La langue française

Volte

Sommaire

  • Définitions du mot volte
  • Étymologie de « volte »
  • Phonétique de « volte »
  • Citations contenant le mot « volte »
  • Traductions du mot « volte »
  • Synonymes de « volte »

Définitions du mot volte

Trésor de la Langue Française informatisé

VOLTE, subst. fém.

A. − SPORTS, DANSE
1. ÉQUIT. Mouvement d'assouplissement du cheval, exécuté sur un cercle tangent à la piste; cercle qu'effectue le cheval pendant ce mouvement. Élargir, fermer, serrer la volte. [Un cheval] exécute des voltes et demi-voltes savantes (Vigny, Lettre Lord***, 1829, p. 280).La haute école au cirque (...) est le numéro d'art du programme. Le cavalier (ou la cavalière) fait exécuter à sa monture des galops, des voltes, des piaffés (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 14, 1972, p. 2937).
2. ESCR. Mouvement effectué pour esquiver les coups de l'adversaire. Les soldats frappèrent de tranche en criant comme des rats, mais Angélo leur releva vertement les lames et en quelques voltes fort habiles les plaça tous les deux à sa main (Giono, Hussard, 1951, p. 245).
3. Danse à trois temps assez voisine de la valse, d'origine italienne ou provençale, qui était en vogue au xvieet au xviies. et au cours de laquelle le danseur fait tourner et sauter en l'air sa cavalière. L'origine de la valse a été cherchée par les Français dans la volte [décrite] (...) comme une gaillarde provençale, en mesure ternaire, dansée en tournant le corps (BrenetMus.1926, p. 465).
B. − P. anal.
1. Mouvement circulaire ou semi-circulaire, effectué vivement et brusquement par une personne, par un animal. Synon. demi-tour, pirouette, rotation, tour3.Il a fait vingt pas, puis tout à coup a fait une volte et revenant sur ses pas, est entré fiévreusement dans la boutique (Goncourt, Journal, 1870, p. 650).Le soir, la vie animale se cache un peu, s'éteint à peine. Que de rires secrets, de voltes rapides sous mes pas (...)! (Colette, Naiss. jour, 1928, p. 27).
2. Changement de position que semblent accomplir certains inanimés. La volte rapide de l'ombre autour de l'arbre qui nous abrite (Amiel, Journal, 1866, p. 366).Seuls, (...) comme perdus en rase compagne, montaient vers le ciel les deux clochers de Martinville. Bientôt nous en vîmes trois: venant se placer en face d'eux par une volte hardie, un clocher retardataire, celui de Vieuxvicq, les avait rejoints (Proust, Swann, 1913, p. 181).
C. − Au fig. Changement brusque et complet dans les opinions, les dispositions d'une personne. Synon. retournement, revirement, volte-face. − (...) La grande difficulté (...), c'est d'expliquer comment cet homme, qui fut brave capitaine et bon chrétien, devint subitement sacrilège et sadique, cruel et lâche.Le fait est qu'il n'y a point, que je sache, de volte d'âme aussi brusque! (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 67).La promptitude de votre volte est une merveille de politique (Montherl., Malatesta, 1946, III, 5, p. 498).
Prononc. et Orth.: [vɔlt]. Homon. volt1 et 2. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1433 [ms. xves.] faire la volte « tourner bride » ici, au fig. « changer de parti » (Chron. de Metz de Jacques d'Esch, éd. G. Wolfram, p. 406); ca 1475 [ms. déb. xvies.] p. métaph. vaulte « mouvement circulaire que le cavalier fait exécuter à son cheval » (J. Molinet, Faictz et dictz, éd. N. Dupire, XLI, p. 800, 75); 2. 1548 volte « tour qu'une personne fait sur elle-même; pirouette » (N. Du Fail, Propos rustiques ds Œuvres, éd. J. Assézat, t. 1, p. 70); spéc. 1756 escr. (Voltaire, Zadig, p. 88). B. 1554 nom de danse (Tahureau, Sonnets, 6 ds Hug.); 1565 (Id., Prem. Dial., p. 50, ibid.: A voir l'excellence de leurs pieds de veau, ou bien pour leur donner plus de couleur à l'italienne, de leurs gambes rottes, [...], gambades, voltes). Empr. à l'ital.volta « action de tourner ou de se tourner » (dep. 1300-13, Dante; v. Cort.-Zolli), déverbal de voltare (volter*). Fréq. abs. littér.: 41. Bbg. Hope 1971, p. 52. − Hotier Cirque 1973 [1972] p. 83. − Quem. DDL t. 36.

Wiktionnaire

Nom commun

volte \vɔlt\ féminin

  1. (Danse) Danse à trois temps d'origine provençale.
  2. (Équitation) Mouvement en cercle que le cavalier fait exécuter au cheval.
    • Il talonna son cheval, qui apprécia moyennement le traitement, et lui fit faire une volte pour couper court à la conversation. — (Claire-Lise Marguier, Le Trône du prince, Rouergue, 2015, page 140.)
  3. (Sports hippiques) Figure imposée au départ de certaines courses de trot, consistant à lancer les chevaux dans un mouvement de volte (2) depuis la raquette dans une ligne perpendiculaire ou parallèle à la ligne de départ, cette dernière ne devant être franchie par aucun concurrent avant la fin du compte-à-rebours sous peine de faux départ.
  4. (Escrime) Mouvement que l’on fait pour éviter les coups de l’adversaire.
    • Les soldats frappèrent de tranche en criant comme des rats mais Angelo leur releva vertement les lames et en quelques voltes fort habiles les plaça tous les deux à sa main. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, pages 305-306)
  5. (Fauconnerie) Cri de l’oiseau voyant sa proie.
  6. (Marine) (Vieilli) Route du navire.
  7. Mouvement circulaire donné à un objet.
    • Un jour, quelqu’un de la rue a crié : « Où allez-vous donc comme ça ? » Et le marquis Pierre Bertin a répondu : « Service du Roi ! » en saluant les badauds d’une grande volte de son chapeau empanaché.— (Jacques Charon, Moi, un comédien, 1975, éd. J’ai Lu, page 43)

Forme de verbe

volte \vɔlt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de volter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de volter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de volter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de volter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de volter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOLTE. n. f.
T. de Manège. Mouvement en cercle que le cavalier fait exécuter au cheval. Demi-volte, Demi-cercle que l'on fait décrire au cheval.

VOLTE, en termes d'Escrime, désigne le Mouvement que l'on fait pour éviter les coups de l'adversaire.

Littré (1872-1877)

VOLTE (vol-t') s. f.
  • 1 Terme d'escrime. Mouvement pour éviter les coups de l'adversaire. Les deux champions firent des passes et des voltes avec tant d'agilité…, Voltaire, Zadig, 19.

    Fig. Mettre quelqu'un sur ses voltes, l'engager à prendre garde à lui, à se tenir sur ses gardes. Je ne laissai pas d'essayer de la mettre sur ses voltes, Lesage, Guzm. d'Alf. VI, 1.

  • 2 Terme de manége. Mouvement que le cavalier fait exécuter au cheval en le menant en rond. Dans la volte, le cheval plie les reins, le dos et les membres supérieurs, trousse les jambes de devant et chasse les hanches sous le ventre. Faire des voltes. Manier sur les voltes. Tous deux alors d'une volte soudaine Semblent se fuir…, Millevoye, Charlemagne à Pavie, v.

    Espace le plus souvent circulaire, quelquefois carré, situé dans un manége ou dans un champ de manœuvres, autour duquel on exerce le cheval pour le dresser ou pour l'instruction particulière du cavalier. En maniant un cheval autour de ce terrain, la volte ou le carré est formé par la première piste du cheval.

    Voltes renversées, celles que le cheval fait ayant la tête tournée vers le centre de la volte.

    Voltes de piste, celles que le cheval parcourt sans aller de côté.

    Voltes de deux pistes, celles où le cheval va de côté.

    Serrer la volte, s'approcher du centre de la volte. On dit par opposition : élargir ou embrasser la volte.

    Demi-volte, la moitié de la volte, le demi-rond que fait le cheval ; un des sept mouvements que l'on fait exécuter au cheval. On place ordinairement au centre de la volte un pilier fixant les limites de la demi-volte.

    Volte, exercice que font les commençants sur un cheval de bois.

  • 3Ancienne danse originaire d'Italie, dans laquelle le cavalier fait tourner plusieurs fois sa dame, et termine en l'aidant à faire un bond en l'air.

    Air à trois temps sur lequel cette danse se règle.

  • 4 En termes de marine, prendre telle volte se dit pour prendre telle route, ou virer de bord dans telle direction.
  • 5 Terme de fauconnerie. À la volte, cri pour faire entendre qu'on voit le héron.

REMARQUE

On dit souvent faire la volte, dans les jeux de cartes, pour faire toutes les mains ; mais c'est vole qu'il faut dire : du moins c'est la décision de l'usage.

HISTORIQUE

XIIIe s. Arondele est uns petiz oisiaus, mais ne volera jà droite voie, ains vole à voltes et à tor diversement, Latini, Trés. p. 216.

XIVe s. Arnault de la Forge malicieusement toucha de sa main sur la poitrine ledit barbier, et lui donna une volte [soufflet], Du Cange, volta. Ainsi que Jaquin Chifflot et l'exposant buvoient ensemble, et que ledit Jaquin s'estoit levez de son escot pour aler faire une voulte d'oefs [omelette], Du Cange, ib.

XVe s. Après l'escadre route, Mectons à saquement Annuyeulx pensement, Et sa brigade toute ; Il crye : volte route, Ralions nostre gent, Orléans, Rond. De decoction de vendange Recipe trois voltes, et plus Ne songe tant à tes escus, Basselin, Vau de Vire, 12.

XVIe s. Et jà marchoient Venitiens vassaux [vaillants] Jusqu'à Cassan, faisans voustes et saulz, Marot, J. V, 80. Ses mariniers firent telle diligence de lever l'ancre, et faire, comme dit est, force et volte, que…, Carloix, I, 37. Leur cœur est inconstant, legere est leur pensée, Comme une girouette à tous vents elancée, Et qui s'en va tournant à volte de cerveau, Comme dedans les flots le debile roseau, Scevole de Ste-Marthe, dans DUVERDIER, Bibl. p. 1144. Après ce premier [assaut], les plus foibles [galères] se decramponnerent, et, reprenant la volte jusques au second assaut…, Brantôme, Capit. franç. t. II, p. 19. La volte, la courante, que les sorciers ont amenée d'Italie en France, outre les mouvemonts insolens et impudiques, ont cela de malheur qu'une infinité d'homicides et advortements en adviennent, faisans mourir et tuans ceux qui ne sont point en vie, Bouchet, Serées, p. 136, dans LACURNE. Jean d'Estrée, joueur de hautbois du roy, a mis en notes de musique quatre livres de danseries… gaillardes, pavanes, ballets, voltes…, Duverdier, Biblioth. p. 688.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VOLTE, s. f. (Manege.) On appelle ainsi un rond ou une piste circulaire, sur laquelle on manie un cheval. Il y a des voltes de deux pistes, & c’est quand un cheval, en maniant, marque un cercle plus grand des piés de devant, & un autre plus petit de ceux de derriere. D’autres sont d’une piste, & c’est lorsqu’un cheval manie à courbettes & à caprioles, de maniere que les hanches suivent les épaules, & ne font qu’un rond ou ovale de côté ou de biais autour d’un pilier ou d’un centre réel, ou imaginaire.

Demi-volte, est un demi-rond que le cheval fait d’une ou de deux pistes, au bout duquel il change de main & revient sur la même ligne.

Volte renversée, est celle où le cheval maniant de côté, a la tête tournée vers le centre, & la croupe vers la circonférence, de façon que le petit cercle se forme par les piés de devant, & le grand par ceux de derriere.

La situation des épaules & de la croupe, eu égard au centre directement opposé à leur situation dans la volte ordinaire, lui a fait donner le nom de renversée.

On dit faire les six voltes, manier un cheval sur les quatre coins de la volte, le mettre sur les voltes, se coucher sur les voltes, &c. en parlant de divers exercices qu’on fait au manége.

Les six voltes se font terre à terre, deux à droite, deux à gauche, deux autres à droite, & toutes d’une haleine, observant le terrein de même cadence, maniant tride & avec prestesse, le devant en l’air, le cul à terre, la tête & la queue fermes. Voyez Tride, Prestesse.

Volte, (Marine.) terme synonyme à route ; on dit prendre telle volte, pour dire prendre telle route.

On entend aussi par le mot volte, les mouvemens & reviremens nécessaires pour se disposer au combat. Voyez Evolutions.

Volte, estocade de (Escrime.) est une botte qu’on porte à l’ennemi en tournant sur le pié gauche : elle se porte dans les armes & hors les armes ; on s’en sert contre un Escrimeur qui attaque trop vivement & qui s’abandonne.

On dit improprement quarté pour volté.

Volte de quarte ou de quarte basse, estocade de, (Escrime.) quand l’épée de l’ennemi est dedans les armes, & qu’il s’avance trop. 1°. On fait le mouvement de lui porter une estocade de quarte ou de quarte basse : 2°. dans le même instant, eu lieu d’alonger le pié droit, il faut le porter derriere le gauche, en le faisant passer par-devant : 3°. on tiendra le pié droit dans son même alignement, & on en placera le bout sur l’alignement du bout du pié gauche, à la distance d’une longueur de pié de l’un à l’autre, le talon du pié droit en l’air : 4°. le bras gauche placé devant le corps pour l’opposer à l’épée de l’ennemi : 5°. on effacera le plus qu’on pourra. Voyez Effacer quarte.

Volte en tierce ou en seconde, estocade de, (Escrime.) quand l’épée de l’ennemi est hors les armes, & qu’il se précipite sur vous ; 1°. vous faites le mouvement de porter une estocade de tierce ou de seconde ; 2°. au même instant, au lieu d’alonger le pié droit en avant, vous le portez derriere le gauche en faisant un demi-tour à droite, c’est-à-dire qu’on fait face où on avoit le derriere ; 3°. le pié droit se place à deux longueurs de piés de distance du gauche ; 4°. on plie un peu le genouil gauche, & on tient le jarret droit bien étendu ; 5°. la main droite tournée comme pour parer une estocade de tierce, placée à la hauteur & vis-à-vis le nœud de l’épaule, le bras arrondi, le coude élevé, & l’épée parallele à l’axe des épaules ; 6°. la main gauche placée devant le corps, pour l’opposer à l’épée de l’ennemi.

Volte-face, (Art milit.) dans la cavalerie, est un mouvement par lequel on fait retourner les escadrons de la tête à la queue sur le même terrein. Il ne consiste qu’à leur faire faire demi-tour à droite ; aussi l’appelle-t-on dans l’usage ordinaire, demi-tour à droite. Voyez Demi-tour a droite & Evolution.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « volte »

De l’italien volta (« action de tourner ou de se tourner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. volta, tour, révolution, action de tourner, volte, de volgere, tourner, dérivé du latin volvere, rouler ; comparez ἐλύω (ϝελύῶ), tourner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « volte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
volte vɔlt

Citations contenant le mot « volte »

  • Ne suivez jamais les traces du malheur, il pourrait bien se retourner et faire volte-face. De Proverbe japonais
  • Les masques: pénurie, polémique et volte-face LaProvence.com, France - Monde | Les masques: pénurie, polémique et volte-face | La Provence
  • Pour le masque le terme de volte-face est bien choisi, peut-être sans l'avoir fait exprès. Le Figaro.fr, Coronavirus: le Danemark fait volte-face et recommande le masque dans les transports
  • Gilles Clavreul : C'est une volte-face inédite dont je vois peu d'exemples sous la Ve République. On peut bien sûr penser au "tournant de la rigueur" demandé par Mitterrand à Pierre Mauroy en mars 1983, mais ce tournant, dicté par des circonstances économiques extérieures, n'était pas vraiment assumé, ni d'ailleurs incarné - pas dans un premier temps du moins - par un changement d'homme. Les mots-clés prononcés hier par Jean Castex à la tribune de l'Assemblée - le social, l'autorité républicaine, la laïcité, les territoires - ne figuraient absolument pas dans la matrice de départ du candidat Macron. A l'image des "premiers de cordée", ceux d'en-haut dont l'énergie doit "ruisseler" vers ceux d'en-bas, s'est substituée la vision d'une réforme construite par le bas, dans le dialogue et la transversalité. Contrairement à ce qui a été dit, c'est beaucoup plus qu'un changement de style.   LExpress.fr, Castex à l'Assemblée : "Une volte-face inédite sous la Ve République" - L'Express

Traductions du mot « volte »

Langue Traduction
Anglais volte
Espagnol volte
Italien volte
Allemand volte
Chinois 伏特
Arabe فولت
Portugais volte
Russe вольт
Japonais ボルテ
Basque volte
Corse volte
Source : Google Translate API

Synonymes de « volte »

Source : synonymes de volte sur lebonsynonyme.fr
Partager