La langue française

Arôme

Définitions du mot « arôme »

Trésor de la Langue Française informatisé

AROME, ARÔME, subst. masc.

Principe odorant de diverses substances d'origine végétale, d'essence chimique, ou d'acides volatils :
1. Dans les vins, le bouquet, ou arome, est attribué à une huile essentielle odorante, et qui devient plus sensible dans un air chaud. L.-E. Audot, La Cuisinière de la campagne et de la ville,1896, p. 559.
2. Je vois encore la boutique de Corcelet à l'enseigne du « Gourmand », petite et basse, avec son inscription en lettres d'or sur fond rouge. Elle exhalait un délicieux arome de café et l'on y voyait une peinture déjà vieille à cette époque, qui représentait un gourmand, habillé à la mode de mon grand-père. A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 51.
3. Un arôme balsamique rôde partout. Dès qu'on arrive en ce pays, cette senteur monte aux narines. C'est l'haleine de ce monde végétal. Pesquidoux, Chez nous,t. 1, 1921, p. 117.
4. La pièce était fraîche, inhabitée; il y traînait un arôme acidulé de verveine, de citronnelle, une odeur de toilette, à demi évaporée. R. Martin du Gard, Les Thibault,Le Cahier gris, 1922, p. 602.
P. ext., GASTR. [En parlant d'émanations très odorantes] Parfum caractéristique des mets. L'arôme d'un consommé, d'un fumet, d'un café. (Cf. Mont. 1967) :
5. Elle s'était mis en tête d'exécuter un plat de sa façon, un de ces plats méridionaux, dont l'arome indiscret remplit tout un quartier et réveillerait les pierres. R. Rolland, Jean-Christophe,La Révolte, 1907, p. 475.
Au fig. Attrait, charme personnel original :
6. Je crois qu'il serait sage, en l'absence des originaux, de ne plus pratiquer nulle analyse de détail, mais de chercher au contraire, à donner une impression d'ensemble et peut-être, après avoir brièvement marqué la réussite proprement picturale, d'aborder ce parfum, cet arome moral qui me paraît caractériser l'art et la personnalité d'Odette. Du Bos, Journal,1928, p. 139.
7. [les concertos de Mozart] Aucun qui fasse double emploi et qui n'ait son climat, son éclairage, son arôme à lui. H. Ghéon, Promenades avec Mozart,1932, p. 254.
8. On remplirait deux, trois volumes des formules ingénieuses et souvent profondes qu'il [A. Hébrard] a trouvées (...) des sentences qu'il a édictées (...). Mais ces volumes, non écrits, non corrigés par lui, perdraient leur saveur, leur arome, leur bouquet. L. Daudet, Devant la douleur,1931, p. 258.
Rem. Nom aussi donné par Ch. Fourier aux principes subtils, sortes de parfums, qu'il supposait émaner des astres et à l'influence desquels il rapportait dans ses rêves cosmogoniques la distribution des créatures animales, végétales, minérales. (Cf. Lar. 19e; v. aussi mouvement aromal*).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aʀo:m]. Nyrop Phonét. 1951, p. 171 § 236 fait la rem. suiv. : ,,Les terminaisons -ome, -one se prononcent ordinairement [ɔm], [ɔn] [...]. Dans quelques cas isolés on entend [o:m], [o:n] : arome, atome, axiome, idiome, tome, zone`` (cf. aussi Fouché Prononc. 1959, p. 53 et Kamm. 1964, p. 81). Enq. : /aʀom, D/. 2. Homon. : arum. 3. Forme graph. − Le mot est écrit avec un accent circonflexe sur o ds Ac. 1932 (depuis la 8eéd.), Lar. encyclop. et Dub.; Rob., Quillet 1965, Pt Rob. et Pt Lar. 1968 admettent arôme ou arome. Pas d'accent non plus ds Land. 1834, Nod. 1844, Lar. 19e(et Nouv. Lar. ill.), Littré (,,Pourquoi l'Académie, qui met un accent circonflexe à dôme, à cône, n'en met-elle pas à arome, dont la prononciation est la même...?``), Guérin 1892, DG et Pt Lar. 1906. Au xixes., seuls Gattel 1841 et Besch. 1845 mettent l'accent circonflexe sur le mot. La pratique des écrivains était hésitante avant la fixation de l'orth. par l'Ac.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1125-30 arom « aromate » (Paraphrase du Cantique des Cantiques, éd. Förster et Koschwitz, Altfranzösisches Übungsbuch, 28 : Nuls om ne vit arom et ungement Chi tant biem oillet [autres lectures : aromatigement, aromatisement]); 2emoitié xives. arome « substance odoriférante » (Bible hist., Maz., 312, fo109d ds Gdf. Compl. : La fumee des aromes douchement flairans montoit amont del auteil), attest. isolées; 2. 1787 « émanation de substances odoriférantes » (G. de Morveau, Nomencl. chim., p. 72 ds DG). Empr. au lat. aroma, -atis (gr. α ́ ρ ω μ α) au sens 1 « épice, aromate » dep. Celse, 3, 21 ds TLL s.v., 628, 69; au sens de « odeur agréable », vies., Dioscoride latin, 3, 21, ibid., 629, 41, sens bien attesté en lat. médiév. (Mittellat. W. s.v.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 262. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 119, b) 516; xxes. : a) 459, b) 558.
BBG. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Chesn. 1857. − Criqui 1967 →. − Gall. 1955, p. 456, 459, 463. − Littré-Robin 1865. − Mont. 1967. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1824. − Spr. 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

arôme \a.ʁom\ masculin

  1. Principe odorant des fleurs et en général des substances végétales.
    • Des porches cintrés s'exhale parfois une odeur enivrante; […], et l'on surprend souvent dans l'air, le puissant arôme des distillations qui s'opèrent. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (Par analogie)Non, François ne se troublait pas. Cette jouvencelle aux yeux de paille mûre, cette blondeur capiteuse de la chevelure, cet arôme violent d'un corps en plein épanouissement, le remarquait-il ? — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 33)
  2. (Œnologie) Élément de description dans l’analyse sensorielle et dans la dégustation d'aliments et de boissons, et en particulier du vin.
    • Les arômes contribuent à rendre le produit agréable au palais, ce qui dépend essentiellement de la présence de produits laitiers ou de la matière édulcorante dans la formule. — (Germain Ménard et al., « La Biscuiterie industrielle », dans Armand Boudreau & Germain Ménard (coordonnateurs), Le Blé: éléments fondamentaux et transformation, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1992, page 305)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARÔME. n. m.
Principe odorant des fleurs et en général des substances végétales. L'arôme des fleurs. L'arôme du café.

Étymologie de « arôme »

(Circa 1130) Du latin aroma.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arôme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arôme arom

Évolution historique de l’usage du mot « arôme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arôme »

  • La vie sociale consiste à détruire ce qui lui donne son arôme. Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques, Plon
  • Une femme est seulement une femme, mais un bon cigare c'est tout un arôme. De Rudyard Kipling / Le Fiancé
  • La pudeur est le parfum de la volupté ; la satiété est l'arôme du dégoût. Et la pudeur accroît la volupté, comme la satiété l'écoeure. De André Suarès / Voici l'homme
  • Extraire des senteurs de rose et des saveurs de vanille d'un vulgaire marc de raisin: un ingénieur de Dijon a trouvé comment "libérer les arômes cachés" de ce déchet de la viticulture. Sciences et Avenir, Du parfum dans le marc de raisin: un ingénieur trouve le chemin des "arômes cachés" - Sciences et Avenir
  • Si cette interdiction a été rapidement annulée par les tribunaux, le problème est aujourd’hui de retour. la Commission de contrôle des alcools de l’Oregon propose une interdiction plus limitée des arômes et des additifs axée uniquement sur les produits de vapotage au THC. Pour l’OLCC, la vape au THC peut avoir le goût du cannabis, mais cela s’arrête la ! Vapoteurs.net, ETATS-UNIS : L'Oregon envisage d'interdire l'usage d'arômes dans la vape au cannabis
  • JDE Peet's savoure l'arôme du succès. La nouvelle société néerlandaise, réunissant les actifs du poids-lourd Jacobs Douwe Egberts -connu en France pour ses marques L'OR, Jacques Vabre, café Grand-mère ou encore Maison du café et Senseo- et de Peet's Coffee, surtout implanté aux Etats-Unis, voit son cours de Bourse progresser de 14,13% à 35,95 euros vendredi après-midi, avec un sommet intraday de 37,10 euros. La capitalisation de plus de 17 milliards d'euros fait du groupe l'une des principales pondération du marché néerlandais, devant des entreprises telles qu'Akzo Nobel (15,96 milliards) ou ArcelorMittal (10,8 milliards). BFM Bourse, Les investisseurs pressés de goûter à l'arôme de JDE Peet's, nouveau géant du café et du thé - BFM Bourse
  • Dans la plupart de ces cas, l'odorat revient lorsque les symptômes disparaissent. En effet, sa perte est simplement le résultat du nez bouché : les molécules d'arôme ne peuvent alors plus atteindre les récepteurs olfactifs, et les odeurs ne sont donc plus perçues. Il arrive cependant parfois que cette perte d'odorat persiste pendant des mois, voire des années. Science-et-vie.com, Perte d'odorat due au coronavirus : on a compris d'où elle vient - Science & Vie
  • Seuls les arômes tabac et menthe restent autorisés. Pourquoi ces produits ? Parce qu’ils sont très prisés des jeunes. , Magazine Santé | Vous vapotez à la fraise ? C'est moins dangereux qu'au goût tabac

Traductions du mot « arôme »

Langue Traduction
Anglais aroma
Espagnol aroma
Italien aroma
Allemand aroma
Chinois 香气
Arabe العبير
Portugais aroma
Russe аромат
Japonais 香り
Basque usain
Corse aroma
Source : Google Translate API

Synonymes de « arôme »

Source : synonymes de arôme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « arôme »

Arôme

Retour au sommaire ➦

Partager