Cadre : définition de cadre


Cadre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CADRE, subst. masc.

I.− [L'idée dominante est celle de délimitation]
A.− [Désigne un objet délimitant]
1. Bordure de bois, de métal, de marbre, etc., qui entoure un tableau, un miroir, une photographie... tout autre objet qu'elle protège et décore :
1. Au-dessus, une petite glace Louis XV au cadre doré, faisant face à la glace de l'autre côté; les deux glaces entre deux quinquets de cuivre, à globes de lampe, qui donnent une lumière fumeuse et une odeur d'huile. E. et J. de Goncourt, Journal,1859, p. 663.
2. Les formes des personnages, des objets, des paysages eux-mêmes, y sont toujours doublées de leur répétition ornementale, qui charge le pourtour du tableau, et jusqu'au cadre, de fleurs entrelacées, d'anges, de lignes et de figures abstraites. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 287.
ARCHIT. ,,Moulure saillante, unie ou décorée de sculptures, entourant un motif ou simplement un panneau uni`` (Noël 1968).
P. méton. Le tableau lui-même :
3. [le musée renferme] ... un grand nombre de tableaux remarquables, entre autres deux petits cadres de Béga qui sont deux perles inestimables. T. Gautier, Tra los montes,Voyage en Espagne, 1843, p. 12.
2. TECHNOL. Assemblage de pièces rigides constituant l'armature de certains objets servant de bordure ou de support.
a) [L'image dominante est celle d'un carré ou d'un rectangle]
APIC. ,,Bâti en bois de forme rectangulaire, placé dans les ruches pour contenir les rayons des abeilles`` (Séguy 1967).
BÂTIMENT. Cadre d'une fenêtre, d'une porte.
CYCLISME, MOTOCYCLISME. Ensemble de tubes formant l'ossature d'une bicyclette, d'une motocyclette.
MAR. Châssis rectangulaire en bois ou en tubes métalliques, suspendu à ses extrémités, recouvert de forte toile, servant de couchette.
MÉD. Armature métallique utilisée comme support d'un membre en cas de fracture.
MIN. Élément de soutènement en bois ou en fer épousant la section d'une galerie ou d'un chantier. Les galeries de mine se boisent au moyen de cadres (J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 653).
TYPOGR. Ensemble des filets entourant une annonce (Cham. 1969).
P. anal., RADIOTECHN. ,,Bobinage à grande surface destiné à capter un champ électromagnétique`` (Électron. 1963-64).
b) [L'image dominante est celle d'un cube]
TRANSP. Caisse de très grandes dimensions servant au transport des meubles par chemin de fer ou camion.
B.− [Désigne un domaine délimité]
1. Espace délimité en vue d'une production, d'une occupation, etc. :
4. Mais la Chine est le pays du riz : toute l'occupation de l'homme est de construire des cadres et des cloisons, de ménager à l'infini des niveaux, de contenir quelque chose, de surveiller cette pâture, ... Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 257.
JEUX (billard). Surface délimitée pour le jeu.
En partic., CIN. et TÉLÉV.
a) Limite spatiale d'une scène de film.
b) Cadre de montage. ,,Unité à la fois spatiale et temporelle qui constitue un élément de composition d'un film`` (Giraud 1956).
2. [Parfois avec emploi métaph. des sens I A et I B] Milieu physique ou humain dans lequel se déroule habituellement l'existence et l'activité d'une personne, d'un groupe :
5. En ce qui concerne les mouvements de la population française, il s'agit moins de tourisme au sens classique du mot, c'est-à-dire de découverte, mais de mouvements réguliers et répétés d'hommes cherchant provisoirement un nouveau cadre de vie. G. Belorgey, Le Gouvernement et l'admin. de la France,1967, p. 378.
[En parlant d'une personnalité officielle] :
6. Épanouie, la cité [Poitiers] le fut ... en ces années qui virent Aliénor s'affirmer comme duchesse d'Aquitaine. On peut dans ce cadre l'imaginer telle que la représente son sceau, tenant dans la main droite une fleur, et, sur le poing gauche un oiseau de chasse. C'est dans ces années que la cour de Poitiers devient par excellence un foyer de poésie, le centre de la vie courtoise et chevaleresque du temps. R. Pernoud, Aliénor d'Aquitaine,Paris, 1965, p. 161.
[En parlant d'une institution] :
7. Il n'y a pas une église morte. (...) Mon enfant, ma petite fille, le bon Dieu a fait des cadres. Il faut travailler, il faut prier, il faut souffrir dans les cadres que le bon Dieu nous a faits. Péguy, Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc,1910, p. 68.
3. Limites assignées à un sujet, à une matière, à un pouvoir.
Loc. prép. Dans le cadre de.Dans les limites de :
8. ... y [sur la question] reviendrons systématiquement dans le cadre d'une méditation sur la nécessité... Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 144.
Rem. La loc. est d'une fréq. croissante au sens de « à l'occasion de, lors de »; d'où (qqc.) s'inscrit dans le cadre de « se rattache à, fait partie de » (tel domaine, telle matière).
Spécialement
a) Limites assignées à un travail, à un ouvrage notamment dans le domaine artistique ou littéraire.
Le cadre d'un roman. Matière et domaine de ce roman :
9. Dans son mouvement incessant qui la fait se déplacer toujours vers cette ligne mobile où parvient à un moment donné la recherche et où porte tout le poids de l'effort, elle [la vie] a brisé les cadres du vieux roman et rejeté, les uns après les autres les vieux accessoires inutiles. N. Sarraute, L'Ère du soupçon,1956, p. 63.
Arg. Lettre supposée, écrit apocryphe :
10. « ... aucun de vous, quand vous en aurez pris connaissance, ne s'imaginera que c'est une lettre supposée, un cadre, comme nous disons dans notre argot de journalisme, (XIXeSiècle, 1881). » G. Fustier, Suppl. au dict. de la lang. verte d'A. Delvau,1883, p. 502.
b) Loi-cadre. Loi définissant les grandes lignes d'une disposition votée par la législature de manière à permettre au pouvoir exécutif une application souple tout en la maintenant dans les limites définies.
II.− [L'idée dominante est celle d'une catégorie déterminée de pers.]
A.− ART MILIT. Tableau, puis p. ext. registre sur lequel sont inscrits les noms des officiers et des sous-officiers exerçant un commandement. Cadre de réserve :
11. Commence-t-il à comprendre que la question de savoir si un innocent est au bagne, et si un criminel se cache sous l'uniforme d'un officier français − dont personne n'a encore demandé la radiation des cadres de la Légion d'honneur − ne peut pas comporter d'autre solution que la manifestation de la vérité? Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 290.
P. méton. L'ensemble de ce personnel; chacune des catégories de ce personnel. Les cadres d'un régiment; être rayé des cadres. Le cadre noir. Écuyers militaires de l'École de Saumur :
12. Cadre noir. Instructeurs de cavalerie, portant le costume noir des écuyers. E. Titeux, Saint-Cyr et l'École spéc. milit. en France,1898, p. 632.
B.− P. ext., ÉCON. [Surtout au plur.] Ensemble du personnel d'une entreprise investi d'une fonction de commandement de contrôle, de direction. Conférence, retraite des cadres.
Fam., usuel, au sing. et au plur. Personne membre de ce personnel. Un cadre moyen, supérieur :
13. La première source nous indique, en terme de salaire individuel, que le rapport entre le salaire d'un ouvrier et celui d'un cadre supérieur est en moyenne de l'ordre de 1 à 4 pour l'ensemble du secteur privé et du secteur semi-public industriel. L'Univers écon. et soc.,1960, p. 5016.
PRONONC. ET ORTH. : [kɑ:dʀ ̥]. Également [kadʀ ̥] (Passy 1914 [en tant que var.], Dub., Pt Lar. 1968). Fér. Crit. t. 1 1787 propose l'orth. câdre.
ÉTYMOL. ET HIST. − A. − 1354-76 « quartier (de la lune) » (Modus et Racio, ms., fo225 ro, ap. Ste-Pal. dans Gdf.). B.− 1. 1549 quadre « bordure (formant un carré à l'orig.) entourant un tableau, une glace, etc. » (Rabelais, La Sciomachie, éd. Marty-Laveaux, t. 3, p. 401); 2. 1690 « châssis fixe rectangulaire (ex. chambranle d'une porte) » (Fur.); 3. 1736 mar. (Aubin, Dict. de la marine contenant les termes de la navigation et de l'archit. navale, Amsterdam, 2eéd.); 4. 1751 « châssis qu'on applique sur la forme dans la fabrication du papier » (Encyclop. t. 2); 1867 « chassis de bois sur lequel les chamoiseurs, les mégissiers, les parcheminiers ... étendent les peaux pour les écharner, les poncer... » (Lar. 19e); 5. 1832 anat. cadre du tympan (Raymond). C.− Fig. 1. av. 1778 « entourage qui sert à faire valoir une personne, ou à la montrer sous un certain jour » (Voltaire dans Lar. 19e); 2. 1803, avr. « ce qui circonscrit un sujet, surtout littéraire » (Chateaubriand, Extrait de la Défense au Génie du Christianisme ds René, éd. par J.-M. Gautier, p. 26); 3. 1796 « ensemble des officiers et sous-officiers de l'armée » (Le Néologiste fr. ou Vocab. portatif des mots les plus nouveaux de la lang. fr.); 1840 « ensemble des employés d'un rayon administratif » (Land.); d'où 1840 rayer (un employé) des cadres (Ibid.); 1931 les cadres « le personnel d'encadrement (des entreprises) » (M. Farbman, Piatiletka, 75 [Rieder, 1931] dans Quem.). Empr. au subst. ital. quadro « carré » (Hope, p. 171; substantivation de l'adj. quadro « carré ») attesté dans Tomm.-Bell. au sens géom. dep. le début du xives., « ouverture carrée, petite fenêtre » dep. 1540; « peinture, tableau » dep. 1584; au fig. au sens C 2 dep. 1794.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2 302. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 634, b) 3 246; xxes. : a) 3 654, b) 4 458.
BBG. − Delisle (J.), Gauthier (F.). La Gestion de l'entreprise. Meta. 1970, t. 15, p. 39. − Dubois (M.-M.). Peut-on... Pourquoi... Comment... agir sur la lang. fr.? Vie Lang. 1962, p. 306. − Giraud (J.), Pamart (P.), Riverain (J.). Mots dans le vent. Vie Lang. 1970, pp. 47-48. − Gohin 1903, p. 366. − Grandpré (J.-P. de). Qq. termes d'assurance sur la vie. Meta. 1972, t. 17, p. 167. − Hope 1971, p. 171. − Kohlm. 1901, p. 35. − Pohl (J.). La Maison dans les fr. marginaux. Vie Lang. 1969, p. 81. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 6. − Vocab. techn. des quilles. Cah. de l'Office de la lang. fr. 1972, no15, p. 9, 16. − Wandruszka (M.). Nos lang. Meta. 1971, t. 16, p. 9.

Cadre : définition du Wiktionnaire

Nom commun

cadre \kɑdʁ\ ou \kadʁ\ masculin

  1. (Peinture) Bordure de bois, de marbre, de bronze, etc., dans laquelle on place un tableau, une estampe, un ouvrage de sculpture, etc.
    • Un cadre doré et sculpté.
    • Un cadre de plafond, de bas-relief.
  2. (Par extension) Environnement ; paysage ou milieu entourant une construction, une demeure, une activité, etc.
    • Il avait dépensé des trésors d’imagination pour faire à ses amours un cadre de volupté savante. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Tandis que la guerre et la peste font éclater les cadres féodaux, ceux de la guilde et de la corporation deviennent, eux aussi, trop étroits. — (André Maurois, Histoire de l’Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p. 234)
    • Et ce petit univers grouille de cancans, d'intrigues, de projets, d'ambitions, qui dépassent rarement le cadre de la sous-préfecture. Vous croyez que la Chine existe, vous ? Comment peut-on être Chinois ? — (Pierre Hervé, La Libération trahie, éd. Grasset, 1945, p. 93)
    • Par exemple, un catalogue L.L.Bean (printemps 1991 : 32) montre une jeune femme photographiée dans un cadre campagnard, bicyclette à ses côtés ; […]. — (Anthropologie et sociétés, Département d’anthropologie, Université Laval, 1994, vol. 18, page 106)
    • Mais le lecteur s’attardera sans doute tout autant sur les meilleures adresses des restaurants chics, bio et halals de la capitale, mêlant le « doux parfum d’antan » à un cadre moderne ; […]. — (Gwenaël Njoto-Feillard, L’Islam et la réinvention du capitalisme en Indonésie, 2012, p. 271)
  3. (Menuiserie) Châssis fixe formé par des pièces de bois (montants et traverses) assemblées à angles droits.
    • Le cadre d’une porte, d’une fenêtre.
  4. (Cyclisme) Assemblage de tubes et de tiges qui donne la rigidité à une bicyclette ou à un motocycle.
    • Le plus connu des cadres de vélo est le cadre à 4 inventé en 1890, qui doit son nom aux 4 tubes qui le composent.
    • Le cadre doit être suffisamment résistant pour supporter les déformations sans casser. — (Le cadre, toutsurlamoto.com)
    • Certes, la partie du cadre qui tient la batterie Bosch 500w est un poil épaisse, mais sa position à l’avant du vélo ne gâche pas l’esthétique de l’engin. — (Julien Cadot, Test du Cannondale Canvas Neo 1 : le vélo électrique urbain, à l’américaine, numerama.com, 15 février 2020)
  5. (Par extension) Assemblage qui composent une charpente, une structure solide.
    • Cadre d’un piano.
  6. (Marine) Lit qui sert, sur les bâtiments, aux officiers, aux passagers et aux malades de l’équipage.
    • Nous avons dix hommes sur les cadres, nous avons dix malades.
    • Là, une cuvette, disposée au pied du cadre de Grip, fut remplie d’une belle eau claire [...] — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 2-8, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)
  7. (Figuré) Plan ou agencement des parties d’un ouvrage, de la pensée.
    • C’est un cadre heureux, mais il n’est pas bien rempli.
    • Je lui ai fourni le cadre de ce travail.
    1. Façon dont une personne situe et formule les données d’un raisonnement.
      • Ma grand-mère a des principes, elle est le cadre rigide et clair de mon enfance, celui sur lequel on s'appuie, à l'opposé de l'agitation trouble de l'hôtel. Pas de bruit le dimanche chez mamie, pas de vélo, la table est un lieu de silence, pas une friterie de gare. — (Sylvia Kristel, Nue : Dans l'ombre du fantasme, écrit avec Jean Arcelin, Le Cherche-Midi, 2006)
      • Cadre mental.
  8. (Militaire) Ensemble des officiers et sous-officiers d’un corps de troupes constitué, en tant qu’ils sont destinés à diriger et unir ensemble les soldats qui les composent. Dans cette acception, il s’emploie surtout au pluriel.
    • À cette affaire, le bataillon fut fort maltraité et ses cadres devinrent presque vides.
    • Il est prudent de conserver, en temps de paix, des cadres forts et bien organisés.
    • Un officier hors cadre.
    • Il a été rayé des cadres.
  9. (Management) Membre de l’encadrement, du management, d’une entreprise, d’une administration.
    • Face à ce fils de son village auquel Baba n'a pas réussi à offrir la liberté, comme il l’a fait pour elle, Jabu n’est plus la cadre du Mouvement. — (Nadine Gordimer, Vivre à présent, Grasset, 2013, traduction David Fauquemberg, p. 317.)
    • C’est un cadre sup’.
  10. (Internet) Sous-fenêtre de la fenêtre principale d’un logiciel de navigation, qui peut afficher un document différent de ceux affichés dans les autres sous-fenêtres.
  11. (Construction) Ossature formée par des poteaux rigidement assemblés à des poutres.
  12. (Construction) Armature pour béton armé de forme rectangulaire.
  13. (Informatique) Structure de données permettant de décrire les connaissances relatives à une entité, sous forme d’un ensemble d’attributs et de procédures liées à ces attributs.
  14. (Marine) Synonyme de conteneur.
    • Un navire porte-cadres.
  15. (Cartographie) (Rédaction cartographique) Trait, ensemble de traits ou motif entourant la surface cartographiée[1].
  16. (Construction) Pont-cadre.
  17. (Sport-boules) Aire de jeu matérialisée par des raies tracées sur le sol, aux dimensions réglementées selon la catégorie des joueurs et le type d’épreuve.
    • Le Sport boules Lyonnaises se pratique sur un emplacement rectangulaire appelé cadre, dont les dimensions sont les suivantes : longueur totale : 27,50m ; largeur maximum : 4m ; largeur minimum : 2,50m. Ce cadre est divisé en plusieurs aires ayant chacune des fonctions précises permettant le déroulement de la partie (aires de jeux, de courses d'élan, de placement, de positionnement des joueurs etc…) — (Union sportive de Verberie Sport Boules, Les bases du Règlement Technique)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cadre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CADRE. n. m.
Bordure de bois, de marbre, de bronze, etc., dans laquelle on place un tableau, une estampe, un ouvrage de sculpture, etc. Un cadre doré. Un cadre bien sculpté. Un cadre de plafond, de bas-relief. Il désigne d'une façon générale, dans diverses industries, un Châssis fixe formé par des pièces de bois assemblées à angles droits. Le cadre d'une porte, d'une fenêtre. Par extension, Cadre de bicyclette, Assemblage de tubes d'acier creux et émaillés qui en composent la charpente. En termes de Marine, il se dit d'une Sorte de lit qui sert, sur les bâtiments, aux officiers, aux passagers et aux malades de l'équipage. Nous avons dix hommes sur les cadres, Nous avons dix malades. Il désigne au figuré le Plan et l'agencement des parties d'un ouvrage. C'est un cadre heureux, mais il n'est pas bien rempli. On fait entrer bien des choses dans un tel cadre. Je lui ai fourni le cadre de ce travail. Il se dit encore figurément et collectivement, en termes d'Organisation militaire, de l'Ensemble des officiers et sous-officiers d'un corps de troupes constitué, en tant qu'ils sont destinés à diriger et unir ensemble les soldats qui les composent. Dans cette acception il s'emploie surtout au pluriel. À cette affaire, le bataillon fut fort maltraité et ses cadres restèrent presque vides. Il est prudent de conserver, en temps de paix, des cadres forts et bien organisés. Un officier hors cadre. Un officier du cadre colonial. Il a été rayé des cadres. La loi des cadres. Cadre de réserve, Section de l'état-major général de l'armée comprenant les officiers généraux qui, à cause de leur âge, ne sont plus en activité, mais qui peuvent être encore employés activement en temps de guerre. Dans cette acception il se dit aussi des autres administrations. Faire partie des cadres de l'enseignement supérieur, secondaire.

Cadre : définition du Littré (1872-1877)

CADRE (ka-dr') s. m.
  • 1Bordure de bois ou d'autre matière, dans laquelle on place un tableau, un bas-relief, etc. Je ne vous conseille pas de mettre un cadre à cette peinture, Sévigné, 447. Aux plus grossiers de ces dessins je mets des cadres bien brillants, Rousseau, Ém. II.

    Bien que, étymologiquement, le cadre soit carré, on a oublié l'étymologie, et l'on dit un cadre ovale, un cadre rond.

    Fig. La mer d'un côté, des forêts de l'autre formaient le cadre de ce grand tableau [le champ de bataille], Chateaubriand, Mart. 196.

  • 2 Terme d'architecture. Bordure de pierre ou de plâtre, ornée de sculptures.

    Terme de menuiserie. Sorte d'ornement.

  • 3Pièces de bois assemblées pour soutenir les parois d'un puits, le toit d'un filon de mine.

    Terme de papeterie. Sorte de châssis.

  • 4 Terme de marine. Sorte de lit où couchent les officiers, les passagers et les malades. La moitié de l'équipage était sur les cadres, était malade.
  • 5Le cadre de feu, sorte de supplice que les sauvages de l'Amérique du Nord font subir à leurs prisonniers. Vous me verrez dans le cadre de feu ; vous entendrez les gémissements de ma chair, Chateaubriand, Atala, 221.
  • 6 Fig. Le plan et l'arrangement des parties d'un ouvrage. L'on y trouve [dans le songe d'Énée], dans un cadre étroit, tous les genres de beautés qui lui sont propres [à Virgile], Chateaubriand, Génie, II, V, 11.
  • 7 Terme militaire. L'ensemble des officiers et sous-officiers d'une compagnie. Conserver des cadres forts et bien organisés.

    Figurer sur les cadres d'une compagnie, y être enrôlé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Cadre : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CADRE, s. m. en Architecture, est une bordure de pierre ou de plâtre traîné au calibre, laquelle dans les compartimens des murs de face & les plafonds renferme des ornemens de sculpture. V. Bordure.

Cadre de plafond ; ce sont des renfoncemens causés par les intervalles des poutres dans les plafonds lambrissés avec de la sculpture, peinture, & dorure. (P)

Cadre, (Marine.) c’est un carré fait de quatre pieces de bois d’une moyenne force & grosseur, mises en carré long & entrelacées de petites cordes, ce qui forme un chassis, sur lequel on met un matelas pour se coucher à la mer. (Z)

Cadres, terme de manufacture de papier ; ce sont des chassis, GG, HH, voy. Pl. IV. de Papeterie, composés de quatre tringles de bois jointes ensemble par les extrémités, à angles droits, & ayant un drageoir comme les cadres des miroirs & tableaux. L’ouvrier fabriquant les applique sur la forme pour lui servir de rebord & empêcher que la pâte ne tombe quand il égoutte la forme.

Cadre est encore synonyme à bordure, & s’applique aux tableaux & aux estampes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cadre »

Étymologie de cadre - Littré

Ital. quadro, de quadrum, un carré (voy. CARRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de cadre - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin quadrum (« carré »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cadre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cadre kadr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cadre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cadre »

  • « Le marché Écrans de projecteur à cadre 8K mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Écrans de projecteur à cadre 8K devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial des écrans de projecteur à cadre 8K 2020 – Écrans Elite, ÉCRANS AKIA, Goujxcy, EluneVision, paysage concurrentiel – Thesneaklife
  • Son expérience du capitanat, sous Rudi Garcia, a été mitigée. Assez individualiste, comme beaucoup de joueurs offensifs, elle lui a toutefois appris à être plus collectif et il en a gardé des réflexes. Leader technique de l'équipe, Payet s'est aussi affirmé comme un taulier du vestiaire, légitime et influent, toujours prêt à défendre son club et son groupe, ce qui lui vaut une cote énorme auprès des supporters. Un cadre incontournable de l'OM actuel, ce dont témoigne sa prolongation jusqu'en 2024. L'Équipe, Dimitri Payet (Marseille), un cadre bien accroché - Foot - L1 - OM - L'Équipe
  • « Le marché Écrans de projecteur à cadre fixe mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Écrans de projecteur à cadre fixe devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial des écrans de projecteur à cadre fixe 2020 – elux, Elite, Nierbo, Silver Ticket Products, QualGear – Thesneaklife
  • Déchet ou comment suivre la société de consommation à la trace. Comme le cadre usagé, le déchet se recycle ; le premier en séminaire, le second dans des centres de retraitement. De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire
  • Le mensonge cadre parfois si bien avec la vérité qu'il n'y a plus la moindre faille entre les deux. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Le rire doit être construit, basé sur la réalité de la vie, sur des faits communs. La folie, oui, mais avec un cadre. De Michel Serrault / Le Figaro Magazine - 31 mars 2001
  • Les qualités exigées pour être cadre dans une entreprise ? Avoir moins de trente-cinq ans et quarante ans d'expérience. De Jean Delacour
  • Justice et injustice n'ont de valeur que dans un cadre concret, victoire ou défaite, actions commises ou subies. De Roberto Saviano / Gomorra, 2007
  • N'importe quel objet peut être un objet d'art pour peu qu'on l'entoure d'un cadre. De Boris Vian
  • Le plaisir, ce n'est pas la vie. Comme c'est vide, quand l'amour n'est pas là à qui servir de cadre. De Claude Robillard / Dilettante
  • Il faut définir le cadre d'une longévité en bonne santé. Vieillir n'est pas une maladie. De Etienne-Emile Baulieu / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Le rôle d’un metteur en scène doit être d’insuffler des idées neuves au cadre classique que l’ouvrage propose, et non de faire exploser ce cadre. De José Van Dam / Le Figaro et vous, 27 février 2015
  • Un cadre surchargé de travail et stressé est le meilleur cadre qui soit car il ou elle n’a pas le temps de se mêler de tout, de s’embarrasser de petites choses, ni d’ennuyer les gens. De Jack Welch
  • Inflexible, le squelette de l'habitude seul maintient le cadre humain. De Virginia Woolf / Mrs. Dalloway, 1925
  • Rien ne reflète mieux l'âme des gens que le cadre dans lequel ils vivent. De Alice Parizeau / Fuir
  • Le problème du cadre de vie, c'est qu'il n'y a pas de toile de vie à mettre dans le cadre. De Jean-Marie Gourio / Brèves de comptoir
  • Quand un cadre rencontre un cadre, ils se comparent. De François Proust / Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants

Images d'illustration du mot « cadre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cadre »

Langue Traduction
Portugais quadro
Allemand rahmen
Italien quadro
Espagnol marco
Anglais framework
Source : Google Translate API

Synonymes de « cadre »

Source : synonymes de cadre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cadre »



mots du mois

Mots similaires