La langue française

Affreusement

Définitions du mot « affreusement »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFREUSEMENT, adv.

A.− D'une manière affreuse.
1. D'une manière propre à inspirer ou traduire l'épouvante ou l'effroi (cf. affreux A 1 a).
a) [L'adv. porte sur le verbe] :
1. Pendant des pages, l'histoire va son train simple et solennel. Puis tout d'un coup un mot vous soulève affreusement et vous jette hors du monde, au bord du gouffre effroyable où l'on plonge! Alain-Fournier, J. Rivière, Correspondance,lettre de A.-F. à J. R., sept. 1909, p. 164.
b) [Sur l'adj.] :
2. Et comme j'étais là, pâlissante... un serpent Sort d'un pilier qui s'ouvre, et s'avance en rampant, Traînant par le pavé ses anneaux qu'il déploie Lentement, longuement, comme sûr de sa proie. Il monte... et sur mon corps colle ses nœuds glacés. Je sentais mes cheveux affreusement dressés; Ma chair se hérissait sous cette étreinte humide, Mais ma voix s'étranglait dans mon gosier aride, J'essayais de bouger, et je ne pouvais pas; J'étais fixe d'horreur. F. Ponsard, Lucrèce,1843, IV, 1, pp. 71-72.
2. D'une manière telle qu'elle suscite ou exprime un état d'extrême souffrance physique ou morale (cf. affreux A 1 b).
a) [L'adv. porte sur le verbe] :
3. Elle l'aimait, et elle lui avait fait cette souffrance, et elle-même en souffrait affreusement. Pourquoi tant de douleur? É. Zola, Le Rêve,1888, p. 103.
b) [Sur l'adj.] :
4. ... lassé de la surveiller sans cesse, de m'épuiser en objurgations toujours vaines, j'avais enfin pris le parti de la laisser faire à son gré sans plus rien dire. Oui, j'étais affreusement, mortellement las de prendre soin d'elle; n'en pouvais plus. La partie était perdue; je renonçais. A. Gide, Et nunc manet in te,1951, p. 1141.
3. De manière à inspirer le dégoût et la répulsion physique ou la réprobation morale (cf. affreux A 1 c et 2).
a) [L'adv. porte sur le verbe] :
5. Malheureux, ne parle pas ainsi affreusement! P. Claudel, L'Échange,1reversion, 1894, III, p. 708.
b) [Sur l'adj.] :
6. − On ne m'a jamais si bien dit, reprit-elle avec un rire amer, que j'étais affreusement laide! − Mademoiselle, répondit Steinbock, ma bienfaitrice ne sera jamais laide pour moi; j'ai pour vous une bien vive affection, mais je n'ai pas trente ans, et... H. de Balzac, La Cousine Bette,1847, p. 117.
B.− Par hyperb., dans la lang. parlée fam., dans le style proche de la lang. parlée. [Intensifie la notion exprimée par le verbe ou l'adv., ou les degrés de l'adj.] D'une manière extrême, excessive. Synon. pop. horriblement, terriblement (cf. affreux A 3 b).
1. [L'adv. renforce le verbe ou la loc. verbale] :
7. ... elle lui en voulait affreusement d'être le témoin de l'abandon dans lequel elle était. P. Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 136.
8. J'ai eu si faim, si affreusement faim de vous. Quand je ne vous donnais pas signe de vie, je vous attendais. Quand je vous écrivais, je vous attendais. H. de Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1432.
2. [L'adv.] :
9. L'hôtel coûte affreusement cher bien que je n'y mange pas et il faut que je fasse attention pour la note de lundi. Ph.-A.-M. de Villiers de l'Isle-Adam, Correspondance générale,1888, p. 219.
3. [L'adj. (le plus fréq.)] :
10. Presque aussitôt après que Philippe fut sorti, Boris à son tour se dressa. Le petit Passavant, qui travaillait assidûment derrière lui, leva les yeux. Il raconta plus tard à Séraphine que Boris était « affreusement pâle »; mais c'est ce qu'on dit toujours dans ces cas-là. A. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1244.
11. ... Gise se mit à rire : − « Je crois que tu ne connais pas bien la nature de Daniel. Il a toujours dû être un peu trop gâté... et affreusement paresseux! » R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 800.
Prononc. : [afʀøzmɑ ̃]. Enq. : /afʀøzmɑ ̃/.
Étymol. ET HIST. − 1. 1538 « d'une manière à causer de l'effroi » (R. Estienne, Dictionarium Latinogallicum, s.v. toruĕ [1543, réimpr. de 1538] : toruĕ, adverbium, affreusement); 1539 « id. » (R. Estienne, Dict. François-Lat. : Affreusement, Toruĕ. Regarder aucung affreusement et de trauers, Intueri toruo vultu); 2. 1611 « très, extrêmement » Cotgr. : Affreusement Gastly, terribly, horribly, as one that hath beene scarred; also, grimly, sternely, sowerly; fell, frowardly, frowningly, under the browes); 1680 « id. » (Rich. t. 1 : Afreusement. [...] Horriblement, fort. [Il est afrusement laid]); 1701 « id. » (Fur. 1701 : Affreusement. [...] Il est extrêmement gros, il est horriblement laid, plutôt que, il est affreusement gros, il est affreusement laid). Au xixes. le sens 2 est souvent considéré comme fam. (cf. Land. 1834, Besch. 1845). Dér. du fém. de l'adj. affreux*; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 470. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 164, b) 476; xxes. : a) 1 236, b) 859.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Canada 1930. − Fér. 1768. − Lav. Diffic. 1846.

Wiktionnaire

Adverbe

affreusement \a.fʁøz.mɑ̃\ invariable

  1. D’une manière affreuse.
    • La face était affreusement décolorée, et les globes des yeux sortaient de la tête. — (Edgar Allan Poe, Histoires extraordinaires, 1856)
    • Le tonitrument des shrapnells, fracassant et éblouissant l’air çà et là, me montrait affreusement combien nous étions tous fragiles et saignants. — (Henri Barbusse, Clarté, Flammarion, 1919, page 107)
    • Il se disait qu’il était seul au monde, affreusement seul, misérable. Cette idée l’affligeait. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 58)
    • Le taureau se mit à courir çà et là et à beugler affreusement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFREUSEMENT. adv.
D'une manière affreuse. Il criait affreusement. Il est affreusement laid.

Littré (1872-1877)

AFFREUSEMENT (a-freû-ze-man) adv.
  • D'une manière affreuse. On l'a tourmenté affreusement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « affreusement »

Affreuse au féminin, et ment (voy. MENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de affreux avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affreusement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affreusement afrøzmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affreusement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affreusement »

  • Je m’entête affreusement à adorer la liberté libre. De Claude Jeancolas / Passion Rimbaud
  • Pourquoi écririons-nous, sinon? Pourquoi écririons-nous si la vie réelle nous satisfaisait? La vie réelle est affreusement contrariante, Curtis, vous le savez bien, elle ne serait pas supportable sans les livres, ceux que nous lisons et ceux que nous écrivons. De Lionel Duroy / Echapper
  • L’épidémie actuelle de Covid-19 se distingue en effet par la grande diversité de réponses au coronavirus. Certaines personnes ne se rendent simplement pas compte qu’elles sont infectées, d’autres sont affreusement malades, voire en meurent. , UNIGE: deux failles potentielles dans la cuirasse du SARS-Cov-2 - RFJ votre radio régionale
  • Inge Höger. Les travailleurs ne sont pas salariés par l’abattoir, mais sont proposés par des sous-traitants dans le cadre de contrats de travail. Souvent, ils sont loin de recevoir le salaire qui serait une juste compensation à leur travail lourd et extrêmement stressant. En règle générale, ils ne sont payés que pour huit heures, mais travaillent par équipe jusqu’à douze heures. Les entreprises déduisent en plus de l’argent pour le loyer et les vêtements de protection. Les gens souffrent souvent de conditions de logement déplorables pour lesquelles ils doivent payer des loyers affreusement élevés. Dans la vie de tous les jours, ils vivent isolés et entre eux, et pas seulement à cause d’un manque de compétences linguistiques. Il s’agit d’esclavage moderne. Je ne parlerai même pas du traitement indigne des animaux. Ce qui importe maintenant, c’est d’en tirer enfin des conséquences radicales. Solidaire, Allemagne : comment le coronavirus s’est propagé depuis le plus grand abattoir d’Europe | Solidaire
  • "Les cerises sont affreusement chères !" constate par exemple dans les allées d'un supermarché Cécile au micro d'Europe 1. "Huit euros le kilo, le prix n'a jamais été aussi élevé." Même son de cloche avec Stéphanie et Paolo qui tiennent à prouver, ticket de caisse à l'appui, que l'addition est toujours salée. Pour "trois bananes, cinq pommes de terre, un melon et un avocat, on en a pour 12 euros", explique-t-elle. Alors le couple a changé sa façon de consommer et se "limite en prenant plutôt des fruits et légumes à l'unité". Des prix "incompréhensibles" pour Paolo : "Logiquement ça devrait baisser, mais on retrouve les prix du confinement." Europe 1, Les prix des fruits et légumes frais ont-ils baissé avec le déconfinement ?
  • La victime a été affreusement mutilée. « Elle a notamment un œil crevé, un téton arraché, une oreille également arrachée. Et avait un chiffon, imbibé d’essence ou de produit inflammable, enfoncé dans la bouche. Les premières constatations sont formelles : il y a eu torture. La scène de crime est d’une terrible violence », confie une source judiciaire. www.paris-normandie.fr, « J’ai encore les images dans la tête, c’est horrible » : le choc après la mort atroce d’un docker havrais
  • Artur s’était volatilisé en même temps que Kamila, la sœur de Pawel, et deux autres jeunes gens. Quelques jours après ces mystérieuses disparitions, les corps de ces deux derniers avaient été retrouvés affreusement mutilés dans la forêt autour du camp… Si Artur a vécu pendant toutes ces années, Kamila pourrait-elle être encore en vie ? Un espoir fou commence à habiter Pawel, qui subit en parallèle de son enquête les incessantes pressions et indimidations d’un célèbre présentateur télé, dont le fils est accusé de viol. Télérama, “Dans les bois” sur Netflix : une adaptation polonaise efficace du thriller d’Harlan Coben

Traductions du mot « affreusement »

Langue Traduction
Anglais awfully
Espagnol muy
Italien terribilmente
Allemand schrecklich
Chinois 非常
Arabe بفظاعة
Portugais muito
Russe ужасно
Japonais ひどく
Basque izugarri
Corse meravigliosamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « affreusement »

Source : synonymes de affreusement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « affreusement »

Affreusement

Retour au sommaire ➦

Partager