La langue française

Broutille

Sommaire

  • Définitions du mot broutille
  • Étymologie de « broutille »
  • Phonétique de « broutille »
  • Évolution historique de l’usage du mot « broutille »
  • Citations contenant le mot « broutille »
  • Traductions du mot « broutille »
  • Synonymes de « broutille »
  • Antonymes de « broutille »

Définitions du mot broutille

Trésor de la Langue Française informatisé

BROUTILLE, subst. fém.

A.− Vx. [Le plus souv. au plur.] Petite branche. Un fagot de broutilles (Ac.1878-1932).
B.− Au fig. Objet de peu de valeur; chose sans importance. ... parfois je me dis que je perds mon temps à collectionner des broutilles (Gide, Isabelle,1911, p. 628):
1. Vous-même, mon enfant, vous ne me suivez plus, vous piétinez, nous perdons du temps à des broutilles. Bernanos, Un Mauvais rêve,1948, p. 914.
Spéc. Dossier, acte de procédure de moindre importance :
2. Boucard resta la face ensevelie dans un monceau d'actes, nommés broutille en style de Palais, et continua de dresser le mémoire de frais auquel il travaillait. Balzac, Le Colonel Chabert,1832, p. 12.
Rem. On rencontre dans la docum. le verbe broutiller. Broutiller. Mot parlementaire. Il signifie qu'on a liquidé une série de petits projets de loi [Figaro du 22 janv. 1879] (L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod., 1881, p. 62).
PRONONC. : [bʀutij]; [i:] long dans Harrap's 1963; [iˑ] mi-long dans Passy 1914.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1329 brestilles « menues branches d'arbres dont on fait des fagots » (A.N. JJ 66, fo180 dans Gdf. Compl.); 1354 broutilles (Livre de raison de l'abbaye de St-Martin-de-Pontoise, 174 [Depoin] dans Quem.); d'où 1598 fig. « chose inutile et de peu de valeur » (G. Bouchet, Serees, IV 271 dans Gdf. Compl.); av. 1755 au sing. (St-Sim., VII, 56 dans DG). Prob. dér. à l'orig. de l'a. fr. brost (FEW t. 15, 1, p. 312a, v. brouter); le mot s'est rapidement rencontré avec brout* étymol., et est considéré dans la lang. mod. comme dér. de celui-ci.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 15.
BBG. − Duch. 1967, § 57.

Wiktionnaire

Nom commun

broutille \bʁu.tij\ féminin (s’emploie surtout au pluriel)

  1. Menues branches d’arbres entrant, avec les morceaux de bois, dans la composition des fagots, dont elles constituent l'âme. (Diderot)
    • Un fagot de broutilles.
  2. (Figuré) (Familier) Éléments sans grande importance au vu de l’ensemble (d'un projet, par ex.) et qu’on peut considérer comme accessoires, sans que cela n’enlève rien à leur valeur intrinsèque.
    • Se complaire, s’abîmer (Litt.) dans des broutilles, et oublier l’essentiel.
    • Quelques millions et des broutilles en frais de bouche, ce n’est rien sur le budget de la ville.
  3. (Par extension) Chose sans grande importance, qui ne mérite pas que l’on s’y attarde (fréquent aussi au singulier ).
    • Ce folliculaire n’a fait paraître que des broutilles qu'on aura vite oubliées.
    • - Ah ! ça, San-Antonio, rouscaille le Big Boss, vous me dérangez pour une broutille pareille ! — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 45)
    • Est-ce un désaccord de fond ou bien n’est-ce qu’une broutille ? — (Yves Maire du Poset, ‎Olivier de Clermont-Tonnerre, Toutes les clés du savoir-vivre en entreprise, 2010)

Nom commun

broutille \Prononciation ?\ féminin

  1. Broussaille, lieu couvert de broussailles.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROUTILLE. n. f.
Il désigne de Menues branches d'arbres dont on fait des fagots. Il s'emploie surtout au pluriel. Un fagot de broutilles. Il se dit, figurément et familièrement, de Plusieurs petites choses inutiles et de peu de valeur. Cet écrivain n'a publié que des broutilles.

Étymologie de « broutille »

De l’ancien français broutille. (1598) au sens figuré « chose inutile et de peu de valeur »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De brout avec le suffixe -ille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « broutille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
broutille brutij

Évolution historique de l’usage du mot « broutille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « broutille »

  • Si tout était à recommencer, je recommencerais bien sûr, en évitant quelques broutilles : les accidents de voiture, les séjours à l’hôpital, les chagrins d’amour. Mais je ne renie rien. De Françoise Sagan / Je ne renie rien
  • Deux enfants d’une dizaine d’années se bagarrent pour une broutille. Pour tenter d’apaiser la situation, leurs parents respectifs se rencontrent. Le ton monte peu à peu et à l’instar de leurs rejetons, ils finissent par se prendre sérieusement en grippe. Le carnage, qu’ils ont tenté d’éviter entre leurs enfants, menace bientôt leur réunion policée. Réunion au cours de laquelle sont violemment remis en question le couple, la famille et la société tout entière. 94 Citoyens, Le dieu du carnage : Théâtre à Villecresnes | 94 Citoyens
  • De nombreux propriétaires se sont également demandés si la garantie perte d’emploi était efficace en cas de chômage ou chômage partiel : la réponse est non. A ce jour, la garantie perte d’emploi n’est souscrite que par 1% des emprunteurs, une broutille donc, d’autant que cette option coûte cher et est très peu rentable. Elle est destinée aux salariés en CDI, ne se déclenche qu’en cas de licenciement économique et impose des délais de carence et de franchise importants. En bref, la perte de revenus liée au chômage partiel ou bien liée à une perte totale d’activité n’est en aucun cas couverte par cette garantie. En bref, l’offre emprunteur en France n’a jamais prévu une telle situation. L'Argent & Vous, « Le marché de l’assurance emprunteur sera-t-il le même demain ? », Actualité/Avis d'Expert Immobilier
  • Les conflits de voisinage ont tous les mêmes conséquences : empoisonner la vie des gens. Ces disputes entre voisins démarrent également presque toujours à cause de futilités. Dans le cas de l’affaire évoquée ce 15 juin au tribunal correctionnel d’Arlon, tout a démarré à cause d’une voiture mal garée. Une broutille qui va complètement dégénérer par la suite. Les trois protagonistes étaient tous prévenus et parties civiles. Ils devaient répondre de harcèlement, mais aussi de coups. sudinfo.be, Crottes de chat, souris mortes, bagarre, etc: un conflit de voisinage à Harinsart (Habay) a duré pendant quatre ans
  • "Pour les députés, on n’est pas une priorité. On représente un milliard d’euros, ce qui est une broutille parmi les sommes en jeu. On est en train de voir ce qu’on peut mettre en place, mais il vaut mieux y aller doucement et sereinement plutôt que de faire des protocoles trop vite et inapplicables", a conclu Patrick Malvaës. Europe 1, Coronavirus : "Cette crise est dramatique pour les discothèques, on n’a pas de perspective"
  • Baby Yoda a coûté 5 millions de dollars : une broutille pour la machine à cash de Disney Numerama, Baby Yoda a coûté 5 millions de dollars : une broutille pour la machine à cash de Disney

Traductions du mot « broutille »

Langue Traduction
Anglais trifle
Espagnol tontería
Italien zuppa inglese
Allemand kleinigkeit
Portugais bagatela
Source : Google Translate API

Synonymes de « broutille »

Source : synonymes de broutille sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « broutille »

Partager