La langue française

Carcasse

Sommaire

  • Définitions du mot carcasse
  • Étymologie de « carcasse »
  • Phonétique de « carcasse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « carcasse »
  • Citations contenant le mot « carcasse »
  • Traductions du mot « carcasse »
  • Synonymes de « carcasse »
  • Antonymes de « carcasse »

Définitions du mot carcasse

Trésor de la Langue Française informatisé

CARCASSE, subst. fém.

A.−
1. Ensemble des os d'un animal mort, dépouillés de leur chair et tenant encore entre eux. Carcasse décharnée, déchiquetée. Des carcasses de bête et des squelettes d'homme (Hugo, La Légende des siècles,t. 1, 1859, p. 66):
1. ... dans le manège, y a une trentaine de morts, enterrés à fleur de terre, plus les carcasses mal raclées des chevaux. Ça c'est terrible. Les cadavres, c'est ceux qu'ont voulu se rendre. Malraux, L'Espoir,1937, p. 559.
Péjoratif
a) Cadavre ou squelette humain. Je n'aime pas ces communications-là qui doivent faire frémir dans leurs tombeaux les carcasses de Talleyrand et de Metternich (Mérimée, Lettres à la famille Delessert,1870, p. 122).
b) Débris d'un objet cassé, d'une construction ou d'un appareil démoli. Un hangar débordant de débris, carcasses de meubles cassés de tous les temps (A. Daudet, Les Rois en exil, 1879, p. 270); les épaves des navires, les carcasses des avions (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 64).
2. ALIMENTATION
a) Carcasse de volaille. Ce qui reste du corps de l'animal lorsqu'on a enlevé les cuisses et les ailes. Carcasse d'oie, de poulet :
2. Chaque fois qu'on servait une volaille, elle accaparait la carcasse. Après quelques essais d'en avoir la chair au moyen de la fourchette et du couteau elle y renonçait pour saisir de ses doigts le bréchet encore juteux, le ronger. Ensuite elle fourrait son nez au centre du débris, ... Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 229.
b) Animal de boucherie tué, éviscéré et paré, prêt pour le commerce de demi-gros et de détail. Un abattage précoce explique le poids moyen de la carcasse de veau au Royaume-Uni (M. Wolkowitsch, L'Élev. dans le monde,1966, p. 21).
B.− P. ext.
1. [En parlant d'animés]
a) Fam., péj. Personne ou animal d'une extrême maigreur. Le cheval, une grande carcasse blanche (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 300):
3. N'aurais-je pas mieux aimé posséder la belle Foedora que d'obliger cette vieille carcasse, espèce de haillon humain? Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 207.
P. anal. Arbre dépouillé de ses feuilles. Les carcasses des charmilles, les bosquets maigres grelottent sous la pluie éternelle (Mauriac, Le Nœud de vipères,1932, p. 290).
b) Fam. Corps, être humain. Elle va très bien la carcasse (Flaubert, Correspondance, 1870, p. 126); de jolies carcasses avec leurs airs godiches (Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 258).
2. [En parlant d'inanimés]
a) TECHNOL. Assemblage de pièces de bois, de métal ou d'une autre substance, formant la charpente d'une construction, l'armature d'un appareil, d'un objet. Carcasse de carton, de fer. Un pneu à carcasse en fil d'acier (H. Tinard, L'Automob.,1951, p. 346).
SYNT. Carcasse d'abat-jour, de chapeau, de parapluie; carcasse de feu d'artifice; carcasse d'un navire en construction; carcasse d'un immeuble en ciment armé; carcasse d'un meuble, d'un parquet.
b) P. métaph. Éléments de structure d'une œuvre littéraire, d'une composition artistique :
4. ... les écrivains objectifs (...) cachent (...) la psychologie au lieu de l'étaler, ils en font la carcasse de l'œuvre... Maupassant, Pierre et Jean,préf., 1888, p. 277.
Prononc. et Orth. : [kaʀkas]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1556 « ossements » (Ronsard, Hymne de Pollux et de Castor, éd. Laumonier, t. 8, p. 301, vers 190); 1680 carcasse de poulet, de chapon (Rich.); 2. p. ext. 1680 au fig. « personne décharnée » (Ibid.); av. 1696 fam. « corps humain » (Mmede Sévigné, 510 ds Littré); 3. 1704 mar. « carcasse d'un vaisseau » (Trév.). Orig. obsc.; peut-être à rapprocher de l'a. fr. charcois « carcasse » et p. ext. « corps » (1188, A. de Varennes, Florimont, éd. A. Hilka, 2709 : charchois), lui-même d'orig. obsc.; un rapprochement avec carquois est improbable. L'ital. carcassa, non attesté av. le xixes., est prob. empr. au fr. (Batt.). Fréq. abs. littér. : 448. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 348, b) 785; xxes. : a) 989, b) 591.
DÉR. 1.
Carcasser, verbe intrans.,pop. [P. allus. « aux accès de toux qui secouent toute la carcasse » (France 1907)] . Avoir un ou plusieurs accès de toux très violents. Il [Zidare] carcassait, comme on dit, à fendre le cœur (A. Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 201). 1reattest. 1894 (Ch. Virmaitre, Dict. d'arg. fin-de-s.; p. 56); de carcasse, dés. -er.
2.
Carcassier, subst. masc.,théâtre, péj. Dramaturge spécialisé dans la confection de carcasses (scénarios) de pièces. On dirait vraiment que (...), de leur vie réelle, ils auraient fabriqué une pièce de théâtre, et cela pour (...) la récréation de leurs goûts d'intrigues des planches, de leurs natures de carcassiers, de leurs imaginations cabotines (E. et J. de Goncourt, Journal,1885, p. 475).Attesté ds Nouv. Lar. ill. et ds les dict. d'arg. 1reattest. 1866 (A. Delvau, Dict. de la lang. verte); de carcasse, suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 3. − Kemna 1901, p. 98 (s.v. carcassier). − Kohlm. 1901, p. 37. − Pamart (P.). Écriture artiste et créations verbales. Vie Lang. 1970, p. 306 (s.v. carcassier). − Quem. 2es. t. 4 1972, p. 45. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 106-108; t. 3 1972 [1930], p. 114, 321, 542. − Sar. 1920, p. 48. − Wind 1928, p. 67, 160.

Wiktionnaire

Nom commun

carcasse \kaʁ.kas\ féminin

  1. Ossements du corps d’un animal, lorsqu’il n’y a plus guère de chair et qu’ils tiennent encore ensemble.
    • Il ne reste maintenant plus grand chose de sa carcasse blanchie, dispersée par les chacals. — (Odette Bernezat, Hommes des montagnes du Hoggar, Glénat, 1985, p. 88)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Corps d’un défunt.
    • C’est la cloche qui tinte aux murs d’une ville, sous l’horizon, et la carcasse d’un pendu que rougit le soleil couchant. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il sera pendu au sommet de ce château de Coningsburg, dans sa chape et son étole ; et, si les escaliers sont trop étroits pour laisser passer son énorme carcasse, je le ferai hisser du dehors au moyen d’une poulie. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Boucherie) La chair et les os d'un animal abattu, dépouillé et vidé , tel qu'il sort de l'abattoir et destiné à la boucherie.
    • Les infections subcliniques, révélées uniquement par l’inspection sanitaire des carcasses, ne seraient pas rares. — (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l'usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse,)
  4. (Cuisine) Ce qui reste du corps d’une volaille lorsqu’on en a ôté les cuisses et les ailes.
    • Ce plat est très facile à réaliser et a l'avantage dans ma version personnelle d'utiliser la carcasse du poulet, même si on peut le réaliser avec des morceaux plus nobles. — (Christophe Certain, Ma cuisine méditerranéenne, éd. Atramenta, 2012)
    • Avez-vous déjà pris le temps de décortiquer et déguster une carcasse de canard ? C'est l'occasion, surtout quand c'est la carcasse de canard royal, spécialité de la maison accompagnée de pommes de terre aux cèpes. — (Petit Futé : Guide de l'Œnotourisme 2016)
  5. (Par extension) Personne ou animal d’une extrême maigreur.
    • Puis, s'appuyant sur les accoudoirs de cuir usé, Gérard sortit sa grande carcasse du confortable fauteuil et se redressa. — (Joël Guy, La rivière coule vers sa source, Mon Petit Éditeur, 2011, p. 27)
    • Nu, il regarde sa carcasse longiligne, ses muscles secs, tendus sur ses os saillants. Rassuré que ça tienne encore debout. — (Hervé Le Corre, Après la guerre, Éditions Rivages, 2014)
    • Le cheval, une grande carcasse blanche, marchait au pas avec une dépense de force extraordinaire, le cou branlant, les jambes hautes. — (Émile Zola, Pot-Bouille, 1882, p. 300)
  6. Arbre dépouillé de ses feuilles.
    • Le jardin est si dépouillé que rien ne cache plus l'insignifiance de ce qui est, ici, concédé à l'agrément : les carcasses des charmilles, les bosquets maigres grelottent sous la pluie éternelle. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, éd. Grasset, 1932, chap. 20)
  7. (Par analogie) Navire dont il n’y a encore que la charpente de faite.
    • Le chêne croît aussi en Toscane: on en tire le bois le plus estimé en Europe pour la carcasse des bâtiments, car il est très-compacte de sa nature et par conséquent propre à durer longtemps. — (L'Italie économique en 1867, avec un aperçu des industries italiennes à l'Exposition universelle de Paris, Florence : imprimerie de G. Barbèra, 1867, p. 178)
  8. Vieux navire en démolition ou bâtiment qui a péri à la côte et que la mer a dépecé en partie.
    • Mais une épave, un reste de carcasse, le tronçon d’un mât, une hune brisée, quelques planches, cela résiste, cela surnage, cela ne peut fondre! — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Ce matin-là, nous étions allés avec des bicyclettes à un endroit voisin de Willemstad, et où se trouve une vieille carcasse de bateau. J'ai vu une fois dans la Méditerranée un bateau coulé qui offrait un aspect vraiment romantique. Mais cette vieille carcasse, sur la côte sud de Curaçao, n'est pas autre chose qu'une énorme et laide boîte de fer, qui, couchée entre les récifs de coraux, surgit, avec ses parois rouillées, des eaux assez basses en cet endroit. — (Hans Hass, Mes chasses sous-marines parmi les coraux et les requins dans la mer des Caraïbes, traduction du Colonel Pinaud, Payot, 1950, p. 136)
  9. (Par analogie) Véhicule démantelé ou partiellement détruit.
    • Yvon n'a pas perdu de temps pour dégueulasser le décor. Une carcasse de bagnole, des débris variés s'entassent près de l'ancien puits. — (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée, éd. J-C Lattès, 1997)
    • Ce sujet s'avère aussi brûlant qu'une carcasse de Méhari calcinée. Comment se positionner entre angélisme et tout-répressif ? — (Marylène Vincent, Au feu... V'là la maison qui brûle!, 2016, p. 65)
  10. (Figuré) Plan, armature ou charpente d’une chose.
    • La pièce lança deux obus avant que la carcasse de l’immeuble se disloquât, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 239 de l’éd. de 1921)
    • Le chef de bande fumait une cigarette […]. Les autres sniffaient de la colle à l'ombre des carcasses de frigo. — (Caryl Férey, Condor, Éditions Gallimard (Série noire); 2016, chap. 14)
    • Aurai-je du succès pour la défense comme j’en ai eu pour l’attaque ? […]. Mon fils et le petit Coffe me feront les carcasses de mes discours de défense… Tout cela peut être fort plat, je crois bien… » — (Stendhal, Lucien Leuwen, vol. 2, chap. 62)
    1. Fers intérieurs d’un édifice, d’une machine, d’un moule, d’un modèle, d’une pièce d’artifice.
    2. (Habillement) Branches de fil de fer couvertes de cordonnet dont les modistes se servent pour monter les chapeaux.
      • Cette carcasse est comme une charpente sur laquelle on applique une sorte de calotte en peluche de soie ou de coton, et dont les pièces, cousues très proprement ensemble , ont exactement les mêmes proportions que la carcasse sur laquelle on doit les coller, - Il y a de ces sortes de chapeaux dont la carcasse est en carton verni ; ils sont d'un assez bon usage, eu égard à la modicité de leur prix (5 francs et même au-dessous ). — (Teyssèdre, « Chapellerie », dans le Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture, vol.56 (4e du supplément), Paris : chez Garnier frères, 1845, p. 398)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARCASSE. n. f.
Les ossements du corps d'un animal, lorsqu'il n'y a plus guère de chair et qu'ils tiennent encore ensemble. Tout le champ de bataille était encore couvert de carcasses de chevaux. Spécialement, Carcasse de chapon, de poulet, de perdrix, etc., Ce qui reste du corps lorsqu'on en a ôté les cuisses et les ailes. Il se dit, par analogie, d'un Navire dont il n'y a encore que la charpente de faite. On le dit également d'un Vieux navire en démolition ou d'un Bâtiment qui a péri à la côte et que la mer a dépecé en partie. Fig., La carcasse d'un discours, d'un roman, d'une pièce de théâtre, Son plan, son armature. Il se dit aussi des Fers intérieurs d'un édifice, d'une machine, d'un moule, d'un modèle, d'une pièce d'artifice. Il se dit encore, en termes de Modes, des Branches de fil de fer couvertes de cordonnet dont les modistes se servent pour monter les chapeaux.

Littré (1872-1877)

CARCASSE (kar-ka-s') s. f.
  • 1L'ensemble des os qui forment le tronc, décharnés mais tenant encore les uns avec les autres. Des carcasses de chevaux. Les forteresses [des Gaulois] à la porte desquelles étaient clouées des carcasses de hiboux, des os de morts, Chateaubriand, Mart. 295.
  • 2Carcasse de volaille, ce qui reste après qu'on a enlevé les membres.
  • 3 Familièrement, le corps. La vieille Sanguin est morte comme une héroïne, promenant sa carcasse par la chambre, se mirant pour voir la mort, Sévigné, 510. Les médecins à qui je laissais gouverner ma carcasse, Rousseau, Prom. 7.

    Prends garde que je ne te tombe sur la carcasse, prends garde que je ne te batte.

  • 4 Fig. Le reste, le débris. Armenonville me vint demander instamment de le servir pour obtenir ce qui n'était plus qu'une carcasse inanimée de charge, Saint-Simon, 435, 42.
  • 5Charpente d'un navire en construction, en démolition ou naufragé. Le navire périt corps et biens, on ne put sauver que la carcasse.
  • 6Monture en laiton, baleine, etc. d'un chapeau de femme.
  • 7 Terme de guerre. Machine à feu composée de deux cercles de fer qui se croisent en ovale, dans laquelle on met une bombe avec des grenades, des canons, des pistolets, des feux d'artifice, etc. revêtus d'une toile goudronnée, et qui se jette comme les bombes. Un accident fut cause qu'une carcasse que M. Renau voulut tirer mit le feu à la galiote toute chargée de bombes, Fontenelle, Renau.
  • 8 Terme de pêche. Corbeille à poisson.
  • 9Tout ce qui soutient un ouvrage, en forme la charpente.

    Châssis d'un parquet d'appartement.

HISTORIQUE

XIVe s. Le surplus des escrevices, à savoir coquilles et charquois, Ménagier, II, 5.

XVIe s. Il n'est plus question de nostre religion, mais de nostre servitude, et auquel d'entre vous les carcasses de nos os demeureront, Sat. Ménipp. 169. Rien de nous ne reste en la bierre Qu'une vieille carcasse d'os, Ronsard.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CARCASSE.
6Ajoutez : Fabricant de carcasses ou montures de parapluies. Fabricant de carcasses pour modes, celui qui couvre en soie, en fil ou en papier les branches de fil de fer ou de laiton qui servent aux modistes et aux fabricants de fleurs artificielles, Tarif des patentes, 1858.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CARCASSE, s. f. (Anatomie.) c’est proprement le squelete d’un animal, ou le corps mort de cet animal, tel qu’il est lorsque la chair en est enlevée, brûlée ou desséchée. Voyez Squelete.

C’est ainsi qu’on dit : on voyoit long-tems après la bataille les carcasses des soldats, des chevaux, &c.

Carcasse d’un oiseau, d’une poularde, d’une perdrix, d’un levraud, d’un lapin, &c. c’est ce qui reste après qu’on en a enlevé les quatre membres, savoir, les cuisses & les ailes.

On dit aussi, en Architecture & en Charpenterie, la carcasse d’un bâtiment ; elle comprend les solives, les poutres, les cloisons, les planchers, &c. & c’en est proprement l’assemblage considéré indépendamment des murs qui l’environnent, des tuiles ou ardoises qui se couvrent, & des autres matieres qu’on y applique, soit pour le consolider, soit pour l’orner.

Carcasse. Voyez Parquet.

Carcasse de navire, (Marine.) c’est le corps du vaisseau qui n’est point bordé, & dont toutes les pieces du dedans paroissent au côté, comme tous les os d’une carcasse. (Z)

Carcasse : les Artificiers appellent ainsi une machine ou espece de bombe, ovale, rarement sphérique, composée de deux cercles de fer passés l’un sur l’autre en croix, en forme d’ovale, avec un culot de fer, le tout presque de la même figure que sont certaines lanternes d’écurie. On dispose en-dedans, selon la capacité de la carcasse, de petits bouts de canon à mousquet, chargés de balles de plomb ; de petites grenades chargées, du calibre de deux livres, & de la poudre grenée ; on couvre le tout d’étoupe bien goudronée, & d’une toile forte & neuve par-dessus, à laquelle on fait un trou pour placer la fusée qui répond au fond de l’ame de la carcasse. On la jette avec un mortier, pour mettre feu aux maisons & pour produire d’autres pareils effets.

On a donné à cette machine le nom de carcasse, parce que les cercles qui la composent représentent en quelque sorte les côtes d’un cadavre humain.

On prétend que les carcasses furent inventées vers l’an 1672, & que les François en firent usage dans la guerre qu’il y eut alors entre la France & la Hollande.

La carcasse pesoit environ 20 livres ; elle avoit 12 pouces de hauteur & 10 pouces de diametre par le milieu. L’usage en est pour ainsi dire aboli, parce qu’on a remarqué qu’elle ne faisoit guere plus d’effet que la bombe, & qu’elle étoit d’une plus grande dépense. Voyez Bombe. (Q)

Carcasse, en terme de Marchand de modes, sont des branches de fil de fer, couvertes d’un cordonnet, & soûtenues toutes par une traverse commune à laquelle elles aboutissent. Ces carcasses servent à monter les bonnets, à en tenir les papillons étendus, & à empêcher qu’ils ne se chiffonent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « carcasse »

Origine obscure ; peut-être à rapprocher de l’ancien français charcois (« carcasse » et par extension « corps ») lui-même d’origine obscure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, carca, carcas, carcan, carcou, charcois, charcou ; bourguig. quarquaisse ; espagn. carcasa ; portug. et ital. carcassa. Aux étymologistes, ce mot a paru composé de car, chair, et cassa ou casso, caisse (voy. CAISSE), mot à mot, caisse à chair, tronc du corps ; à la vérité, l'italien a aussi carcame, qui indiquerait un radical carc (carc-ame), d'où l'on arriverait à carcassa ; mais, asso ou assa n'étant pas un suffixe italien, il faut voir dans carcame une confusion entre carcassa et arcame, qui veut dire aussi carcasse, qui vient de arca, coffre, et qui avait induit Ménage à tirer carcassa de arca. La comparaison de carcasse et de carquois fait voir que l'étymologie est la même pour ces deux mots et toute différente de celle qui a été jusqu'à présent indiquée. Voy. CARQUOIS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « carcasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carcasse karkas

Évolution historique de l’usage du mot « carcasse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carcasse »

  • Selon les règles en vigueur en France et dans l'UE, chaque carcasse fait l'objet d'une "inspection individuelle" après l'abattage, explique à l'AFP Olivier Lepotre, le président du SNISPV. Les morceaux suspects sont consignés 48h dans un frigo avant que soient menées de nouvelles observations voire des prélévements. Factuel, Non, cette photo ne montre pas de la viande cancéreuse vendue en boucherie | Factuel
  • Nous sommes des mannequins montés sur une carcasse creuse et nous avons le foie à la place du coeur. De Henry David Thoreau
  • «Jamais tant de gens n'ont dû autant à si peu», c'est ainsi que Winston Churchill rendit hommage aux courageux aviateurs de la Royal Air Force le 20 août 1940 après leurs exploits face à Luftwaffe après la Bataille de France. L'histoire ne s'arrête jamais, et le week-end dernier deux promeneurs anglais ont retrouvé, par hasard alors qu'ils sortaient leur chien, les restes de la carcasse d'un chasseur. Le Figaro.fr, La carcasse d'un avion de la RAF, tombé en 1944, retrouvée en Angleterre
  • La police craint qu'une «panthère noire» ne terrorise un village des Cotswolds après qu'un promeneur de chien horrifié a trouvé une carcasse de mouton arrachée à l'os. News 24, 'Black panther' traque le village des Cotswolds où la carcasse de mouton est retrouvée désossée - News 24
  • La carcasse du béluga a été récupérée par le Réseau québécois d'urgence pour les mammifères marins. , Carcasse de béluga retrouvée à Sainte-Anne-des-Monts
  • « C’est la meilleure viande du monde. C’est un bœuf limousin qui fait pas loin de 500 kg carcasse. On a un magnifique persillé, une belle couverture graisseuse. Une bête nourrie à l’herbe toute l’année, le goût sera donc au rendez-vous ! » Matthieu Ottogalli, directeur adjoint de l'Ocef secteur viande Nouvelle-Calédonie la 1ère, Des carcasses de viande « extra qualité » - Nouvelle-Calédonie la 1ère
  • Début juin à Saugues, des dizaines de vautour avaient dévoré vivante une vache qui était en train de mettre bas dans un pré. Le lendemain, des centaines de vautours étaient venues dévorer les restes de la carcasse. Selon France Bleu Loire, ces animaux pourraient venir du parc naturel des Cévennes. SudOuest.fr, Des attaques de vautours sur des animaux vivants inquiètent les agriculteurs de Haute-Loire
  • Ce jour-là, ils étaient plus d’une soixantaine de vautours fauves autour d’une carcasse de vache, suscitant la colère dans les rangs des syndicats agricoles (FDSEA et JA) qui, dans un communiqué, se disent « indignés et inquiets ». Car pour eux, « la bête a bel et bien été attaquée vivante et dépecée par des dizaines de vautours bagués aux ailes... ». www.leveil.fr, Trois questions après la présence d'une colonie de vautours fauves autour d'une carcasse de vaches à Saugues (Haute-Loire) - Brioude (43100)
  • La carcasse d'une baleine à bosse, sans doute celle dont les sauts avaient attiré des centaines de curieux à Montréal ces derniers jours, a été retrouvée morte et récupérée dans le fleuve Saint-Laurent mardi, a constaté un journaliste de l'AFP sur place. Le cadavre du cétacé avait été aperçu mardi matin par le pilote d'un bateau, à quelques dizaines de kilomètres à l'est de la métropole québécoise, près de la commune de Varennes. Le Figaro.fr, Une baleine retrouvée morte dans le Saint-Laurent près de Montréal

Traductions du mot « carcasse »

Langue Traduction
Anglais carcass
Espagnol canal
Italien carcassa
Allemand karkasse
Portugais carcaça
Source : Google Translate API

Synonymes de « carcasse »

Source : synonymes de carcasse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « carcasse »

Partager