Croyable : définition de croyable


Croyable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CROYABLE, adj.

Qui peut être cru.
A.− [En parlant de pers.] Qui est digne, qui mérite d'être cru :
1. Des gens fort prud'hommes et des personnes absolument croyables affirmaient avoir vu, près de ces pierres, Gilliatt causer avec un crapaud. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 68.
B.− [En parlant de choses] Qui mérite d'être cru, d'être considéré comme vrai; qui peut être considéré comme vrai :
2. Mon histoire produisit peu d'effet : elle n'était vraie et croyable que dans la bouche du bandit italien; racontée par moi, c'était un conte sans vraisemblance. Janin, L'Âne mort et la femme guillotinée,1829, p. 114.
Prononc. et Orth. [kʀwajabl̥]. [ɑ] post. pour la 1resyll. ds Passy 1914 et Warn. 1968, pour ce dernier [a] ant. étant une autre possibilité. Cf. croire dans lequel [ɑ] post. se maintient davantage étant donné qu'il se trouve sous l'accent. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. creable « qui a la foi, qui croit quelque chose, crédule » (Psautier Cambridge, éd. Fr. Michel, CIV, 28) − ca 1320, Ovide moralisé, éd. C. de Boer, 9, 449; 2. a) 1remoitié xiies. credable « qui peut, qui doit être cru (d'une chose) » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, XCII, 7); ca 1370 croyable (N. Oresme, Ethiques, 296 ds Littré); b) ca 1175 creable « id. (d'une pers.) » (Renart, éd. M. Roques, 6356). Dér. de croire (a. fr. creire); suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 209. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 204, b) 166; xxes. : a) 254, b) 472. Bbg. Sauvageot (A.). Latinisation et écon. In : [Mél. Michéa (R.)]. Ét. Ling. appl. 1971, no2, p. 122.

Croyable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

croyable \kʁwa.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut ou qui doit être cru. Il se dit surtout des choses.
    • On était bien loin alors de lui faire des procès sur les griffons ; on ne croyait que ce qui lui semblait croyable. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, VII. Les disputes et les audiences, 1748)
    • Cela n’est pas croyable.
    • C’est ce qui rend la chose plus croyable.
    • Il n’est pas croyable combien on a perdu d’hommes dans cette bataille.

Nom commun

croyable \kʁwa.jabl\ masculin

  1. Substantivement.
    • Ce récit va bien au-delà du croyable.
    • Mais si l’incroyable était plus vrai que le croyable... — (Félicien Marceau, À nous de jouer, 1979)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Croyable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROYABLE. adj. des deux genres
. Qui peut ou qui doit être cru. Il se dit surtout des Choses. Cela n'est pas croyable. C'est ce qui rend la chose plus croyable. Il n'est pas croyable combien on a perdu d'hommes dans cette bataille. Substantivement, Ce récit va bien au-delà du croyable.

Croyable : définition du Littré (1872-1877)

CROYABLE (kro-ia-bl' ; d'autres disent kroi-ia-bl') adj.
  • 1Digne d'être cru, en parlant des personnes et des choses. J'ai voulu être hardi quelquefois, afin d'être croyable toujours, Guez de Balzac, à Richelieu. J'entre en des sentiments qui ne sont pas croyables, Corneille, Poly. III, 5. Ô toi qui me connais, te sembloit-il croyable Que… ? Racine, Phèd. II, 1. Les dix seigneurs qui étaient avec le dauphin étaient aussi croyables que les dix qui avaient accompagné le duc de Bourgogne, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. V, p. 202, dans POUGENS. On ne croirait pas ces choses, si tout n'était pas croyable de la part d'un homme en démence qui voulait passer pour Dieu, Condillac, Hist. anc. II, 10. Mais peut-être que vous avez jugé que cette fortune était tellement au delà de ce que je devais espérer, qu'il vous fallait avec loisir chercher des termes pour me la rendre croyable, Voiture, Lett. 1.
  • 2 Substantivement. Tout renchérit au delà du croyable, tandis qu'il ne restait plus de quoi acheter au meilleur marché, Saint-Simon, 223, 261.

REMARQUE

Il est croyable que… veut l'indicatif : Il est croyable que cela est ainsi. Il n'est pas croyable que… Est-il croyable que… veut le subjonctif : Il n'est pas croyable que cela soit ainsi. Avec l'imparfait et la négation ou l'interrogation, le verbe suivant se met également à l'indicatif ; mais il peut se mettre aussi au conditionnel : Il était croyable, il n'était pas croyable, était-il croyable, n'était-il pas croyable que vous iriez dans cet endroit, que vous feriez une telle chose ?

HISTORIQUE

XIIe s. Li tuen testimonie [témoignages] credable fait sunt mult, Liber psalm. p. 136.

XIIIe s. Quiconques veut estre boucliers d'archal à Paris, estre le puet, por tant que il se face creable par devant le prevost de Paris que il soit preudome et loial, Liv. des mét. 59. Et à cel recort soufist une seule personne creable et envoïe de par le [la] cort ou uns serjans serementés, Beaumanoir, IX, 6. Et s'il ensonioit [s'excusait], et li sires requeroit qu'il se feist creavles de l'ensoine, il le feroit, Beaumanoir, LXVII. On doit regarder li quel tesmong sunt plus creable et de mellor renommée, Beaumanoir, XL, 36. Se home u feme venoit avant, qui se fesist creaule que ce fust sien [l'objet mis en gage], il le raveroit quitement, Tailliar, Recueil, p. 227. Car se li faus traïstres pooit estre veables [visible], De rien qu'il en ostast ne seroit jà creables, J. de Meung, Test. 1779.

XIVe s. Et celui qui noie [nie] ceste raison, il ne a pas paroles plus croyables, Oresme, Eth. 296. Je trouve ches aucuns aucteurs, et ce est plus creable… , Bercheure, f° 42, verso. La quelle chose fut assez creable au peuple, qui estoit indigné contre son seigneur, Ménagier, I, 6.

XVe s. Ainsi que leur disoient chacun jour gens creables, chevaliers et escuyers, qui bien le cuidoient savoir, Froissart, I, I, 31.

XVIe s. Il n'est pas croyable combien cela le faisoit aimer, souhaiter et desirer des soudards, Amyot, Anton. 5. La malignité de ce Theophanes n'a pas tant rendu cela croyable, comme le naturel de Pompeius l'a fait tenir pour incroyable, Amyot, Pomp. 70. Saint Paul, estant de son dire croyable, Marot, I, 278.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « croyable »

Étymologie de croyable - Littré

Croire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de croyable - Wiktionnaire

 Dérivé de croire avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « croyable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croyable krwajabl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « croyable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croyable »

  • Chiffre à peine croyable : lorsqu'il est arrêté à quai, un navire de croisière émet autant d'oxydes de soufre qu'un million de voitures ! "J'ai nettoyé avant-hier et généralement je le fais tous les jours. Voilà ce que nous respirons au quotidien. On sent du sable, c'est gras, voyez cette poussière noire. C'est très anxiogène", dit-elle au magazine "13h15 le samedi" (replay) en nettoyant une sorte de suie venue se déposer sur le rebord d'une des fenêtres de sa maison offant une splendide vue sur la Méditerranée. Franceinfo, VIDEO. "On en prend plein les poumons" : un navire de croisière à quai émet autant d'oxydes de soufre qu'un million de voitures
  • C'est une nouvelle à peine croyable que vient d'officialiser Jefferson Poirot ce dimanche : le pilier gauche international a déclaré mettre un terme à sa carrière avec l'équipe de France. À 27 ans, le joueur de l'UBB fait une croix sur la sélection.   Dans un long entretien accordé au journal l'Équipe, Jefferson Poirot raconte […] Sud Radio, Rugby - XV de France : Jefferson Poirot annonce sa retraite internationale à seulement 27 ans ! - Sud Radio
  • La scène est à peine croyable. Des manifestants américains du mouvement «Black lives matter» se rendant devant le domicile de la maire de Saint Louis, Lyda Krewson, pour exiger sa démission, ont été menacés dimanche par un coupe d'avocats, lourdement armés, alors qu'ils passaient devant leur villa. CNEWS, Vidéo : un riche couple d’Américains sort lourdement armé pour défendre sa propriété contre des manifestants | CNEWS
  • @delfour, n'abusez pas en comparant un ours dans notre salon avec les quelques ours dans les Pyrénées. C'est pas croyable jusqu'où certain vont ! ladepeche.fr, Plan ours : les acteurs du pastoralisme mènent bataille à Toulouse - ladepeche.fr
  • Je proteste donc. À qui de droit ! Je suis souvent pressé aussi. Faut-il absolument devenir parlementaire ou ministre pour avoir le droit d’être pressé ? À peine croyable ! lexpress.mu, À peine croyable ! | lexpress.mu
  • C’est le chef de gare de Tergnier qui a donné l’alerte peu après 15 heures ce jeudi 2 juillet. Alors qu’il effectuait une ronde de routine, le fonctionnaire est interpellé par une scène à peine croyable. Sur le quai de la gare, un couple- dans un état d’ébriété manifeste- se dispute quand la jeune femme âgée de 31 ans est violemment projetée au sol par son compagnon. Les choses ne s’arrêtent pourtant pas à ce stade. À la suite de ce premier acte de violence, l’individu attrape sa conjointe par les cheveux et la traîne au sol le long du quai. L'Aisne nouvelle, Ivre, il traîne sa compagne par les cheveux sur le quai de la gare de Tergnier
  • L'espérance de l'art a cessé d'être croyable. De Marcel Gauchet / La religion dans la démocratie

Traductions du mot « croyable »

Langue Traduction
Corse credi
Basque sinesgarria
Japonais 信じられる
Russe правдоподобно
Portugais crível
Arabe يمكن تصديقه
Chinois 可信的
Allemand glaubhaft
Italien credibile
Espagnol creíble
Anglais believable
Source : Google Translate API

Synonymes de « croyable »

Source : synonymes de croyable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « croyable »


Mots similaires