La langue française

Canevas

Définitions du mot « canevas »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANEVAS, subst. masc.

A.− TEXT. Toile écrue d'épaisseur et serrage variables servant à divers usages.
1. Grosse toile écrue (lin, chanvre, étoupe) qui sert à confectionner des torchons, à bâcher, à entoiler des vêtements, etc. Manteau de canevas (Chateaubriand, Essai hist. sur les Révolutions, t. 1, 1797, p. 254); papier vert à ramages (...) qui laissait voir un canevas de toile grossière tout crevé (A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 17).
2. Grosse toile écrue, croisée à jour et empesée servant de support aux ouvrages de tapisserie à l'aiguille. Canevas fin; gros canevas; tracer un dessin sur le canevas (Ac. 1798-1932) :
1. Après le dîner, lorsqu'on eut pris le café, elle se mit à sa broderie et simula un travail assidu. Mais elle étirait et rapprochait du canevas l'aiguillée de laine sans y ajouter un point, ... Reider, Mlle Vallantin,1862, p. 111.
P. méton.
a) Ouvrage de broderie sur canevas. Faire du canevas.
b) Dessin de la broderie sur canevas. Tracer un canevas (Ac. 1798-1932). P. métaph. Tracer son canevas (d'un discours, etc.) (cf. infra B 2 b).Broder le canevas ou sur le canevas. Le plein est une broderie sur le canevas du vide (Bergson, L'Évolution créatrice,1907, p. 276);il a brodé sur ce canevas mille impertinences (Ac.1835-1932).
Arg. ,,Tapis du ring (box., 1927)`` (Esn. 1966). Battre (un adversaire) (...) après l'avoir envoyé deux fois au « canevas » (L'Œuvre,24 mars 1941).
B.− P. anal.
1. Ensemble des lignes et des points principaux d'une figure. Le canevas d'un dessin.
En partic. Dessin préparatoire.
ARTILL. Canevas de tir. Plan à grande échelle qui sert à la préparation des tirs d'artillerie.
GÉOD. Réseau des points géodésiques servant de base à l'établissement d'une carte (cf. Uv.-Chapman 1956 et Élie de Beaumont, Rapport sur les progrès de la stratigraphie, 1869, p. 517).
2. P. ext. Ébauche d'une œuvre musicale ou littéraire.
a) MUS. Premières paroles écrites sur un air qui représentent la mesure et le nombre de syllabes de la mélodie et qui servent de modèle pour la composition des paroles définitives. Faire un canevas sur un air; ce n'est qu'un canevas (Ac. 1798-1932).
b) Ensemble d'idées classées et ordonnées sur lesquelles on se propose de travailler; plan sommaire. Un canevas de composition française; travailler sur un bon canevas (Ac. 1798-1932). Jamais ce grand laborieux n'avait pris une note, n'avait écrit le canevas d'un discours (R. Martin du Gard, Les Thibault,La Belle saison, 1923, p. 905).
Spéc., THÉÂTRE. Plan de comédie détaillé sur lequel les comédiens de la Commedia dell'Arte improvisaient à la représentation. P. méton. Comédie jouée sur un canevas. Proverbes (...) improvisés, comme ces canevas de la comédie italienne (E. et J. de Goncourt, Journal,1857, p. 362):
2. « ... mais ces visites produisant des scènes sans objet, (...), dont le dialogue est comme écrit d'avance, je n'en fais aucun cas. J'aime mieux un canevas italien, qui a du moins le mérite d'être joué à l'impromptu. » Chamfort, Caractères et anecdotes,1794, p. 143.
Rem. On rencontre ds la docum. le verbe dér. canevasser, verbe trans., distinct de canevasser*, verbe intrans. Quadriller comme d'un canevas. Après trois semaines de labeur [dans une exploitation « Radio-tellurique »], l'immense champ des pommes de terre fut entièrement canevassé en laiton à « sol frisant » avec mille raccords pointilignes (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 598).
Prononc. et Orth. : [kanva]. [a] ant. pour la finale dans la majorité des dict. mod., cf. Dub., Pt Rob., Pt Lar. 1968, Warn. 1968 et Lar. Lang. fr.; cf. aussi Nod. 1844. [ɑ] post. ds Barbeau-Rodhe 1930, cf. aussi les dict. hist. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Fél. 1851, Littré et DG; cf. encore Rouss.-Lacl. 1927, p. 135. Passy 1914 admet [a] ou [ɑ]. Buben 1935, § 11 range ce mot parmi ceux pour lesquels il y a hésitation entre [a] et [ɑ]. Littré souligne que l's ne se lie pas excepté dans le parler soutenu. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1509 « grosse toile » (Lemaire de Belges, Illustr., I, 41 ds Hug.); 2. 1584 « grosse toile pour les travaux de tapisserie » (Du Bartas, 2eSemaine, 4ejour, La Magnificence, p. 383, ibid.); av. 1630 fig. (D'Aubigné ds L. Dochez, Nouv. dict. de la lang. fr., Paris, 1860). Issu du croisement entre l'a. fr. chanevas, chenevas [proprement « fait de toile »] « grosse toile » (xies. judéo-fr. chenevas, Raschi ds Levy Tresor; 1181-90, Chretien, Perceval, éd. W. Roach, 499, forme canevas) et l'a. pic. canevach (1281, St Omer ds Gdf. Compl. qui atteste ce type pic. jusqu'en 1539), dérivés, avec les suff. a. fr. -as/ache (-aceu; pour le pic., v. Gossen, § 39), du rad. c(h)anev- de can(n)apus, v. chanvre. Un étymon ital. pour 2 (EWFS2) fait difficulté, ce sens n'étant pas attesté dans cette lang. av. le xixes. ds Batt. (v. Wind, p. 66). Fréq. abs. littér. : 115. Bbg. Behrens Engl. 1927, p. 50. − Kohlm. 1901, p. 35. − Sar. 1920, p. 30. − Wind 1928, p. 66, 147.

canevas .« Grosse toile claire servant de fond aux ouvrages de tapisserie à l'aiguille » (de caneve, forme anc. de chanvre)

Wiktionnaire

Nom commun

canevas \kan.va\ masculin

  1. (Couture) Grosse toile, et particulièrement grosse toile écrue et à jour sur laquelle on fait des ouvrages de tapisserie et qui sert à quelques autres usages.
    • Gros canevas. Canevas fin.
    • Tracer un dessin sur un canevas, ou simplement Tracer un canevas.
    • Pour Estelle, qui dessine mal, un canevas où il y a brodé « Bonne fête » au point de croix. — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 77.)
    • Les filles passaient des heures sur des canevas où il fallait écrire au point de croix : Jésus-Marie-Joseph suivi du nom et du prénom et de l’année ainsi que d’autres formules pieuses. — (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre IV ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)
  2. (Histoire) Bouclier de cuir.
  3. (Figuré) (Musique) Paroles qu’on fait d’abord sur un air, sans avoir égard au sens, et pour représenter seulement la mesure et le nombre des syllabes que l’air demande, et qui servent de modèle pour faire d’autres paroles suivies.
    • Faire un canevas sur un air. Ce n’est qu’un canevas.
  4. (Par extension) Paroles suivies qui se font sur un air d’après un modèle, ou même sans modèle.
  5. (Figuré) Projet, ébauche d’un ouvrage d’esprit.
    • Il n’a fait encore que le canevas de son discours, de son poème.
    • Les pièces de l’ancien théâtre italien n’étaient ordinairement que de simples canevas sur lesquels improvisaient les acteurs.
  6. (Informatique) Zone graphique permettant de dessiner.
  7. (Cartographie) Réseau constitué par des familles de lignes délimitant des figures polygonales[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANEVAS. n. m.
Grosse toile, et particulièrement Grosse toile écrue et à jour sur laquelle on fait des ouvrages de tapisserie et qui sert à quelques autres usages. Gros canevas. Canevas fin. Tracer un dessin sur un canevas, ou simplement Tracer un canevas. Il se dit figurément des Paroles qu'on fait d'abord sur un air, sans avoir égard au sens, et pour représenter seulement la mesure et le nombre des syllabes que l'air demande, et qui servent de modèle pour faire d'autres paroles suivies. Faire un canevas sur un air. Ce n'est qu'un canevas. Il se dit aussi des Paroles suivies qui se font sur un air d'après un modèle, ou même sans modèle. Il se dit aussi figurément, d'une manière plus générale, du Projet, de l'ébauche de quelque ouvrage d'esprit. Il n'a fait encore que le canevas de son discours, de son poème. Travailler sur un bon canevas. Tracer son canevas. Les pièces de l'ancien théâtre italien n'étaient ordinairement que de simples canevas sur lesquels improvisaient les acteurs. On dit dans un sens analogue, Il a brodé sur ce canevas mille impertinences, Il a brodé sur ce fond, etc.

Littré (1872-1877)

CANEVAS (ka-ne-vâ ; l's ne se lie pas, excepté dans le parler soutenu : ka-ne-va-z à tapisserie) s. m.
  • 1Grosse toile claire pour la tapisserie à l'aiguille, etc. Elle n'avait au monde sa pareille à manier un canevas, La Fontaine, Coupe.

    Fig. et familièrement. Broder le canevas, ajouter à un fait, à un récit, à un texte, des détails de pure invention ou des développements. Si ce canevas vous paraît raisonnable, vous le broderez, Voltaire, Lett. Damilaville, 28 mai 1765.

    Terme de marine. Grosse toile à voiles de Hollande.

  • 2Premières paroles qui se font sur un air de musique, ou mots sans suite mis sous un air, et qui servent de modèle pour en faire d'autres.

    Les paroles mêmes faites sur un air avec ou sans ce modèle.

  • 3Plan, ébauche ou donnée première d'un ouvrage de littérature. Le canevas d'un discours, d'un poëme. Ce conte a servi de canevas à un fort joli opéra bouffon, Voltaire, Mœurs, Joseph. Corneille ne fut pas choisi pour remplir ce mauvais canevas, Voltaire, ib. Nous trouverons qu'en cela comme en tout, le plan de la nature est bien différent du canevas de nos idées, Buffon, Animaux, reprod. Aussi longtemps du moins qu'un canevas de déclaration, si je puis parler ainsi, ne sera pas définitivement adopté, Mirabeau, Collection, t. II, p. 32.

    Dans un sens analogue. Il a brodé sur ce canevas mille impertinences, c'est-à-dire il a ajouté à un texte donné, à un fonds donné, mille impertinences.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques est chanevaciers à Paris, il doit de chacune toile qu'il vent ou achete en gros, obole de coustume, Livre des métiers, 149.

XVe s. Et si desplait à tous communement Tel chief fourré d'estrange chanvenas, Deschamps, Atours des dames.

XVIe s. Je retournai sur le champ à l'assemblée à laquelle je presentai mon canevas, qui, ayant été examiné par la compagnie, fut approuvé en tout, D'Aubigné, dans le Dict. de DOCHEZ.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CANEVAS. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Et si l'aparelle et atourne De kanevas grosse cemise, Perceval le Gallois, V. 1692.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CANEVAS, s. m. (Commerce) toile écrue, claire, de chanvre ou de lin, dont on se sert pour les ouvrages de tapisserie à l’aiguille : cette toile est divisée en carreaux qui dirigent l’ouvrage ; & même le dessinateur, lorsqu’il trace sur cette toile des fleurs, des fruits, des animaux à remplir en laine, en soie, en or & argent, en marque les contours avec des fils de différentes couleurs, qui indiquent à la Brodeuse les couleurs qu’elle doit employer.

Nous allons proposer ici une sorte de canevas qui rendroit la broderie, soit en laine, soit en soie, infiniment plus belle, moins longue, & moins coûteuse. Ce sont ceux qui se feroient sur le métier des ouvriers en soie. On monteroit le métier comme s’il étoit question d’exécuter le dessein en brocher : mais on ne brocheroit point. Ainsi le dessein resteroit vuide en dessous, il seroit couvert en dessus par des brides, comme à la gase, & tout le fond seroit fait. La Brodeuse n’auroit plus qu’à remplir les endroits vuides. Il est étonnant qu’on ne se soit point encore avisé de faire de ces canevas ; le point en est infiniment plus beau & plus régulier qu’il ne se peut faire à l’aiguille ; le métier fait en même tems la toile & le point ; & chaque coup de battant fait une rangée de points de toute la largeur du métier. Les contours du dessein sont tracés d’une façon infiniment plus réguliere & plus distincte que par des fils. Il me semble que cette invention a autant d’avantage sur l’ouvrage à l’aiguille, soit pour la perfection, soit pour la vîtesse, que l’ouvrage au métier à bas en a sur le tricot à l’aiguille. Il n’y a point d’ouvrier qui ne pût faire en un jour presque autant d’aunes de fonds de fauteuils, soit en soie, soit en laine, qu’un tisseran fait d’aunes de toile. Et qu’on ne croye pas qu’il y ait grand mystere à la façon de ces canevas : il faut que la chaîne soit de gros fil retors de Piemont ; qu’elle leve & baisse moitié par moitié, comme pour la toile ; avec cette différence qu’à la toile, où le grain doit être tout fin & partout égal, un fil baisse, un fil leve, un fil baisse, un fil leve, & ainsi de suite ; au lieu qu’ici, où il faut donner de l’étendue & du relief au point, on feroit baisser deux fils, lever deux fils, baisser deux fils, lever deux fils, & ainsi de suite. On prendroit une trame de laine ou de soie, forte, large, épaisse, & bien capable de garnir. Au reste, j’ai vû l’essai de l’invention que je propose : il m’a paru infiniment supérieur au travail de l’aiguille. Quant à la célérité, on peut faire une rangée de points de la longueur de vingt pouces & davantage d’un seul coup de battant. Les brides qui couvriroient les endroits du dessein, les fortifieroient encore, & leur donneroient du relief.

Nous proposons nos vûes toutes les fois qu’elles nous paroissent utiles ; au reste, c’est aux ouvriers à les juger : mais pour qu’ils en jugeassent sainement, il seroit à propos qu’ils se défissent de la prévention qu’il n’y a rien de bien imaginé que ce qu’ils inventent eux-mêmes, ni rien de mieux à faire que ce qu’ils font. Je les avertis que par rapport au canevas en question, j’en croirai plûtôt l’expérience que j’ai, que tous les raisonnemens qu’ils feront. J’ai vû des fonds de canevas tels que je les propose, remplis avec la derniere célérité, & où le point étoit de la derniere beauté.

Canevas, autre grosse toile de chanvre écrue, dont on se sert en piquûre de corps, ou en soûtien de boutonnieres pour les habits d’homme.

Canevas : on donne ce nom à des mots sans aucune suite, que les Musiciens mettent sous un air, qu’ils veulent faire chanter après qu’il aura été exécuté par l’orchestre & la danse. Ces mots servent de modele au Poëte pour en arranger d’autres de la même mesure, & qui forment un sens : la chanson faite de cette maniere, s’appelle aussi canevas ou parodie. Voyez Parodie.

Il y a de fort jolis canevas dans l’opera de Tancrede ; aimable vainqueur, &c. d’Hésione, est un canevas ancien. Ma bergere fuyoit l’amour, &c. des Fêtes de l’hymen, en est un moderne ; presque toutes les chaconnes de Lully, ainsi que ses passacailles ont été parodiées par Quinault ; c’est dans ces canevas que l’on trouve des vers de neuf syllabes, dont le repos est à la troisieme ; ce Poëte admirable ne s’en est servi que dans ces occasions.

Les bons Poëtes lyriques ne s’écartent jamais de la regle qui veut que les rimes soient toutes croisées, hors dans les canevas seulement. Il y en a tel qui forcément doit être en rimes masculines, tel autre en demande quatre féminines de suite. Il y en a enfin, mais en petit nombre, dont toutes les rimes sont de cette derniere espece.

La correction dans l’arrangement des vers, est une grande partie du Poëte lyrique ; les vers de douze syllabes, ceux de dix, de sept, & de six, adroitement mêlés, sont les seuls dont il se sert ; encore observe-t-il de n’user que très-sobrement de ceux de sept. Il faut même alors que dans le même morceau où ils sont employés, il y en ait au moins deux de cette mesure. Les vers de cinq, de quatre, de trois syllabes sont réservés au canevas ; la phrase de Musique qu’il faut rendre donne la loi ; une note quelquefois exige un sens fini, & un vers par conséquent d’une seule syllabe.

Les canevas les mieux faits sont ceux dont les repos & les sens des vers répondent aux différens repos, & aux tems des phrases de la Musique. Alors le redoublement des rimes est un nouvel agrément : il n’est point d’ouvrage plus difficile, qui exige une oreille plus délicate, & où la prosodie Françoise doive être plus observée. Le Poete qui est en même tems Musicien, a dans ces sortes de découpures un grand avantage sur celui qui n’est que Poete. (B)

Aussi, comme l’observe M. Rousseau, il y a bien des canevas dans nos operas qui, pour l’ordinaire, n’ont ni sens ni esprit, & où la prosodie Françoise se trouve ridiculement estropiée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « canevas »

Issu du croisement entre l’ancien français chanevas, chenevas (« grosse toile ») et l’ancien picard canevach, dérivés, avec les suffixes -as / -ache pour le picard, du latin cannabis lui-même de l’arabe قنب, qounnab dont sont issus chanvre et chènevis[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. cainevar d'étôpe ; provenç. canabas, toile de chanvre ; bas-lat. canevasium, de cannabis, chanvre (voy. CHANVRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « canevas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
canevas kanva

Évolution historique de l’usage du mot « canevas »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « canevas »

  • Toutes les idées sont tissées sur le canevas de la nuit. De André Suarès
  • «C’est le moment de redonner aux cours d’éducation physique et sportive (EPS) toute leur place. Ces heures, sanctuarisées dans l’emploi du temps, sont quasi les seules qui permettent de sortir du canevas scolaire classique… Et donc de limer un peu les inégalités, en permettant de mobiliser d’autres savoirs que ceux que valorise l’école en temps normal. Apprendre à se mouvoir, gérer son effort, à mieux connaître son corps… On a tous mesuré l’importance du rapport au corps pendant ce confinement. Plus que jamais, les élèves ont besoin des cours d’EPS. Il faut les valoriser, et faire aussi la publicité de ce dispositif qui existe depuis longtemps et dont on parle peu : les cours d’UNSS [Union nationale du spot scolaire] les mercredis après-midi. Tous les profs d’EPS ont, dans leur service, trois heures pour proposer des activités en dehors du temps scolaire, et quasi gratuites. Profitons-en ! Et renouons surtout avec le plein air. Après la guerre, on ne se posait pas la question. Les cours d’EPS se passaient dehors, faute de gymnases. Libération.fr, «L’EPS permet de sortir les élèves du canevas scolaire classique» - Libération
  • Ces canevas visent vingt-quatre cas d’utilisations qui vont des RH à la gestion commerciale en passant par le légal. LeMagIT, Box ouvre une bibliothèque de workflows
  • Comme à notre habitude maintenant, non seulement cette version contient son lot de corrections (plus de trente bogues corrigés), mais aussi plusieurs nouvelles fonctionnalités, dont certaines des plus excitantes ! En résumé : le recadrage non destructif (en recadrant le canevas sans supprimer les pixels hors cadre), une meilleure prise en charge du format PSD, des contrôles sur le canevas pour le filtre Médaillon, de nouveaux filtres (Bloom, Flou de focus, Flou de l’objectif (Lens Blur), Flou variable), etc. , GIMP 2.10.20 : à votre santé ! - LinuxFr.org
  • Lorsqu’une nouvelle pile est créée, XD va détecter si elle se tient de manière verticale ou horizontale. Ainsi, vous pourrez ajuster l’espace entre les objets directement sur le canevas, en répartissant les objets comme vous le souhaitez. Cette nouvelle fonctionnalité permet de faciliter la conception d’interface utilisateur (cartes, listes déroulantes, navigations…). Le plus : il est possible d’ajouter, de supprimer ou de réorganiser des objets sans avoir à reconstruire le composant depuis le début. BDM, Mise à jour Adobe XD : groupes défilants, maintien de l'alignement et de l'espacement, jetons de conception... - BDM
  • Les murs ne sont synonymes, ni de division, ni de prison, ni de frontière dans l’exposition de l’Atelier d’Estienne. Ils deviennent au contraire le canevas à ciel ouvert d’œuvres artistiques qui s’adressent à tout un chacun. Le passant peut se retrouver nez à nez, au détour d’une rue, avec une fresque ou un graffiti coloré sans l’avoir cherché. L’art de rue se glisse dans le quotidien de manière inattendue. Paris Art, L'exposition "Imaginaires de murs" à l'Atelier d'Estienne
  • Avant tout homme de théâtre, particulièrement fécond (16 pièces dans la seule année 1750), il nourrit ses œuvres des expériences quotidiennes de la vie agitée qu’il mène jusqu’à la quarantaine, et de toutes les observations de cette société diverse qui l’environne. Ses personnages sont vrais, les caractères sont fouillés. Lassé des polémiques virulentes, aspirant à une vie plus sereine, invité à Paris par la Comédie italienne pour deux ans, il s’y rend en 1762, et ne devait pas en revenir. Nouvelle déception : les comédiens italiens refusent les comédies entièrement rédigées qui feront son renom, n’attendant de lui que des scénarios, des canevas. Il en laissera 24 en l’espace de deux ans. Professeur d’italien des filles de Louis XV (1765), il reprend l’écriture. On retiendra son Bourru bienfaisant (1771), puis l’Avare fastueux (1773) rédigés en français pour la Comédie française. Il sera enfin le maître d’italien des sœurs de Louis XVI, avant de se consacrer exclusivement à ses Mémoires (1784-87). Ses dernières années furent tourmentées par les événements politiques. La gêne s’ajoutait à une santé fragile. Sa pension, qui lui permettait de vivre très modestement, lui fut supprimée en 1792. Il mourut le 6 février 1793, âgé de presque 86 ans, dans sa pauvre demeure de la rue Saint-Sauveur, sans avoir revu le ciel de sa patrie vénitienne. Le 7, André Chénier faisait rétablir sa pension au bénéfice de sa veuve (ce que ne signale pas Illica dans le livret illustré par Giordano). , Goldoni en son temps | Forum Opéra
  • Cela constitue déjà un argument à nos irréductibles Ariégeois pour argumenter en faveur de fouilles futures. Des fouilles qui, par définition, sont à plus grande échelle que les sondages. "Il y a encore énormément de questions auxquelles nous n’avons pas la réponse, admet ainsi M.Claeys. Nous avons un canevas assez flottant mais que l’archéologie peut éclairer." ladepeche.fr, Foix. Des sondages déjà très instructifs au château de Labarre - ladepeche.fr

Traductions du mot « canevas »

Langue Traduction
Anglais canvas
Espagnol lienzo
Italien tela
Allemand vlies
Portugais tela
Source : Google Translate API

Synonymes de « canevas »

Source : synonymes de canevas sur lebonsynonyme.fr

Canevas

Retour au sommaire ➦

Partager