La langue française

Coïncider

Sommaire

  • Définitions du mot coïncider
  • Étymologie de « coïncider »
  • Phonétique de « coïncider »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coïncider »
  • Citations contenant le mot « coïncider »
  • Traductions du mot « coïncider »
  • Synonymes de « coïncider »
  • Antonymes de « coïncider »

Définitions du mot coïncider

Trésor de la Langue Française informatisé

COÏNCIDER, verbe intrans.

A.− [Dans l'espace] , GÉOM. [En parlant d'une pluralité de lignes, de surfaces comparées du point de vue d'une possible superposition spatiale], en emploi gén. abs. S'ajuster en tout point, se confondre exactement quand on les superpose, par identité de forme et de dimension. Coïncider exactement; faire coïncider (deux figures). Dans cent quarante-un mille ans, notre équateur et notre écliptique coïncideront (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 174).Comment tous les angles des losanges [de la cire] coïncident-ils toujours si magiquement? (Maeterlinck, La Vie des abeilles,1901, p. 151):
1. Une infinité de spectres lumineux de même dimension, s'ils viennent à coïncider exactement dans le même lieu, ne sont plus une infinité de spectres lumineux : c'est un seul spectre infiniment lumineux. J. de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg,t. 2, 1821, p. 230.
2. Si je transporte idéalement le réchaud allumé d'aujourd'hui sur celui d'hier, je constate sans doute que la forme est restée la même : il suffit, pour cela, que les surfaces et les arêtes coïncident; mais qu'est-ce que la coïncidence de deux qualités, et comment les superposer l'une à l'autre pour s'assurer qu'elles sont identiques? Bergson, L'Évolution créatrice,1907, p. 217.
P. métaph. :
3. ... nous pourrions nous haïr, et pourtant nous sommes faits pour nous aimer. Il y a dans nos deux natures quelque chose qui me semble s'emboîter et s'adapter assez bien; les angles sortants de nos caractères coïncident. Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 4.
4. Péguy disait à Paul Laurens : « (...) ils s'imaginent qu'ils vont pouvoir superposer l'état de guerre à l'état de paix; et puis ils s'étonnent que ça ne coïncide pas, que ça ne rentre pas dans les petits trous. » Gide, Journal,1914, p. 455.
SYNT. Deux choses coïncident ensemble, entre elles, en gros, à peu près, tout à fait, absolument.
B.− [Dans le temps] , lang. cour. [En parlant d'une pluralité d'événements, de faits, de circonstances comparés du point de vue d'une possible superposition temporelle] Avoir lieu en même temps, se produire au même moment, être identique en date et/ou en durée. Synon. coexister.
1. Emploi abs. [Le suj. désigne l'ensemble de ce qui a lieu en même temps] Les séances de nettoyage commandées par les deux administrations ne coïncident jamais! Elles se chevauchent à un ou deux mois de distance (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 36):
5. Deux besoins nationaux coïncidèrent donc à cette époque en Angleterre : d'une part, un besoin de révolution et de liberté religieuse au sein de la réforme déjà commencée; de l'autre, un besoin de liberté politique au sein de la monarchie pure en progrès; ... Guizot, Hist. gén. de la civilisation en Europe,1828, leçon 13, p. 13.
2. [Le suj. et l'obj. prép. désignent chacun une des deux parties de ce qui est comparé] Coïncider avec. Un amaigrissement progressif, coïncidant avec une faiblesse croissante du malade (E. Nocard, E. Leclainche, Les Maladies microbiennes des animaux,1896, p. 444).L'épanouissement de l'impressionnisme coïncidait (...) avec certains travaux scientifiques concernant l'optique (C. Mauclair, Les Maîtres de l'impressionnisme,1904, p. 187).Les vacances du Palais coïncidant avec celles du collège, août et septembre nous réunissaient ici (Mauriac, Le Nœud de vipères,1932, p. 103).
Faire coïncider deux choses, une chose avec une autre, une chose et une autre. Nous ne pouvons que te prendre et point t'attendre (...) il sera (...) fort difficile de faire ainsi coïncider à point nommé nos deux lignes de voyages (M. de Guérin, Correspondance,1839, p. 384).
C.− Au fig.
1. [En parlant de réalités ou de valeurs morales, intellectuelles, spirituelles, etc.] S'accorder en tout point, correspondre exactement, converger. Synon. s'accorder, concorder; anton. diverger.
a) Emploi abs. Tout cela [les données d'une intrigue] s'enchaîne et coïncide, murmura-t-il; c'est la main d'Andrea, je le jurerais (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 462).Le tableau des tempéraments et celui des constitutions correspondantes coïncident (Mounier, Traité du caractère,1946, p. 189):
6. Il n'y a pas de penseur qui en réfléchissant sur l'histoire de l'humanité n'arrive à sa formule; ces formules ne coïncident pas, et pourtant ne sont pas contradictoires. C'est qu'en effet il n'y a pas dans l'humanité deux développements absolument identiques. Renan, L'Avenir de la science,1890, p. 270.
[Avec un compl. circ. indiquant sur quoi porte l'accord] Des personnes qui coïncident dans leurs idées philosophiques (Balzac, Correspondance,1822, p. 156).
b) Coïncider avec.La réponse coïncidait si peu avec la question, que le fou rire recommença à circuler (Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 235).Sur ce terrain particulier les vues de M. Churchill coïncident avec celles des États-Unis (Le Monde,19 janv. 1952, p. 3, col. 1):
7. L'effort reste pourtant indispensable, et aussi l'endurance et la persévérance. Mais ils viennent tout seuls, ils se déploient d'eux-mêmes dans une âme à la fois agissante et « agie », dont la liberté coïncide avec l'activité divine. Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 246.
[Avec ell. du compl.] , fam. Mx.− Faites votre déposition. Gx.− Puisque vous savez tout. Mx.− N'importe. Je veux voir si votre rapport coïncide. [avec ce que je sais] (Marquis de Fongeray, Les Soirées de Neuilly, t. 1, 1827, p. 143).
Vx. Coïncider à.La liberté moderne (...) est une liberté qui coïncide à la vérité philosophique (Chateaubriand, Ét. hist.,1831, p. 8).
2. Rare. S'accorder sur le rapport de la sensibilité, du tempérament, de l'état d'âme. Je savais bien qu'au-dessous il y avait encore un autre Philippe, plus vrai que les précédents, et qui seul aurait pu me rendre heureux si j'avais coïncidé avec lui (Maurois, Climats,1928, p. 24):
8. Ces jardins du Cap Martin. Ils donnent l'idée d'un bonheur inaccessible. Difficulté d'adapter à cette joie d'Éden nos cœurs chargés et accablés. Nous ne coïncidons plus. Mauriac, Écrits intimes.Du côté de chez Proust, 1947, p. 184.
Prononc. et Orth. : [kɔ ε ̃side], (je) coïncide [kɔ ε ̃sid]. Passy 1914 transcrit [kwε ̃side] avec synérèse à l'initiale. Il admet cependant la diérèse pour la forme conjuguée coïncide [kɔ ε ̃sid] ou [kwε ̃sid]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1370-77 « correspondre exactement » (N. Oresme, Le Livre du Ciel et du Monde, éd. A. D. Menut et A. J. Denomy, p. 74, 125 : Ceste rayson coïncide ou est pres de la premiere); 2. 1753 géom. (Encyclop. t. 3 : on dit que deux lignes ou surfaces coincident, lorsqu'étant appliquées l'une sur l'autre elles s'ajustent & se confondent parfaitement); 3. 1794 « (en parlant d'événements) se produire en même temps » (Condorcet, Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum., p. 120 : L'invention de l'imprimerie coïncide presque avec deux autres événements.) Empr. au lat. médiév. coincidere « tomber ensemble en un même point » (de incidere « tomber »), xiiies. ds Mittellat. W. s.v., 818, 23-26. Fréq. abs. littér. : 588. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 262, b) 316; xxes. : a) 670, b) 1 700. Bbg. Gohin 1903, p. 321. − Henschel (B.). Qq. dat. nouv. du 18es. Fr. mod. 1969, t. 37, p. 116.

Wiktionnaire

Verbe

coïncider \kɔ.ɛ̃.si.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Géométrie) S’ajuster l’un sur l’autre dans toutes les parties, en parlant de lignes, de surfaces.
  2. (Figuré) Survenir en même temps.
    • Or, il importe que l'éclosion coïncide avec la poussée des premières feuilles du mûrier. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Ce mouvement a coïncidé avec le développement des formes atypiques d’emploi (…) dont la part est passée de 5,4 % en 1982 à 12,1 % en 2006, […] — (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • Mais la grande débâcle a commencé en 1875 et en 1876, quand, coïncidant avec le mouvement malthusien qui déjà gagnait les esprits, survint l’abominable phylloxera. […]. Dès lors, tous les éléments jeunes et actifs s'orientèrent rapidement vers les villes, […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Si par malheur les crues de l’Ourthe coïncidaient avec celles de la Meuse, des inondations catastrophiques affectaient toute la vallée en aval de Liège. — (Jean Louis Kupper, Liège et l'église impériale: XIe-XIIe siècles, Librairie Droz, 1981, p.81)
    • Ceci ne signifie cependant pas que l’exercice fiscal coïncide nécessairement avec l’année civile. Si cette coïncidence est très fréquente en pratique, elle n'est obligatoire que pour les exploitations agricoles soumises au régime du forfait et les micro-entreprises. — (Daniel Gutmann, Droit fiscal des affaires 2017-2018, LGDJ/Lextenso, 2017, p. 563)
  3. (Figuré) Concorder ; correspondre.
    • […], et ce qui se passait ne coïncidait nullement avec nos observations journellement vérifiées. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Tout échange monétaire est délicat : il serait bon de faire coïncider l'introduction du saarmark, et plus encore l'introduction du franc, avec une amélioration des conditions matérielles et politiques de la vie sarroise. — (Documents diplomatiques français: 1947 (1er janvier-30 juin), Paris, Ministère des Affaires étrangères, 2007, page 337)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COÏNCIDER. v. intr.
T. de Géométrie. S'ajuster l'un sur l'autre dans toutes les parties, en parlant de lignes, de surfaces. Il signifie figurément Survenir en même temps. Ces deux événements coïncidèrent.

Littré (1872-1877)

COÏNCIDER (ko-in-si-dé) v. n.
  • 1 Terme de géométrie. Avoir la coïncidence, en parlant des lignes, des surfaces, des volumes. Si son centre [du soleil] coïncidait avec celui de la terre, son volume embrasserait l'orbe de la lune, et s'étendrait une fois plus loin ; d'où l'on peut juger de son immense grandeur, Laplace, Expos. II, 1.
  • 2Arriver en même temps. Ces deux événements coïncidèrent.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIVe s. Coincider en partie et non pas en tout. - Coincider et estre semblable en aucunes choses, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coïncider »

Emprunté au latin médiéval coincidere « tomber ensemble », formé sur incidere « tomber » [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Co… préfixe, et incidere, tomber sur (voy. INCIDENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coïncider »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coïncider kɔinside

Évolution historique de l’usage du mot « coïncider »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coïncider »

  • Je n’ai jamais pu faire coïncider ce que je croyais être la vérité avec ce qui m’aidait à vivre. De Jean Grenier / Lexique
  • Vérité :Je n'ai jamais pu faire coïncider ce que je croyais être la vérité avec ce qui m'aidait à vivre. De Jean Grenier / Lexique
  • Le miracle de l'alchimie correspond à la nature la plus fondamentale de l'homme, celle de coïncider d'une façon vivante et absolue avec tout ce qui est. De Marie-Madeleine Davy / Initiation à la symbolique romane
  • Cineworld a retardé la réouverture de ses cinémas britanniques et américains de plus de deux semaines pour coïncider avec la sortie des films à venir. News 24, Coronavirus: Cineworld retarde la réouverture des cinémas britanniques de plus de deux semaines | Actualités Ents & Arts - News 24
  • Il se fonde sur la musique de l'album "The Lion King: The Gift", que Beyoncé avait sorti pour coïncider avec l'arrivée en salle du tout dernier "Le Roi Lion", de Disney. ladepeche.fr, Les actus musicales du week-end : Björk, Beyoncé, Kanye West & Kid Cudi - ladepeche.fr
  • Non seulement il va falloir terminer le Championnat et préparer les six épreuves provisoires de la FIA. à travers le monde disputées très rapprochées en quelques mois, mais cela va également coïncider du coup avec la traditionnelle phase critique des préparatifs du Rallye Dakar, car les voitures doivent être expédiées de Marseille en Arabie Saoudite… début décembre ! Autonewsinfo, PROGRAMME CHARGÉ AVEC LE NOUVEAU CALENDRIER 2020 DES RALLYES-RAID, POUR LE TEAM X-RAID. | Autonewsinfo
  • Et le pari de Zidane a fonctionné : la tentative de "révolution BBHV", comme l'a surnommée la presse espagnole mardi soir, a donné raison à "Zizou". Le technicien a réussi à faire coïncider Gareth Bale, Karim Benzema, Eden Hazard et Vinicius sur le front de l'attaque madrilène, pour un 179e onze différent depuis son arrivée sur le banc de la Maison blanche. Les Echos, Espagne: Vinicius éclot et le Real repasse leader | Les Echos

Traductions du mot « coïncider »

Langue Traduction
Anglais coincide
Espagnol coincidir
Italien coincidere
Allemand übereinstimmen
Chinois 重合
Arabe تزامن
Portugais coincidir
Russe совпадают
Japonais 一致
Basque bat datoz
Corse coincide
Source : Google Translate API

Synonymes de « coïncider »

Source : synonymes de coïncider sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « coïncider »

Partager