La langue française

Décaper

Sommaire

Définitions du mot décaper

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCAPER1, verbe trans.

A.− [En parlant d'une surface métallique] Nettoyer (cette surface) en enlevant la couche d'oxydes et autres impuretés qui la recouvrent. Pour décaper le fer, (...) il faut plonger les pièces dans le bain d'acide sulfurique (H. Fontaine, Électrolyse,1885, p. 68).Il existe différentes machines à décaper les tôles (Gasnier, Dépôts métall.,1927, p. 40).
B.− P. ext. Ôter la couche superficielle qui recouvre et le plus souvent altère une surface quelconque.
1. [En parlant de surfaces en pierre ou en bois, en partic. d'éléments de menuiserie ou de meubles] On prépare ensuite la pierre à l'acide nitrique, pour bien décaper la surface (Villon, Dess. et impr. lithogr.,1932, p. 221):
1. Après avoir décapé les fauteuils, dont les bois eussent été trop noirs, il les recouvrit de toile bise... Mauriac, Journal 1,1934, p. 66.
P. métaph. Rendre son éclat, sa jeunesse à quelque chose. Il [Radiguet] rendait leur jeunesse aux vieilles formules. Il dépatinait les poncifs. Il décapait les lieux communs (Cocteau, Diffic. être,1947, p. 26).
P. métaph. et p. méton. Un tel courage, une propreté si scrupuleuse l'étonnaient un peu. Elle n'avait jamais vu chez les valets de ferme qu'une crasse puante, superficiellement décapée le dimanche (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 21).
2. Spécialement
a) MINES :
2. Pendant l'hiver, l'exploitation est arrêtée; on en profite pour « décaper », c'est-à-dire enlever le découvert ou couche de terre qui recouvre la roche kaolinique. M. Larchevêque, Fabrication industr. de la porcelaine dure,1898, p. 130.
b) TRAV. PUBL. Enlever la partie superficielle d'une chaussée afin de faciliter la prise du macadam de rechargement.
c) VÉN. Ôter la peau (d'un animal), le dépouiller. Antonio coupa autour du pied de la bête [un marcassin] et il commença à décaper la cuisse (Giono, Chant monde,1934, p. 66).
Rem. Noter aussi les emplois suivants où décaper a le sens de « ronger ». Les statues intérieures en plâtre, décapées par le feu jusqu'à une blancheur de craie (Malraux, Espoir, 1937, p. 580). P. métaph. Et la voix décapée par les alcools du tambour municipal, avertit les populations (Arnoux, Zulma, 1960, p. 116).
C.− P. métaph. ou au fig.
1. [En parlant de pers.; le verbe peut être suivi d'un obj. second. introduit par de désignant ce dont on veut débarrasser qqn] Nettoyer, débarrasser (quelqu'un) de ce qui est inutile ou nuisible :
3. Il [Claude Vorge] me paraît être de ces jeunes baladins (...) − qu'il faudrait retourner, manipuler six mois, plonger dans des acides − dans de puissants malheurs par exemple − pour les décaper et retrouver l'homme véritable qu'il y a peut-être en dessous... Romains, Les Hommes de bonne volonté,La Douceur de la vie, 1939, p. 180.
Emploi pronom. Ces hommes se décaperont tout à l'heure de leur sueur, de leur alcool, de l'encrassement de leur attente dans les eaux régales de la nuit de guerre. Je les sens si près d'être purifiés (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 247).
P. méton. Enlever, faire disparaître ce qui est inutile ou nuisible. Lorsqu'il eut décapé tout ce qui s'était déposé sur elle dans sa solitude, de manies et de tics (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 93).
2. P. ext. Faire apparaître avec plus de netteté. Une lueur froide et minérale décapait les contours des arêtes de pierre dure (Gracq, Syrtes,1951, p. 352).
Emploi pronom. Devenir plus net :
4. La traversée d'une forêt, je n'ai jamais pu m'imaginer autrement l'approche d'un pays de légende. Il me semble qu'après elle la vision se décape, devient autre, que les champs découverts étincellent plus tendrement, plus doucement, dans la lueur levée derrière ce crépuscule des branches. Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 73.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le part. passé adj. décapé. Nettoyé, rendu neuf. Pendant vingt-quatre heures, son temps allait couler entre des rives nettoyées, des berges désencombrées où se retrouverait, décapé et pur, le doux loisir, matière première de la vie (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 12). Son arôme [du café au lait] familier et renouvelé à la fois, décapé, rafraîchi, présenta le relief grattant des choses neuves (Id., ibid., p. 119). b) Décapeur, α) Subst. masc. Ouvrier qui effectue le décapage des pièces métalliques. β) Adj. masc. Qui décape. Synon. décapant, Un verre de vin loyal, savoyard, verjuteux et décapeur (Arnoux, Pour solde, 1958, p. 51).
Prononc. et Orth. : [dekape], (je) décape [dekap]. Ds Ac. 1782-1932. Étymol. et Hist. 1742 chim. (Mém. de l'Acad. des Sciences, p. 84 ds DG); 1929 part. prés. subst. (Lar. 20e). Dér. de cape*; préf. dé-*; dés. -er, les impuretés formant une sorte de cape autour de l'objet à nettoyer. Fréq. abs. littér. : 26. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 43 (s.v. décapeuse). − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 120 (s.v. décapeuse).

DÉCAPER2, verbe intrans.

MAR. ,,Manœuvrer, faire route pour s'éloigner d'un ou plusieurs caps. Être décapé, c'est se trouver au large de ces caps ou écueils`` (Gruss 1952). Ce bâtiment a décapé; nous avons décapé (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [dekape], (je) décape [dekap]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1755 adj. décapé « éloigné des caps » (Encyclop. t. 5, p. 606, s.v. encapé); 2. 1773 verbe décaper « s'éloigner des caps » (Bourdé, Man., I, 164 d'apr. R. Arveiller ds Fr. mod., t. 25, p. 309). Dér. de cap*, préf. dé-*, dés. -é, -er.

Wiktionnaire

Verbe 1

décaper transitif \de.ka.pe\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Débarrasser un métal de la rouille, de l’oxyde qui s’est formé à sa surface.
    • C'est cette industrie privée qui fondra les métaux , les alliera entre eux , les laminera , les décapera , les découpera, etc. , et la monnaie de Paris viendra seulement leur imprimer le sceau de l’État; c'est cependant de la fonte et de toutes les opérations qui la suivent que dépend l'identité de la monnaie. — (Jean-François Terme, Discours sur les monnaies: prononcé dans la séance de la chambre des députés du 1er juin 1843, p. 15)
    • Quelquefois on décape l’argent à l'acide azotique, mais il faut employer de l’acide bien exempt de chlore, qui formerait du chlorure d’argent à la surface de l’objet. Le zinc se décape assez bien lorsqu'il n'est pas accompagné d’étain ou de plomb. — (A. De Plazanet, « Hydroplastie (Électro-chimie - Galvanoplastie) », chap. 38 des Études sur l'Exposition de 1867 ou Les archives de l'Industrie au XIXe siècle : description générale, encyclopédique, méthodique et raisonnée de l’État actuel des arts des sciences de l'industrie et de l'agriculture chez toutes les nations, édité par Eugène Lacroix, Paris, 1867, p. 423)
  2. (Par extension) Débarrasser la surface d'un objet de sa couche supérieure.
    • Au fond, dans la pénombre, Bern était accroupi et décapait un vieux vaisselier au chalumeau. Des couches de peinture faisaient des cloques noires sous la flamme bleue. L'odeur était un mélange de bois carbonisé et de métal. — (Peter Temple, Séquelles, traduit de l'anglais (Australie) par Mireille Vignol, Éditions Gallimard, 2016)
    • De gros scrapers décapaient le sol et stockaient les roches, d'autres ratissaient et aplanissaient la surface dégagée pour délimiter nettement le trou circulaire que les ingénieurs avaient décidé de creuser pour atteindre le minerai. — (Jean Darmen, P900, tome 3: Les Pirates, Numeriklivres, 2016, chap. 4)
  3. Attaquer violemment un organe.
    • Ici on fume sans filtre, sans Tampax comme disent les puristes, la règle est de rechercher le contact direct de la langue sur le tabac noir qui décape les bronches, à condition de cloper vraiment, de ne pas crapoter comme les gonzesses […]. — (Philippe Delepierre, Sous les pavés l'orage, éd. Liana Levi,, 2008, page 145)
    • Rozan prévint son ami et tous deux se ruèrent sur la douche afin d'éviter que cet étonnant produit ne leur décapât complètement la peau ! — (Philippe Durant, Belmondo, nouvelle édition revue & augmentée, éd. Robert Laffont, 2011)

Verbe 2

décaper transitif \de.ka.pe\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Passer un cap, sortir d’une baie, d’un golfe, en dedans duquel on naviguait.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCAPER. v. tr.
T. d'Arts. Débarrasser un métal de la rouille, de l'oxyde qui s'est formé à sa surface. Décaper du cuivre.

Littré (1872-1877)

DÉCAPER (dé-ca-pé) v. a.
  • 1Pratiquer l'opération du décapage.
  • 2Ôter la superficie, la croûte de quelque chose. Le plus souvent, l'exploitation du guano a lieu à ciel ouvert, après avoir décapé le gîte en enlevant la croûte, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LI, p. 845.

    Terme de ponts et chaussées. Décaper un accostement, mettre de niveau avec la chaussée d'une route les contre-allées qui se trouvent plus hautes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉCAPER, v. act. (Chimie.) c’est enlever le verd-de-gris avec de l’eau-forte.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « décaper »

(Verbe 1) dérivé de cape avec le préfixe dé- et le suffixe -er, la crasse étant assimilée à une cape, une couverture qu’il faut ôter.
(Verbe 2) dérivé de cap avec le préfixe dé- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et cape ou chape : ôter la rouille comparée à une chape qui recouvre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décaper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décaper dekape

Évolution historique de l’usage du mot « décaper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décaper »

  • La science a, comme vertu, non pas de tuer Dieu, mais de décaper son image, de faire en sorte que la partie idolâtre s'amenuise peu à peu. De André Lichnerowicz
  • L’humour est une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie. De Raymond Queneau / Journal
  • Réaliser une chambre dans le grenier, poser du parquet dans le salon ou décaper les poutres de sa maison de campagne semble à la portée de tous, grâce aux conseils proposés par les magasins de bricolage et aux nombreux tutos sur internet. Mais que sait-on réellement de l’impact environnemental de tous ces travaux ? Peu de choses, et pourtant ! Les composants des matériaux de construction et de rénovation renferment souvent des substances toxiques pour la peau, les yeux, les bronches… Bricoler est d’ailleurs déconseillé aux personnes asthmatiques, cardiaques, insuffisantes respiratoires et aux femmes enceintes. , Bricoler sans prendre de risque 
  • Monique Bonhomme relate : « En septembre, les maquettistes ont commencé un travail énorme pour remettre en état leur nouveau local, particulièrement Michel Lucas et Alain sont venus en semaine colmater les trous et fissures, peindre, décaper l’escalier et enlever des tonnes de déjections de pigeons dans une affreuse odeur. » , Seine-et-Marne. Les maquettistes de Rebais voient grand | Le Pays Briard
  • « Mais avant cela, il a fallu démonter la construction à Molsheim, décaper les panneaux en fibre de verre, refaire les soudures, repeindre les escaliers, les poteaux, remplacer les vitrages… », énumère Pascal Loux. Tout a été refait à Nancy avant d’être transféré en Dordogne. , Magazine Tourisme et Patrimoine | Une station Prouvé installée à Angoisse, en Dordogne

Images d'illustration du mot « décaper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décaper »

Langue Traduction
Anglais strip
Espagnol limpiar en profundidad
Italien striscia
Allemand streifen
Chinois 跳闸
Arabe قطاع
Portugais faixa
Russe полоса
Japonais ストリップ
Basque banda
Corse striscia
Source : Google Translate API

Synonymes de « décaper »

Source : synonymes de décaper sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décaper »

Partager