La langue française

Acrobatie

Sommaire

  • Définitions du mot acrobatie
  • Étymologie de « acrobatie »
  • Phonétique de « acrobatie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acrobatie »
  • Citations contenant le mot « acrobatie »
  • Images d'illustration du mot « acrobatie »
  • Traductions du mot « acrobatie »
  • Synonymes de « acrobatie »

Définitions du mot acrobatie

Trésor de la Langue Française informatisé

ACROBATIE, subst. fém.

A.−
1. SPECTACLES
a) Art qualité de l'acrobate :
1. Telle est la danse et toutes ses variétés, qui sont la politesse, l'acrobatie, l'escrime, l'équitation, et en général tous les arts qui délivrent de la timidité, de la peur, du vertige et de la honte. Ces arts peuvent être appelés arts du geste, ou encore arts mimiques, ... Alain, Système des beaux-arts,1920, p. 45.
2. Je faisais le pitre, des tours de passe-passe et de jonglerie avec mon épine d'Ispahan et des ustensiles de cuisine, des exercices d'acrobatie, le tour des reins ou le grand écart, et je marchais sur les mains pour faire rire le petit, et je faisais un saut périlleux sur le pont comme un grand frère peut le faire pour instruire son cadet... B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 179.
b) Exercice de l'acrobate :
3. ... je cédai au besoin impérieux de faire une acrobatie, et, sautant sur les mains sans préambule, j'exécutais deux tours de clown devant l'assistance ahurie. P. Loti, Aziyadé,1879, p. 53 (Rob.).
P. anal. :
4. Ce sont parfois acrobaties du volant bien divertissantes. Mes pauvres bagnoles ont bourlingué sur des terrains extravagants. A. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 16.
5. Elle nous jetait (...) un victorieux « turruititittit » qui réclamait sans doute notre applaudissement à ses prouesses de mésange, son travail de mésange, ses acrobaties de mésange ... Colette, Gigi,1944, p. 215.
2. P. ext., AÉRON. Évolutions difficiles et périlleuses qu'un pilote fait exécuter à son appareil en cours de vol :
6. Les efforts redoutables pour les cellules [d'avion] se produisent (...) au cours des acrobaties, ... J. Guillemin, Précis de construction, calcul et essai des avions et hydravions,1929, p. 269.
Loc. : Acrobaties en vol (cf. déf. et Lar. 20e, Lar. encyclop.),terme générique pour classer looping, retournement sur l'aile, renversement, chute volontaire en vrille, tonneau; synon. voltiges.Acrobaties aériennes (cf. déf. et Quillet 1965, Rob., Dub., Pt Rob.).École d'acrobatie, ,,École d'aviation où se perfectionnent les futurs pilotes de chasse.`` (Lar. 20e).
B.− Au fig. Domaine intellectuel, rhét., musical, pol.Manière d'être (cf. A 1 a) ou façon de procéder (cf. A 1 b) très ou trop ingénieuse permettant de se jouer des difficultés les plus grandes, de concilier les contradictions les plus apparentes :
7. Les socialistes parlementaires sentent bien que l'antipatriotisme tient fort aux cœurs des ouvriers socialistes et ils font de grands efforts pour concilier ce qui est inconciliable; ils ne voudraient pas trop heurter des idées qui sont devenues chères au prolétariat, mais il ne peuvent pas abandonner leur cher état qui leur promet tant de jouissances. Ils se sont livrés aux acrobaties oratoires les plus cocasses pour se tirer d'affaire. G. Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 163.
8. Extraordinaire sûreté de ce livre; presque excessive. Cela tient de la gageure et de l'acrobatie. La réussite est à peu près parfaite... A. Gide, Journal,2 janv. 1933, p. 1149.
9. La simplicité même de ces paradoxes fait qu'ils sont irréductibles. Quels que soient les jeux de mots et les acrobaties de la logique, comprendre c'est avant tout unifier. Le désir profond de l'esprit même dans ses démarches les plus évoluées rejoint le sentiment inconscient de l'homme devant son univers : il est exigence de familiarité, appétit de clarté. A. Camus, Le Mythe de Sisyphe,1942, p. 32.
Rem. 1. Dans le domaine des spectacles, le mot prend, outre sa marque techn., une valeur gén. favorable (il implique adresse, audace, fantaisie). Dans son emploi fig., il prend parfois une valeur favorable (lorsqu'il implique des qualités brillantes, exercées gratuitement, des efforts méritoires) et fréquemment une valeur défavorable plus ou moins accentuée (lorsqu'il implique un excès de recherche, un but intéressé). 2. Acrobatie est associé paradigmatiquement aux termes (approximativement synon. ou anton.) suiv. : art, chute, clownerie, contention, contorsion, danse, descente en vrille, dislocation, équilibre, escamotage, évolution, exercice, expédient, gageure, grâce, gymnastique, jeu, jonglerie, justesse, looping, lutte, manœuvre, marche sur les mains, piqué, prestidigitation, procédé, prouesse, renversement, rétablissement, retournement, saut, simplicité, tonneau, tour, travail, truc, virtuosité, vol sur le dos, voltige, vrille. Pour les assoc. syntagm. cf. faire + acrobatie(s) (ex. 3) et en outre acrobaties de sensibilité (M. Proust, À la recherche du temps perdu, Le Côté de Guermantes, 1, 1920, p. 238).
Prononc. : [akʀ ɔbasi]. Fouché Prononc. 1959, p. 299-300 fait remarquer que t entre voyelles, dans la graph. -tie, se prononce :,, [s] dans acrobatie, aristocratie (et autres mots en -cratie), aschématie, diplomatie, etc. [t] dans (il) châtie, sotie, tutie (...), dans tous les participes passés en -tie : aplatie, engloutie, lotie, rotie, etc.`` Enq. : /akʀobasi/.
Étymol. ET HIST. − 1853, La Châtre t. 1 : Acrobatie. Art de danser sur la corde. Se dit figurément de tout ce qui présente des difficultés analogues à celles qu'éprouvent les acrobates dans leurs tours de force. Dér. de acrobate*; suff. -ie*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 38.
BBG. − Bél. 1957.

Wiktionnaire

Nom commun

acrobatie \a.kʁɔ.ba.si\ féminin

  1. Exercice d’acrobate.
    • La situation était compliquée et comique, et Achmet, d'une gaieté folle et contagieuse; je cédai au besoin impérieux de faire une acrobatie, et, sautant sur les mains sans préambule, j'exécutai deux tours de clown devant l'assistance ahurie. — (Loti, Aziyadé, 1879)
    • Il y avait là une «roue allemande», une grande roue d'acier dans laquelle on pouvait se tenir debout et tourner en exécutant toutes sortes de figures; j'y faisais des numéros d’acrobatie. — (Hanspeter Gschwend, Le clown en moi: autobiographie avec porte-plume, Éditions d'en bas, 2004, page 16)
  2. (Par extension) Manœuvre physique difficile ou dangereuse.
    • La rentrée à bord se fit sans encombre, mais donna lieu à nombre d'acrobaties. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Au figuré) Exercice intellectuel, qui peut être amusant, mais qui ressemble plus à un tour de bateleur pour amuser la foule, qu'à un véritable travail sérieux.
    • (..) l'Art, ce souverain, où s'attarde notre époque tandis que doit le génie discerner mais quoi? sinon l'afflux envahisseur et inexpliqué des forces théâtrales exactes, mimique, jonglerie, danse et la pure acrobatie. — (Mallarmé, Pages, 1891)
    • Par contre, nous laisserons de côté cette virtuosité vulgaire et frivole qui, attachée exclusivement à l’effet sur l’auditeur, débouche sur une acrobatie totalement vide de sens. — (Anne Penesco, Défense et illustration de la virtuosité, Centre de recherches musicologiques, 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACROBATIE. n. f.
Exercice d'acrobate. C'est de l'acrobatie.

Littré (1872-1877)

ACROBATIE (a-kro-ba-sie) s. f.
  • Exercice de l'acrobate. Passer des tours de prestidigitation aux tours de gymnastique et d'acrobatie…, Gaz. des Trib. 22 janv. 1876, p. 75, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acrobatie »

Mot dérivé de acrobate avec le suffixe -ie [1]. Du grec ancien ακρον (akron), « sommet » et βατειν (batein), « marcher ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « acrobatie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acrobatie akrɔbasi

Évolution historique de l’usage du mot « acrobatie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acrobatie »

  • L’amour est un art, une acrobatie, c’est parfois de l’héroïsme. De Lya Luft / Pertes et profits
  • Chanteurs, danseurs, magiciens et virtuoses de l'acrobatie... Les disciplines proposées dans l'émission sont variées. Les candidats, sélectionnés dans deux équipes, doivent s'affronter en duels. Les deux autres jurés et le public en plateau votent ensuite pour choisir ceux qui iront en finale. Et pour faire son choix, ce qui compte pour Marianne James, "c'est l'émotion plus que la technique".   Europe 1, "La France a un Incroyable Talent" : Marianne James veut être émue plus qu'impressionnée
  • Ce qui fait la force de Vargas Show, c’est le socle familial, tous vivent pour l’art du cirque. Le père, Thierry, est spécialiste du dressage en liberté et de l’acrobatie à cheval. Il a forgé son expérience d’artiste acrobate jongleur auprès de professionnels du cirque de renom comme Zavatta et Bouglione ou encore aux côtés de dresseurs comme les frères Gruss. Son épouse, Sylvie, est danseuse professionnelle, comédienne et régisseuse. Les quatre enfants du couple, Cheyenne, Dakota, Shawnee et Kiowas, réalisent des numéros équestres et d’acrobatie aux côtés de Grégoire, fidèle élève de Thierry. Une trentaine d’animaux font aussi partie du spectacle, seize chevaux dont six de trait, dix poneys, quatre lamas et un bœuf jersiais. www.paris-normandie.fr, Déconfinement. En Seine-Maritime, la troupe du Vargas Show présente son nouveau spectacle

Images d'illustration du mot « acrobatie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « acrobatie »

Langue Traduction
Anglais acrobatics
Espagnol acrobacia
Italien acrobazia
Allemand akrobatik
Portugais acrobacia
Source : Google Translate API

Synonymes de « acrobatie »

Source : synonymes de acrobatie sur lebonsynonyme.fr
Partager