La langue française

Bagne

Sommaire

  • Définitions du mot bagne
  • Étymologie de « bagne »
  • Phonétique de « bagne »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bagne »
  • Citations contenant le mot « bagne »
  • Images d'illustration du mot « bagne »
  • Traductions du mot « bagne »
  • Synonymes de « bagne »

Définitions du mot « bagne »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAGNE, subst. masc.

A.− Bâtiment pénitentiaire.
1. Bâtiment où étaient logés les condamnés aux fers, puis aux travaux forcés; lieu, situé soit dans certains ports, soit outre-mer (Guyane), où s'exécutait la peine des travaux forcés. Aller, finir au bagne; envoyer qqn au bagne. Parfois synon. de galères :
1. La pauvre fille, ayant vécu hors du monde, sous la protection de sa tante, qui avait défendu qu'on prononçât devant elle les mots de bagne et de forçat, ne comprenait guère le sens de ces mots. Ce fut Justin qui le lui apprit, en lui racontant à sa manière le meurtre du gendarme et la condamnation de Chantegreil. Il ne tarissait pas en détails odieux : les forçats avaient un boulet au pied, ils travaillaient quinze heures par jour, ils mouraient tous à la peine; le bagne était un lieu sinistre dont il décrivait minutieusement toutes les horreurs. Zola, La Fortune des Rougon,1871, p. 173.
2. Si les troubles politiques de 1848-51 ont entraîné la déportation outre-mer, l'instauration du bagne, c'est-à-dire de la transportation des condamnés aux travaux forcés, correspond à une tendance déjà ancienne et qui s'était manifestée de plus en plus fortement depuis 1825. L'échec de l'institution des bagnes métropolitains, plein de dangers pour la sécurité publique, la recrudescence de la criminalité vers le milieu du siècle, un mouvement philanthropique et humanitaire caractéristique de l'époque 1848 en sont les causes principales. Les vices du système des bagnes de Toulon, Brest, Rochefort apparaissaient à tous : qui ne se souvient par exemple de l'extraordinaire Jean Valjean de Victor Hugo? M. Devèze, Cayenne,Déportés et bagnards, Paris, Julliard, 1965, p. 117.
P. méton. :
a) La peine des travaux forcés. Mériter le bagne; vingt ans de bagne :
3. J'avais à l'Hôtel-Dieu un camarade d'internat qui s'amusait à épouvanter une vieille religieuse en lui disant : − « Si Dieu existait, ma sœur, il mériterait le bagne. » P. Bourget, Le Sens de la mort,1915, p. 69.
L'ensemble des condamnés détenus dans un bagne :
4. ... [pauvres diables...] moins heureux que le forçat qu'on tue à grand spectacle devant le bagne assemblé... J. Vallès, Les Réfractaires,1865, p. 102.
b) Le bagne, les bagnes. Le monde des malfaiteurs. Gibier de bagne, échappé de bagne :
5. ... votre conscience doit être tranquille, car ce n'étaient point des innocents que vous massacriez cette fois. − Oh! non, répondit le Tyran riant d'un pied en carré dans sa large barbe noire, la fine fleur des bagnes, de vrais gibiers de potence! T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 220.
2. Spécialement
Vx. Bâtiment où étaient enfermés des esclaves, notamment à Constantinople :
6. Le père Dran, dans son Histoire de Barbarie, cite les bagnes de Tunis, de Tripoli et d'Alger, comme de grandes maisons, distribuées en petites chambres basses, sombres et voûtées, chacune renfermant quinze ou seize esclaves, couchés sur la dure, et gardés par des sentinelles. St-Edme t. 1 1825.
Cage grillée située dans l'entrepont du Martinière, où l'on enfermait durant la traversée les condamnés à la transportation (cf. A.-L. Dussort, Journal, Mémoires, 1930, p. 8).
3. P. ext. Tout établissement pénitentiaire, lieu de détention ou de déportation. Bagne de femmes, d'enfants; bagne militaire :
7. ... ils [les poètes lyriques] se penchent aux sources profondes de l'inspiration prolétarienne : (...); plus imprégnée de pitié chez Levick, échappé des bagnes sibériens; ... Arts et litt. dans la société contemp.,1936, p. 5402.
B.− Au fig. Mériter le bagne. ,,Être d'une moralité exécrable`` (Rob.).
P. anal. :
1. Situation, lieu, travail particulièrement pénibles. Régime de bagne; c'est le/un bagne; bagne scolaire, universitaire; travail de bagne :
8. Le téléphone, laissez-le sonner. Et puis, dites aux fruitiers que j'arrive. Ils me laisseront quand même le temps de faire une tite goutte d'eau. Ce n'est pas une existence. C'est une catastrophe perpétuelle. C'est le bagne! C'est l'enfer! Allons, filez, mon garçon. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 27.
P. plaisant. et confusion avec bail. ,,Recoller (se). Se réconcilier entre amant et maîtresse (...) (L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod., 1881, p. 325). signer un nouveau bagne`` (L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod.,1881, p. 325).
2. Spécialement
a) Régime dictatorial; pays gouverné par une dictature :
9. Au dehors, çà et là, sur la face de l'Europe, des peuples tout entiers qu'on assassine, qu'on déporte en masse ou qu'on met aux fers, l'Irlande dont on fait un cimetière, l'Italie dont on fait un bagne, la Sibérie qu'on peuple avec la Pologne; ... Hugo, Les Feuilles d'automne,1831, p. 711.
b) Arg. Lieu de travail particulièrement pénible. Bagne du prolétariat. ,,Atelier ou usine; argot des ouvriers`` (France 1907) :
10. Un boulot [= un ouvrier] qui [de bon matin] se rendait à son petit bagne, sur son cycle... A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 41.
PRONONC. : [baɳ]. Enq. : /baɳ/. DG note [a:] ant. long.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1609, 8 déc. baing (Lettre de l'ambassadeur Salignac à Henri IV ds G. Audisio, Recherches sur l'orig. et la signif. du mot « bagne », pp. 364-379 ds R. Africaine, t. 51, 1957, p. 364 : Il [l'esclave] est dans le baing du Grand Seigneur); 1629, 10 avr. bagne (Lettre envoyée de Tunis aux consuls de Marseille citée par E. Plantet ds Correspondance des Beys de Tunis et des consuls de France avec la Cour, p. 95 d'apr. G. Audisio, loc. cit.); 1631, 14 mars bain (Lettre de Lange Martin, consul à Tunis, ibid. : Ils mirent tous les mariniers dans les bains); 1637 bagne (le P. Dan, Hist. de Barbarie, p. 151 d'apr. Arv., pp. 71-74 : Là [à Tunis] se voyent encore plusieurs grands logis, qu'ils appellent Bagnes, où l'on enferme les esclaves Crestiens [p. 210] il y a [à Tripoli] un grand logis de ceux qu'ils appellent Bagnes ou prisons, qui servent, comme j'ai dit cy-devant, à y enfermer les pauvres esclaves Chrestiens); 1666, 6 févr. (Lettre d'Arnoul, intendant des galères, à Colbert ds G. B. Depping, Correspondance administrative sous le règne de Louis XIV, Paris, 1850-55, t. 2, p. 910 d'apr. Arv. ds Mélanges Fouché, Paris, 1970, pp. 81-91); 1669, 1ermars (Colbert, Lettre du 1ermars 1669 à M. Arnoul ds Arv. : Un bagne seroit nécessaire pour tenir les esclaves et les forçats en seureté, dans lequel l'on pourroit leur pratiquer leurs commodités pour les besoins de la vie). Empr. à l'ital. bagno (Kohlm., p. 29; Vidos, p. 224; Brunot t. 4, p. 460; Boulan, p. 20; Nyrop t. 1, § 67; Esn.; Vie Lang., pp. 389-94; Arv., pp. 71-74; Mélanges Fouché, loc. cit.; G. Audisio, op. cit.) attesté au même sens dep. 1548, pour désigner le bagne de Livourne (Cron. Fior, 95 ds Vidos, loc. cit. : In esecuzione della promulgata sentenza fu egli non molto condotto a Livorno, e messo nel bagno). Bien que bagne soit attesté sous cette forme dès 1629 et considéré alors comme terme de l'Afrique du Nord, la forme en usage jusqu'à la fin du xviies. est la trad. bain (supra et Arv., loc. cit., pp. 71-72); bagne ne s'implantera définitivement qu'avec Colbert (supra) qui étudiera et copiera l'organisation italienne. D'Italie où il signifie à l'origine « bain » (lat. balneum, bain*), l'établissement pénitentiaire de Livourne étant construit sur un anc. bain (Esn., Bl.-W.5), le terme passa en Turquie (spéc. à Constantinople où les prisonniers chrét., en grande partie ital. dénommèrent l'établissement bagno pour la même raison, Vidos, loc. cit., Arv.; Mélanges Fouché, loc. cit.) et de là en Afrique du Nord, dont était alors maître, le Grand Seigneur.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 735. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 026, b) 1 794; xxes. : a) 1 335, b) 484.
BBG. − Arveiller (R.). « Barraque », bagne, guépard et la lang. franque. In : [Mél. Fouché (P.)]. Paris, 1970, pp. 81-91. − Arv. 1963, pp. 71-74. − Audisio (G.). Rech. sur l'or. et la signification du mot bagne. R. africaine. 1937, t. 101, pp. 363-379. − Boulan 1934, p. 20. − Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 294. − Rog. 1965, p. 106. − Truchemotte (G.). Comment parlait la Chiourme. Vie Lang. 1957, pp. 62-64.

Wiktionnaire

Nom commun

bagne \baɲ\ masculin

  1. (Justice) Lieu de travaux forcés ; lieu où l’on tenait les forçats à la chaîne, où l’on renfermait les forçats après le travail.
    • Nous avions pour jardinier un ancien forçat que sa bonne conduite au bagne avait racheté de ses fautes. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Fernando de Noronha étant le bagne brésilien de l’État de Pernambuco, nous obtenons du directeur du pénitencier que deux cents forçats soient mis à notre disposition. — (Jean Mermoz, Mes Vols, p.90, Flammarion, 1937)
    • La morale des surveillants se bornait à menacer de leurs cannes, tantôt tirant le revolver pour donner plus de force aux locutions d’arsouille dont ils avaient l'habitude de se servir. Voilà la vie du bagne. — (Alexis Trinquet, Dans l'enfer du bagne : Mémoires d'un transporté de la Commune, présenté par Bruno Fuligni, éd. Les Arènes, 2014)
    • Bagnard, au bagne de Vauban
      Dans l'île de Ré
      Je mange du pain noir et des murs blancs
      Dans l'île de Ré
      A la ville m'attend ma mignonne
      Mais dans vingt ans
      Pour elle je ne serai plus personne
      Merde à Vauban.
      — (Léo Ferré; Merde à Vauban, 1961)
  2. (Par hyperbole) Lieu ou situation où il est vécu comme odieux de séjourner.

Nom commun

bagne \Prononciation ?\ masculin (graphie ABCD)

  1. Bagne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BAGNE (ba-gn') s. m.
  • Lieu où sont renfermés les forçats.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BAGNE, s. m. c’est ainsi qu’on nomme dans quelques Verreries en bouteilles, le poinçon dans lequel on passe au tamis la terre à pot au sortir du moulin, & la terre grasse bien moulue & bien épluchée, pour faire de l’une & de l’autre la matiere des pots. Voyez Verrerie, & Pot

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bagne »

(XVIIe siècle) De l’italien bagno (« bain ») qui désignait à l’origine le bagne de Livourne, toponyme transformé par antonomase (→ voir grève) ; le bagne de Livourne était construit sur d’anciens bains romains.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. bagno ; espagn. baño, que les Arabes nomment ainsi, dit Cervantès. Mais le dire de Cervantès paraît erroné, et l'on ne trouve, ni dans l'arabe, ni dans le turc, aucun mot qui se rapproche de bagne en cette signification. On dit, et cela paraît vraisemblable, qu'à Constantinople il y eut un local de bains employé accidentellement à renfermer des prisonniers, et que de là vient le nom de bagne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bagne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bagne baɲ

Évolution historique de l’usage du mot « bagne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bagne »

  • La critique, c'est le bagne à perpétuité. Louis Aragon, Traité du style, Gallimard
  • Les lois font les bagnes, les mœurs font les lupanars. La lumière crée le peuple, la nuit enfante la plèbe. La veste rouge du forçat est taillée dans la robe rouge du juge. Victor Hugo, Quatrevingt-Treize, Reliquat
  • Je voulais résorber le bagne par l'école. De Victor Hugo / Les Contemplations
  • La vie d'artiste est un bagne secret. De Muriel Cerf / Libération - 28 Octobre 2000
  • Certains avocats préfèrent vous envoyer au bagne avec une bonne plaidoirie plutôt que d’obtenir votre acquittement avec une mauvaise. De Philippe Bouvard
  • La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un seul homme est asservi sur la terre. De Albert Camus / Les justes
  • Le bagne réside là où des coups de pioche sont donnés qui n'ont point de sens, qui ne relient pas celui qui les donne à la communauté des hommes. De Antoine de Saint-Exupéry
  • Les lois font les bagnes, les moeurs font les lupanars. La lumière crée le peuple, la nuit enfante la plèbe. La veste rouge du forçat est taillée dans la robe rouge du juge. De Victor Hugo / Quatre-vingt-treize
  • L’effort humain n’a pas de savoir-vivre l’effort humain n’a pas l’âge de raison l’effort humain a l’âge des casernes l’âge des bagnes et des prisons l’âge des églises et des usines l’âge des canons. De Jacques Prévert / Paroles
  • Mais le bourreau ne viendra pas dresser les bois de justice à Millau, car un décret présidentiel en date du 7 août 1882 va commuer la peine de mort en celle de travaux forcés à perpétuité au bagne de la Nouvelle-Calédonie. millavois.com, Epargné par la Veuve, le parricide millavois est mort au bagne de Thio…
  • Le nouveau roman d’Isabelle Chaumard, Le sacrifié de Castelluccio, évoque à travers une intrigue serrée l’histoire de l’hôpital psychiatrique d’Ajaccio, ancien bagne pour enfants au XIXe. Marie, assistante sociale se démène dans son service des services sociaux d’Ajaccio où tout manque, moyens financiers, humains, logistiques… Le récit s’orchestre entre les personnages, suit de l’intérieur Marie, Abram, jeune garçon souffrant du syndrome de Cotard, et interné dans la partie adulte de l’hôpital psychiatrique car il n’y a plus de place chez les enfants, Bastien, le gardien de l’hôpital, un [...] Zibeline, Du bagne à l'hôpital | Zibeline
  • Le bagne de Toulon. DR Var-Matin, Pourquoi un prêtre toulonnais a-t-il été condamné au bagne? - Var-Matin
  • Extrait de « Traces-mémoires du bagne », Éditions CNMHS, 1993. Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, Aux statues, l’Écrivain Patrick Chamoiseau préfère la « Trace-mémoires » - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360°
  • Quand le célèbre journaliste Albert Londres décide de se pencher sur les conditions innommables du bagne de Cayenne, il jette un sacré pavé dans la mare ou plutôt le terrible marigot de la Guyane. LA VDN, Bande dessinée: Les Forçats, récit de l’atroce bagne de Cayenne
  • La France a envoyé plus de 70 000 condamnés dans sa colonie d'Amérique du Sud, la Guyane, pendant le siècle qu'y dura le bagne. Ces établissements pénitentiaires ont définitivement fermé leurs portes au moment où ce territoire devenait un département français d'outre-mer, en 1946. Longtemps, la Guyane a tourné le dos à ce passé douloureux et peu glorieux de terre de déportation. Mais vestiges et mémoires rappellent sans cesse la Guyane à ce passé qui ne passe pas, un passé dont elle est aujourd'hui bien malgré elle l'héritière. Alors, Guyane, que faire du bagne? Apprivoiser son histoire? Valoriser son patrimoine? Et pourquoi pas tenter de s'en échapper une bonne fois pour toute en regardant ce passé en face? Certain.e.s s'y essayent, notamment à Saint-Laurent du Maroni. rts.ch, Sur les traces du bagne en Guyane - rts.ch - La 1ère
  • Entre août et septembre 1923, vingt-huit des articles du célèbre journaliste parurent dans ce qui était alors le quotidien le plus diffusé au monde. L’homme, qui se targuait de «porter la plume dans la plaie», donna de sérieux coups de boutoir au bagne de Guyane. Geo.fr, Les dernières années du bagne de Guyane - Geo.fr
  • Quant aux enfants de la Maison d’éducation surveillée de Belle-Ile, leur sort s’est légèrement amélioré, mais pas grâce à Prévert et Carné. Le décor du bagne est resté à l’identique, il n’était pas signé Trauner. L’institution a fini par fermer en 1977. Libération.fr, Belle-Ile, bagne sur mer - Culture / Next
  • Marie Bartête est née à Pau. Abandonnée à sa naissance, la délinquance devient un credo qui l'enverra au bagne en Guyane. Comme d'autres femmes multirécidivistes. Sa dernière bataille, c'est contre la maladie qu'elle l'a menée. Sans succès. AquitaineOnLine, Télévision : Marie Bartête, du Béarn au bagne de Guyane | Pays Basque - Pyrénées | Actualités en Aquitaine
  • Dans le journal, le ministre évoque ainsi un banc de terre végétale s’étendant sur 40 lieues, soit près de 200 kilomètres. Car, contrairement aux idées reçues, dès le départ, le projet napoléonien n’est pas de construire un seul bagne mais bien plusieurs prisons à l’autre bout du monde. « Au début, seuls les criminels passés par les assises partaient là-bas, poursuit Michel Pierre. Mais, à partir de 1885, on a aussi envoyé les auteurs de délits en récidive qu’on appelait les "relégués". Et même un millier de femmes. » A Cayenne, bien sûr. A Saint-Laurent-du Maroni, aussi. Mais surtout sur les trois îles du Salut, situées au large de Kourou qui n’est, encore à l’époque, qu’un petit village… , Prisons disparues: Araignées-crabes, chaleur de bête et travaux forcés… C’était le bagne de Guyane
  • Agrégé d’Histoire, licencié d’histoire de l’art et archéologie, Michel Pierre est spécialiste d’histoire coloniale et d’histoire pénale, avec de nombreux ouvrages sur les bagnes de Guyane. , Alfred Dreyfus sur l'île du Diable - Le bagne en solitaire - Herodote.net
  • DIAPORAMA. Les historiens se penchent sur le bagne de l’arsenal qui exista de 1766 à 1852. Vernissage de l’exposition à l’occasion des Journées du patrimoine. SudOuest.fr, Rochefort : le bagne de la honte sort de l’oubli
  • C'est l'histoire d'un passé déjà lointain qui ressurgit de temps à autre. Celui de la section d'épreuve de la Légion étrangère, le bagne du domaine Saint-Jean de Corte qui, à la fin des années soixante-dix, ferma ses lourdes grilles après avoir tant fait parler de lui. Les traitements infligés aux légionnaires disciplinaires condamnés aux travaux forcés alimentent encore les conversations de ceux qui se promènent, aujourd'hui, sur un site que la commune consacre désormais au sport et aux activités de plein air. Corse Matin, Légion étrangère Le terrible témoignage d'un ancien disciplinaire du bagne de Corte | Corse Matin
  • Il y a six ans, Philippe Colin a retrouvé les journaux intimes de son grand-père. Médecin militaire à l'époque du bagne de Cayenne, il relate l'atroce quotidien des forçats. À retrouver dans Guyane, du bagne aux étoiles, un documentaire diffusé le jeudi 26 mars à 20h55 sur France O. Telestar.fr, TEMOIGNAGE. Philippe Colin : "Mon grand-père a soigné les forçats de Cayenne" - Télé Star
  • Ils avaient quitté l'Afghanistan ou la Syrie pour l'Australie. Mais, au lieu de rejoindre le paradis des surfeurs, ils se sont retrouvés au bagne. Durant des années, des milliers de migrants, arrivés illégalement par la mer, ont été systématiquement envoyés dans des camps de rétention sur l'île de Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée) et sur l'État insulaire de Nauru. Au total, plus de 3 000 personnes y ont vécu dans des conditions effroyables de chaleur, de promiscuité et de violences. Oubliées du monde.  LExpress.fr, Migrants : le calvaire continue - L'Express
  • Dommage qu’ils aient fermé le bagne, comme disait Charrière ! Mais Papillon s’est envolé ! Le Point, Les îles du Salut, de l'enfer du bagne au paradis tropical - Le Point
  • À Saint-Laurent du Maroni, en Guyane, se tient jusqu'à la fin de la semaine le premier Festival international du film documentaire Amazonie-Caraïbes (FIFAC) qui se déroule dans un ancien bagne, le « camp de la transportation », que la mairie espère inscrire au patrimoine mondial de l'Unesco. RFI, Saint-Laurent du Maroni: un festival du documentaire dans un ancien bagne
  • Les emplois du temps, critiqués, ne sont-ils pas trop chargés?C’est vrai qu’ils étaient parfois denses. Il faut trouver le juste équilibre. Le SNU n’est ni une colonie de vacances ni le bagne. Les jeunes ne viennent pas pour se reposer, mais pas non plus pour souffrir. Nous ne toucherons pas aux horaires – lever de bonne heure –, aux rituels patriotiques ou aux soirées débats, mais il faudra mieux répartir les activités sur les deux semaines. lejdd.fr, Gabriel Attal : "Le service national universel n'est ni une colo ni le bagne"
  • Marie Bartête est née le 25 février 1863 près de Pau. Abandonnée par sa  mère, elle est très vite entraînée dans une délinquance nécessaire à sa subsistance. Laissée pour compte, elle n’a plus la conscience du bien et du mal. Le bagne l'attend.  France 3 Nouvelle-Aquitaine, Marie Bartête, matricule 107, une des trois dernières femmes bagnardes en Guyane : un documentaire poignant
  • Un travailleur français sur trois est une femme. Parmi celles-ci, le nombre de mères de deux enfants a augmenté de 83 % entre 1954 et 1962 ; celui des mères de un enfant de 51 %. Leur vie se rythme ainsi : 12 à 14 heures de travail par jour ; 80 à 100 heures par semaine. Le bagne. C'est du moins ce que pensent les sociologues, les médecins, les membres d'associations féminines réunis, les 6 et 7 mars, à Paris, aux "Assises nationales pour la réduction du temps de travail des femmes"·  LExpress.fr, 1965 - Les femmes au bagne - L'Express
  • En raison de la dureté des conditions de vie, ces prisons avaient une très mauvaise réputation, notamment le bagne de Cayenne, en Guyane.  CNEWS, Quelle est l'origine du terme «bagne» ? | CNEWS
  • Il y a moins de cent ans, des enfants grandissaient au bagne, battus, asservis. Leur crime ? Être orphelins. Pour “Autant en emporte l’histoire”, une fiction raconte la révolte de Belle-Île, qui, en 1934, mit enfin au jour cette violence d’État. Télérama, Dans les années 30, à Belle-Île-en-Mer, on mettait les orphelins au cachot…
  • Sur la rive du fleuve Maroni, les spectres des bagnards planent autour du camp de la Transportation. Au crépuscule, les croyances populaires se mêlent aux récits d’horreur des condamnés aux travaux forcés parqués pendant un siècle derrière ses hauts murs. « Il y a beaucoup de légendes autour du bagne, souffle David Jurie, directeur des affaires culturelles de la ville de Saint-Laurent-du-Maroni. Certains agents de sécurité prétendent même entendre des voix, la nuit venue. » Objet de fantasmes, cette prison à ciel ouvert, née sous l’impulsion de Napoléon III en 1857, a inspiré de nombreuses œuvres littéraires et cinématographiques. « Ô la douceur du bagne impossible et lointain », écrivait Jean Genet dans un poème sensuel, hommage à un assassin de 20 ans. Si l’imaginaire se nourrit du mystère du lieu, le travail de mémoire reste très récent. Ce n’est qu’en 2015 qu’un musée et un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) ont ouvert leurs portes, sous l’impulsion du maire « Les Républicains », Léon Bertrand, petit-fils de forçat : « Il ne faut surtout pas effacer ce passé. Ce qui est considéré comme un handicap doit devenir un atout. » L'Humanité, Guyane. La deuxième vie du bagne | L'Humanité
  • Une loi de 1854 marque la création des bagnes hors du territoire métropolitain. La Guyane, qui après l'abolition de l'esclavage en 1848, manquait de main-d'œuvre, devient ainsi terre de bagne. Il aura vu passer plus de 75 000 détenus, avec des taux de mortalité parfois supérieurs à 20 %. France Culture, Au bagne par Albert Londres en 1923
  • Née à Monein en 1863, Marie Bartète avait été condamnée en 1888 à la prison à perpétuité pour avoir commis de modiques larcins. Elle mourut au bagne en 1938, à l’âge de 75 ans. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Monein : découvrez le docu-fiction « Marie Bartète matricule 107 » diffusé sur France 3 - La République des Pyrénées.fr
  • Des bagnes du tsar à l’orée du XXe siècle à une « taupe » occidentale au sein du KGB au début des années 1970 en passant par l’évolution du droit de circuler sur les mers, l’histoire est à l’honneur cette semaine. On peut aussi arpenter les routes du Vieux Sud américain avec Lionel Salaün ou se plonger dans les vagabondages littéraires de Cees Noteboom. Le Monde.fr, La sélection littéraire du « Monde » : la mer, des espions, le bagne et le Mississippi
  • Il y a 60 ans disparaissait René Belbenoît, célèbre évadé du bagne de l’Île du Diable à Cayenne... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match. , Dans les archives de Match - Belbenoît, le forçat qui a vaincu l’île du Diable
  • Le bagne, encore… Un premier article dans la jeune revue mensuelle L’Histoire sera suivi d’un premier livre sur le sujet, Bagnards, la terre de la grande punition (1982). Il publiera par la suite plusieurs ouvrages autour de ce thème, Dernier exil, histoire des bagnes et des forçats (1989), La légende noire du bagne (1992), Histoire des galères, bagnes et des prisons en France (2002), Le temps des bagnes (2017)… , Gueltas : Le bagne des femmes, conférence de l'historien Michel Pierre vendredi 8 mars | Pontivy Journal
  • « Comme les femmes du bagne à qui nous avons rendu hommage l’an dernier pour le 8 mars, ou comme les maquisardes à qui nous rendront hommage l’an prochain, ces Rochambelles sont des femmes qui ont été un peu oubliées de l’histoire. Elles ont pourtant fait preuve d’un courage phénoménal, avec très peu de reconnaissance, et c’est terriblement injuste ! Nous avons donc décidé de les mettre à l’honneur à l’occasion de cette Journée internationale des femmes ». , À Gueltas, dimanche 8 mars. Après les femmes du bagne, hommage aux Rochambelles de la 2e DB ! | Pontivy Journal
  • Comme cette fois où il a fallu entreposer le cercueil d’un collègue dans la chambre froide du bateau… Après cinq années de bagne, Jean Chrétien posera sac à terre, réembarquera sur des pétroliers avec lesquels il fera le tour du monde et franchira le Cap Horn, puis se reconvertira dans la pêche côtière avant d’ouvrir une poissonnerie à Loudéac. Il coule aujourd’hui une paisible retraite. , Loudéac : l'ancien Terre Neuvas raconte le bagne de la pêche sur les Grands Bancs de Terre-Neuve | Le Courrier Indépendant
  • « La silencieuse », « La mangeuse d'homme » ou bien « La guillotine sèche » ; ce n'est pas les expressions qui ont manqué pour décrire la dureté et l'horreur qu'allaient devoir affronter les prisonniers qu'on envoyait au bagne des bagnes : la redoutable île Saint-Joseph. Le HuffPost, Sur les traces de Papillon dans le bagne de l'île Saint-Joseph en Guyane | Le HuffPost
  • Ambroise Croizat est un homme qui nait en Savoie dans la misère ouvrière. Il part  travailler en tant qu'ajusteur dans les usines à Lyon. Il y connaît la faim et les grandes difficultés. Puis, il devient assez rapidement syndicaliste à la CGT, il adhère ensuite au Parti Communiste, tout en étant toujours secrétaire général de la Fédération des métaux. Il devient député communiste en 1936, sous le gouvernement du Front Populaire. C'est une vie de militant "pied à pied", de misère mais avec une envie de changer le monde. Ambroise Croizat a vraiment connu à la fois le monde du travail et la misère ouvrière. Il se fait arrêter en 1940 lorsque les députés communistes sont arrêtés par le gouvernement français, il n'y avait pas encore les Allemands et les nazis à la porte. Il passera de prisons en prisons française, avant d'être déporté au bagne d'Alger en 1941. Il sera libéré et on le retrouvera au gouvernement provisoire à Alger. C'est à la Libération qu'il est nommé par le général de Gaulle Ministre du Travail. (...) Ambroise Croizat est quelqu'un qui a rendu un service énorme à l'ensemble de la nation. Un million de personnes a assisté à son enterrement, alors qu'aujourd'hui personne ne le connaît. Gilles Perret France Culture, Sécurité sociale, la croisade d’Ambroise Croizat - Ép. 4/4 - Résistance, mais où sont passés les "jours heureux" ?
  • LES ARCHIVES DU FIGARO - Le 30 mai 1854, une loi officialise la création du bagne en Guyane. En décembre 1937, Le Figaro lance une enquête sur ce camp de forçats de plus en plus controversé. Il sera aboli par décret quelques mois plus tard. Le Figaro.fr, Bagne de Cayenne: quand Le Figaro militait pour sa suppression
  • Pas grand-chose à sauver si Dupont-Aignan y installe son "bagne démocratique" ? Si, car les îles Kerguelen sont une réserve naturelle protégée par décret ministériel depuis 2006 et candidates en 2019 au patrimoine mondial de l'Unesco. S'y croisent en bonne intelligence des manchots, des dauphins de Commerson et autres albatros fuligineux à dos clair. Ci-dessous, une vidéo hypnotique et sans voix off pour achever de se convaincre (le faut-il encore ?) de la beauté mystérieuse du coin. L'Obs, Et Dupont-Aignan ressortit son idée de "bagne" pour djihadistes aux Kerguelen
  • Contre une grâce, des condamnés militaires ont creusé, entre 1823 et 1832, la « Grande Tranchée » de la ligne de partage du canal de Nantes à Brest, entre l’Aulne et le Blavet. Pour la plupart, ils étaient déserteurs car réfractaires à la guerre d’Espagne. Le musée des bagnards, situé à Glomel, regroupe des éléments jusqu’ici épars, dont une grande maquette du camp qui a accueilli 700 bagnards, ainsi que les résultats des fouilles sur le terrain. On peut également y consulter la liste des 83 condamnés militaires, douze gendarmes et 17 civils qui y ont perdu la vie. Les conditions de vie au bagne étaient en effet terribles. Le Telegramme, Le musée des bagnards à Glomel - Cultures - Le Télégramme
  • Samedi 17 novembre, l'Université du temps libre de Prayssac a présenté sa conférence au cinéma Louis-Malle sur l'histoire du bagne de Saint Laurent-du-Maroni, en Guyane. C'est devant une belle assistance que Lionel Gouyzigou a présenté le contenu de cette conférence et son conférencier Jean Louis Conte. ladepeche.fr, Prayssac. L'histoire d'un Lotois au bagne de Guyane - ladepeche.fr
  • « On s’enfonçait dans le noir, sur un sol glissant, caillouteux et à forte pente.. J’avançais. Tout d’un coup n’existait plus ce qui était, il y a si peu de temps, le monde et le jour. Le rectangle lumineux de l’entrée s’amenuisait. Puis, lentement, , une vague lueur diffuse commença à croître : Celle de la grotte ».(A) C’est en ces termes que Marie Rouanet, écrivain et chanteuse en Langue d’Oc. « Les enfants du bagne » : c’est le titre d’un livre intéressant à lire parmi les divers ouvrages sur la colonie pénitentiaire pour enfants du domaine de Luc « Des sérieux et des romancés », estiment les auteurs de « L’Epopée des Caves Bâtardes » (Maurice Labbé et Jean Pierre Serres). Il reste encore toujours des traces de ce passé d’une cave de fromages dont la fabrication, en 1906, était accréditée d’une production de 25.000 kg Curieux, instructif, cette ancienne propriété d’un homme honorablement connu (M. Marquès du Luc) a été transformée en domaine de chasse, et mérite toujours bien une visite au Campestre. Journal de Millau, [Balade] Causse de Campestre, sur les traces du fromage et des « enfants du bagne » | Journal de Millau
  • L’ordonnance de Louis XV du 27 septembre 1748 supprime le corps des galères. Les forçats seront dirigés vers les arsenaux maritimes de Toulon, Brest et Rochefort, où « les chiourmes seront gardées à terre dans les bagnes. Les forçats seront employés aux travaux de fatigue des arsenaux ». www.lamarseillaise.fr, [#MemoriaDauPaïs] Marseille : après les galères... la naissance du bagne
  • Charles Faye charge les dirigeants de la Senelec : « Gnom gno bagne développement… » Senegal7, Vidéo - Charles Faye charge les dirigeants de la Senelec : "Gnom gno bagne développement..." - Senegal7
  • De 1852 à 1953, plus de 100.000 condamnés ont subi leur peine dans les bagnes coloniaux, dont les plus importants furent en Guyane et en Nouvelle-Calédonie. Les bagnards étaient de diverses origines : criminels de droit commun (principalement les condamnés aux travaux forcés ou forçats transférés des bagnes portuaires), des criminels ou délinquants multi-récidivistes considérés comme incorrigibles (désignés par les termes de repris de justice, puis relégués), les opposants politiques (désignés après 1871 comme déportés). La revue française de Généalogie, Les registres matricules des bagnards en ligne sur le site des ANOM
  • En 1946, le bagne ferme. Les îles sont laissées à l'abandon, plus personne ne veut entendre parler de ces trois bouts de terres qui ont vu passer tant de souffrances. Pendant près de vingt ans, seuls les pêcheurs de mérous s'aventurent dans leurs eaux. En 1962, c'est la renaissance. L'Algérie devient indépendante et la France gaullienne doit trouver une solution de repli pour deux de ses centres militaires stratégiques : celui de la bombe atomique et celui des activités spatiales. Rapidement, un choix est fait. La bombe va à Mururoa (Polynésie française), la fusée-sonde Véronique atterrit à... Le Point, Les îles du Salut, un site stratégique à vocation touristique - Le Point
  • On connaît l’inhumanité du régime des bagnes français d’outre-mer. En revanche, on sait peu que, dans cette tragique histoire, la période du gouvernement de Vichy est la plus sinistre : entre 1940 et 1943, les relégués ont subi, en Guyane, une véritable hécatombe mise en lumière par les travaux historiques les plus récents, notamment les ouvrages de Michel Pierre, Danielle Donet-Vincent et Jean-Lucien Sanchez. Le Monde.fr, Robert Badinter : « Le bagne de Guyane, un crime contre l’humanité »
  • En 1925, le docteur Bougrat est condamné pour meurtre et envoyé au bagne de Guyane. Il terminera sa vie, les doigts de pied en éventail, sous les cocotiers… Europe 1, La vie miraculeuse du Docteur Bougrat - L'intégrale
  • Trois écrivains ayant écrit sur cette histoire particulière participeront à cette visite : Marie-José Guigou, auteure du mémoire “Le Domaine de Montlobre : du mazet de Murles au bagne pour enfants”, Serge Rubio, auteur du roman Montlobre, enfances dérobées, et Marie Rouanet, auteure des Enfants du bagne (sous réserve). midilibre.fr, Le public accueilli à Montlobre - midilibre.fr
  • Si, dès la Révolution française, certains prisonniers sont envoyés en Guyane, territoire réputé pour ses conditions climatiques difficiles, c'est le décret du 8 décembre 1851, sous Napoléon III, qui établit la peine de transportation en Guyane. Le système des bagnes coloniaux est inscrit dans la loi le 30 mai 1854, et permet de supprimer progressivement les bagnes métropolitains de Toulon, Brest et Rochefort. Ceux de Guyane et de Nouvelle-Calédonie verront passer plus de 100.000 condamnés entre 1851 et 1952. Le capitaine Alfred Dreyfus sera notamment enfermé de 1895 à 1899 sur l'île du Diable. Le système est abrogé en 1938 mais les derniers forçats ne quittent les bagnes qu'en 1953. Le Figaro.fr, D'Ariane au bagne, 5 choses à savoir sur la Guyane
  • En 2004, presque par hasard, ce grand voyageur débarque sur cette île perdue. Il découvre que Madagascar, indépendante depuis 1960, n'a pas fermé le bagne. Le régime y enferme toujours des TFP, comprenez des délinquants condamnés à des travaux forcés à perpétuité. Mais aussi des « ramasse-la-baise », des innocents, injustement condamnés. « Les coupables fortunés allaient jusqu'à payer des juges pour faire condamner un autre à leur place. » Roland Vilella sympathise avec Albert, un condamné à perpétuité, qui va lui faire découvrir les archives oubliées de la révolte de 1947, dont on célèbre cette année le soixante-dixième anniversaire. Cette insurrection est considérée comme l'un des signes avant-coureurs de la décolonisation en Afrique francophone. Pour mater ce soulèvement, qui débute dans le sud de la Grande Île, la France mobilisera 18 000 hommes, notamment des tirailleurs marocains et sénégalais. Combien y aura-t-il de victimes ? Les autorités coloniales parlent de 11 342 morts, les Malgaches évoquent au moins 100 000 pertes humaines. Le Point, Madagascar : Vilella réveille la mémoire du bagne de Nosy Lava - Le Point
  • Comment le reportage d’Albert Londres se trouve à l’origine d’une campagne publique, conclue en 1937 par la signature du décret-loi abolissant le bagne. L'Humanité, Bande dessinée. Envoyé spécial au bagne de Cayenne en Guyane | L'Humanité
  • « On raconte une histoire de France », résume Thibault Grollemund. Un musée sur l’histoire des bagnes pour enfants existe à Savigny-sur-Orge. Au tour de Belle-Île-en-Mer de rendre justice à cette histoire, pas toujours glorieuse. Le Telegramme, Le Télégramme - Le Palais - Bagne. Vers un lieu de mémoire et de vie ?
  • A son retour du bagne de Guyane, en 1928, l’officier salutiste suisse publie un livre coup de poing qui dénonce l’impasse morale, judiciaire et économique des pénitentiers coloniaux Le Temps, «Terre de bagne», le cri de l’insurgé Charles Péan - Le Temps
  • Le militaire ne nie pas les dysfonctionnements, mais annonce en avoir résolu la plupart, « On n’est pas au bagne mais on n’est pas à l’hôtel non plus. Cette résidence est spartiate, rudimentaire mais correcte, et vous avez pu constater que depuis 24h nous cherchons sans cesse à l’améliorer. Nous avons encore du chemin à faire ensemble ! ». Le Journal De Mayotte, "On n’est pas au bagne mais on n’est pas à l’hôtel non plus", le colonel Frédéric Jardin s'adresse aux confinés du RSMA - Le Journal De Mayotte actualité
  • Dans son premier ouvrage « Les bagnards du Canal de Nantes à Brest », l’historien avait dressé le contexte de l’existence de ce bagne. Dans son deuxième livre « Les bagnards en cavale », il s’est glissé dans la peau de ces hommes pour restituer leur vie dans le camp, les lieux, les intrigues et les péripéties de la vie quotidienne, ponctuée de décès et de multiples tentatives d’évasion. « Les noms cités dans ce livre sont rigoureusement exacts », a rappelé Jean Kergrist, à cette occasion. Le Telegramme, Le Télégramme - Rostrenen - Médiathèque. Une exposition sur le bagne de Glomel
  • Les jeunes garçons franchissent les murs de la colonie et se cachent dans toute l’île. En cette période estivale, de nombreux vacanciers y séjournent. Pour retrouver les jeunes fuyards, on fait appel à des gardes mobiles mais aussi à la population locale et aux estivants. Tous les enfants sont finalement retrouvés et subissent une sévère correction. Cette mutinerie inspira à Jacques Prévert le poème « La chasse à l’enfant » : « Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! […] C’est la meute des honnêtes gens qui fait la chasse à l’enfant ». Cet événement provoque aussi une grande campagne de presse, menée par le journaliste Alexis Danan, qui vient alors de réaliser une enquête sur le bagne de Cayenne. Le reporter lance des appels à témoignages et met en cause d’autres colonies, comme celle de Mettray, en Indre-et-Loire. Le Telegramme, Belle-Ile-en-Mer. Les enfants « bagnards » - Histoire - Le Télégramme
  • Ce paradoxe est celui du bagne en Guyane: il participe de la mauvaise image de la région, mais est aussi un atout touristique. Avec 56.000 visiteurs, c'est de loin le lieu le plus fréquenté de la région. Ce chiffre reste modeste, mais il compte à l'échelle de la Guyane, dernière région française en termes de fréquentation touristique. Slate.fr, Les îles du Salut: le bagne devenu «paradis» pour les touristes cherche à retrouver la mémoire | Slate.fr
  • La vallée de la Maurienne. Savoie. Le bagne d’Aiton, un camp de travaux forcés, y a fonctionné durant dix ans : de 1962 à 1972. Caché, oublié pendant près d’un demi-siècle, son histoire glaçante refait surface avec le récit d’Arsène Altmeyer, Souchtois de 74 ans. Il y a été enfermé durant six mois, en 1969. , Edition Sarreguemines - Bitche | Arsène Altmeyer, bagnard au fort d’Aiton à l’âge de 24 ans
  • A l’occasion de l’ouverture d’un musée du bagne à Saint-Laurent-du-Maroni, les Guyanais se réapproprient leur histoire.Suite de La marche du monde en reportage en Guyane à la découverte de Saint-Laurent-du-Maroni, capitale du bagne.Exilés à vie, les bagnards sont des condamnés aux travaux forcés depuis 1852 et des multirécidivistes, depuis la loi sur la relégation de 1885. Mais, ils ne sont pas seulement des métropolitains. Les territoires sous domination française comme l’Algérie, le Sénégal, les Antilles ou même l’Indochine sont largement concernés par la philosophie de la Troisième République : il s’agit d’éloigner les indésirables du territoire national, qu’ils soient criminels ou opposants politiques. RFI, Guyane : sur les traces du bagne (2/2) - La marche du monde
  • Le fils du boulanger d'Arras développe très tôt le goût de la bagarre et du larcin. C'est dans la caisse de la boutique familiale qu'il commet ses premiers vols. À l'étroit dans sa ville natale, il rêve d'Amérique. L'aventure tourne court et le voilà engagé dans l'armée, au régiment de Bourbon. L'autorité militaire, lui sied mal, il déserte, se réengage, du côté des Autrichiens puis dans l'armée roulante (troupes irrégulières). Petit escroc, bagarreur, il est familier des prisons. Alors qu'il est emprisonné à Lille en 1796 pour une rixe, il rédige un faux pour favoriser l'évasion d'un codétenu. Le voilà condamné à huit ans de bagne et à une vie de fugitif. Car Vidocq est un as de l'évasion. Il s'évade du bagne de Brest huit jours après son arrivée puis trois ans plus tard alors qu'il a été repris et envoyé à Toulon, il se fait de nouveau la belle. Le mythe est né et sa réputation n'est plus à faire dans le milieu du banditisme. Le Figaro.fr, Vidocq : 5 choses à savoir sur le fameux bagnard devenu policier
  • L'auteur : Christiane-Katia Ferré est née à Cayenne. Nulle n'était donc plus qualifiée qu'elle pour raconter cette histoire. Chargée de cours en Communication à l’Université de Pau, elle est également sollicitée pour des missions par l’Institut Pénitentiaire pour exercer sa formation en milieu carcéral. Pendant 13 ans, elle organise le « Printemps des Poètes » à l’Hôtel de Ville de Pau. À la mort de son père elle découvre, dans une cantine rouillée, de vieux papiers jaunis et archives du bagne. Il n’en faut pas plus pour qu’elle décide de retrouver les pièces qu’elle estime manquantes au dossier de cette jeune fille de Monein condamnée au bagne. Elle passe alors des mois aux archives d’Outre-Mer d’Aix-en-Provence, des Pyrénées Atlantiques, de Bordeaux, et harcèle le service du Patrimoine de Saint-Laurent du Maroni pour obtenir le dernier document. Après le livre, elle initie un film diffusé en mai 2020 sur France 3, tourné avec des intervenants béarnais. Le film sera aussi en partie tourné sur le site de Cayenne.  France Bleu, Graine de bagnarde de Katia-Christiane Ferré
  • A écouter les journalistes faut vraiment avoir envie de passer des vacances avec ses snobinards ses pires que le bagne faut se plier aux désirs de la reine Élisabeth je crois que c’est la seule monarchie ringarde qui agit comme cela Closermag.fr, William et Kate, Charles, Elizabeth II : la famille royale va-t-elle se retrouver pour les vacances ? - Closer

Images d'illustration du mot « bagne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bagne »

Langue Traduction
Anglais prison
Espagnol prisión
Italien prigione
Allemand gefängnis
Chinois 监狱
Arabe السجن
Portugais prisão
Russe тюрьма
Japonais 刑務所
Basque kartzela
Corse prigiò
Source : Google Translate API

Synonymes de « bagne »

Source : synonymes de bagne sur lebonsynonyme.fr
Partager