Cotonneux : définition de cotonneux


Cotonneux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COTONNEUX, EUSE, adj.

A.− [En parlant de végétaux]
1. Qui est recouvert d'un duvet ressemblant au coton :
1. Hoffpeng l'appelle [le tilleul] tilia argentea, à cause que ses feuilles sont cotonneuses et blanches comme de l'argent par-dessous. Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 15.
2. Qui a la consistance spongieuse du coton. Ces fruits cotonneux qui n'ont plus ni saveur ni suc (Balzac, E. Grandet,1834, p. 36).
B.− P. anal. Qui fait penser au coton. On heurta à la porte, un heurt cotonneux, comme d'une main gantée (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 468).Les voix devenaient cotonneuses (Sartre, Mots,1964, p. 203):
2. L'image du poing d'Orsenna, longtemps si vigoureusement asséné, crevant les brouillards cotonneux qui n'avaient cessé de s'épaissir à ses frontières... Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 317.
1. Spéc., PEINT. [En parlant d'un tableau] Dont les couleurs sont uniformes, les formes imprécises :
3. ... mais, sauf le ciel, qui est mou et cotonneux, cela est peint avec une vigueur, une solidité, une fermeté d'empâtement très-rares chez les paysagistes hollandais... Du Camp, En Hollande,1859, p. 36.
2. Au fig. Sans vigueur, mou. L'histoire romaine du cotonneux Rolling (Stendhal, H. Brulard,t. 1, 1836, p. 218):
4. Je relis, espérant profiter de l'élan, quelques-unes des pages écrites ces derniers jours; mais elles me paraissent si cotonneuses que je doute si je dois continuer. Gide, Journal,1938, p. 1314.
Prononc. et Orth. : [kɔtɔnø], fém. [-nø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1552 « couvert de duvet » (Ch. Estienne, Dictionarium latinogallicum, 751a, s.v. lanuginosus ds Rom. Forsch., t. 32, p. 38); 2. 1611 « mou, spongieux » (Cotgr.); 1690 en parlant des fruits (Fur.); 3. 1767 « flou, faible, indécis » (Diderot, Salons ds Œuvres complètes, éd. J. Assézat et M. Tourneux, t. 11, p. 296 [ici en parlant d'une peinture, adverbialement]); 4. 1801 « qui a l'apparence du coton » (Discours et résumés dans l'affaire d'Orgères, I-89-236). Dér. de coton*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 62.
DÉR.
Cotonneusement, adv.D'une manière cotonneuse, sans vigueur. On la chante [la musique de Boïeldieu], Galerie-Vivienne, avec beaucoup de bon vouloir : Jean ténorise, plein de vaillance le sénéchal barytonne cotonneusement (Willy, Mouche des croches,1894, p. 78).Spéc., peint. D'une façon trop uniforme, sans variations de couleurs ni contours précis. C'est simple et de bon goût et c'est comme le tableau de M. Haquette, veulement et cotonneusement peint [toile de Geoffroy] (Huysmans, Art. mod.,1883, p. 69). 1reattest. 1883 id.; de cotonneux, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.

cotonneux .« Semblable à de la ouate ». Nuage cotonneux

Cotonneux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

cotonneux \kɔ.tɔ.nø\

  1. (Botanique) Qui est couvert d’un duvet analogue au coton.
    • Tige cotonneuse.
  2. (Plus courant) Qui est devenu mollasse et comme spongieux.
    • Pommes, pêches, poires cotonneuses.
    • (Figuré)Un style cotonneux.
  3. (Parfois) Qui a, au toucher, la douceur du coton, ou qui a l’apparence du coton.
    • Les tribunaux frappèrent, tout d’abord, assez durement, les gentilles délinquantes qui s’obstinaient à porter le gourgouran, soie légère de l’Inde, l’armoisin, joli taffetas très souple et le cirsac mollement cotonneux. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, page 121)
    • Sous les nuages cotonneux, l’air se veloutait dans un sommeil où sourdait une humidité impatiente. — (René Réouven, Octave II, Denoël, 1964, chapitre IX, page 80)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cotonneux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COTONNEUX, EUSE. adj.
T. de Botanique. Qui est couvert d'un duvet analogue au coton. Tige cotonneuse. Il signifie aussi, dans le langage ordinaire, Qui est devenu mollasse et comme spongieux. Pommes, pêches, poires cotonneuses. Fig., Un style cotonneux.

Cotonneux : définition du Littré (1872-1877)

COTONNEUX (ko-to-neû, neû-z') adj.
  • 1Recouvert d'une sorte de coton ou de duvet. Tige, feuille cotonneuse. Le bourgeon cotonneux du pommier se gonfle et se crève, Bernardin de Saint-Pierre, Harmon. liv. I, Tabl. général. M. de Réaumur a fait représenter la coque de cette chenille à brosses, et il a désigné par les termes d'enveloppe cotonneuse ce que j'ai nommé la coque extérieure, Bonnet, Insectes, observ. 25. Tapisse de duvet la pêche cotonneuse, Delille, Trois règnes, VI.
  • 2Dont la pulpe est devenue mollasse et spongieuse. Pêches cotonneuses.

    Fig. Style cotonneux, style mou et filandreux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COTONNEUX.
2

Fig. Il se dit aussi des œuvres d'art. L'amoureux Stéphane est bien encore un peu cotonneux, mais ce défaut de l'amant est destiné à mieux faire valoir le mari, Daudet, Journ. offic. 3 mai 1875, p. 3184, 2e col.

Adverbialement et fig. Cela est plat, jaunâtre, d'une teinte égale et monotone ; et peint cotonneux ; ce mot n'a peut-être pas encore été dit, mais il rend bien, Diderot, Œuvr. compl. 1821, t. IX, p. 479.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Cotonneux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

COTONNEUX, adj. (Jardinage.) se dit des fruits & légumes qui commençant à se passer, sont secs, molasses, sans goût, & mauvais à manger.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cotonneux »

Étymologie de cotonneux - Wiktionnaire

De coton avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cotonneux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cotonneux kɔtɔnø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cotonneux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cotonneux »

  • Poids des origines, migration, identité... Isabel Allende renoue avec ses thèmes favoris, s’attaque à de nombreux sujets d’actualité et emporte le lecteur en Amérique, entre Chili, Guatemala, Brésil et États-Unis, dans un thriller cotonneux. Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles, Plus loin que l'hiver - Isabel Allende - critique
  • Pour cette France totalement déconnectée du réel, le « Monde d’Après » sera résolument serein, tendre et cotonneux, rempli de cette délicieuse insouciance que les enfants partagent lorsque les soucis n’existent plus. En attendant, il semble que la seule solution pour y arriver soit de taxer, d’interdire, d’obliger et (bientôt, ne vous inquiétez pas) de passer par les armes ceux qui s’y opposeront. Atlantico.fr, Banquises, glaciers forêts vierges… : les citoyens français vous saluent bien | Atlantico.fr
  • Depuis des mois, Guy Bedos sentait ses forces le quitter. Très affaibli, miné par la maladie d'Alzheimer, des jambes qui ne pouvaient plus le porter, reclu dans son appartement, il vivait dans un brouillard cotonneux et fuyait même le soleil de Paris, lui qui avait grandi sous le halo ardent de la lumière de l'Algérie… La fin s'approchait, la mort rôdait, il a préféré l'affronter de face, comme le révèle Victoria dans son message intime. « Il fallait que tu partes, tu as voulu partir, en homme révolté que tu es, tu as fait une grève de la faim pour que ça s'arrête. Que cette confusion mentale cesse, que ce brouillard dans ta tête disparaisse. Et maman, Nicolas et moi, on a compris, on a accepté. » Le Point, « Tu as voulu partir en homme révolté » : les derniers jours de Guy Bedos - Le Point
  • Décor grandiose, montagneux et cotonneux, du Wyoming. Var-Matin, Qu'est-ce qu'on regarde à la télé ce soir? Les huit salopards de Tarantino - Var-Matin
  • Le temps est idéal. Le soleil brille mais pas trop, parfois caché par un gros nuage cotonneux. Un vent léger souffle et balance les deux couettes blondes qui encadrent mon visage. Mon père avance à grandes enjambées sur la plage d’où la mer s’est retirée quelques heures plus tôt. Je trottine derrière lui pour tenir la cadence, une petite bourriche en bois et en métal à la main. NotreTemps.com, Fête des Pères: racontez-nous un joli souvenir!
  • Le rêve maternel, C’est le tiède tapis, C’est le nid cotonneux Où les enfants tapis, Comme de beaux oiseaux Que balancent les branches, Dorment leur doux sommeil plein de visions blanches ! De Arthur Rimbaud / Les Etrennes des orphelins

Vidéos relatives au mot « cotonneux »

Traductions du mot « cotonneux »

Langue Traduction
Corse cotone
Basque cottony
Japonais 綿のような
Russe пушистый
Portugais felpudo
Arabe قطني
Chinois 棉质的
Allemand baumwolle
Italien cotonaceo
Espagnol algodonero
Anglais cottony
Source : Google Translate API

Synonymes de « cotonneux »

Source : synonymes de cotonneux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cotonneux »


Mots similaires