La langue française

Ensemencer

Sommaire

  • Définitions du mot ensemencer
  • Étymologie de « ensemencer »
  • Phonétique de « ensemencer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ensemencer »
  • Citations contenant le mot « ensemencer »
  • Traductions du mot « ensemencer »
  • Synonymes de « ensemencer »

Définitions du mot ensemencer

Trésor de la Langue Française informatisé

ENSEMENCER, verbe trans.

A.− [Le compl. dir. désigne des terres; avec ou sans compl. prép. de ou en indiquant la nature de la semence] Pourvoir de semences, de graines, naturellement ou artificiellement. Ensemencer un champ, un terrain en blé, en trèfle, d'orge, de luzerne. Synon. emblaver.Les prairies n'avaient été entourées de bois et ensemencées que par la nature (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 60).Il bêcha, retourna, ensemença et soigna le jardin de Berthe (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 385):
1. ... il [le curé de Claquebue] s'acquittait de sa mission avec l'âpreté et la prudence d'un paysan qui jette le grain là où il lèvera, et ne dépense pas son effort à ensemencer une terre qui lui rendra des chardons. Aymé, La Jument verte,1933, p. 24.
Emploi abs. Dépourvu d'avances, le laboureur n'a pu ensemencer (Volney, Ruines,1791, p. 94).Sélectionner et préparer les graines, travailler la terre, ensemencer (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 8).
Rem. La docum. atteste a) Un emploi avec un compl. dir. désignant une femme au sens de « féconder ». Il ferait mieux de se marier! d'ensemencer une femme! (Queffélec, Recteur, 1944, p. 143). b) Un emploi avec un compl. dir. désignant une terre et un compl. prép. de désignant des personnes. Penn, ayant un désert à ensemencer d'hommes, avait besoin de femmes (Hugo, Homme qui rit, t. 1, 1869, p. 28).
P. anal. [Avec l'idée de dispersion, d'éparpillement, comme les graines que l'on sème] Parsemer, répandre ça et là. Cet éclat sidéral qui ensemençait sur ma tête les champs de l'infini (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 147).De larges flocons glacés, ensemencés d'abord mollement dans l'espace, puis tourbillonnant, et annonçant l'orage de neige (Hugo, Homme qui rit,t. 1, 1869, p. 68):
2. ... [le] grand étang dont l'eau vivait, seule éveillée dans le sommeil de ces bois, car la lune qui resplendissait dans un ciel sans nuées l'ensemençait d'une myriade de poissons d'or; et ce frai lumineux tombé de l'astre montait, descendait, frétillait en de milliers de cédilles de feu dont le vent qui soufflait activait les lueurs. Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 292.
B.− Emplois techn.
1. PISCICULTURE [Le compl. désigne un cours d'eau, un lac, un étang, etc.] Mettre du poisson, essentiellement frai ou alevin, afin de (re)peupler (cf. Encyclop. internat. Focus, Paris, Bordas, t. 2, 1972). Synon. aleviner.Ensemencer une rivière, un étang (DG).
2. BIOL. [Le compl. désigne un milieu de culture préparé] Introduire des germes microbiens, des bactéries ou un produit organique suspecté de contenir des bactéries pathogènes. Nous montrerons l'existence de ces germes en les utilisant pour ensemencer le liquide (Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 1, 1931, p. 23).Faire bouillir [des] morceaux de pain en vase clos avant de les ensemencer avec la poudre de moisissure (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 72).
C.− P. métaph. ou au fig., dans le domaine de la vie mor. ou intellectuelle.[Avec l'idée de déposer et de faire se développer, l'idée de germination] Déposer, placer dans le cœur ou dans l'esprit d'une personne un sentiment, une idée qui y prendront forme et consistance. La présence d'Odette continuait d'ensemencer le cœur de Swann de tendresses et de soupçons alternés (Proust, Swann,1913, p. 372).Chaque fragment du vrai ensemence l'esprit et l'excite à produire un personnage faux (Valéry, Variété IV,1938, p. 23).L'étrange de ce bruit et de cette odeur, c'est qu'ils vous ensemençaient de tristesse et de langueur (Giono, Eau vive,1943, p. 119).
Emploi pronom. à sens passif. L'ami faux par qui la haine s'ensemence (Hugo, Voix intér.,1837, p. 370).Qui peut dire comment (...) un esprit enfantin s'ensemence de poésie? (Colette, Pays et portr.,1954, p. 218).
Rem. 1. Dans cet emploi, le compl. dir. désigne une pers., le cœur ou l'esprit d'une pers.; le compl. prép. (facultatif) de désigne une idée, un sentiment, etc. 2. La docum. atteste (une seule occurr.) a) Ensemer, verbe trans. Il [le peuple] aime la terre, lui, qu'il retourne et qu'il ensème (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 477). b) Ensemençable, adj. Qui peut être ensemencé. P. métaph. Il [Maurras] avait à labourer un sol de cailloux, à retrouver la terre ensemençable sous les gravats et matériaux d'une longue démolition (L. Daudet, Vers le roi, 1920, p. 182). c) Ensemenceur, subst. masc. Personne qui ensemence. Au fig. Personne qui répand. Un jeteur de sorts, un damneur, un ensemenceur d'anathèmes (Queneau, Si tu t'imagines, 1952, p. 47).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃s(ə)mɑ ̃se]. Les voyelles nasales sont affectées d'une demi-longueur ds Passy 1914. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1355 « répandre de la semence sur une terre » (Reg. du chap. de S. J. de Jérus., A.N. MM 28, fo16 ro); 1864 ensemencer un étang (Littré). Dér. de semence*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 87 (ensemencé : 57).

Wiktionnaire

Verbe

ensemencer \ɑ̃s(ə).mɑ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) Répandre des semences en vue de les cultiver.
    • On combat l’ivraie annuelle par des assolements; elle ne repousse pas dans un champ mis en luzerne ou en trèfle; s'il est ensemencé en pois gris ou en vesces, elle se trouve étouffée; enfin, elle périt sous les binages […]. — (Ch. de Bussy, Dictionnaire usuel et pratique d'agriculture et d'horticulture, Paris : Humbert libraire-éditeur, 1863, page 390)
    • Dans la première année, c'est-à-dire immédiatement après l’endiguement, on a l'habitude d’ensemencer le polder en orge. C'est l’ensemencement qui réussit le mieux dans la terre imparfaitement desséchée et dessalée. — (Achille Le Cler, « Mémoire sur l'endiguement et la mise en culture des polders de la baie de Bourneuf (Vendée) », dans les Mémoires et compte-rendu des travaux de la Société des ingénieurs civils de France, année 1867, Paris : chez Eugène Lacroix, 1867, p. 201)
    • Là, un champ labouré n’avait pas été ensemencé ; ici, une pièce de blé était trépignée par les bêtes ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 418 de l’éd. de 1921)
    • Cette étendue varie suivant les régions : aux environs de Tunis la mechia est le terrain sur lequel on ensemence un caffiz de blé (570 litres), un caffiz d'orge et trois ouibas (11O litres) de fèves; […]. — (Questions diplomatiques et coloniales: revue de politique extérieure 1907, vol. 23, page 208)
  2. (Par analogie) (Biologie) Inoculer de germes de microorganismes.
    • La culture du bouillon est ensemencée sur un tube de gélose; vingt-quatre heures après, on voit des traînées de coli, semées de colonies rondes de staphylocoques. — (Comptes rendus des séances de la Société de biologie de Paris, volume 51, page 572, Masson, 1899)
    • Le cryptocoque est cultivable à 38°, en ensemençant, avec du pus aseptique d'abcès, de la gélose au crottin de cheval recouverte d'une macération de ganglions du même animal : […]. — (G. Marotel, Parasitologie vétérinaire, J.-B. Baillière & fils, 1927, page 520)
  3. (Figuré)
    • La présence d’Odette continuait d’ensemencer le cœur de Swann de tendresse et de soupçons alternés. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 237)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENSEMENCER. v. tr.
Couvrir de semence. Ensemencer une pièce de terre. Des champs ensemencés.

Littré (1872-1877)

ENSEMENCER (an-se-man-sé. Le c prend une cédille devant a ou o. j'ensemençai, ensemençons) v. a.
  • Opérer l'ensemencement. Ensemencer un champ. Il fallait labourer les tristes champs de Mars, Et des dents d'un serpent ensemencer la terre, Corneille, Méd. II, 2.

    Ensemencer un étang, une rivière, y mettre du menu poisson, de l'alevin.

    S'ensemencer, v. réfl. Pour les céréales, la terre s'ensemence à l'automne ou au printemps.

HISTORIQUE

XVIe s. La province estoit universellement partout ensemencée, Amyot, Eum. 11. Un masle et trois ou quatre femelles suffiront pour vous ensemencer de telle volaille, De Serres, 364, 411.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENSEMENCER. Ajoutez : - REM. On trouve quelquefois ensemencer des graines dans. Il prend des spores…, il les ensemence dans du moût… naturellement, en ensemençant le penicillium, vous avez ensemencé à côté les spores de levûre, Pasteur, dans le Compte rendu de H. DE PARVILLE, Journ. offic. 18 déc. 1873, p. 7898, 1re col. La locution n'est pas correcte. On sème des graines dans un champ ; mais on ensemence le champ avec des graines.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENSEMENCER, v. act. On dit ensemencer une terre, un potager, une pepiniere, quand on la fait labourer, fumer, & qu’on y a semé les plantes convenables. Voyez Semence. (R)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ensemencer »

De semence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et semence.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ensemencer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ensemencer ɑ̃sœmɑ̃se

Évolution historique de l’usage du mot « ensemencer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ensemencer »

  • Obliger un méchant, c'est ensemencer la mer. De Théognis / Poèmes élégiaques
  • Le problème des hommes, c'est qu'ils négligent leur propre champ pour aller ensemencer celui des autres. De Confucius
  • L’idée d'ensemencer certains cours d'eau au Québec pour que les Québécois pêchent leur poisson ne cadre pas avec les objectifs du Programme lancé par le fédéral. La Presse, Les pisciculteurs lancent un appel à l’aide à Ottawa
  • EAST HEREFORD, QC, le 30 juin 2020 /CNW Telbec/ - Les pisciculteurs du Québec sont toujours aux prises avec des surplus de production et des mortalités liés à des pertes de ventes causées par la crise de la COVID-19. Les éleveurs de poissons proposent d'ensemencer ces surplus dans les plans d'eau publics. Cette stratégie permettrait de limiter les mortalités massives qui ont déjà débuté et qui se traduisent en pures pertes. , Les pisciculteurs sont à bout de souffle et les poissons meurent - Les éleveurs de poissons toujours en attente d'une proposition des gouvernements
  • En conséquence, il n’a pas pu ensemencer la totalité de la superficie de ses champs. Cependant, certaines céréales ont tout de même réussi à germer, mais pas son canola. Ça n’aime pas l’humidité, alors les plants ne sont pas développés. Il y en a beaucoup qui se sont noyés. Radio-Canada.ca, La saison des récoltes s'annonce mal pour les fermiers du nord-ouest de l'Alberta | Radio-Canada.ca
  • L’AAQ a indiqué jeudi par communiqué qu’elle souhaite ensemencer les plans d’eau publics avec les surplus de poissons au lieu de les laisser périr. Le Journal de Montréal, Les aquaculteurs ne veulent pas laisser mourir leurs poissons | JDM
  • Après avoir lancé un appel à l’aide la semaine dernière à la ministre fédérale de l’Agriculture et l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, les éleveurs de poissons, appuyés par l’UPA, se tournent maintenant vers le gouvernement provincial pour que celui-ci leur donne un coup de pouce financier permettant d’ensemencer les surplus – environ 200 tonnes – dans les cours d’eau publics. Un projet évalué à 2 millions de dollars. La Presse, L’industrie piscicole en péril
  • « On entre dans une phase test d’une quinzaine de jours. S’il n’y a pas de mauvaise surprise niveau étanchéité, on va commencer à injecter nos premiers mètres cubes de biogaz dans le réseau gaz de ville le 7 juillet. Ce week-end et la semaine prochaine, on va roder l’unité en la faisant tourner à la moitié de ses capacités. On va introduire pour cela 600 m2 de digestat (1) existant, pour « ensemencer » le méthaniseur avec de bonnes bactéries, auxquels on ajoutera progressivement du... La Voix du Nord, Le méthaniseur d’Aix-en-Pévèle devrait commencer à livrer son biogaz début juillet

Traductions du mot « ensemencer »

Langue Traduction
Anglais sow
Espagnol sembrar
Italien seminare
Allemand sau
Chinois 母猪
Arabe خنزيرة
Portugais semear
Russe свиноматка
Japonais 種をまく
Basque sow
Corse suminà
Source : Google Translate API

Synonymes de « ensemencer »

Source : synonymes de ensemencer sur lebonsynonyme.fr
Partager