La langue française

Agrès

Définitions du mot « agrès »

Trésor de la Langue Française informatisé

AGRÈS, subst. masc. plur.

TECHNOLOGIE
1. MAR. Matériel mobile nécessaire à la manœuvre d'un navire : voiles, vergues, cordages, câbles, pouliage, etc. Synon. gréement; anton. apparaux (terme désignant le matériel fixe servant à effectuer les manœuvres et les opérations de manutention) :
1. Tout ce qui n'est pas la coque, les mâts, les munitions ou les armes, entre dans les agrès, qui comprennent ainsi, en outre du gréement, gouvernail, ancres, avirons et autres objets de rechange en voiles, cordages, etc. Littré.
Rem. Syntagme agrès et apparaux (ensemble des équipements constituant l'armement d'un navire).
2. P. anal.
AÉRON. Matériel permettant la manœuvre d'un ballon (guiderope, ancre, serpent, cordes de manœuvre) :
2. Le filet destiné à supporter la charge, c'est-à-dire la nacelle, les passagers, les agrès, enveloppe complètement le ballon. L. Marchis, Leçons sur la navigation aérienne,1904, p. 78.
ARTILL. Accessoires servant à des manœuvres de force : leviers, moufles, chaînes, cordes.
CH. DE FER et plus gén. MANUTENTION. Accessoires destinés à arrimer les marchandises sur les wagons.
3. P. ext., SP. Ensemble des appareils qui garnissent un portique (anneaux, cordes, échelles, etc.) et plus généralement tous les appareils utilisés pour certains exercices de gymnastique (barre fixe, barres parallèles, cheval d'arçons, poutre, ...).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [agʀ ε]. 2. Forme graph. − Fér. 1768, s.v. agrêts : ,,quelques uns écrivent agrez; mais cette manière d'écrire est contraire à la prononciation, l'e étant ouvert, et le z caractérisant l'é fermé. Le Dict. d'ort. met agrets avec un t.`` Fér. Crit. t. 1 1787 écrit agrès et s.v. agrets, il fait la rem. suiv. : ,,Il est peu de mots qui aient été écrits plus diversement. Trév. dit agreils, agrês, agrets. − Du Tot, cité par Le Gendre, agrais, d'autres (...) (et c'est la bonne manière), agrès.``
Étymol. ET HIST. − 1. a) 1121 agn. agreie fém. « équipement » (Voyage de St Brendan, 1498 ds Mod. Lang. R. 21, p. 393 : Mercïent Deu de lur veies E de tutes lur agreies); b) ca 1160 agrei « id. » (Wace, Rou, I, 1876, p. 107, Andresen ds Jal2: Le chastel ferai tel e metrai tant d'agrei Bien vus purrez defendre e de cunte et de rei); c) ca 1180-1190 agn. agrei « harnais, équipement d'un cheval » (Huon de Rotelande, Protheselaus, Richel. 2169, fo25b ds Gdf. : Baillé li unt tut l'agrei De son demené palefrei); 2. 1491 aggrais plur., mar. « différentes parties du gréement qui servent à la manœuvre d'un bateau » (Jaligny, Hist. de Charles VIII, 2epart., p. 613 ds Jal2: j'y envoyai [à Rouen]... querir mon lieutenant, lequel estoit allé mener des aggrais à Honnefleur pour armer vos navies); pour ce même sens mar. FEW t. 16, s.v. greida, indique à tort, semble-t-il, la forme de fr. mod. agrès dep. Fournier 1643; G. Fournier, Hydrographie contenant la théorie et la pratique de toutes les parties de la navigation, p. 1, porte agreilz; 3. p. ext. 1898 (Nouv. Lar. ill. I : Agrès [...] Gymn. Appareils : cordes, échelles, perches, etc., qui garnissent un portique. V. Gymnastique, Portique). 1 déverbal de agréer2* (agreier) « équiper, mettre en état » plutôt qu'emprunt à l'a. nord. greidi (cf. De Vries Anord. 1962) « attirail, ustensiles, équipement » empl. surtout en poésie, l'a initial s'expliquant en outre plus facilement pour une forme verbale que pour un subst.; 2 déverbal de agréer2* « gréer un navire ». Les formes 2 et 3 sont devenues plur., car elles désignent différents accessoires que l'on pourrait énumérer. L'étymon néerl. gerei (cf. De Vries, Nederl., 1963) « apprêts, provision, fournitures, harnachement, ornement » fait difficulté à cause de la voyelle de la première syllabe. Pour éviter les rencontres homon. avec les mots de la famille issue de gré, les termes mar. de cette famille ont presque tous été supplantés par des formes simples : agréer2* par gréer*, agréement (début xviies., « action d'agréer ou de gréer un navire », Mémoire anonyme sur la conservation des vaisseaux dans les ports de Brest, Brouage et le Havre de Grâce, ms. Bibl. nat., no9594; fo35 ds Jal1− 1783 id. « gréement », Encyclop. Méthodique, Marine, p. 26) par gréement*, agréeur* par gréeur*; agrès a conservé son a-, l'homon. ne jouant pas dans ce cas avec les mots de la famille issue de gré, mais peut-être aussi à cause de l'existence du fr. grès, de sens différent.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 65.
BBG. − Ac. Can.-Fr. 1968. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Canada 1930. − Cap. 1936. − Chabat t. 1 1875. − De Gorog 1958, p. 63. − Dup. 1961. − Fér. 1768 (s.v. agrêts).Gruss 1952. − Guilb. Aviat. 1965. − Jal 1848. − Le Clère 1960. − Rougnon 1935. − Soé-Dup. 1906. − Thomas 1956. − Will. 1831. − Zastrow (D.). Entstehung und Ausbildung des französischen Vokabulars der Luftfahrt mit Fahrzeugen « leichter als Luft » (Ballon, Luftschiff) von den Anfängen bis 1910. Tübingen, 1963, p. 287.

Wiktionnaire

Nom commun 1

agrès \a.ɡʁɛ\ masculin

  1. (Marine) Objets qui tiennent à la mâture d’un bâtiment, qui servent à la garnir, tels que vergues, voiles, cordages, etc. ; et, par extension, tout ce qui n’est pas la coque, les mâts, les munitions, les armes : le gréement, le gouvernail, les ancres, les avirons et autres objets de rechange en voiles, cordages, etc.
    • Le matelot siffla ses hommes, sur un ordre qu'il leur donna, ils sautèrent tous sur le Saint-Ferdinand, grimpèrent dans les cordages, et se mirent à le dépouiller de ses vergues, de ses voiles, de ses agrès. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le vent forcit et siffla dans les agrès ; toute la voilure établie, nous marchâmes grand train. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Selon la très vieille coutume des marins des Syrtes, une barque de pêche avec tous ses agrès, tirée jusque devant l'autel sur des roues, remplaçait la crèche. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, 1951)
  2. (Marine) (Acadie) (Québec) (Par extension) Ensemble des engins de pêche.
  3. (Québec) (Populaire) Objet étonnant ou difficilement définissable.
    • Un dimanche matin, Eugène décide de réparer le vieux violon trouvé à Lapierre's House. Il est à tendre les cordes lorsque Frenchie se présente à la porte. [...]
      – Batêche, Eugène, veux-tu ben m'dire où c'est que t'as trouvé ça, c't'agrès-là?
      — (Renée Laroche et Cécile Girard, Un jardin sur le toit, Association franco-yukonnaise, Whitehorse (Yukon), 1991, p. 87.)
  4. (Québec) (Populaire) Personne étonnante, atypique.
  5. (Gymnastique) Ensemble des appareils qui garnissent un portique de gymnastique.
    1. (Par extension) Structure reliée au sol, et où il est possible de pratiquer une activité physique dessus.
      • Les singes volaient littéralement dans cet espace, se raccrochant toujours à un agrès au moment où je croyais qu’ils allaient tomber […] — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 177)
  6. (Jargon des sapeurs-pompiers) Véhicule d’intervention comportant un équipage et un équipement matériel.

Nom commun 2

agrès \a.ɡʁɛ\ masculin et féminin identiques

  1. (Québec) (Familier) (Péjoratif) Personne négligée ou désagréable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AGRÈS. n. m. pl.
T. de Marine. Objets qui tiennent à la mâture d'un bâtiment, qui servent à la garnir, tels que vergues, voiles, cordages, etc.; et, par extension, Tout ce qui n'est pas la coque, les mâts, les munitions, les armes : les agrès comprennent ainsi, outre le gréement, le gouvernail, les ancres, les avirons et autres objets de rechange en voiles, cordages, etc. Le vaisseau a tous ses agrès. Les agrès et apparaux, Tout ce qui est nécessaire pour mettre un bâtiment en état de naviguer. Il se dit aussi, par extension, de Tous les appareils qui garnissent un portique de gymnastique.

Littré (1872-1877)

AGRÈS (a-grê) s. m. plur.
  • 1 Terme de marine. Tout ce qui n'est pas la coque, les mâts, les munitions ou les armes, entre dans les agrès, qui comprennent ainsi, en outre du gréement, gouvernail, ancres, avirons et autres objets de rechange en voiles, cordages, etc. Construire un vaisseau et le munir de tous ses agrès, Voltaire, Russie, I, 9. Déjà le sort a soufflé dans les voiles, Déjà l'espoir prépare les agrès, Béranger, Comm. de voy.
  • 2Moufles et cordages de la chèvre des maçons.

HISTORIQUE

XVe s. Si tost que fus arrivé en ceste vostre ville de Rouen, j'y envoyai en toute diligence querir mon lieutenant, lequel estoit allé mener des aggrais à Honnefleur pour armer vos navires, Louis, Duc D'Orléans, au roy, 9 juin 1491, Hist. de Charles VIII, in-folio, p. 613. La valeur du radoub, aggreils, apparaux et victuailles, Guidon de la mer, ch. XIX, art. 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « agrès »

(Nom 1) De l’ancien français agroi, agrei, déverbal de agreer, apparenté à gréement.
(Nom 2) Sans doute apparenté à l’ancien français agresse (« aigreur ») avec le sens de « personne aigre, déplaisante », ou dérivé du radical de agressif, agression et le sens de « personne qui agresse, déplaisante ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « agrès »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agrès agrɛ

Évolution historique de l’usage du mot « agrès »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agrès »

  • Neuf stagiaires sapeurs-pompiers volontaires ont suivi, du 8 au 12 juin à Catus, une formation de chef d’agrès VSAV (Véhicule de secours et d’assistance aux victimes). ladepeche.fr, Catus. Les sapeurs pompiers en formation de chef d’agrès VSAV - ladepeche.fr
  • A la période de réserve électorale a suivi la période de confinement. Autant de choses qui ont empêché le maire de Fourmies, Mickaël Hiraux, d’inaugurer un mobilier urbain d’un nouveau genre, pourtant installé depuis le début de l’année sur l’avenue Charles-de-Gaulle : des agrès sportifs. L’inauguration a ... , Fourmies : des agrès de sport en accès libre en ville | L'Observateur
  • Pour les agrès sportifs et aires de jeux : www.larep.fr, Aires de jeux et agrès sportifs sont de nouveaux accessibles à Orléans - Orléans (45000)
  • LE TAMPON. François (*) est pompier professionnel, Chef d'agrès à la caserne du Tampon. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne semble pas être particulièrement apprécié de ses chefs et même de ses collègues. Il se retrouve ce jeudi devant la barre du tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour non-assistance à personne en danger. Clicanoo.re, [Faits Divers] Le pompier n'avait pas mangé, il refuse l'intervention pour sauver un pendu | Clicanoo.re
  • Philippe Garcia d’Alès et Éric Bonnet de Pont-Saint-Esprit, instructeurs de secourisme, encadraient les jeunes avec le sergent-chef Cebollada, durant les exercices de désincarcération, de secours aux victimes, etc. Victimes recrutées par Célestin, jouées par Teddy, Maxence, sa sœur Ambre, et Séverine, de Barjac et Saint-Privat, d’une patience à toute épreuve, parfaitement crédibles face aux jeunes concentrés sur les ateliers. Trois chefs d’agrès encadraient également les jeunes évalués : Loïc Dumas, Kévin Caron et Isaël Brés. midilibre.fr, Six jeunes sapeurs-pompiers ont suivi une formation - midilibre.fr
  • Ajoutons à cette liste le concours de la fête de Port d’agrès qui lui aussi s’est flatté d’avoir atteint les 80 doublettes. À ce sujet, Saint-Parthem (Port d’Agrès) et Almont-les-Junies n’ont jamais abrité de société (Almont ne serait pas loin). ladepeche.fr, Decazeville. Les pétanqueurs animent la vallée du Lot - ladepeche.fr
  • Le téléski, ou remonte-pente, est un appareil servant à remorquer les skieurs à contrepente sur un terrain enneigé. Les utilisateurs, debout sur leurs skis, sont tractés sur une piste par des agrès solidaires d'un câble aérien à mouvement unidirectionnel continu suspendu à des pylônes. Techno-Science.net, 🔎 Transport par câble - Définition et Explications

Traductions du mot « agrès »

Langue Traduction
Anglais apparatus
Espagnol aparejo
Italien attrezzo
Allemand schleppeinrichtungen
Portugais aparelhos
Source : Google Translate API

Synonymes de « agrès »

Source : synonymes de agrès sur lebonsynonyme.fr

Agrès

Retour au sommaire ➦

Partager