La langue française

Accueil > Orthographe > « Profite bien » ou « profites bien » ?

« Profite bien » ou « profites bien » ?

« Profite bien de tes vacances ! »

Les conjugaisons à l'impératif obéissent à des règles précises et peuvent créer quelques difficultés. Comme nous l'avons vu avec « profites-en », le verbe « profiter » fait souvent l'objet d'erreurs de conjugaison. Dans cet article, on se demande s'il faut écrire « profite bien » ou « profites bien » ? On vous explique tout dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « profite bien » sans -s

Règle de conjugaison de l'impératif : la règle de conjugaison de l'impératif est simple. Pour les verbes du premier groupe, dont fait partie le verbe profiter, la terminaison à la deuxième personne du singulier est -e. On écrit donc à la deuxième personne du singulier « mange ta pomme », « parle-moi », et dans le cas du verbe « profiter », « profite bien ».


S'abonner

Pour rappel, voici les conjugaisons à l'impératif présent du verbe profiter :

  • profite
  • profitons
  • profitez

Recevez nos nouveaux articles par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

On écrit donc « profite bien » : à la deuxième personne du singulier de l'impératif, il faut donc écrire « profite bien ». Par exemple : Profite bien de ta journée !

Attention à ne pas confondre la conjugaison à l'impératif (sans -s) avec celle du présent de l'indicatif, qu'on écrit « tu profites » avec un -s à la deuxième personne du singulier.

Par ailleurs, comme expliqué dans cet article, si on fait suivre le verbe conjugué à l'impératif par le pronom « en », il faut ajouter un -s pour raison d'euphonie (assurer une prononciation harmonieuse). On écrit donc « profite bien » mais « profites-en bien ».

Exemples d'usage de « profite bien »

Depuis le début, il savait ce qu'il devait faire, la voie étroite à emprunter. « Profite bien de ces instants. Voilà le cœur de ta vie. Tu ne retrouveras plus jamais cela. Après il n'y aura plus rien pour toi, tu auras eu ta part. »

Sylvie Doizelet, L'Amour même

A travers un voile de brume, je distinguai la silhouette de Hope qui remettait sa robe et quittait la pièce en courant. Profite bien de ton succès, ma belle, tu ne perds rien pour attendre !

Frank Macauliffe, Un vilain monsieur

Ils ne vont pas me faire de mal, m'sieur? Mais non, ma belle. C'est des manières qu'on se donne, tu vois. Profite bien de mes leçons ! Articule ! fit Roger.

Jean Amila, À qui ai-je l'honneur… ?

Pour le reste, mon garçon, dit-il, profite bien de tes vacances. Il se frotta allègrement les mains et fit à son fils un petit clin d'oeil de connivence.

Daniel Gillès, L'état de grâce

Profite bien, Maurice, des derniers couchers de soleil sur le lac, car là où tu regardes, et disant cela, elle fit un geste de mépris vers les montagnes enfouies dans l'obscurité, se tient le collège ; et quand tu y seras, il sera trop tard pour regretter les couchers de soleil d'ici.

Georges Borgeaud, Le préau

Vous savez désormais la bonne forme du verbe profiter à l'impératif. N'hésitez pas à parcourir nos articles traitant de certaines difficultés de conjugaison en français.

S'abonner S'abonner
Sujets :  conjugaison

Recevez tous les articles de la semaine par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager