La langue française

Adage

Sommaire

  • Définitions du mot adage
  • Étymologie de « adage »
  • Phonétique de « adage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « adage »
  • Citations contenant le mot « adage »
  • Images d'illustration du mot « adage »
  • Traductions du mot « adage »
  • Synonymes de « adage »

Définitions du mot adage

Trésor de la Langue Française informatisé

ADAGE1, subst. masc.

Formule généralement ancienne, énonçant une vérité admise, un principe d'action ou une règle juridique :
1. Voilà cependant un sage, un homme profondément religieux qui vient nous répéter après mille autres : que la richesse et la vertu sont brouillées; mais sans doute aussi qu'après mille autres il avoit répété, bien des fois dans sa vie, l'antique, l'universel, l'infaillible adage : bien mal acquis ne profite guères. De manière que nous voilà obligés de croire que les richesses fuient également le vice et la vertu. J. De Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg,t. 1, 1821, p. 223-224.
2. ... il perdit, en fait d'histoire et de critique, beaucoup d'opinions toutes faites, d'adages commodes et de convictions communes. G. Flaubert, La Première éducation sentimentale,1845, p. 240.
3. ... ce vieil adage reçut une nouvelle confirmation, que là où l'incrédulité règne, la superstition s'est déjà ouvert une porte. G. de Nerval, Les Filles du feu,1854, p. 406.
4. Il serait (...), intéressant de grouper les topiques, proverbes, dictons, adages, maximes ou sentences morales accumulés au cours des siècles, par les chrétiens, contre l'Évangile. On verrait qu'il n'y a pas une parole du Sauveur ou de ses amis qui ne reçoive chaque jour, de la prudence humaine, le démenti le plus insultant; ... L. Bloy, Journal,1900, p. 381.
5. De ses lèvres virginales s'envolent, avec vivacité, ces adages populaires qui contiennent l'expérience et la prudence traditionnelles du paysan de chez nous. M. Barrès, Mes cahiers,t. 12, 1919-1920, p. 163.
Rem. Vérité d'expérience ou principe d'action, l'adage est gén. ancien. Syntagmes fréquents (vieil adage − particulièrement fréquent − ancien, antique adage); largement vulgarisé (adage populaire, fameux, célèbre, ordinaire, banal), ou accepté par un groupe partic. (adage scolastique; cf. aussi : ,,adages reçus également en physique, en médecine, en morale, en politique.`` A. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 238).
Stylistique − Chez certains auteurs, le mot adage désigne un principe d'action individuel et de formulation récente, mais déjà éprouvé par l'expérience : 6. ... il est sage de ne pas impatienter ceux qui nous aiment et de ne pas leur prêcher l'adage de Talleyrand : surtout pas de zèle! H.-F. Amiel, Journal intime, 21 juill. 1866, p. 376. 7. ... me voici redevenu moi-même, et ayant vécu en ma personne la vérité de mon adage sur Keats : « le calme véritable est fils de la fièvre. » Ch. Du Bos, Journal, avr. 1927, p. 241.
Prononc. : [ada:ʒ]. Enq. : /adaʒ/.
Étymol. ET HIST. − 1529 « sentence, maxime » (Loys Laserre, Vie de Monseigneur S. Hièrosme, 56 rods R. Hist. litt. Fr., I, p. 490 : Erasme en ses adages, en la première centurie de sa treizième chiliade); 1549 « id. » (R. Estienne, Dict. françois-lat. : Adage. Adagiu, adagii, adagio, adagionis, Proverbiu). Empr. au lat. adagio, synon. de proverbium dep. Varron. Ling. Lat., 7, 31 ds TLL s.v., devenu adagium, prob. p. anal. avec proverbium, dep. IIes.; rapproché de amb-ago (ambigĕre) et de ad agendum par fausse étymol.; prob. issu de *ag-yo forme arch. de aiō « dire »; cf. avec l'ex. 1, 1500, 1reéd. des Adages d'Érasme, parue sous le titre Veterum maximeque ensignium Paroemiarum, id est Adagiorum collectanea (ds Dict. des Lettres fr. XVIe, p. 31).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 81.
BBG. − Bailly (R.) 1969. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Bonnaire 1835. − Cap. 1936. − Daire 1759. − Fér. 1768. − Guizot 1864 (s.v. proverbe).Kold. 1902 (s.v. Sprichwort).Laf. 1878. − Sardou 1877. − Sommer 1882 (s.v. proverbe). − Synon. 1818 (s.v. proverbe).

ADAGE2, subst. masc.

CHORÉGR. Suite de pas et de mouvements lents, exécutés sur le rythme d'un adagio, à titre d'exercice ou comme partie de ballet :
1. M. Staots [chorégraphe] sacrifie un peu les adages ou plutôt se désintéresse des parties statiques de la danse... A. Levinson, La Danse au théâtre,1924, p. 90.
2. Une leçon de danse comporte : 1oles exercices à la « Barre » (...) 2ole « Milieu », divisé en quatre parties : l'adage, les Pirouettes, les Pointes, les Temps sautés simples ou battus... A. Meunier, La Danse classique,1931, p. 125.
Rem. Attesté ds Lar. 20e, Quillet 1934, Lar. 3, Lar. encyclop.
Étymol. ET HIST. − 1924, supra. Francisation de l'ital. adagio*, terme de mus. Bien que l'empr. comme terme de mus. ait été fait par d'autres lang., l'emploi chorégr. n'est attesté qu'en fr.

Wiktionnaire

Nom commun 1

adage \a.daʒ\ masculin

  1. En danse classique, suite de mouvements amples exécutés sur un tempo lent.
    • S’il fallait chercher des analogies, l’« adage » chorégraphique serait un peu l’équivalent du duo d’amour dans un opéra. — (Michel-Rostislav Hofmann, Sur le sentier de la danse, 1963)

Nom commun 2

adage \a.daʒ\ masculin

  1. Proverbe ; sentence populaire.
    • Pour faire obstacle aux militaristes, Blum ne voit donc qu'une force: Les travailleurs. Léon Blum dans son recueil cherche à démontrer les effets néfastes de l’adage « si vis pacem, para bellum » (Si tu veux la paix, prépare la guerre). — (David Frapet, Le socialisme selon Léon Blum, Éditions Créer, 2003, p.108)
    • L’adage se caractérise par sa brièveté, sa forme orale et son style populaire (l’adage, même s’il énonce une règle de droit, ressemble à un proverbe). — (Muriel Parquet, Introduction générale au droit, 2007)
    • A beau mentir qui vient de loin. Le vieil adage hypothèquera pendant longtemps la postérité de la relation de voyage, comme le rappelle la célèbre boutade de Rousseau dans la note X du Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité (1755), qui provoquera comme on le sait la diatribe de Bougainville contre les philosophes de cabinet. — (Alain Guyot & ‎Roland Le Huenen, L'Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand : l'invention du voyage romantique, Presses de Paris Sorbonne, 2006, p.164)

Nom commun

adage \ˈæ.dɪdʒ\

  1. Adage.
  2. Proverbe.
  3. Sentence (Vieilli).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADAGE. n. m.
Proverbe, sentence populaire. C'est un vieil adage. Ne parler que par adages. Un adage de droit se dit pour désigner un Principe universellement admis en matière de jurisprudence.

Littré (1872-1877)

ADAGE (a-da-j' ; l'a de da, qui se prononce comme dans cage, se prononçait autrefois comme dans âge : Chifflet, dans sa grammaire qui est de la fin du XVIIe siècle, dit qu'on prononce a-dâ-ge) s. m.
  • Sentence, dire populaire. Qui aime bien châtie bien, est un adage. Suivant l'adage, il faut cacher sa vie ; Je ne suis plus qu'un vieil ermite, un ours, Millevoye, Épigr. l'Indépendant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ADAGE, s. m. (Belles-Lettres.) c’est un proverbe ou une sentence populaire que l’on dit communément. Voyez Proverbe, &c. Ce mot vient de ad & agor, suivant Scaliger, quod agatur ad aliud signandum, parce que l’on s’en sert pour signifier autre chose.

Erasme a fait une vaste & précieuse collection des adages Grecs & Latins, qu’il a tirés de leurs Poëtes, Orateurs, Philosophes, &c.

Adage, proverbe, & parœmia, signifient la même chose : mais l’adage est différent du gnome, de la sentence ou de l’apophthegme. V. Sentence & Apophthegme, &c. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « adage »

(Nom commun 1) De l’italien adagio.
(Nom commun 2) Du latin adagium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Adagium, de ad, vers, et agere, pousser : sentence qui pousse vers, conseil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « adage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adage adaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « adage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « adage »

  • Adage. Sagesse désossée pour dents branlantes. Ambrose Gwinnet Bierce, The Devil's Dictionary
  • Il y a un adage qui dit qu'on fait du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal. De David Fincher / Fight Club
  • Faire et défaire, c’est toujours travailler, proclame l’adage. Quatre millions six cent mille euros avaient été consacrés en 2017 à la rénovation de fond en comble, sur l’autoroute A2, du viaduc de Rouvignies  : la structure d’art, usée par les ans, présentait des fissures. Le joint de chaussée, qui avait pourtant été remplacé à neuf, n’a cessé de se dégrader depuis lors, «  malgré plusieurs interventions  », nous... La Voix du Nord, Sur le viaduc de Rouvignies de l’A2, la circulation est redevenue fluide
  • Les appels d’offres d’aujourd’hui sont les chiffres d’affaires des entreprises demain. L’adage mériterait d’exister (ou d’être distingué au rang de lapalissade), tant il est vrai qu’à suivre les publications d’appels d’offres des acheteurs publics sur plusieurs semaines, on mesure à quel point le Covid a provoqué un arrêt brutal de l’activité économique du pays. La Gazette des Communes, La commande publique ne retrouve pas son rythme de croisière
  • Comme le dit l’adage, l’union fait la force ! Pour aider toujours plus les consommateurs à faire des économies sur leurs factures d’électricité et de gaz, LeLynx.fr lance sa première offre d’achat groupé en énergie. L’opération, baptisée « Mon Energie Malynx », commence ce mardi 23 juin. Energie LeLynx, Avec Mon Energie Malynx, LeLynx.fr lance son 1er achat groupé d’énergie
  • Loin des yeux, loin du cœur ? L’adage est connu mais ne s’applique pas pour Arnaud Quentin, un Lensois de 34 ans installé dans les Hautes-Pyrénées depuis sept ans. Amoureux du RCL et ayant grandi au pied du mythique stade Félix-Bollaert, le jeune homme vient de créer avec des proches une section officielle de supporters dans le département : "Sud’Porters Sang et Or 65". "C’est une idée que l’on avait depuis un petit moment avec des membres de ma famille qui vivent ici, confie le président. La remontée en Ligue 1 l’an prochain y est pour quelque chose." ladepeche.fr, Au nord ou en Bigorre, c’est les corons... - ladepeche.fr
  • On connaît l’adage, les voyages forment la jeunesse (et on ne dit pas ça parce qu’on revient de Cassis, très bel endroit au demeurant). La SNCF va proposer un Pass jeune TER de France, rapporte BFM. , Vacances d'été : La SNCF lance un Pass TER illimité pour les 12-25 ans
  • Oui, c’est essentiel. Vous n’aurez pas une seconde occasion de faire une bonne première impression, dit l’adage. Cependant, beaucoup se contentent de cette seule étape. Le client a l’impression de ne plus être suivi. La qualité de contact doit donc se renouveler tout au long de la présence du client. , La convivialité commerciale au secours de l'accueil

Images d'illustration du mot « adage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « adage »

Langue Traduction
Anglais adage
Espagnol adagio
Italien adagio
Allemand sprichwort
Portugais ditado
Source : Google Translate API

Synonymes de « adage »

Source : synonymes de adage sur lebonsynonyme.fr
Partager