La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « probable »

Probable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin probable probables

Définitions de « probable »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROBABLE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − [En parlant d'une opinion, d'une thèse]
1. Qui a une apparence de vérité; dont la vérité a plus de raisons d'être confirmée que d'être infirmée. Synon. admissible, croyable, plausible, possible, vraisemblable; anton. incroyable, invraisembable.Argument, conjecture, hypothèse, idée, jugement probable. Il est bien clair alors que le désir du bien général apparaît comme un motif vain dont on peut dériver n'importe quoi selon des syllogismes probables (Ricoeur, Philos. volonté, 1949, p.183):
1. Menu, M. le Chevalier, est le grand législateur des Indes. Les uns disent qu'il est fils du soleil, d'autres veulent qu'il soit fils de Brahma (...). Entre ces deux opinions, également probables, je demeure suspendu sans espoir de me décider. J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t.1, 1821, p.37.
2.
a) PHILOS., vieilli. ,,Qui peut être approuvé (et non prouvé), qui n'a rien d'absurde ou de contraire à l'autorité`` (Lal. 1968).
b) THÉOL. Opinion probable. Opinion qui peut être adoptée parce que fondée sur des raisons sérieuses quoique non certaines ni décisives. Pascal, dans ses Provinciales, s'est attaqué à la doctrine des opinions probables (Ac.1935).Dans le domaine moral, la question se pose de savoir si l'on peut, en sûreté de conscience, agir selon une opinion simplement probable (Bouyer1963).
P. ext. [La pensée] n'est plus tolérée que sous la forme incolore d'opinion probable, pour ne pas dire d'avis respectueux (Proudhon, Révol. soc., 1852, p.2).
B. − [En parlant d'un événement, d'un phénomène]
1. Qu'il est raisonnable de supposer, de conjecturer, de prévoir; qui a beaucoup de chances de se produire. Anton. improbable, impossible.Événement probable; cela est bien peu probable; cela est plus que probable. Pas un mot non plus ne fut dit touchant la captivité probable du capitaine Grant (Verne, Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.30).Ah! en amour, c'est autre chose. Un homme qui sait s'y prendre, s'adapte au goût probable de ses partenaires (Hermant, M. de Courpière, 1907, ii, 3, p.15).L'arrivée des Allemands y était chaque jour plus probable (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p.154).
2. Le ralentissement, en attendant l'arrêt probable des achats d'uranium à l'étranger par les États-Unis, est un événement de première importance dans l'évolution de la politique atomique internationale... Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p.167.
Loc. impers.
a) C'est probable. Diégo Rodriguez: (...) Ce ne sont pas les prétendants qui ont dû lui faire défaut. Le Lieutenant: C'est probable, c'est probable. Diégo Rodriguez: Ce n'est pas probable, c'est sûr (Claudel, Soulier, 1929, 4ejournée, 7, p.895).
b) Il est probable que + ind. ou cond. Synon. il est prévisible que.Encore deux courriers de passés sans lettres de vous. Hé bien, si mardi je n'en reçois pas, je partirai dans le neuvième mois de ma grossesse. Il est très probable que j'en mourrai (Staël, Lettres L. de Narbonne, 1792, p.51).Il était probable que je pourrais trouver à boire ici, et j'en profitai pour tâcher d'assouvir, malgré l'inquiétude qui s'y mêlait, ma curiosité (Proust, Temps retr., 1922, p.811).Je dépendrai de Genève, où fonctionne l'administration centrale de la S. D. N. et il est probable que je me rendrai à Genève pour m'engager définitivement (Romains, Hommes bonne vol., 1939, p.247).
P. ell., fam. Cet imbécile de Leconte de Lisle (...) me tient depuis ce temps pour un ogre. Probable que, depuis mes nouvelles affaires, c'est encore pis (Verlaine, Corresp., t.1, 1873, p.120).Probable qu'ils arrêteront le gendre à Vandomme mercredi ou jeudi (Bernanos, M. Ouine, 1943, p.1441).
c) Il n'est pas probable que, il est peu probable que + subj.; est-il probable que + subj.Est-il probable qu'il vienne? Il n'est pas probable qu'un esprit aussi philosophique crût réellement formuler ainsi l'état normal définitivement propre aux sociétés modernes (Comte, Philos. posit., t.5, 1839-42, p.580).Il est peu probable, vous savez, que le capitaine et Mademoiselle Clarisse aillent jusqu'au fond du Mexique se faire griffer par les ronces et piquer par les moustiques (Audiberti, Quoat, 1946, 2etabl., p.57).
2. MATH. Qui peut être mesuré par un indice de probabilité. Probable s'oppose à certain comme une probabilité de n % (0 < n < 100) à la probabilité 0 % ou de 100 % (Piguet1960).
3. Empl. adv., fam. Synon. de probablement, sans doute, vraisemblablement.Le violon, un homme fort, assez mal rasé, brun, un Marseillais probable, scandait le refrain sur son instrument (Aragon, Beaux quart., 1936, p.106).Lorsque vous dormez, vous rêvez ou vous ne rêvez pas, cela dépend d'on ne sait quoi −l'estomac probable (Bernanos, M. Ouine, 1943, p.1543).Une sirène de Police Secours miaula (...). Du suif dans Montmartre, probable (Le Breton, Rififi, 1953, p.57).
C. − Qu'on peut supposer être ou devenir. Synon. présumé.Les ministres probables. Le portier était à mille lieues de reconnaître dans ce bourgeois correct, dans ce notaire probable, l'effrayant porteur de cadavres qui avait surgi à sa porte dans la nuit du 7 juin (Hugo, Misér., t.2, 1862, p.604).L'héritière probable d'une vieille avare (Bernanos, Crime, 1935, p.864):
3. Si je lui découvre pour moi un autre sentiment que l'affection d'une fille à marier pour un mari probable, je crois bien que je me laisserai aller à l'espèce de goût d'imagination qu'elle m'inspire. Constant, Journaux, 1803, p.34.
II. − Subst. masc.
A. − Ce qui est probable. Préférer le certain au probable. Une imagination déréglée n'est pas limitée par les probables (Senancour, Rêveries, 1799, p.145).Tranquillise-toi, ma Laure bien-aimée, il est dans les probables que cette semaine ne se passera pas sans que j'aie apporté ces fatals 2.000 fr. que Mmede V(isconti) n'avait envoyés que pour moi (Balzac,Corresp., 1838, p.443).Le probable est un possible qui a plus de chances d'être que de ne pas être (Goblot1920).
B. − MATH. ,,Tout ce à quoi est assignée une probabilité mathématique`` (Aur.-Weil 1981). La loi des probables. Synon. probabilités (v. probabilité).
REM.
Probabiliser, verbe trans.a) Considérer comme probable. J'étais arrivé aux jours dans lesquels les médecins d'ici probabilisent une crise pour les buveurs d'eau (Goncourt, Journal, 1893, p.411).b) Empl. pronom. réfl. Devenir probable. Mes possibles ne sont point, ils se possibilisent. Mais les probables ne se «probabilisent» point; ils sont en soi, en tant que probables (Sartre, Être et Néant, 1943, p.247).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔbabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) α) Fin du xives.-déb. du xves. [ms.] adj. «qui a une apparence de vérité» (Catholicon, BN lat. 17881 ds Gdf. Compl.); β) 1656 subst. masc. «ce qui a une apparence de vérité» (Pascal, Provinciales, 5elettre, 20 mars ds OEuvres, éd. L. Lafuma, 1963, p.389: Je ne me contente pas du probable, [...], je cherche le sûr); b) 1656 théol. opinion probable (Id., ibid., p.388); 2. a) 1786 «qu'il est raisonnable de conjecturer, qui a beaucoup de chance de se produire» (Staël, Lettres jeun., p.79); b) 1797 dans une compar. «dont la réalisation, l'existence peut être affirmée plus (ou moins) facilement que celle de tel autre événement, de telle autre chose» (Voy. La Pérouse, t.4, p.18). Empr. au lat. probabilis «vraisemblable, plausible, louable, estimable»; de probare, v. prouver. Fréq. abs. littér.: 2127. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3014, b) 4215; xxes.: a) 2297, b) 2833. Bbg. Grundt (L.-O.). Ét. sur l'adj. invarié en fr. Bergen-Oslo-Tromsø, 1972, p.53. _Verreault (Cl.). Les Adj. en -able en franco-québécois. Trav. de ling. québécoise. 3. Québec, 1979, p.231, 236.

Wiktionnaire

Nom commun - français

probable \pʁɔ.ba.bl(ə)\ masculin

  1. Ce qui peut probablement arriver.
    • On se fait une idée des discussions à ce sujet, avec Gontier ou d'autres ingénieurs, sur le probable et l’improbable. Je disais ceci, […], c'est que le passage d'un obus à un mètre de ma tête précisément, ou à cent mètres cinquante centimètres, ou à toute autre distance déterminée, était juste aussi improbable, ou aussi proba­ble, que le passage par ma tête exactement. En somme, concluais-je, il n'arrive que des coups parfaitement improbables, et il en arrive continuellement. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 71)

Adjectif - français

probable \pʁɔ.ba.bl(ə)\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a une apparence de vérité, qui paraît fondé en raison.
    • Cette opinion est beaucoup plus probable que l’autre.
    • Ce ne sont pas là des raisonnements démonstratifs, ce ne sont que des arguments probables.
    • Il est peu probable qu’il ait dit cela.
  2. (Théologie) Qualifie l'opinion qui est fondée sur des raisons de quelque considération, soutenues par un auteur grave (influent).
    • Pascal, dans ses provinciales, s’est attaqué à la doctrine des opinions probables.
  3. Qu’il est raisonnable de supposer, de conjecturer.
    • Depuis l'Argonne de 1914, […] je n'ai pas l'oreille si mal bâtie que d'avoir, en vingt et un ans, oublié l'art d'apprécier au son la trajectoire d'un obus et le point de chute probable. — (Marc Bloch, L'étrange défaite : La déposition d'un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
    • Certaines enquêtes ne retiennent que les études qui leur paraissent de bonne qualité ; d'autres sont moins exigeantes et il est probable que les précautionnistes ou les écologistes ont tendance à privilégier les travaux les plus pessimistes, au nom de l’heuristique de la peur, […]. — (Maurice Tubiana, La Science au cœur de nos vies, Odile Jacob, 2010, p.280)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PROBABLE (pro-ba-bl') adj.
  • 1Qui a une apparence de vérité. Il n'est pas probable qu'il ait dit cela. Toute question n'est pas susceptible de démonstration ; mais il faut examiner ce qui est le plus probable, non pas pour le croire fermement, mais pour croire au moins qu'il est probable, Voltaire, Mél. litt. au P. Tournemine.
  • 2Qu'il est raisonnable de supposer. Cela est bien peu probable. Cela est plus que probable.
  • 3 Terme de casuistique. Opinion probable, celle qui est fondée sur des raisons de quelque considération, soutenues par un auteur grave. Voilà de quelle manière ils [les jésuites] se sont répandus par toute la terre à la faveur de la doctrine des opinions probables, qui est la source et la base de tout ce déréglement, Pascal, Prov. v.

    S. m. Le probable, ce qui est probable. Est-ce que le P. Bauny et Basile Ponce ne peuvent pas rendre leur opinion probable ? Je ne me contente pas du probable, lui dis-je, je cherche le sûr, Pascal, Prov. v.

HISTORIQUE

XIVe s. Les astrologiens ont aulcune cognoissance prouvable des meurs et des condicions des gens en general, le Songe du vergier, I, 171.

XVIe s. En forme probable [probante] et authentique, Carloix, VIII, 33.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « probable »

Du latin probabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. probabilis, de probare, prouver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « probable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
probable prɔbablœ

Fréquence d'apparition du mot « probable » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « probable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « probable »

  • Pour le journaliste, tout ce qui est probable est vrai.
    Honoré de Balzac
  • Il est probable que la mort soit moins pénible que la vie.
    Nicolas Paterakis
  • On nous montre comment, avec les détergents actuels, on peut enlever des taches de sang. Mais il est probable qu’avec un t-shirt couvert de sang, notre soucis premier ne soit pas de faire partir la tache mais de trouver un endroit pour cacher le corps.
    Jerry Seinfeld
  • Dans ces conditions, le préfet a décidé de déclencher la phase d’alerte 1 " éruption probable ou éminente" du dispositif spécifique ORSEC volcan à compter de ce jour à 08h30.
    Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos — Volcan : Piton de la Fournaise : passage en alerte 1, une éruption probable à brève échéance | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • La terre est le probable paradis perdu.
    Federico García Lorca — Mar, Versos finales
  • Supporte les crétins. Il est probable que tu finisses sous les ordres de l’un d’entre eux.
    Charles Sykes
  • Lorsque la beauté règne sur les yeux, il est probable qu'elle règne encore ailleurs.
    Vauvenargues — Réflexions et maximes
  • Imaginez une société dans laquelle il n’y aurait aucune loi à transgresser. Il est probable qu’on y mourrait rapidement d’ennui.
    Susan Howatch
  • Probable qu’il est en manque, et qu’il marche en attendant Gino, le dealer, en croyant qu’il est huit heures du soir et que l’autre pourri ne va pas tarder à pointer sa tête de nœud.
    Hervé Le Corre — Les effarés
  • L'impossible est toujours probable et il est utile de chercher très loin la vérité des êtres.
    Andrée Maillet — Les Remparts de Québec
Voir toutes les citations du mot « probable » →

Traductions du mot « probable »

Langue Traduction
Anglais likely
Espagnol probable
Italien probabile
Allemand wahrscheinlich
Chinois 可能的
Arabe المحتمل أن
Portugais provável
Russe скорее всего
Japonais たぶん
Basque litekeena
Corse probabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « probable »

Source : synonymes de probable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « probable »

Combien de points fait le mot probable au Scrabble ?

Nombre de points du mot probable au scrabble : 14 points

Probable

Retour au sommaire ➦