La langue française

Armement

Sommaire

  • Définitions du mot armement
  • Étymologie de « armement »
  • Phonétique de « armement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « armement »
  • Citations contenant le mot « armement »
  • Traductions du mot « armement »
  • Synonymes de « armement »
  • Antonymes de « armement »

Définitions du mot « armement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMEMENT, subst. masc.

A.− Action d'armer, de donner des armes :
1. Cependant les armées anglo-hollandaises et prusso-saxonnes, affaiblies de plus de quatre-vingt mille hommes, n'étant plus que de cent quarante mille, ne pouvaient dépasser la Somme avec plus de quatre-vingt-dix mille hommes; elles y attendraient la coopération des armées autrichienne et russe, qui ne pouvaient être avant le 15 juillet sur la Marne. Paris avait donc vingt-cinq jours pour préparer sa défense, achever son armement, ses fortifications, ses approvisionnements et attirer des troupes de tous les points de la France. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 1089.
2. Le cataclysme actuel est le résultat fatal de quarante années d'armement systématique. R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 929.
SYNT. Effort, limitation, politique d'armement.
P. méton. Ensemble des moyens offensifs et défensifs dont dispose un soldat, une unité, un pays, etc. :
3. Le 24, à Lanciano, je trouvai un régiment français de chasseurs à cheval : un des officiers me vendit pour dix louis une paire de pistolets que je jugeai à propos d'ajouter à mon armement. Courier, Lettres de France et d'Italie,1805, p. 689.
4. Ceux qui obéirent à l'appel du chef austrasien vinrent au rendez-vous, les uns à pied, les autres à cheval, avec leur armement habituel, c'est-à-dire, en équipage de chasse, l'épieu à la main et la trompe ou le cornet en bandoulière. Thierry, Récits des temps mérovingiens,t. 1, 1840, p. 17.
P. ext. Préparatifs de guerre :
5. La France a peur des armements de l'Allemagne, et l'Allemagne ne s'arme, elle-même, que préventivement, et par peur... et tous refusent de faire la moindre concession pour la paix, parce qu'ils ont peur de paraître avoir peur... R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 344.
P. métaph. :
6. Il [Descartes] a pleine confiance dans son armement de modèles et d'idéaux mathématiques, et il peut à présent, (...) s'engager dans la lutte qui sera celle de sa volonté de clarté et d'organisation de la connaissance contre l'incertain, l'accidentel, le confus et l'inconséquent... Valéry, Variété 5,1944, p. 229.
SYNT. Armement classique, atomique, nucléaire; course aux armements.
B.− MAR. Action de donner à un bâtiment tous les moyens en homme et en matériel pour lui permettre de prendre la mer et de s'acquitter de sa mission :
7. La Russie ne fait que très-peu de dépense pour étendre ses possessions : des négocians ordonnent des armemens à Okhotsk, où ils construisent, à frais immenses, des bâtiments de quarante-cinq à cinquante pieds de longueur, ayant un seul mât au milieu, à peu près comme nos cutters, et montés par quarante ou cinquante hommes, tous plus chasseurs que marins; ... Voyage de La Pérouse,t. 3, 1797, p. 160.
Port d'armement. Port où un navire est immatriculé ou armé (Code civil, 1804, p. 180).
P. ext. ,,... Société qui fait naviguer des navires pour son propre compte.`` (Gruss 1952).
Commission d'armement. Commission d'officiers de marine qui, dans un port de guerre, s'assure que le matériel prévu sur les feuilles d'armement est effectivement à bord.
C.− P. anal.
1. BÂT. ,,Ardoises que l'on place sur les murs ou sur les jouées des lucarnes pour les garantir de la pluie.`` (Chabat 1881).
2. ÉLECTR. ,,Disposition des conducteurs d'une ligne aérienne sur son support.`` (Siz. 1968).
3. MINES. Ensemble de l'équipement intérieur d'un puits pour le guidage des cages.
PRONONC. : [aʀməmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − xiiies. Gestes des Chiprois ds DG (sans ex.); 1. xives. mar. « action d'équiper (un navire) » (Bersuire, Tite Live, fo255b ds Gdf. Compl. : Ordener les armemens des nefs); 2. av. 1630 « action de se préparer à la guerre en réunissant les moyens nécessaires (hommes, matériel) » (D'Aub., Vie, LXIII ds Littré : Le but du susdit armement tendoit à surprendre la Rochelle); 3. 1838 (Ac. : L'armement d'un soldat). Dér. de armer*; suff. -ement (-ment1*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 395. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 299, b) 134; xxes. : a) 169, b) 1 250.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barb.-Cad. 1963. − Barber. 1969. − Blanche 1857. − Cap. 1936. − Chabat t. 1 1875. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Gruss 1952. − Guilb. Aviat. 1965. − Jal 1848. − Lar. comm. 1930. − Le Clère 1960. − Lhoste-Pèpe 1964. − Mots rares 1965. − Schwarz-Hadik 1966. − Siz. 1968. − Soé-Dup. 1906. − Will. 1831. − Zastrow 1963, p. 429.

Wiktionnaire

Nom commun

armement \aʁ.mə.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’armer, de préparer en vue de la guerre.
    • L’armement d’une place, d’une forteresse.
    • Faire un armement naval.
  2. (Militaire) Ensemble des armes qui constitue une partie de l’équipement d’un soldat.
    • Ceux des montagnards qui obéirent à l’appel du chef austrasien vinrent au rendez-vous, les uns à pied, les autres à cheval, avec leur armement habituel, c’est-à-dire, en équipage de chasse, l’épieu à la main et la trompe ou le cornet en bandoulière. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
  3. (Spécialement) (Marine) Ensemble des armes offensives d’un bâtiment de guerre.
    • Mais, somme toute, les dirigeables n’étaient pas mieux fournis, en fait de cuirassement et d’armement, que la plus petite canonnière. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 290 de l’éd. de 1921)
  4. (Construction navale) Fin de la construction d’un bateau (pose de la peinture, pose des canots de sauvetage,…).
  5. (Marine) (Commerce) Action d’armer un bâtiment en vue du commerce, en parlant de la marine marchande.
  6. (Par extension) (Marine) Compagnie maritime.
    • L’armement Dockwise est connu pour ses puissants navires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARMEMENT. n. m.
Action d'armer, de préparer en vue de la guerre. L'armement d'une place, d'une forteresse. Faire un armement naval. Il se dit spécialement, en termes de Marine, de l'Ensemble des armes offensives d'un bâtiment de guerre. Il désigne aussi l'Ensemble des armes qui constitue une partie de l'équipement d'un soldat. Son armement se compose de..., consiste en... Il se dit aussi, en termes de Marine marchande, de l'Action d'armer un bâtiment en vue du commerce.

Littré (1872-1877)

ARMEMENT (ar-me-man) s. m.
  • 1Action de pourvoir des armes nécessaires pour l'attaque ou la défense.
  • 2Ensemble des objets qui servent à armer. L'armement d'une place, d'une troupe. Fonseca, évêque de Burgos, intendant des armements, Voltaire, Mœurs, 145.
  • 3Préparatifs de guerre. Faire un armement formidable.
  • 4 Terme de marine. Action d'équiper un vaisseau et de le mettre en état de prendre la mer. Entrer en armement.

    S'est dit autrefois d'une flotte tout équipée pour la guerre. L'armement est parti.

    Réunion de bâtiments de guerre moindre qu'une armée.

  • 5 Terme de construction. Ardoises placées sur les murs pour les garantir de la pluie.

HISTORIQUE

XVIe s. Le but du susdit armement tendoit à surprendre la Rochelle, D'Aubigné, Vie, LXIII.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARMEMENT. Ajoutez.

2Armement de sûreté, celui qui est réparti sur toute l'étendue de l'enceinte d'une place, pour la mettre à l'abri d'un coup de main.

Armement de défense, celui qui est restreint aux points d'attaque et aux ouvrages qui peuvent diriger leurs feux contre les travaux de l'assiégeant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARMEMENT, s. m. (Art milit.) grand corps de troupes abondamment fourni de toutes sortes de provisions, soit pour le service de terre, soit pour le service de mer. Voyez Armée. On dit qu’un prince fait un armement, lorsqu’il augmente le nombre de ses troupes, & qu’il fait de grands amas de munitions de guerre & de bouche. (Q)

Armement, s. m. (Marine.) c’est l’équipement, soit d’un vaisseau de guerre, soit de plusieurs, & la distribution ou embarquement des troupes qui doivent monter chaque vaisseau. Il se prend aussi quelquefois pour les gens de l’équipage.

On appelle état d’armement, la liste que la cour envoye, dans laquelle sont marqués les vaisseaux, les officiers, & le nombre des matelots qu’on destine pour armer. On dit encore état d’armement, pour signifier le nombre, la qualité, & les proportions des agreils, apparaux, & munitions qui doivent être employés aux vaisseaux qu’on doit armer.

Armement ; tems d’un armement. On dit : l’armement ne durera que quatre mois. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « armement »

De arme et du suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. armamentum, d'armare (voy. ARMER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « armement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armement armœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « armement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « armement »

  • C’est moins par la force de ses armements qu’une nation s’élève au-dessus des autres que par le caractère de ses citoyens. De Baden-Powell
  • En 2018, les Naval Group, MBDA, Dassault, Airbus ou Thales avaient fait mieux, en exportant pour 9,1 milliards d’euros d’armements. Pourquoi ce satisfecit, malgré la baisse ? Si 2019 a vu la livraison du premier des 36 Rafale commandés par l’Inde en 2016, il n’y a pas eu de nouveau contrat pour l’avion vedette de Dassault. Or, une année sans Rafale, c’est comme une année sans publication d’« Astérix » pour l’édition : « La moyenne des années hors contrat Rafale se situe entre 6 milliards et 7 milliards d’euros », précise le rapport. Le Monde.fr, Armement : la Belgique, premier client export de la France
  • Nexter et le gouvernement tchèque entrent dans une phase de négociations exclusives, qui devrait se terminer d'ici à la fin de l'année. Selon un représentant de Nexter, le montant annoncé par Prague représente le budget dont dispose le gouvernement tchèque et non le montant du futur contrat. Le système d'artillerie Caesar, autofinancé au départ par Nexter, est finalement devenu l'un des best-sellers de Nexter à l'exportation. Le spécialiste de l'armement terrestre en a vendu plus de 300 dans le monde. en service ou en production dans le monde, notamment à l'Arabie Saoudite (au moins 132 unités), l'Indonésie (55), Danemark (18) et la Thaïlande (6). Dernièrement, comme l'avait révélée La Tribune, le Maroc a choisi ce type d'artillerie (36 exemplaires pour 200 millions d'euros, munitions comprises). La Tribune, Armement : Coup double pour Nexter en République tchèque
  • Cet engin est équipé d’une architecture en systèmes ouverts. Ainsi que des systèmes de communications, de navigation, de détection et d’armement les plus récents. L’AH-64E Apache embarque un système modernisé de désignation d’objectifs et de poursuite de cible qui fournit des informations sur les objectifs de jour, de nuit, et tout temps, ainsi que des capacités de navigation avec vision nocturne. Outre la classification des cibles terrestres et aériennes, le radar de conduite de tir a été mis à jour pour fonctionner en environnement naval. , Armement : Le Maroc commande 24 hélicoptères Apache à Boeing 
  • Avec 11,3 milliards d'euros de matériels livrés à l'étranger (+33,7 %) et pour 2,7 milliards importés (+34,1 %), le secteur français de l'armement a été en 2019 "une des principales sources d'atténuation du déficit commercial de la France" qui s'est élevé à 58,9 milliards, affirme l'Observatoire économique de la défense dans son bulletin mensuel. France 24, 2019, année record pour les exportations d'armements français
  • L’industrie de l’armement ne désire pas subir les affres de la transition énergétique. En réalité, il s’agit pour ces grandes sociétés de tirer profit de la situation. Ainsi, elles imaginent, entre autres, des systèmes moins émetteurs de gaz à effet de serre (GES). C’est justement le cas du géant américain Raytheon, une firme spécialisée dans les systèmes de défense et d’électronique ainsi que dans l’aérospatial. Sciencepost, Quand l'industrie de l'armement veut passer en mode zéro déchet et eco-friendly
  • Les exportations d'armement français ont baissé de près de 8,6%, à 8,3 milliards d'euros en 2019 après une année 2018 particulièrement faste, et avec pour principaux clients l'Europe, dont la part a fortement augmenté, et les Emirats arabes unis (EAU), engagés dans le conflit au Yémen. Le Figaro.fr, Les exportations d'armement français ont baissé de 8,6% en 2019
  • En 2019 les commandes d'armes en France se sont établies à 8,3 milliards d'euros, indique un rapport sur les exportations d'armement soumis au Parlement par la ministre des Armées Florence Parly. , France: Les commandes d'armement établies à 8,3 milliards d'euros en 2019 | TRT Français

Traductions du mot « armement »

Langue Traduction
Anglais armament
Espagnol armamento
Italien armamento
Allemand rüstung
Chinois 武器
Arabe التسلح
Portugais armamento
Russe вооружение
Japonais 武装
Basque armamentu
Corse armamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « armement »

Source : synonymes de armement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « armement »

Partager