Glabre : définition de glabre


Glabre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GLABRE, adj.

A. − [En parlant d'une partie du corps] Dépourvu de poils. Figure, face, visage, menton, corps, bras glabre; jeune homme glabre. Stolbach jetait son chapeau sur le lit et passait son mouchoir sur sa nuque glabre où perlait la sueur (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 425).Mon bon géant était glabre et n'avait pas un poil au ventre ni sur la poitrine (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 28) :
1. ... parmi pas mal de coquetteries, j'ai celle de raser toute barbe et toute moustache, et de m'en aller, à travers mon siècle, glabre comme un portrait du temps de ma tante grand. Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 17.
[En parlant d'un animal] Les vers nus, glabres et roses, à la peau élastique, marbrée de plaques blanches (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905,p. 266).
P. métaph. J'ai même reconnu la patte balourde du gros Buet, dont l'intelligence est glabre et le sexe intermittent, comme chacun sait (Bloy, Journal,1895, p. 182).
P. anal. [En parlant d'un paysage] Dénudé. Ces grands espaces de terre glabre sans même un agave ou un arbre à candélabre. Le désert! (Giono, Poids du ciel,1938, p. 189) :
2. Falaises escarpées au-dessus de la mer grise des feuillages d'oliviers, lichens pareils à des moisissures de fromage, pins arrachés par le vent (...). Tout ce paysage glabre et sinistre (...) lui revint violemment à la mémoire. Morand, Flagell. Séville,1951, p. 155.
B. − BOT. Dépourvu de poils et de duvet. Plante, tige glabre. Le bouchon de brume se retira soudain (...) en laissant (...) un vernis humide aux feuilles glabres (Colette, Blé en herbe,1923, p. 124).
REM.
Glabreté, subst. fém.État de ce qui est glabre. Glabréité ds dict. xixeet xxes.L'homme, en effet, ressemble à un embryon de singe par la glabreté et la couleur claire de la peau, par la grosseur relative des hémisphères cérébraux (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét.,1936, p. 67).
Prononc. et Orth. : [glɑ:bʀ ̥] ou [gla:bʀ ̥]. [ɑ:] ds Passy 1914, Pt Rob. [a:] ds DG, Dub. et Lar. Lang. fr. [ɑ:] ou [a:] ds Barbeau-Rodhe 1930 et Warn. 1968. L'adj. est admis ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1548 (E. Fayard, Galen sur la faculté de simples médicamans, VIII, 75 d'apr. R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 39, p. 211). Empr. au lat.glaber, -bri « glabre, chauve ». Fréq. abs. littér. : 109.

Glabre : définition du Wiktionnaire

Adjectif

glabre \ɡlɑbʁ\ ou \ɡlabʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est sans poils, sans duvet.
    • Il y a moins d’un siècle à peine, en France, seuls étaient glabres les hommes d’Église et les domestiques. Barbes fluviales des socialistes et des anarchistes, favoris des libéraux et des maitres d’hôtel, impériale des bonapartistes, rouflaquettes des apaches, les visages affichaient les convictions politiques et les conditions sociales. — (Dominique Jamet, « Halte peau lisse ! », dans Marianne, no 758, 29 octobre 2011, p. 92)
    • Il fut accueilli par une grande dame pâle, large de hanches, avec une verrue glabre placée près de l’une des narines de son nez bulbeux. — (Vladimir Nabokov, L’Enchanteur, trad. Gilles Barbedette, Paris, Seuil (Points), 1986, p. 32)
  2. (En particulier) (Botanique) Qualifie une plante ne portant pas de poil.
    • Tige, feuille glabre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Glabre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLABRE. adj. des deux genres
. Qui est sans poils, sans duvet. Visage glabre. Tige, feuille glabre.

Glabre : définition du Littré (1872-1877)

GLABRE (gla-br') adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Dépourvu de poils, de duvet. Plante glabre. Peau glabre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GLABRE. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Ceux qui ont esté faits ennuques estants petits garçons, n'engendrent point de poil au menton, et sont glabres et sans poil par tout le corps, Du Verdier, Biblioth. p. 475.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « glabre »

Étymologie de glabre - Littré

Lat. glaber ; comp. le grec γλαφυρὸς, poli, net, de γλάφειν, tailler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de glabre - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin glaber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glabre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glabre glabr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « glabre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glabre »

  • Animé d’un esprit réformateur, Pierre III, le jeune tsar de toutes les Russies, a ordonné à tous les boyards de raser leur barbe, afin qu’ils ressemblent aux aristocrates des cours d’Europe de l’Ouest. Le comte Rostov se présente devant lui, hirsute, et l’implore de le dispenser de rasage : il craint que son épouse ne supporte pas de découvrir le visage glabre de son mari. L’empereur lui refuse cette grâce. Le Monde.fr, Pause séries : « The Great » invite les minorités visibles à la cour de Russie
  • Le football a repris et Lionel Messi n'est plus tout à fait le même: barbu en mars au moment de l'interruption des compétitions, l'Argentin est revenu du confinement glabre comme dans ses jeunes années. LaProvence.com, Sports | Foot: Ronaldo, Haaland, Messi... Retour au jeu et à la normale ! | La Provence
  • Un glabre succède à un barbu ; Club de Mediapart, Plus rien ne sera comme avant à Matignon : un glabre succède à un barbu | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « glabre »

Langue Traduction
Corse glabrosa
Basque glabrous
Japonais 陰毛
Russe гладкий
Portugais glabro
Arabe صارخ
Chinois 无毛的
Allemand unbehaart
Italien glabro
Espagnol glabro
Anglais glabrous
Source : Google Translate API

Synonymes de « glabre »

Source : synonymes de glabre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « glabre »


Mots similaires