La langue française

Attirail

Sommaire

  • Définitions du mot attirail
  • Étymologie de « attirail »
  • Phonétique de « attirail »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attirail »
  • Citations contenant le mot « attirail »
  • Traductions du mot « attirail »
  • Synonymes de « attirail »

Définitions du mot « attirail »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTIRAIL, subst. masc.

Ensemble d'objets disparates, usuels, nécessaires à tel ou tel usage :
1. ... de chaque côté de la rue on voyait étalé l'attirail ordinaire des commerçants ambulants; quelques miroirs tout neufs, de vieux livres de messe, les plus sales objets de la vie commune, quelques tableaux sans cadres; ... Janin, L'Âne mort et la femme guillotinée,1829, p. 47.
2. Dans la matinée il y eut un passage presque ininterrompu de population civile évacuée vers l'intérieur, avec tout l'arroi et l'attirail désolants qui constituaient le rite de pareils cortèges : ... Romains, Les Hommes de bonne Volonté,Verdun, 1938, p. 108.
3. Rien de moins commun que l'attirail du magicien, tel que le représentent les gravures de Dürer ou que le décrit le monologue de Faust. J. Vuillemin, Essai sur la signif. de la mort,1949, p. 223.
SYNT. Attirail de guerre, de pêche, de toilette; attirail du peintre, du soldat.
Rem. 1. Rare au plur. 2. Tend à prendre une coloration péj. et fam. (cf. ex. 2).
P. ext., fam., péj. Bagage hétéroclite et encombrant qu'on déplace avec soi, souvent inutilement :
4. Une femme de chambre apportait des coffres, des cartons, fermait des malles, et déposait à la hâte cet effrayant attirail sans lequel les femmes ne consentent jamais à se mettre en voyage. Nerval, Le Marquis de Fayolle,1855, p. 15.
5. Ah! Il était harnaché! ... Il en avait lourd sur les os... Tout un attirail de trouffion, un paquetage complet... Avec deux musettes! Deux bidons! Trois gamelles! Et par-dessus un cor de chasse... Céline, Mort à crédit,1936, p. 665.
P. métaph., péj. Ensemble d'éléments composites d'une idée, d'un art, d'une attitude qu'on étale inutilement :
6. Le romantisme banal, qui allait s'épandre et se vulgariser jusqu'à bercer de sa musiquette le sentimentalisme facile de la bourgeoisie allemande, emprunta son attirail poétique à Heine et, à travers lui, au plus gracieux des grands lyriques romantiques : à Eichendorff. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 313.
PRONONC. : [atiʀaj]. Cf. suff. -ail et -aille.
ÉTYMOL. ET HIST. − xves. atirail « ensemble d'objets nécessaires pour un certain usage (spécialement la guerre) » (Le franc archer de Baignolet, à la suite des poésies de Villon, Bibl. elz. d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 266 : Craon, Cures, l'Aigle et le Bressoire, Accourent pour veoir l'histoire; La Rochefouquault, l'Amiral, Aussi Beuil et son atirail); 1669 p. ext. fam. et péj. « ensemble disparate d'objets qu'on emporte avec soi » (La Fontaine, Psyché, I ds Dict. hist. Ac. fr., p. 348 : Elle commença par le point le plus important, c'est-à-dire par les habits et par l'attirail que le sexe traîne après lui). Dér. du verbe a. fr. atir(i)er « accommoder, arranger » (ca 1130, Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 1324 var. ds T.-L. : Cil crestïen m'ont trop mal atirié; 1172-75, Chr. de Troyes, Chevalier au lion, éd. W. Foerster, 2363, ibid. : Sor son chief une garlandesche Tote de rubiz atiriee; av. 1188, Partenopeus de Blois, éd. Crapelet, 7602, ibid. : Partonopeus s'ocit Del jor del tornoi desirer Et de ses armes atirer), lui-même dér. du subst. a. fr. tire « ordre, rang » (1170-71 a tire « sans interruption, sur le champ », Chrest., Clig., 5826, éd. Foerster ds Gdf.), lui-même empr. à l'a.b.frq. *têrī « position suivant un ordre établi » corresp. à l'a.h.all. ziari, m.h.all. ziere, all. mod. Zier « ornement, parure », norv. tir « éclat » anc. nord. tirr « éclat, gloire, honneur ». L'hyp. qui rapproche attirail de attirer*, tirer* (Dauzat 1968) n'est pas acceptable. [La date ca 1100 avec réf. aux Romanische Studien, t. 1, p. 176, proposée pour le judéo-fr. teire par FEW, t. 17, p. 325a est inexacte, l'étude en question étant une éd. du ms. 135 (devenu 1466 no4) de la Bodleian library d'Oxford, 2emoitié du xiiies.; l'a. fr. tire est donc bien ant., supra].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 144.
BBG. − Forest. 1946. − Henry (A.). A. fr. atirer. Romania. 1958, t. 79, p. 507. − Lew. 1960, p. 159. − Pope 1961 [1952], § 814.

attirail (de attirer), subst. masc.« 1. vx, ensemble d'objets nécessaires pour un usage déterminé... 2. fam., équipement compliqué, encombrant ou ridicule »

Wiktionnaire

Nom commun

attirail \a.ti.ʁaj\ masculin

  1. (Nom collectif) Ensemble de choses nécessaires pour tel ou tel usage.
    • …tout notre attirail de pêche était prêt. Nous avions acheté des vifs pour pêcher le brochet à Montereau. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Celui qui, deux heures auparavant, eût pénétré dans la chambre de la marquise d'Ancre, l'eût vue assise devant l'attirail compliqué d'une grande coquette. — (Michel Zévaco, Le Capitan, ch. I, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Attirail d’un peintre.
    • Il n’a pas emporté avec lui tout l’attirail nécessaire.
    • (Figuré) L’attirail de la majesté royale, de la mort.
  2. (Par extension) (Familier) Étalage de choses dont on se fait accompagner.
    • Il traînait un grand attirail après lui.
  3. (Familier) (Figuré) (Par euphémisme) Organes génitaux masculins, c’est-à-dire le pénis et les deux testicules.
    • "Bon maintenant, j’ai plus qu’à me démerder pour m’en débarrasser" lui a alors lancé son grand frère dans une colère noire, à deux doigts de sortir son attirail pour lui pisser dessus. — (Zaïd B., TPMP : Derrick de retour grâce à Twitter !, meltybuzz.fr, 17 mars 2015.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTIRAIL (a-ti-rall, ll mouillées) s. m.
  • 1Assortiment de choses diverses nécessaires pour certains usages. Attirail de chasse, de guerre, de toilette. La vaisselle d'argent, les cuvettes, les brocs, Les esclaves de bouche, et, pour dire en deux mots, L'attirail de la goinfrerie, La Fontaine, Fab. II, 20.
  • 2 Familièrement, grande quantité de choses inutiles, bagage superflu. Elle ôta tout l'attirail dont on se défait, Hamilton, Gramm. 4. A quoi servent les cérémonies et tout l'attirail lugubre qu'on fait paraître à un mourant dans ses derniers moments, qu'à lui exagérer la perte qu'il va faire ? Montesquieu, Lettr. pers. 40.
  • 3 Fig. L'attirail de vos vanités et de vos pompes mondaines, Fléchier, I, 328. L'on écarte tout cet attirail qui t'est étranger, pour pénétrer jusqu'à toi, qui n'es qu'un fat, La Bruyère, 2. Vous ne pouvez aimer que d'une amour grossière, Qu'avec tout l'attirail des nœuds de la matière, Molière, F. sav. IV, 2. Les reproches, l'aigreur, la tendresse, les menaces, et tout l'attirail d'un amant qui croit gronder avec raison, composaient cette épître, Hamilton, Gramm. 8.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ATTIRAIL. Ajoutez : - HIST. XVIe s. La voile n'est pas une partie du navire, mais plutost une partie de ce qui appartient à l'equippage du navire, et qui est comme l'attiral, s'il est licite d'user de ce mot en telle chouse, H. Estienne, Langue franç. ital. 2e dial. p. 310, Paris, 1579.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attirail »

(XVe siècle) Apparait sous la forme atirail, de l’ancien français atirer (« préparer, arranger ») et -ail ; plus avant, de tire (« rang, ordre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Attirer, dans le sens de parer, arranger. L'ancien français avait atirance et atirement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « attirail »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attirail atiraj

Évolution historique de l’usage du mot « attirail »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attirail »

  • Les enquêteurs vont donc identifier les clients qui achètent le parfait attirail du petit cannabiculteur. , Mauvaise herbe - Champagne FM
  • Tentative interrompue par une agent extérieur comme l’indiquent les juristes ! Durant la nuit de jeudi à vendredi, les gendarmes du Peloton de surveillance et d’intervention de Muret et de Villefranche de Lauragais ont interpellé deux individus qui s’apprêtaient à pénétrer dans le magasin ALDI à Labarthe sur Lèze. Pour eux pas de caddie mais un attirail bien spécifique comment le soulignent les gendarmes qui ont publié une photo de l’attirail porté par ces deux voleurs : cagoule, pied de biche, gants, etc. Toulouse7.com l Actualités Toulouse Informations, Au sud de Toulouse, Ils tentent de voler un magasin et se font arrêter en flag !
  • Le synopsis : un porteur de repas à domicile (Azad Josse), masqué et ganté, fait une livraison chez une personne âgée et tombe sur une aide à domicile (Nina Dumont), également équipée de tout l'attirail nécessaire en période de pandémie mondiale. www.lamontagne.fr, "Génération Covid" : un court-métrage tourné à Brive sur l'art de la drague avec port du masque obligatoire - Brive-la-Gaillarde (19100)
  • Cette voiture a été conçue par Squadra Corse, le département course de Lambo. D’où cet attirail aérodynamique pour le moins exhaustif. Le capot avant est orné d’une double entrée d’air autour d’une arête centrale qui canalise le flux vers la prise d’air du toit, gavant ainsi le V12 atmosphérique de bon oxygène frais. Donc plus on va vite, plus on a de chevaux : une équation comme on les aime. TopGear, Lamborghini SCV12 : admirez (et écoutez) la pistarde de 830 ch sur le Paul Ricard - TopGear
  • Un portait robot dressé en 2018 va permettre aux enquêteurs de remonter sa piste. Les policiers décident alors de tracer le matériels informatiques volés, et parviennent à localiser un homme en Bulgarie. Son identité sur les réseaux sociaux correspond au portrait robot. Il est ensuite interpellé au Mans dans la Sarthe. Les forces de l’ordre trouveront à son domicile une arme de poing, et l’attirail parfait d’un cambrioleur. Tonic Radio, Hit et Pop Music Lyon, Un homme soupçonné de 150 cambriolages dont 73 à Lyon - Tonic Radio, Hit et Pop Music Lyon

Traductions du mot « attirail »

Langue Traduction
Anglais paraphernalia
Espagnol bienes parafernales
Italien armamentario
Allemand utensilien
Chinois 用具
Arabe أدوات
Portugais parafernália
Russe принадлежности
Japonais 道具
Basque parafernalia
Corse parafernalia
Source : Google Translate API

Synonymes de « attirail »

Source : synonymes de attirail sur lebonsynonyme.fr
Partager