La langue française

Bronzer

Définitions du mot « bronzer »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRONZER, verbe trans.

I.− Vieilli, rare [L'idée dominante est celle de force; bronzer ne s'emploie dans ce sens qu'au fig.] Endurcir, rendre dur et résistant comme le bronze. Le Malheur a bronzé son cœur (Ac.1835-1932) :
1. Mais s'il y a beaucoup de factions? Toutes seront combattues, sans rémission. Saint-Just s'écrie : « Ou les vertus ou la terreur. » Il faut bronzer la liberté et le projet de constitution à la Convention mentionne alors la peine de mort. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 157.
Emploi pronom. :
2. Je n'ai pas été compris et goûté par mon milieu naturel. Je me suis dès lors contracté, pour m'aguerrir. J'ai cherché à me bronzer contre le monde et à me passer de ce qui se passait de moi. Amiel, Journal intime,1866, p. 67.
Rem. Dans cet emploi se bronzer est le verbe correspondant aux syntagmes qualificatifs de bronze, d'airain « dur comme le bronze, comme l'airain ».
II.− Usuel [L'idée dominante est celle de couleur]
A.− [L'obj. désigne une chose] Recouvrir d'une couleur de bronze ou d'une substance qui imite la couleur du bronze. Bronzer une statue, un vase (Ac. 1798-1932). Le chlorure d'antimoine sert à bronzer les métaux (Dorvault, L'Officine,1844, p. 197).
Donner une couleur brune :
3. Le petit village sous lequel ils [Angélo et son amie] passaient était particulièrement agrémenté dans son accrochage au flanc du plateau par des balustrades, des gênoises, des tuyautages de tuiles roses ... et l'automne bronzait les ormeaux de ses placettes. Giono, Le Hussard sur le toit,1951, p. 265.
Emploi pronom. Prendre une couleur brune :
4. [Schorel :] « ... Avez-vous remarqué le vert de nos climats qu'entretient une fraîcheur perpétuelle, ce vert qui est l'âme de la campagne et se bronze si délicatement au crépuscule? (...) » L. Daudet, Le Voyage de Shakespeare,1896, p. 171.
Spéc. Bronzer un canon de fusil. Lui donner par le feu une couleur bleuâtre, procédé tendant à prévenir l'apparition de la rouille.
B.− P. anal. [L'obj. désigne le corps ou une partie du corps d'une pers.] Brunir.
Emploi pronom. Se bronzer au soleil.
Emploi intrans. Même sens :
5. Je croisai Elsa. Visiblement, elle sortait du lit, les paupières gonflées, les lèvres pâles dans son visage cramoisi par les coups de soleil. Je faillis l'arrêter, lui dire qu'Anne était en bas avec un visage soigné et net, qu'elle allait bronzer, sans dommages, avec mesure. F. Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 37.
Prononc. : [bʀ ɔ ̃ze], (je) bronze [bʀ ɔ ̃:z]. Étymol. et Hist. [Vers 1560 Bl.-W.5]; 1573 « recouvrir de bronze » (Paradin, Hist. Lyon, 338 dans Quem.). Dénominatif de bronze*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 32.
BBG. − Eyraud (D.). Vive la lang. Vie Lang. 1969, p. 204.

Wiktionnaire

Verbe

bronzer \bʁɔ̃.ze\ transitif, intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bronzer)

  1. Rendre dur et résistant comme le bronze.
    • Le malheur a bronzé son cœur. Son cœur s’est bronzé.
    • Bronzer un canon de fusil, des boucles, des boutons d’acier, etc., leur donner, par le moyen du feu, une couleur bleuâtre qui sert à les préserver de la rouille.
  2. Peindre en couleur de bronze.
    • Bronzer une statue, un vase.'
  3. Donner une couleur hâlée à.
    • Le soleil l’a bronzé.
  4. (Intransitif) ou (Pronominal) Se hâler au soleil.
    • Ils sont allés bronzer.
    • Ils vont se bronzer dans le jardin.

Nom commun

bronzer \bʁɔ̃.zœʁ\ masculin

  1. (Cosmétologie) Produit de maquillage destiné à simuler le bronzage.
    • Appliquer un bronzer permet d'avoir l'air bronzé sans subir les méfaits du soleil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRONZER. v. tr.
Peindre en couleur de bronze. Bronzer une statue, un vase. Par analogie, Teint bronzé, Teint couleur de bronze. Bronzer un canon de fusil, Lui donner, par le moyen du feu, une couleur bleuâtre qui sert à le préserver de la rouille. On dit de même Bronzer des boucles, des boutons d'acier, etc. Figurément, il signifie Rendre dur et résistant comme le bronze. Le malheur a bronzé son cœur. Son cœur s'est bronzé.

Littré (1872-1877)

BRONZER (bron-zé) v. a.
  • 1Peindre en couleur de bronze. Bronzer une statue de plâtre.
  • 2Bronzer un fusil, lui donner, par le feu, une couleur bleuâtre.
  • 3 Par extension, hâler, donner à la peau une couleur d'un brun foncé qu'on a comparée à celle du bronze. Il a plu à la Providence de bronzer les hommes aux Grandes Indes, Voltaire, Relat. 179.
  • 4Se bronzer, v. n. Prendre une teinte bronzée.

    Fig. S'endurcir. Son cœur s'est bronzé.

HISTORIQUE

XVIe s. Les chausses de taffetas et les bas de chamois bronzé, Brantôme, Capit. estr. t. II, p. 172, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRONZER, c’est appliquer le bronze sur les figures & autres ornemens de bois, plâtre, ivoire, &c. en sorte que la bronze résiste à l’eau. On prend du brun rouge d’Angleterre broyé bien fin, avec de l’huile de noix & de l’huile grasse, on en peint toute la figure qu’on veut bronzer, puis on laisse bien sécher cette peinture : quand elle est bien seche, on y donne une autre couche de la même couleur, qu’on laisse encore sécher ; après quoi l’on met dans une coquille ou godet du vernis à la bronze (Voyez Vernis à la bronze), & avec un pinceau imbibé de ce vernis, & que l’on trempe dans de l’or d’Allemagne en poudre, on l’étend le plus également qu’il est possible sur la figure qu’on veut bronzer. Au lieu d’or d’Allemagne on peut prendre de beau bronze qui n’est pas si cher, & qui fait un bel effet : il y en a de plusieurs couleurs. (R)

Bronzer, terme d’Arquebusier & autres ouvriers en fer, c’est faire prendre au canon d’un fusil une couleur d’eau. Les Arquebusiers font chauffer ce canon jusqu’à un certain point, le posent dans les tenailles en bois qu’ils assujettissent dans l’étau, & le frottent ensuite un peu fort avec la pierre sanguine, jusqu’à ce que le canon ait pris la couleur.

Bronzer, terme de Chamoiseur, Peaussier, & Corroyeur, façon qui se donne aux peaux de maroquin & de mouton, par laquelle au lieu d’en former le grain, on y éleve à la superficie une espece de bourre ou velouté, semblable à celle qu’on remarque sur les basannes velues. Le bronzé se fait toûjours en noir ; c’est avec les peaux qui ont été bronzées qu’on fait des souliers & des gants de deuil, qu’on appelle souliers bronzés, & gants bronzés. Voyez Chamoiseur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bronzer »

Dénominal de bronze.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bronze.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bronzer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bronzer brɔ̃ze

Évolution historique de l’usage du mot « bronzer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bronzer »

  • La lune serait habitée, on n'oserait plus bronzer à poil sur les balcons. De Jean-Marie Gourio / Brèves de comptoir
  • Le Blanc est supérieur au Noir, il peut bronzer au soleil, alors que le Noir, à l'ombre, ne blanchit pas. De José Artur / Parlons de moi, y'a que ça qui m'intéresse
  • On a rarement le temps, et pas toujours l'envie quand la température monte, de lire de grands traités philosophiques. Mais ne pas bronzer idiot, se cultiver facile en vacances à la plage avec de petits livres sans prétention, ça vaut le coup. Ne serait-ce que pour réviser ses punchlines, qu'on appelait à l'époque des aphorismes. leparisien.fr, Se cultiver à la plage : de Pascal à Shakespeare, notre sélection de livres pour bronzer malin - Le Parisien
  • D'Hendaye à Anglet, en passant par Bidart,  on peut désormais bronzer sur le sable et planter son parasol. Terminée la plage "dynamique" mais il faudra respecter "les gestes barrières" et "la distanciation sociale" prévient la Préfecture. France Bleu, Pays Basque : on peut de nouveau bronzer sur la plage tout en gardant ses distances
  • “Mieux bronzer en s’exposant moins”, telle est la vision de Clarins lorsque la marque formule des protections solaires éco-responsables. Il faut avouer que cette devise n’a jamais autant été dans l’air du temps en 2020...EN PARTENARIAT AVEC CLARINS. Vogue Paris, Clarins nous donne les clés pour mieux bronzer en s’exposant moins | Vogue Paris
  • Si L'Oréal ne veut plus de blancs... Moi je ne veux plus qu'ils me fassent bronzer ! #JarreteLoreal#BoycottLoreal pic.twitter.com/Ol3FhN0Hcm , #JarreteLoreal… Des internautes appellent au boycott de L’Oréal après sa décision de supprimer certains mots de ses produits
  • On peut de nouveau poser sa serviette et bronzer sur les plages de Carqueiranne Var-Matin, On peut de nouveau poser sa serviette et bronzer sur les plages de Carqueiranne - Var-Matin

Images d'illustration du mot « bronzer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bronzer »

Langue Traduction
Anglais sunbathe
Espagnol broncearse
Italien prendere il sole
Allemand bräunen
Portugais apanhar sol
Source : Google Translate API

Synonymes de « bronzer »

Source : synonymes de bronzer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bronzer »

Bronzer

Retour au sommaire ➦

Partager