La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gilet »

Gilet

Variantes Singulier Pluriel
Masculin gilet gilets

Définitions de « gilet »

Trésor de la Langue Française informatisé

GILET, subst. masc.

A. −
1. Vêtement court, sans manches, boutonné devant et ne couvrant que le torse, porté par les hommes sur la chemise et sous la veste (et quelquefois par les femmes). Gilet brodé, fantaisie, rayé, de livrée; gilet de piqué, de velours; poche de gilet; boutonner son gilet; mettre les pouces dans les entournures de son gilet. Je mis le pantalon, l'habit et le gilet noirs et la cravate blanche, comme il convient à un jeune homme qui va déjeuner en ville (Karr, Sous tilleuls,1832, p. 77).On la vit un jour, descendre de l'Hirondelle, la taille serrée dans un gilet, à la façon d'un homme (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 31).Il y a des prêtres sans col, en gilets de garçons de café parisiens (Malraux, Espoir,1937, p. 696) :
... il portait, au lieu du petit gilet à boutons de cuivre, qui était d'uniforme sous le paletot, un étrange gilet de soie, très ouvert, que fermait dans le bas un rang serré de petits boutons de nacre. C'était un vêtement d'une fantaisie charmante, comme devaient en porter les jeunes gens qui dansaient avec nos grand'mères, dans les bals de mil huit cent trente. Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 47.
Vx. Gilet à/en cœur. Gilet s'ouvrant largement en forme de cœur et fermé par un seul bouton, porté par les élégants au xixesiècle. Un beau jeune homme, au gilet en cœur, à la chemise en échelle, au revers d'habit noir en velours (Goncourt, Journal,1868, p. 406).
P. méton. Élégant habillé à la dernière mode. Et les gilets en cœur, clair-semés dans la salle (Lorrain, Modern.,1885, p. 19).
HIST. [P. réf. au gilet écarlate porté par T. Gautier lors de la première représentation d'Hernani] Partisan du jeune Romantisme. Gautier, qui se démenait dans sa stalle comme aux beaux jours des gilets rouges (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Crit. et conf., 1896, p. 304).
Expr. fig. Pleurer dans le gilet de qqn. Se plaindre à lui. Le titulaire de ladite place a beau aller pleurer dans le gilet de toutes les commissions du monde, rien ne le fera réintégrer ni là ni ailleurs (Gyp, C'est nous,1890, p. 70).Il pleura ce qui lui restait de larmes dans le gilet du reporter (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 121).Parler dans son gilet (vieilli). Parler d'une manière inaudible.
2. Vêtement en laine tricotée, généralement à manches et boutonné sur le devant, couvrant le torse, porté par les hommes et les femmes. Un gilet rayé, mille fois lavé, et forcément un peu feutré (100 idées,août 1978, no58, p. 45).
3. Domaines spéciaux.
a) ARM., vx. Gilet d'armes, de fer. Veste de mailles protégeant des coups d'une arme blanche. Gérard de Roussillon regarda d'un air sombre son vieux gilet de fer rouillé (Hugo, Légende, t. 1, 1859, p. 195).Gilet pare-balles*.
b) MAR. Gilet de sauvetage. Accessoire gonflable ou en matière insubmersible, en forme de gilet, destiné à maintenir à la surface de l'eau celui qui le porte. Synon. brassière.Passez vos gilets de sauvetage et allez sur le pont (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 236).
B. − Sous-vêtement de laine ou de coton couvrant le torse, parfois à manches, qui se porte à même la peau. Synon. maillot, tricot (de peau).Gilet de corps, de peau. Le gilet de molleton est un peu trop mince pour une gelée qui ne trouve qu'un toit entre elle et ma peau fraternelle (Balzac, Corresp.,1819, p. 52).Il se rase toujours lui-même, ôtant d'abord sa chemise, et demeurant en simple gilet de flanelle (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 457).
REM.
Gileté,-ée, part. passé rare et vx de gileter,verbe trans. inus. Vêtu d'un gilet. Il monta dans un fiacre et se fit conduire à l'Opéra, frisé comme un saint Jean de procession, bien gileté, bien cravaté (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 180).
Prononc. et Orth. : [ʒilε]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. [1664 gillet « sorte de camisole sans manches », cité comme mot maghrebin (J. de Thévenot, Relation d'un voyage fait au Levant, p. 553)]; 1736 (Mercure de France, mars ds Trév. : Quand la femme accosta Dom Baillimaître, [...] il n'avoit point de chemise, mais seulement un gillet). Empr., (avec substitution de suff. due à l'infl. de mots tels que corset*, mantelet*, etc. : cf. sicilien gileccu, cileccu, esp. chaleco, gileco, port. jaleco, etc.) à l'ar. maghrebinǧalīka « camisole portée par les esclaves chrétiens sur les galères », lui-même empr. au turc yelek « camisole sans manches » (v. FEW t. 19, pp. 199-201). Fréq. abs. littér. : 1 085. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 290, b) 2 381; xxes. : a) 1 823, b) 1 140.

Wiktionnaire

Nom commun - français

gilet \ʒi.lɛ\ masculin

  1. (Habillement) Sorte de veste courte sans pans et le plus souvent sans manches qui se porte sur la chemise.
    • Au milieu d’une chaussée bruyante de voitures, j’ai souvenance d’avoir compté des quantités de vieux ouvriers en blouse noire, ou en gilet à manches […] — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Je m’apprête, pour descendre à table. J’endosse un gilet de fantaisie, un vêtement sombre. Je pique une perle à ma cravate. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Il se leva tout à fait, passa la main entre l’échancrure de son gilet et le plastron de sa chemise qui godait, tira les revers de son habit, et s’assura que le nœud de sa cravate n’avait pas été dérangé. — (Octave Mirbeau, Le Colporteur)
    • Monsieur Hector s’était mis à déambuler, les mains aux entournures du gilet. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Si j’étais fabricant de gilets en Kevlar, j’aurais peut-être envie de faire appel à un arachnologue, autrement dit à un spécialiste des araignées. — (Stephen R. Covey, La 3e Voie, Edi8 - First Editions, 2012)
  2. (Habillement) Sorte de vêtement de dessous qu’on porte soit sur la chemise, soit directement sur la peau.
    • Gilet de flanelle, de coton, de laine.
    • Malgré la chaleur, il était engoncé dans une vareuse dont tous les boutons étaient boutonnés, et dont le col mal taillé laissait voir une chemise sale et un chandail kaki. Et en plus, pensa Maillat, il doit avoir un gilet de flanelle sur la peau. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 92)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GILET. n. m.
Sorte de veste courte sans pans et le plus souvent sans manches qui se porte sur la chemise. Gilet de piqué, de velours. Gilet blanc. Gilet ouvert. Gilet fermé. Gilet de chasse. Gilet d'écurie. Gilet de livrée. Il se dit aussi d'une Sorte de vêtement de dessous qu'on porte soit sur la chemise, soit directement sur la peau. Gilet de flanelle, de coton, de laine.

Littré (1872-1877)

GILET (ji-lè ; le t ne se lie jamais dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des ji-lè-z élégants ; gilets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
  • 1Sorte de veste courte et sans manches qui se porte sous l'habit ou la redingote.
  • 2Camisole qui se porte ordinairement sur la peau. Gilet de flanelle. Gilet de peau.
  • 3 Terme de salle d'escrime. Donner un gilet à quelqu'un, le battre complétement, le toucher très souvent avec le bouton du fleuret.

REMARQUE

Gilet, qui n'est ni dans Furetière ni dans Richelet, n'est dans le dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gilet »

Gille le niais, qui portait une sorte de veste sans manche ; ou, d'après d'autres, Gille, nom, dit-on, du premier fabricant de gilets.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1664) Écrit gillet et donné comme mot maghrébin[1] (J. de Thévenot, Relation d’un voyage fait au Levant).
De l’arabe jalikah (« camisole portée par les esclaves chrétiens sur les galères ») dérivé du turc yelek (« gilet ») et qui donne, pour l’espagnol gileco ou chaleco, pour le sicilien gileccu ou cileccu, pour le portugais jaleco.
En français, la terminaison est issue, par substitution de suffixe et croisement de mots vestimentaires tels que corset ou mantelet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gilet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gilet ʒilɛ

Fréquence d'apparition du mot « gilet » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « gilet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gilet »

  • Pourtant un point du texte a éveillé notre curiosité. L'article 240-2.04 qui parle des gilets de sauvetage quand on navigue entre 2 et 6 milles d'un abri, permet désormais de se passer de gilet si l'on porte une aide à la flottabilité de 50 N… Pour bien comprendre notre étonnement, il convient de bien faire le distinguo entre une aide à la flottabilité 50 N un gilet de sauvetage 100 N et plus.
    Bateaux.com — Un gilet de sauvetage pour respecter la règlementation ou être en sécurité ?
  • - Une serpillière, c'est formidable Thérèse - Non Pierre, c'est un gilet ! - Ah ! Oui y’a des trous plus grands pour les bras !
    Jean-Marie Poiré — Le Père Noël est une ordure
  • Grâce à l'opium, la joie pouvait être achetée pour un penny, et transportée dans la poche d'un gilet.
    Thomas de Quincey — Confessions d'un mangeur d'opium anglais, 1821
  • Un gilet pare-balles ne protège justement pas les balles.
    Ylipe — Textes sans paroles
  • Les gilets jaunes avaient prévu samedi 11 juillet de se rassembler dans l’emblématique rond-point de Valence sud, où avait pris naissance leur mouvement fin 2018.
    GJ Magazine — Valence : la manifestation des gilets jaunes prévues samedi, interdite par décision préfectorale
  • "C'était ma dernière manifestation aujourd'hui", a annoncé Eric Drouet. Figure du mouvement des gilets jaunes, le chauffeur routier de 35 ans a annoncé vendredi dans un live sur Facebook vouloir quitter le mouvement, après ses nombreuses participations aux manifestations à Paris.  
    LExpress.fr — Le gilet jaune Eric Drouet annonce qu'il quitte le mouvement - L'Express
  • Un an et demi plus tard, Antoine Boudinet a 27 ans. Il mesure le chemin parcouru. Après une campagne municipale inédite à Bordeaux, il devient, à l’issue du second tour, le benjamin des 65 conseillers municipaux. Troisième sur la liste d’opposition Bordeaux en lutte menée par Philippe Poutou (NPA), les gilets jaunes entrent avec lui à la mairie «par la grande porte». Tout un symbole. «On m’aurait dit ça il y a quelques années, jamais je ne l’aurais cru, commente-t-il sobrement. Mon handicap m’a appris à m’en sortir. Ça augmente votre capacité de résilience.»
    Libération.fr — Bordeaux : Antoine Boudinet, des cortèges de gilets jaunes au conseil municipal - Libération
  • Le programme des GJ: vacances, comme en 2019 du reste, les vacances d’été ayant arrêté la « contestation » bien plus sûrement que n’importe quel gaz lacrymo… Sur les marchés de Noël de 2018, une voiture sur trois arborait le gilet pisse. Ils l’ont rapidement enlevé (même les plus bêtes ont fini par comprendre) et ils vont rejoindre la noria des beaufs… Lire la suite »
    GJ Magazine — Vacances d'été : demandez le programme des Macron !
  • Les mouvements d’extrême droite cherche en effet à recruter au sein de l’armée et des forces de sécurité. En mai dernier, un ancien militaire de 36 ans et ancien gilet jaune soupçonné d’un projet d’attaque contre la communauté juive avait été arrêté à Limoges par la DGSI.
    The Times of Israël — Des néo-nazis dans l’armée française, selon Mediapart | The Times of Israël
  • De sa Suisse natale, le dessinateur de presse Debuhme renvoie les “gilets jaunix” à leurs origines gauloises. Mais plus de deux millénaires après Astérix et Obélix, les banquets sont célébrés sur des ronds-points, et Emmanuel Macron remplace Assurancetourix au pilori.
    Courrier international — Les irréductibles “gilets jaunix"
Voir toutes les citations du mot « gilet » →

Traductions du mot « gilet »

Langue Traduction
Anglais vest
Espagnol chaleco
Italien veste
Allemand weste
Chinois 背心
Arabe سترة
Portugais colete
Russe жилет
Japonais ベスト
Basque txaleko
Corse vestitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « gilet »

Source : synonymes de gilet sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot gilet au Scrabble ?

Nombre de points du mot gilet au scrabble : 6 points

Gilet

Retour au sommaire ➦