Poncer : définition de poncer


Poncer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PONCER, verbe trans.

A. −
1. Décaper, polir avec une substance abrasive. Poncer un meuble, un mur; poncer du marbre, de la pierre. [Il avait fait] poncer et vernisser les poutres du plafond et les revêtements en sapin des murs (A. Daudet,Pte paroisse, 1895, p.52).J'aime (...) frotter mes maîtresses après le bain, les poudrer, poncer leurs pieds (Mirbeau,Journal femme ch., 1900, p.45):
. ... Christine, qui, depuis longtemps, n'était plus mêlée au travail quotidien de Claude, vécut de nouveau avec lui chaque heure des longues séances. Elle l'aida à gratter et à poncer l'ancienne toile, elle lui donna des conseils pour la rattacher au mur plus solidement. Zola,L'OEuvre, 1886, p.259.
P. métaph. J'avais (...) assisté à la première répétition en scène d'Antoine et Cléopâtre. Le monotone débit des acteurs égalise le texte et le ponce pour ainsi dire (Gide,Journal, 1920, p.681).
Empl. abs. J'avertis M. de Freycinet que son lavement de mains ne lave rien du tout, et qu'il peut frotter, poncer et savonner, comme lady Macbeth, sans que la tache ineffaçable ait chance de disparaître (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p.451).Après séchage de l'enduit, poncer soigneusement pour (...) éviter que le papier d'apprêt ou de tenture ne forme des plis au collage (Bonnel-Tassan1966, p.152).
Empl. pronom. réfl. indir. Un homme (...) passait toutes les journées à se poncer les doigts: arrivé à une tactilité si parfaite et si supérieure aux aveugles, que ses doigts lui disaient les cartes (Goncourt,Journal, 1863, p.640).Ce n'est pas vrai que j'usais mes jours à me poncer les jambes et à les frotter d'une poudre de nacre (Giraudoux,Suzanne, 1921, p.80).
2. P. anal., gén. au part. passé. Donner une surface lisse, polie à quelque chose. Les diamants (...) adoucissaient l'éclat du diadème déjà poncé par les siècles (A. Daudet,Rois en exil, 1879, p.216).Une moue de réflexion puérilisait son vieux visage poncé (Malraux,Espoir, 1937, p.776).
B. −
1. BEAUX-ARTS. Poncer (un dessin). Reproduire (un dessin) au moyen d'un poncif. Il faudrait conserver le trait du poncif et le perfectionner même avant de s'en servir, de manière à poncer de nouveau sur la préparation peinte, quand le dessin se perdra (Delacroix,Journal, 1850, p.416).Si vous craignez que votre papier ne noircisse le cuir, vous pouvez piquer votre dessin et le poncer (Closset,Trav. artist. cuir, 1930, p.17).
2. INDUSTR. TEXT. Marquer l'extrémité d'une pièce de toile à l'aide de la ponce (v. ce mot B 2). (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Poncé, subst. masc.,beaux-arts. Dessin obtenu par ce procédé (v. supra B 1). Ce tableau révèle des qualités sérieuses. Ici, point de ces atroces poncés et de ces crèmes dont j'ai parlé. C'est enlevé, à grands coups (Huysmans,Art mod., 1883, p.27).
2.
Ponçure, subst. fém.,hapax, beaux-arts. Tracé obtenu au moyen du poncif (v. ce mot A). Hubert ordonnait son dessin, en repassant, avec un pinceau, toutes les lignes pointillées de la ponçure (Zola,Rêve, 1888, p.49).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃se], (il) ponce [pɔ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) α) 1remoitié du xiiies. «épiler» (Maistre Elie, éd. H. Kühne et E. Stengel, 635: Ne te doiz pignier ne poncier Ne tes crins tondre ne froncier); β) fin du xiiies. [ms.] poncé «poli avec une pierre ponce» (Grandes chroniques de France [ms. Ste-Geneviève, 782], éd. J. Viard, t.1, p.580: li livre poncé et rescrit); b) fin du xiiies. fig. «rendre plus pur» (Jean de Meung, Testament, éd. Méon, 728); 2. 1621 [éd.] «reproduire un dessin au moyen d'un poncif» (E. Binet, Essay des merveilles de la nature, p.201); 3. 1723 industr. text. (Savary d'apr. FEW t.9, p.573a). Dér. de ponce*; dés. -er. Cf. aussi le lat. pūmĭcare «polir à la pierre ponce» (aussi homo pumicatus «homme bien épilé»). Fréq. abs. littér.: 26.
DÉR. 1.
Ponceur, subst. masc.Ouvrier chargé du ponçage. Les ponceurs, dont les mains, érodées par la lessive de potasse, sont pénétrées par le poison (Macaigne,Précis hyg., 1911, p.314). [pɔ ̃soe:ʀ]. 1reattest. 1842 (Ac. Compl.); de poncer, suff. -eur2*, -euse.
2.
Ponceuse, subst. fém.Machine utilisée pour le ponçage (en particulier du bois, de la pierre). Ponceuse à disque. Grésage à la ponceuse et polissage (Lambertie,Industr. pierre et marbre, 1962, p.70). [pɔsø:z]. 1resattest. a) 1903 «machine servant à polir la surface des cuirs à vernir» (Nouv. Lar. ill.), b) 1930 «machine servant à poncer le bois à peindre ou à vernir» (Lar. 20e); de poncer, suff. -euse, v. -eur2.

Poncer : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

poncer \pɔ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Polir, rendre uni avec la pierre ponce.
    • Poncer du parchemin.
    • Poncer du cuir.
    • Poncer un chapeau.

Verbe 2

poncer \pɔ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Passer sur un dessin, dont on a piqué le trait avec une aiguille, un petit sachet rempli de poudre bleue, noire ou blanche pour reproduire ce dessin sur du papier, sur de la toile, du bois, etc.
    • Il faut poncer ce dessin, le poncer sur la toile.
    • Poncer sur un enduit de plâtre le dessin de la fresque qu’on y veut peindre.
    • Ces premiers soleils vous cassent la tête, ajouta Hubert, qui, son métier tendu, s’apprêtait à poncer sur la soie la bande de la chape. — (Émile Zola, Le Rêve, ch. III, Georges Charpentier et Cie, Paris, 1888, p. 59)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Poncer : définition du Littré (1872-1877)

PONCER (pon-sé. Le c prend une cédille devant a et o : ponçant, ponçons) v. a.
  • Polir, rendre uni avec la pierre ponce. Les orfévres poncent la vaisselle d'argent pour la rendre mate.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quant vrai religieux en son cloistre s'enfonce, Monde et mondaine vie par veu si de soi tronce, Que, s'il en i remaint le pois de demie once, Sa vie est perilleuse, s'il ne la ret [rase] ou ponce, J. de Meung, Test. 732.

XIVe s. Et livre ponciet rescrit [et libri pumice planati rescriberentur], Du Cange, pumex.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Poncer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PONCER, (terme d’Ouvriers.) c’est se servir d’une pierre-ponce pour enlever de dessus quelque superficie le raboteux qui y est afin de rendre l’étoffe plus unie & plus douce.

Poncer, terme de Chapelier, qui signifie tondre un chapeau, ou en ôter les plus longs poils pour le rendre plus ras, en passant la pierre-ponce par-dessus. Quand on fait cette opération avec de la peau de chien de mer, on l’appelle rober. Voyez Rober.

Poncer un cuir, (Corroyerie.) c’est enlever avec une pierre-ponce très-rude les petits morceaux de chair qui peuvent rester sur les peaux qu’on corroie, après qu’ils ont été boutés & écharnés par le corroyeur ; cette façon ne se donne qu’aux peaux de veaux, & s’appelle poncer de chair.

Poncer le parchemin, terme de Parcheminier, qui signifie le bien unir en passant la pierre-ponce par-dessus après qu’il a été bien raturé sur le sommier. Cette façon se donne sur une forme ou banquette couverte de toile & rembourrée, qu’on appelle selle à poncer. Quand le parchemin a été poncé, il est en état pour lors de recevoir l’écriture & d’être mis en vente.

Poncer, (Orfévrerie.) ce mot se dit chez les Orfévres, lorsqu’on rend la vaisselle d’argent matte, en la frottant avec de la pierre-ponce. (D. J.)

Poncer, (Dessein.) c’est une maniere de transporter un dessein au papier, sur quelque corps que ce soit, en piquant tout le contour du dessein avec la pointe d’une aiguille, & en faisant passer une poussiere au-travers des trous, pour marquer tous les traits chacun à leur place. On se sert quelquefois de cette méthode dans plusieurs ouvrages de peinture & dans la broderie, mais sur-tout dans les ornemens. (D. J.)

Poncer une toile, (Toilerie.) c’est la marquer à l’un des bouts de la piece avec une sorte d’encre faite de noir de fumée broyé avec de l’huile. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « poncer »

Étymologie de poncer - Littré

Lat. pumicare, de pumicem (voy. PONCE 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de poncer - Wiktionnaire

(Verbe 1) (Date à préciser) Du latin pumicare (« sens identique »).
(Verbe 2) (Date à préciser) Du latin pungere (« piquer, poinçonner, trouer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poncer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poncer pɔ̃se play_arrow

Conjugaison du verbe « poncer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe poncer

Citations contenant le mot « poncer »

  • L’athérectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à éliminer la plaque athéroscléreuse des artères malades, sans affecter la paroi du vaisseau de repos. Les dispositifs d’athérectomie sont utilisés efficacement dans le traitement des maladies coronariennes et artérielles périphériques. Les plaques athéroscléreuses sont localisées dans la vascularisation artérielle coronaire ou périphérique et ont des caractéristiques différentes selon la texture de la plaque. Ces appareils sont conçus différemment pour couper, raser, poncer ou vaporiser des plaques, selon leurs caractéristiques. Thesneaklife, Prévisions du marché des dispositifs d’athérectomie jusqu’en 2027 – Impact de Covid-19 et analyse mondiale – Thesneaklife
  • Pour fabriquer ces quatre bancs encordés, il a fallu débiter le bois (du sapin), préparé en amont par Sandra. Sandra leur a d’ailleurs expliqué toutes les étapes : tracer, définir des cotes, scier avec une scie à onglet, percer avec une perceuse à colonne, poncer, casser les arêtes, et fabriquer la peinture naturelle ocre. Ainsi, avec cette peinture, le sapin subit un traitement autoclave naturellement, qui durera dans le temps. , Culture - Loisirs | Les ados fabriquent des bancs pour le village
  • Enfin, il ne faudra pas oublier les outils incontournables que tous les bricoleurs expérimentés utilisent quotidiennement comme le bloc à poncer, la ponceuse électrique, la spatule, le niveau à bulle, etc. DzVID, Vaiges : le chantier de construction "Argent de poche" a séduit les jeunes de la commune
  • Le Rapport sur le marché Machines à poncer les sols a également fourni des données sur limpact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, léconomie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur limpact du COVID 19 sur le marché Machines à poncer les sols pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché Machines à poncer les sols mondial 2019-2028 avec les meilleurs fabricants comme; Achilli S.r.l., Blastrac, Fujian Xingyi Polishing Machine Co.,Ltd, Klindex S.r.l., Levetec – Instant Interview

Images d'illustration du mot « poncer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poncer »

Langue Traduction
Corse sabbia falà
Basque harea behera
Japonais サンドダウン
Russe песок вниз
Portugais lixar
Arabe الرمال أسفل
Chinois 磨沙
Allemand abschleifen
Italien carteggiare
Espagnol lijar
Anglais sand down
Source : Google Translate API

Synonymes de « poncer »

Source : synonymes de poncer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires