La langue française

Boiser

Définitions du mot « boiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOISER, verbe trans.

A.− Planter (une région) en bois, en forêts, garnir d'arbres :
1. Des routes blanches traversaient ce large pays, des bouts de forêts le boisaient par places, ... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Monsieur Parent, 1886, p. 618.
P. anal. et p. plaisant. (cf. bois I B 2).,,Cocufier. Sa légitime le boisait avec ses commis`` (Bruant1901, p. 112).
B.− Revêtir ou consolider avec du bois.
1. MINES :
2. On nous accuse de mal boiser. C'est vrai, nous ne donnons pas à ce travail le temps nécessaire. (...). Payez-nous davantage, nous boiserons mieux, nous mettrons aux bois les heures voulues, au lieu de nous acharner à l'abattage, la seule besogne productive. Zola, Germinal,1885, p. 1320.
2. TECHNOL. [L'obj. désigne surtout les murs d'une pièce] :
3. Cette pièce, dont les deux croisées donnaient sur la rue, était planchéiée; des panneaux gris, à moulures antiques, la boisaient de haut en bas; son plafond se composait de poutres apparentes également peintes en gris. Balzac, Eugénie Grandet,1834, p. 27.
P. métaph. :
4. Mais une sécheresse interne, une complète absence de salive lui boisaient la gorge, la langue, provoquaient sur les endroits de la peau restés sensibles une impression de mat insupportable. Il avait essayé de boire. Son geste déraillait, cherchait la carafe ailleurs que sur la chaise, et bientôt ses jambes, ses bras se paralysant il ne bougea plus. Cocteau, Les Enfants terribles,1929, p. 180.
Prononc. : [bwaze]. Également [bwɑze].
Étymol. ET HIST. − A.− 1671 « couvrir de bois des murs » (Pomey); 1885 mines, supra ex. 2. B.− a) 1690 adj. boisé « couvert d'arbres » (Fur.); b) 1863 (Littré : Boiser. Garnir de forêts), [ne se trouve pas dans Boiste 1834]. Dér. de bois*; A de bois désignant la matière; B de bois désignant les arbres; dés. -er et suff. *.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Verbe

boiser \bwɑ.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Garnir de menuiserie.
    • Elle est boisée tout autour, la boisure de la fenêtre est ornée d’une sculpture dorée. — (Les Cahiers haut-marnais, n° 176 à 183, 1989, page 22)
  2. (Jardinage) (Écologie) Garnir de bois ; planter d’arbres.
    • […] cependant, la pinède sur lande provoque une accélération de l’évolution podzolique, conduisant la lande sur podzol […] ; celle-ci est particulièrement difficile à boiser, et se comporte comme un groupement stable : c’est la lande paraclimacique. — (Marcel Bournérias, Guide des groupements végétaux de la région parisienne, SEDES, 1968, page 199)
  3. (Tennis) Rater la frappe d’une balle (sur le cadre de la raquette).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOISER. v. tr.
Garnir de menuiserie. Faire boiser une chambre, un cabinet. En termes d'Eaux et forêts, il signifie Garnir de bois. Boiser une contrée.

Littré (1872-1877)

BOISER (boi-zé) v. a.
  • 1Garnir de menuiserie. Le maréchal d'Estrées aimait fort Nanteuil, il fit boiser toute sa maison, Saint-Simon, 114, 265.
  • 2 Terme de marine. Construire la carcasse d'un bâtiment, en montant tous les membres sur la quille.
  • 3 Terme d'eaux et forêts. Garnir de forêts. Boiser une contrée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BOISER, v. act. terme de Menuiserie & d’Architecture ; c’est couvrir les murs d’une chambre ou d’un appartement d’ouvrages en bois assemblés, moulés, sculptés, &c. Voyez Lambrisser & Décoration. Les appartemens boisés sont moins froids en hyver & plus sains en tout tems.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boiser »

Bois.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1671) Mot dérivé de bois avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boiser bwaze

Évolution historique de l’usage du mot « boiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boiser »

  • L’opération est simple. On connecte la cuve qui renferme le vin que l’on souhaite boiser au cuvon Enomatic, designé pour résister aux changements de pression. On y introduit des copeaux, ou des staves débitées en petits morceaux, à leur dose habituelle, dans une chaussette, puis, on lance le programme. La pression monte alors à 8 bars, avant que le vide ne soit fait dans tout le circuit. Par un jeu de pistons, le vin à boiser est envoyé dans le cuvon. La pression y remonte à nouveau jusqu’à 8 bars, de sorte que le vin pénètre dans tous les interstices des copeaux. Des cycles de pressions et surpressions s'enchaînent ensuite pour faire circuler le vin dans tout le cuvon, jusqu'à le saturer en composés aromatiques. Vitisphere.com, Viticulture / oenologie -Oenologie- : Avec Ever, le temps de trempage des copeaux passe de 2 mois à 24 heures
  • Face à Matteo Berrettini, il se plaint que toutes ses balles tombent juste derrière les lignes alors que son adversaire italien peut boiser ses coups, la balle tombera quand même sur la ligne. Et là, Benoît Paire part dans une complainte de la malchance assez sévère, en plusieurs temps, en montant le son à chaque fois : “Comme par hasard, toujours pas de chatte, jamais de chatte. Malédiction. Toute ma vie…” puis, après un point perdu : “Toute ma vie, toute ma vie… Toute ma vie j'aurai un manque de chaaaattte !!! Toute ma vie putain.” Tout en jetant sa raquette contre les bâches. Son cri de rage résonne dans les tribunes vides. Au point suivant, encore perdu, il jette sa raquette dans le filet… L'arbitre lui met quand même une petite pénalité, un service en moins. Mais Benoit Paire continue de pester sur les bois de son adversaire…. GQ France, “Toute ma vie j'aurai un manque de chaaaattte !!!” : Benoît Paire pète encore les plombs sur le court… | GQ France
  • Étudiant, j’avais repris les travaux de mon grand-père Roger Sargos sur les origines de la forêt landaise. Comme tout le monde, celui-ci avait appris sur les bancs de l’école les héros de la légende nationale, de Vercingétorix à Louis Pasteur. L’une de ces figures sacrées était Jules Chambrelent, ingénieur des Ponts et Chaussées qui, sous le Second Empire, aurait eu l’intuition géniale de drainer les marécages landais avec des fossés nommés crastes et de les boiser avec des pins maritimes. Chambrelent, décoré par Napoléon III à l’Exposition universelle de 1855, célébré par Edmond About dans son roman Maître Pierre, aurait ensuite inspiré la fameuse loi de 1857 sur l’assainissement et la mise en valeur des Landes de Gascogne. SudOuest.fr, Les pins landais de François 1er, ou les sourires de Serendipity
  • C’est au tournant des années 2000 que se manifeste le désir de reboiser la zone avec la création d’un premier syndicat. « Il a été émis l’idée d’utiliser ces terres pour planter des arbres. En effet, seul l’arbre résiste à l’urbanisation. La plaine se trouve soumise à une forte pression car située entre l’agglomération nouvelle de Cergy (200 000 habitants) et celle de la vallée de Montmorency (500 000 habitants) », se souvient Bernard Tailly. Il constate que les terres agricoles peuvent bien vite laisser la place au bâti. Puis, en 2009, les discours du Président de la République Nicolas Sarkozy mentionnent la création d’une forêt pour les Valdoisiens afin de compenser les nuisances de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle et inscrire le projet dans le cadre du Grand Paris. En 2012, le projet est labellisé Grand Paris. Dès 2010, des études de faisabilité sont lancées et aboutissent fin 2013 à la conclusion qu’un tel projet est envisageable. Et ce malgré la pollution des sols par les métaux lourds, cette dernière pose un risque sanitaire surtout pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. L’ARS note en 2018 qu’aucun cas de saturnisme (maladie liée à une exposition au plomb) n’a été recensé dans la zone concernée.   GoodPlanet mag', Comment se crée une nouvelle forêt en Île-de-France sur la plaine de Pierrelaye - GoodPlanet mag'
  • Il faut dire que ce « Sahara français poudré de sable blanc » comme l’écrivait Théophile Gautier dans son poème Le Pin des Landes de 1845 est un immense territoire qui lui paraît, peut-être un peu sommairement, vide d’hommes, vide de cultures, essentiellement marécageux. D’où l’hommage à Chambrelent. D’où le choix original de Napoléon III en matière de désenclavement routier et ferroviaire. D’où les investissements personnels : c’est sur ses finances propres, par la Maison de l’Empereur, que les achats de terres sont faits – dans deux domaines où il veut faire émerger les implantations agricoles et humaines en lieu et place des marécages : Solférino et Orx. Il veut donc poursuivre l’effort engagé, assécher, reboiser, cultiver, et faire appel, une fois de plus, à Émile Pereire et la Compagnie du Midi et à ces techniciens sur lesquels il s’est beaucoup appuyé, et notamment le corps des Ponts et Chaussées. SudOuest.fr, Henri Crouzet, l’aménageur des Landes
  • Lundi 25 mai, dans l’après-midi, les élus ont fait une première visite des sites réaménageables de la ville. « Il y a en centre-ville des friches et des bâtiments abandonnés qui sont isolés par des venelles. L’idée des élus est d’élaborer un plan, qui a déjà été entamé depuis 2018. De ce plan, que l’on va étudier, on va faire en sorte qu’il y est de l’habitat et des zones vertes, pour apporter de l’agrément et boiser un peu », a indiqué Michelle Haicault, nouvelle adjointe à l’environnement. Les possibilités de faire des liaisons cyclables et piétonnes seront également étudiées. Le Telegramme, Des zones vertes au programme - Plédran - Le Télégramme

Traductions du mot « boiser »

Langue Traduction
Anglais afforest
Espagnol forestar
Italien imboschire
Allemand aufforsten
Portugais florestar
Source : Google Translate API

Synonymes de « boiser »

Source : synonymes de boiser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « boiser »

Boiser

Retour au sommaire ➦

Partager