au sou la livre sur les biens meubles du débiteur, & qu’il n’y a point de préférence ou prérogative pour quelque cause que ce soit, encore qu’aucun des créanciers eût fait premier saisir.

L’article 180 dit, que le cas de déconfiture est quand les biens du débiteur, tant meubles qu’immeubles, ne suffisent aux créanciers apparens, & que si pour empêcher la contribution se meut différend entre les créanciers apparens sur la suffisance ou insuffisance desdits biens, les premiers en diligence qui prennent les deniers des meubles par eux arrêtés, doivent bailler caution de les rapporter pour être mis en contribution, en cas que lesdits biens ne suffisent.

Quand il y a déconfiture, on commence par contribuer les meubles entre tous les créanciers, soit hypothécaires ou chirographaires ; ce qui est plus avantageux aux créanciers hypothécaires, que si on les colloquoit d’abord sur le prix des immeubles, puisque par ce moyen ils toucheroient moins sur le prix des meubles.

Dans le cas de déconfiture, le premier saisissant n’a aucun privilége, si ce n’est pour les frais qu’il a faits utilement pour la conservation du gage commun des créanciers.

L’usage des pays de Droit écrit est conforme à celui de pays coûtumier, dans le cas de la déconfiture.

Mais en Normandie on n’a point d’égard à la déconfiture ; les biens meubles & immeubles se distribuent toûjours par ordre d’hypotheque, quand il y a des créanciers hypothécaires. Voyez ci-dev. Contribution, & Hypotheque, Privilége, Saisissant. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « déconfiture »

Étymologie de déconfiture - Littré

Déconfire ; provenç. descofitura ; anc. ital. sconfittura.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déconfiture - Wiktionnaire

De l’ancien français desconfiture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déconfiture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déconfiture dekɔ̃fityr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déconfiture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déconfiture »

  • On reste encore abasourdi devant l'ampleur du scandale Wirecard. La déconfiture de la principale fintech allemande, dont la valeur a culminé à 24 milliards d'euros en 2018, fait penser avec effroi à une version européenne d'Enron et nous interroge à nouveau, à 20 ans d'écart, sur le rôle des autorités de contrôle, des agences de rating, des administrateurs et des réviseurs. Arthur Andersen ne se remettra jamais de l'affaire Enron. Et aujourd'hui, EY, le réviseur de Wirecard, est sur la sellette. Site-Trends-FR, "Wirecard, l'Enron européen" - Finance - Trends-Tendances
  • Pour  contrebalancer ce profil conservateur, la question a été résolue en interne avec le choix de son directeur de cabinet, un homme clef dans le dispositif gouvernemental. Nicolas Revel, actuel directeur de l'assurance Maladie et ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée, socialiste, a été choisi pour ce poste. Mais le directeur de cabinet de Matignon n'est pas un hommepublic... Emmanuel Macron cherche à reste sur sa trajectoire : il veut rassurer la gauche de sa majorité qui réclame un tournant social, et continuer de recruter à droite pour affaiblir encore un peu Les Républicains qui se sont brûlés les ailes en s'alliant avec LREM aux municipales. Mais il ne peut se permettre de se brouiller avec cette partie de son flan droit qui le soutient depuis son élection, à savoir les Juppéistes dont le chef de fille est désormais Edouard Philippe. Puisqu'ils se quittent officiellement bons amis, le chef de l'Etat lui demande  de travailler à la reconstruction de la majorité dans la perspective de 2022. Voilà qui rappelle la période de la fin des années 1990, époque où Jacques Chirac préparait la fusion des partis de  droite pour  bâtir l'UMP, - dont Edouard Philippe a été le premier directeur. Aujourd'hui LREM est en déconfiture ; le  désormais ancien premier Ministre va tenter de bâtir une nouvelle entité avec le MODEM et Agir.  Atlantico.fr, Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ? | Atlantico.fr
  • N’ouvrons pas le dossier en déconfiture de l’Éducation nationale, le pauvre Blanquer est à la tête d’un bateau ivre. Eurolibertés, Déconfiture - Eurolibertés
  • La déconfiture politique ternit les horizons de la transition démocratique en Tunisie. Kapitalis, Gouvernement Elyes Fakhfakh : déconfinement ou déconfiture ? - Kapitalis
  • Rien n'est plus agaçant que le bonheur des autres. Surtout quand il sert de jauge à votre propre déconfiture... De Bernard Werber / Les Thanatonautes
  • Défaite : déconfiture et pas de pot. De Anonyme

Images d'illustration du mot « déconfiture »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déconfiture »

Langue Traduction
Corse cascà
Basque kolapso
Japonais 崩壊
Russe коллапс
Portugais colapso
Arabe انهيار
Chinois 坍方
Allemand zusammenbruch
Italien crollo
Espagnol colapso
Anglais collapse
Source : Google Translate API

Synonymes de « déconfiture »

Source : synonymes de déconfiture sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déconfiture »


Mots similaires