La langue française

Dépotoir

Définitions du mot « dépotoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPOTOIR, subst. masc.

A.− Usine où sont déversées et traitées les matières provenant des vidanges et fosses d'aisances, les boues des villes, etc. Le dépotoir municipal de la Villette (mis en service en 1849) (ds Lar. 19e).
P. ext. Endroit où sont déversés toutes sortes de détritus et d'objets de rebut. Ruisseau qui sert de dépotoir. On en a sorti des bricoles de ce dépotoir! des seaux, des godasses, de vieux pneus (Dabit, Hôtel Nord,1929, p. 93):
1. ... les étangs (dont j'ai parlé, je crois), ces flaques d'eau stagnante au milieu des places, ces vieux dépotoirs où le village déverse les déjections et déchets, donnent à Kolem son pittoresque et sa particulière hideur. Gide, Le Retour du Tchad,1928, p. 911.
B.− P. ext., fam. Endroit où on dépose des objets hétéroclites ou de rebut, lieu très désordonné. Faire d'une pièce son dépotoir; servir de dépotoir.
Au fig. Ce qui (école, ensemble conceptuel, etc.) sert à recueillir un reste (humain, matériel, etc.) de qualité médiocre. Je reconnais que je me suis longtemps servi du mot Dieu comme d'une sorte de dépotoir où verser mes concepts les plus imprécis (Gide, Nouv. Nourr.,1935, p. 276):
2. On disait ce soir que vraiment l'Angleterre était le dépotoir et le charnier de la monarchie française, et l'on citait les noms de Charles X, de Louis-Philippe, de Napoléon III. Goncourt, Journal,1890, p. 1256.
Rem. À noter les emplois arg. de dépotoir. Vase de nuit; confessionnal (cf. Larch. Suppl. 1880, Delvau 1883, France 1907).
Prononc. et Orth. : [depɔtwa:ʀ]. Ds Ac. 1932. Cf. dépositoire. Étymol. et Hist. 1842 « vaisseau destiné au mesurage des liquides » (Mozin d'apr. FEW t. 9, p. 269 a); 1849 « lieu où l'on déverse le produit des vidanges » (d'apr. Lar. 19e); 1872 « lieu où s'accumulent des choses malpropres » (Sardou, Rabagas, I, 2). Dér. du rad. de dépoter*; suff. -oir*. Fréq. abs. littér. : 32. Bbg. Quem. 2es. t. 3 1972.

Wiktionnaire

Nom commun

dépotoir \de.pɔ.twaʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Endroit destiné à recevoir des matières de vidange ou des ordures.
    • Tous appartenaient à cette armée de pauvres diables râpés qui végètent économiquement dans une chétive maison de plâtre, avec une plate-bande pour jardin, au milieu de cette campagne à dépotoirs qui borde Paris. — (Guy de Maupassant , En famille, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 126.)
    • Jonchées de détritus, les rues ressemblaient à un dépotoir. — (Sylvain Trudel, Le grenier de monsieur Basile, 1997)
  2. (Archéologie) Accumulation de déchets près d’une résidence ou d’un ancien lieu d’habitation.
    • Un dépotoir domestique est une fosse à détritus ou à déchets réutilisant souvent un silo, ancienne fosse de stockage.

Nom commun

dépotoir \Prononciation ?\ masculin

  1. Nom officiellement donné dans le temps à une sorte de halle élevée sur le port d’Aval à Amiens dans laquelle on procède au jaugeage et à la vérification des boissons et des fûts qui arrivent par bateaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPOTOIR. n. m.
Endroit destiné à recevoir des matières de vidange.

Littré (1872-1877)

DÉPOTOIR (dé-po-toir) s. m.
  • Lieu où l'on verse et réunit les matières encore fraîches provenant des vidanges.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉPOTOIR. Ajoutez :
4Vaisseau destiné au mesurage des liquides. Décret [du 16 nov. 1875] relatif à la vérification et au poinçonnage des dépotoirs destinés à mesurer les liquides, Journ. offic. 17 nov. 1875, sommaire. Art. 2 : La taxe de vérification première et de vérification périodique des dépotoirs destinés à mesurer les liquides est fixée ainsi qu'il suit : 1° dépotoirs d'un demi-hectolitre, d'un hectolitre et d'un double hectolitre, chacun 2 francs, ib. p. 9385, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dépotoir »

De dépoter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépotoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépotoir depɔtwar

Évolution historique de l’usage du mot « dépotoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépotoir »

  • Dieu, ce dépotoir de nos rêves. Jean Rostand, Carnet d'un biologiste, Stock
  • Le monde moderne : une Atlantide submergée dans un dépotoir. De Léon Bloy
  • Dieu, le dépotoir de tous les concepts mal définis. De André Gide / Journal 1939-1949
  • La terre, notre maison commune, semble se transformer toujours davantage en un immense dépotoir. De Pape François / Encyclique Laudato si’
  • «Ce n’est certainement pas la manière d’agir et c’est déplorable», indique le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette-Janson. Ce dernier précise que les terrains où a été découvert le dépotoir à ciel ouvert pourraient bien appartenir au ministère des Transports du Québec. Interpellé mardi par Le Nouvelliste à ce sujet, M. Cholette-Janson a indiqué que la Ville allait prendre rapidement contact avec le ministère afin de déterminer la propriété du terrain, et que les déchets allaient être retirés rapidement. La Voix de l’Est, Dépotoir à ciel ouvert: un bateau et un spa jetés en pleine nature | Le fil des régions | Actualités | La Voix de l’Est - Granby
  • « On ne peut pas rester tout l’été avec un dépotoir comme ça », clame-t-il, en pensant aux touristes qui ne peuvent rester insensibles à la vue des amoncellements de déchets et autres matières. Cela envoie une mauvaise image de la région, selon celui qui met en doute la volonté réelle de la MRC de faire en sorte que le projet pilote d’un an fonctionne. Le Manic, Des sites de dépôt aux allures de dépotoir à ciel ouvert - Le Manic
  • Fin mai, Anthony expliquait vivre à côté d’un véritable dépotoir, rue Joseph Hodeige à Chênée. Une solution s’est dégagée. sudinfo.be, Le dépotoir de Chênée va être évacué: cela fait 4 ans que la voisine d’Anthony accumule les déchets dans son jardin
  • Un feu s'est déclaré au dépotoir de Koné, ce dimanche, en début d'après-midi. L'origine du sinistre ne nous est pas connue pour l'heure. LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes, le Journal de Nouvelle Calédonie, Un feu au dépotoir de Koné | LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes, le Journal de Nouvelle Calédonie

Images d'illustration du mot « dépotoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépotoir »

Langue Traduction
Anglais dumping ground
Espagnol vertedero
Italien discarica
Allemand müllhalde
Chinois 垃圾场
Arabe نفايات
Portugais lixão
Russe свалка
Japonais 投棄場
Basque isurketa
Corse terrenu di dumping
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépotoir »

Source : synonymes de dépotoir sur lebonsynonyme.fr

Dépotoir

Retour au sommaire ➦

Partager