La langue française

Costume

Définitions du mot « costume »

Trésor de la Langue Française informatisé

COSTUME, subst. masc.

A.− Vx. Ensemble des caractéristiques d'une époque, d'un groupe social, d'un genre, le plus souvent immédiatement perceptibles ou relatives à l'aspect (cf. coutume). Dans ces Contes [les Contes drolatiques], il faut des inexactitudes, c'est de costume; mais il n'y faut pas de bourdes (Balzac, Lettres Étr.,t. 1, 1850, p. 61):
1. Dans cet air, Rubini produit un plaisir extrême; à la vérité, ce plaisir n'est pas du genre tragique (...); mais qu'importe, puisque c'est du plaisir? Valait-il mieux nous ennuyer en étant fidèle au costume? Stendhal, Notes d'un dilettante,1823, p. 369.
P. méton. [Dans les arts d'imitation] Reproduction de ces caractéristiques, en particulier de celles qui concernent la manière d'être habillé (cf. couleur locale). Gil Blas, malgré le costume espagnol et toutes les imitations qu'on a pu y relever, est un des livres les plus français que nous ayons (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 2, 1851-62, p. 353):
2. Les fautes d'ensemble, de proportions, de perspectives aériennes, de costume (Apollon avec un violon) n'empêchent pas ses figures [de Raphaël] de vivre de l'âme qu'il leur communiquait : ses yeux vivent. E. Delacroix, Journal,1850, p. 362.
B.− Usuel
1. Manière d'être habillé, et, p. méton., ensemble des vêtements que porte une personne. Des laïcs à redingote cléricale, des prêtres de toute sorte et de tout costume (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 6).MmeJacquemart était petite, maigre et sèche. Elle s'affublait de costumes excentriques et surannés (Arland, Ordre,1929, p. 219).Autres lieux, autres costumes (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 433):
3. ... je me déshabille vivement pour laver la poussière du train, et derrière les volets, clos à cause du soleil, nous vagabondons en chemise avec volupté. Le voilà, le costume rationnel, le seul pratique! Colette, Claudine à l'école,1900, p. 182.
[Suivi d'un déterminant] Manière d'être habillé et, p. méton., ensemble des vêtements propres à une personne, à un groupe social ou à une activité, une circonstance. Costume de mariée; costume de théâtre. Costume de pierrot (...) mi-partie noir et blanc (Goncourt, Journal,1863, p. 1235).Son portrait en costume de Lucrèce Borgia, par Bojo (Péladan, Vice supr.,1884, p. 82):
4. J'étais extrêmement sensible à l'habit, et souffrais beaucoup d'être toujours fagoté. En costume marin avec un béret, ou bien en complet de velours, j'eusse été aux anges! Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 405.
SYNT. Costume militaire (cf. uniforme), professionnel, religieux, de paysan; costume national; costume de bain (cf. maillot de bain), de cérémonie, de chasse, de ville, de voyage.
Fam. Costume d'Adam*.
[Sans déterminant] Vernyct aperçut (...) le maire en écharpe, et le juge de paix en costume (Balzac, Annette, t. 3, 1824, p. 103).Il tripotait la croix de sa cravate ou le pommeau de son épée, car il était en grand costume (Duhamel, Maîtres,1937, p. 228):
5. Les vallées de la Carinthie sont agréables, mais n'ont rien de caractéristique : point de costume parmi les paysans; quelques femmes portent des fourrures comme les Hongroises... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 456.
2. Spécialement
a) Costume tailleur (vieilli) et, par ell. du déterminé, tailleur*. La baronne, en costume tailleur, le visage couvert d'une voilette de dentelle blanche (A. France, Bergeret,1901, p. 171).
b) Usuel. Vêtement d'homme formé d'une veste, d'un pantalon, parfois d'un gilet, taillés dans le même tissu (cf. complet) :
6. ... le paquet, déployé soigneusement par mon nouveau valet de chambre, contenait un costume complet de flanelle blanche, pareil en tous points à ceux que portent, l'été, les officiers français d'Algérie. Benoit, L'Atlantide,1919, p. 175.
Prononc. et Orth. : [kɔstym]. Ds Ac. depuis 1790, d'abord (1740) sous la forme costumé. Fér. Crit. t. 1 1787 : ,,on a dit longtemps costumé en conservant la prononc. ital. [kɔstume]``. Étymol. et Hist. 1. 1641 B.-A. coustume « manière de marquer les différences d'âge, de condition, d'époque des personnages » (Poussin, Lettre à Mr. de Chantelou, 7 nov., p. 105 ds Brunot t. 6, p. 720); 1662 costume (De Chambray, Idée de la perfection dans la peinture, ibid.); 2. 1747 costume « manière de se vêtir conforme à la condition sociale, à l'époque » (Rémond de Sainte-Albine, Le Comédien, p. 193 ds Quem.); 3. 1777 « habillement spécial » (Linguet, Annales 1777, II, p. 251 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 332). Empr. à l'ital. costume, attesté au sens 1 dep. le xvies. (Bembo ds Batt.), d'abord « coutume » (dep. ca 1260, Laude cortonesi, ibid.), de même orig. que coutume*. Fréq. abs. littér. : 3 378. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 335, b) 7 954; xxes. : a) 3 972, b) 4 016. Bbg. Ageno (F.). Costume, costumato. Lingua nostra. 1953, t. 14, p. 44. − Boulan 1934, p. 28. − Gohin 1903, p. 291. − Hope 1971, p. 282. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 385.

Wiktionnaire

Nom commun

costume \kɔs.tym\ masculin

  1. Manière spécifique de se vêtir avec une connotation historique ou régionale.
    • Leur costume consistait en une grossière vareuse de laine noire connue dans tous les pays scandinaves sous le nom de « vadmel », un chapeau à vastes bords, un pantalon à lisère rouge et un morceau de cuir replié en manière de chaussure. — (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre)
    • Le costume des femmes est d'un éclat tout asiatique ; il se compose d'une culotte bouffante, serrée à la cheville, d'un boléro très ouvert qui laisse la poitrine libre dans la mince étoffe. — (Pierre Louÿs, Lesbos aujourd'hui, 1901, dans Archipel, 1932)
    • Me voici un dimanche à Saint-Pol-de-Léon et je constate à regret que presque toutes les jeunes Léonardes ont abandonné le costume de leurs mères. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les femmes, très coquettes, revêtent en général le costume traditionnel ; la petite veste très serrée moulant le torse et les bras, passe dans la ceinture d'une culotte flottante. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Habillement au théâtre ; déguisement.
    • Et ces costumes, ils se trouvaient étendus dans les séchoirs, numérotés par habilleuses, car on leur donnait aussi des serviteurs pour s'en vêtir ! — (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.179)
    • Douze tableaux. Dix pour emmerder le ténor et l'empêcher d'épouser celle qu'il a remarquée au troisième et qu'il ne s'enverra qu'au douzième. Après avoir fait le tour de la terre et changé onze fois de costumes. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. I, Série noire, Gallimard, 1956, page 11)
  3. Vêtement professionnel.
    • La mode aurait voulu que lui et ses fils revêtissent des costumes flamboyants pour exécuter leurs concerts, […]. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • Le costume de préfet, d’académicien, de magistrat, etc.
  4. Habit masculin formé d’une veste et d’un pantalon assortis, parfois complétés par un gilet du même tissu.
    • Je mets mon costume gris.
    • Il s’est fait faire un costume neuf.

Forme de verbe

costume \kɔs.tym\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de costumer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de costumer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de costumer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de costumer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de costumer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COSTUME. n. m.
Manière de se vêtir. Le costume des femmes de ce pays est assez pittoresque. Le costume romain. Le costume grec, Il se dit souvent de l'Habillement même, surtout en parlant des Habits dont on se sert au théâtre, ou pour se déguiser dans un bal, une mascarade. Costume de bal. Costume de sénateur romain, de seigneur du moyen âge, etc. Louer un costume. Cette pièce est bien montée : décors et costumes y sont pleins de goût. Il se dit encore dans un sens particulier de l'Habillement et des insignes qui distinguent les personnes constituées en dignité ou chargées de quelque fonction publique. Le costume de préfet, d'académicien, de magistrat, etc. Être en costume. Par extension, il désigne d'une façon générale des Pièces d'habillement formant un ensemble. Je mets mon costume gris. Ce costume ne lui va guère. Il s'est fait faire un costume neuf.

Littré (1872-1877)

COSTUME (ko-stu-m') s. m.
  • 1Vérité de coutumes, mœurs, usages, qui est reproduite par les poëtes, les écrivains ou les artistes. C'est la fidélité au costume qui fait le mérite des compositions de ce poëte. Cette louange qui vous est due d'avoir appris le costume aux Français, Voltaire, Lett. Mlle Clairon, 23 juillet 1765.
  • 2 Terme de peinture. Fidélité à reproduire les édifices, les meubles, les armes d'un temps. Observer le costume.
  • 3Manière de se vêtir. Le costume français.

    Habillement spécial ou de cérémonie. Costume de bal. Costume de théâtre, de carnaval. Le costume imposant régnait dans les comices ; Le costume entourait le lieu des sacrifices, Delille, Imagin. VII. Toujours en grand costume elle suivait ses pas, Et plaçait les sujets à leur juste distance, Delille, ib.

REMARQUE

Costume n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1740, avec la note qu'il se prononce costumé, c'est-à-dire à l'italienne, note qui a disparu dans l'édition de 1760.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COSTUME. Ajoutez :
4 Particulièrement. Un ensemble de toilette. Les femmes ont inventé ce qu'elles nomment proprement le costume, c'est-à-dire un ensemble de toilette combiné d'avance sur une seule couleur, ou jouant sur deux teintes voisines, Ch. Blanc, Journ. offic. 28 oct. 1872, p. 6710, 3e col.

REMARQUE

Ajoutez :

2. J. J. Rousseau l'a employé au sens italien d'usage, coutume : Tout, dans ces délicieux concerts [les chants des scuole de Venise], concourt à produire une impression qui n'est assurément pas du bon costume, mais dont je doute qu'aucun cœur d'homme soit à l'abri, Confess. VII. Cet italianisme est inusité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COSTUME, s. m. (Peint.) terme plein d’énergie que nous avons adopté de l’Italien. Le costume est l’art de traiter un sujet dans toute la vérité historique : c’est donc, comme le définit fort bien l’auteur du dictionnaire des Beaux-arts, l’observation exacte de ce qui est, suivant le tems, le génie, les mœurs, les lois, le goût, les richesses, le caractere & les habitudes d’un pays où l’on place la scene d’un tableau. Le costume renferme encore tout ce qui regarde la chronologie, & la vérité de certains faits connus de tout le monde ; enfin tout ce qui concerne la qualité, la nature, & la propriété essentielle des objets qu’on représente. C’est la pratique de toutes ces regles que nous comprenons, ainsi que les Peintres d’Italie, sous le mot de costume.

Suivant ces regles, dit M. l’abbé du Bos (& les gens de l’Art conviennent de la justesse de ces réflexions), il ne suffit pas que dans la représentation d’un sujet il n’y ait rien de contraire au costume, il faut encore qu’il y ait quelques signes particuliers pour faire connoître le lieu où l’action se passe, & quels sont les personnages du tableau.

Il faut de plus représenter les lieux où l’action s’est passée, tels qu’ils ont été, si nous en avons connoissance ; & quand il n’en est pas demeuré de notion précise, il faut, en imaginant leur disposition, prendre garde à ne se point trouver en contradiction avec ce qu’on en peut savoir.

Les mêmes regles veulent aussi qu’on donne aux différentes nations qui paroissent ordinairement sur la scene des tableaux, la couleur de visage, & l’habitude de corps que l’histoire a remarqué leur être propres. Il est même beau de pousser la vraissemblance jusqu’à suivre ce que nous savons de particulier des animaux de chaque pays, quand nous représentons un événement arrivé dans ce pays-là. Le Poussin, qui a traité plusieurs actions dont la scene est en Egypte, met presque toûjours dans ses tableaux, des bâtimens, des arbres ou des animaux qui, par différentes raisons, sont regardés comme étant particuliers à ce pays.

Le Brun a suivi ces regles avec la même ponctualité, dans ses tableaux de l’histoire d’Alexandre ; les Perses & les Indiens s’y distinguent des Grecs, à leur physionomie autant qu’à leurs armes : leurs chevaux n’ont pas le même corsage que ceux des Macédoniens ; conformément à la vérité, les chevaux des Perses y sont représentés plus minces. On dit que ce grand maître avoit été jusqu’à faire dessiner à Alep des chevaux de Perse, afin d’observer même le costume sur ce point.

Enfin, suivant ces mêmes regles, il faut se conformer à ce que l’histoire nous apprend des mœurs, des habits, des usages & autres particularités de la vie des peuples qu’on veut représenter. Tous les anciens tableaux de l’Ecriture-sainte sont fautifs en ce genre. Albert Durer habille les Juifs comme les Allemands de son pays. Il est bien vrai que l’erreur d’introduire dans une action des personnages qui ne purent jamais en être les témoins, pour avoir vécu dans des tems éloignés de celui de l’action, est une erreur grossiere où nos peintres ne tombent plus. On ne voit plus un S. François écouter la prédication de S. Paul, ni un confesseur le crucifix en main exhorter le bon larron ; mais ne peut-on pas reprocher quelquefois aux célebres peintres de l’école romaine, de s’être plus attachés au dessein ; & à ceux de l’école lombarde, à ce qui regarde la couleur, qu’à l’observation fidele des regles du costume ? C’est cependant l’assujettissement à cette vraissemblance poëtique de la Peinture, qui plus d’une fois a fait nomme le Poussin le peintre des gens d’esprit : gloire que le Brun mérite de partager avec lui. On peut ajoûter à leur éloge, d’être les peintres des savans. Il y a un grand nombre de tableaux admirables par la correction du dessein, par la distribution des figures, par le contraste des personnages, par l’agrément du coloris, dans lesquels il manque seulement l’observation des regles du costume. On comprend encore dans le costume, tout ce qui concerne les bienséances, le caractere & les convenances propres à chaque âge, à chaque condition, &c. ainsi c’est pécher contre le costume, que de donner à un jeune homme un visage trop âgé, ou une main blanche à un corps sale ; une étoffe légere à Hercule, ou une étoffe grossiere à Apollon. Par M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « costume »

De l’italien costume (« coutume »). On est passé d’un sens général de « coutume » à celui plus particulier de « habit prescrit par la coutume » puis « habit » pour enfin arriver à « habit d’homme ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. costume, usage, coutume (voy. COUTUME). Ce mot, emprunté aux Italiens, ne paraît pas avoir été employé en France avant le règne de Louis XIII ; et c'est au sens italien d'usage, coutume, que Félibien et son ami Poussin s'en sont d'abord servis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « costume »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
costume kɔstym

Citations contenant le mot « costume »

  • Dans un univers d'astreinte morale, endosser le costume du démon tentateur peut être une forme de civilité. De Anonyme
  • Oui, l'habit ça flatte toujours ; et ce n'est pas moi qui suis élégant, c'est mon costume. De Marcel Pagnol / Fanny
  • Académicien ? Non. Le costume coûte trop cher. J'attendrai qu'il en meure un de ma taille. De Tristan Bernard / Mathilde et ses mitaines
  • Lorsque je revêts le costume de producteur, je réalise que je peux être ambitieux, insensible, sans pitié même. De Jake Gyllenhaal / Le Figaro et vous, 26 novembre 2014
  • Il faut employer une idée originale avec les plus grandes précautions pour n'avoir pas l'air de mettre un costume neuf. De Jean Cocteau
  • La philosophie magnanime est un beau costume bien porté. De George Sand / Le marquis de Villemer
  • La diplomatie est la police en grand costume. De Napoléon Bonaparte
  • Acheter un costume neuf, c'est déjà voyager à l'étranger. De Groucho Marx
  • Si vous souffrez de la teigne, mettez un costume prince de gale. De Jean-Jacques Peroni / Les carnets d'un malfaisant
  • Le costume est toujours un moment hyper important dans la construction d’un personnage. De Romane Bohringer / Evene.fr - Mai 2006
  • La célébrité, c'est comme un costume. Si on fait une tache, le costume est foutu, mais il y a toujours le même mec à l'intérieur. De Christophe Lambert / Vital - Février 1996
  • Le destin, pour frapper, revêt souvent son déguisement le plus ordinaire, son costume de tous les jours. De Jean Simard / Hôtel de la reine
  • Je me suis marié parce que ça donnait le droit à un costume pur laine et des chaussures en cuir : voilà où ça mène l’élégance. De Michel Audiard / Carambolages
  • Une oeuvre de la langue traduite dans une autre langue : quelqu'un passe la frontière en y laissant sa peau, pour revêtir le costume local. De Karl Kraus / Aphorismes
  • Il est rare que la commémoration d’un événement historique sanglant soit l’occasion de parler chiffons. Pour les 150 ans de la Commune de Paris, le Palais Galliera, Musée de la mode de la Ville de Paris, et Philippe Charlier, médecin légiste, archéologue et anthropologue, ont pourtant sorti des réserves du musée le costume trois-pièces en lainage noir du président provisoire Louis-Bernard Bonjean (1804-1871). Pas n’importe quel costume. Celui que l’homme politique portait le 24 mai 1871 lors de son exécution par les communards mais aussi pendant les soixante-quatre jours de détention qui l’ont précédée, à la prison de la Roquette, dans le 11e arrondissement. Le Monde.fr, Au Palais Galliera, autopsie du dernier costume d’un condamné
  • Durant une récente interview, Zack Snyder a révélé pourquoi il a choisi d’incorporer le costume noir de Superman dans sa version de Justice League qui devrait sortir au mois de mars sur HBO Max. Brain Damaged, Justice League : Zack Snyder explique le costume noir de Superman
  • Ce qui est assez nouveau, en revanche, ce sont les codes choisis par Jake Angeli pour se mettre en scène dans la foule des militants: costume digne d'un Village People traînant sur Hollywood Boulevard, torse nu tatoué malgré l'hiver, cornes Viking… Un vrai déguisement. On est loin de l'habituel uniforme paramilitaire ou d'inspiration sudiste des militants trumpistes. Ce qui n'a pas manqué de taper dans l'œil des photoreporters présents au Capitole, qui l'ont mitraillé. Jake donnant le change, façon kermesse de fin d'année. Normal, Angeli est acteur et doubleur de cinéma à ses heures perdues, comme l'affirme sa fiche sur un site professionnel, repérée par des internautes (supprimée depuis). Slate.fr, Jake Angeli, sous le costume, le néo-nazi | Slate.fr
  • C’est une période passionnante pour être fan de DCEU, car depuis des années, nous entendons parler de la vision élargie de Zack Snyder pour le film, pensant que nous n’aurions jamais la chance de le voir. Maintenant, c’est devenu une réalité et, avant la sortie, Snyder revient à l’homme qui a tout commencé – son Superman et notre Man of Steel, Henry Cavill. Découvrez cette photo en noir et blanc de l’acteur en costume classique: Urban Fusions, Zack Snyder partage l'image de Henry Cavill dans le costume rétro de Superman, et Wow | TV
  • Le centre hospitalier a ouvert une enquête pour déterminer si un déguisement porté par un employé était en cause. Il s'agit d'un innocent sapin de Noël gonflable, avec un grand sourire et un gros nez rouge, mais certains se demandent si le ventilateur dont le costume est équipé pour rester gonflé n'aurait pas pu contribuer à diffuser des gouttelettes chargées de virus dans l'air du service des urgences.   LExpress.fr, Californie : un costume gonflable de Noël à l'origine d'un foyer de coronavirus ? - L'Express
  • C'est une chose de se démarquer parce qu'on est beau, c'en est une autre de le faire parce qu'on a l'impression que votre placard vous a vomi dessus, vous laissant plein d'accessoires et de couleurs. En ce qui concerne les accessoires, la règle d'or dit que vous ne devez pas en porter plus de 3 avec votre costume (le gilet est un accessoire du costume trois pièces). La règle du more is less signifie aussi qu'il vaut parfois mieux porter quelques couleurs et un motif pas trop voyant, sinon ce sont les vêtements qui vous portent. GQ France, 6 règles pour porter le costume aussi bien que les Britanniques | GQ France
  • Laura Jean Shannon, en collaboration avec Creative Character Engineering, a développé le nouveau costume de Superman que Todd Helbing portera dans Superman & Lois. À première vue On voit qu’il suit la ligne du dernier costume de super-héros, c’est-à-dire celui utilisé par Henry Cavill. Le créateur a déclaré avoir pris grand soin de l’apparence du costume. Les lignes aérodynamiques, la ceinture et, bien sûr, le bouclier sur la poitrine. , Toutes les significations du nouveau costume de Superman dans “ Superman & Lois ” | Marseille News .net
  • Peut-on faire plus culte que la tenue du Père Noël ? Ce vieux bonhomme tantôt habillé de vert tantôt de rouge est l’un des symboles les plus importants de cette période de fête. Sans lui, pas de cadeaux, ni de rennes, ni de « oh oh oh » près de la cheminée. Au-delà du caractère festif de ce personnage, son histoire fait l’objet de nombreuses rumeurs et croyances. Parmi elles, son costume. Pour comprendre sa trajectoire mode, il est important de connaître le point de départ de cette légende intergénérationnelle.  , Histoire d’une tenue : le costume du Père Noël - Elle

Traductions du mot « costume »

Langue Traduction
Anglais suit
Espagnol traje
Italien completo da uomo
Allemand passen
Chinois 适合
Arabe بدلة
Portugais terno
Russe подходить
Japonais スーツ
Basque trajea
Corse vistitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « costume »

Source : synonymes de costume sur lebonsynonyme.fr

Costume

Retour au sommaire ➦

Partager