La langue française

Volet

Sommaire

  • Définitions du mot volet
  • Étymologie de « volet »
  • Phonétique de « volet »
  • Citations contenant le mot « volet »
  • Images d'illustration du mot « volet »
  • Traductions du mot « volet »
  • Synonymes de « volet »
  • Antonymes de « volet »

Définitions du mot volet

Trésor de la Langue Française informatisé

VOLET, subst. masc.

I. − [Corresp. à voler1I B 2; à propos d'un inanimé concr. s'apparentant à un voile]
A. − HIST. Pièce d'étoffe flottant au vent, que les chevaliers portaient au cimier de leurs casques, dans les tournois (d'apr. Leloir 1961).
B. − HÉRALD. Représentation de cette pièce sur le blason d'une famille. Il existe d'autres marques extérieures qui le complètent [l'écu]. Ce sont le timbre, soit un casque avec ses compléments: cimier, tortil, volet, lambrequins, soit une couronne, soit un mortier (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 754).
II. − [À propos d'un inanimé concr. se présentant sous la forme d'un objet plan et orientable]
A. − [Corresp. à voler1I A 1] Vieilli. Planchette placée horizontalement à l'entrée d'un pigeonnier. Les pigeons se mettent au soleil sur le volet (Ac.1798-1878).
P. méton. Pigeonnier situé au haut d'une maison, dont l'unique ouverture se ferme à l'aide d'une planchette. Autrefois on permettait l'usage du volet à ceux qui ne possédaient pas assez de terres pour jouir de ce qu'on appelait droit de colombier (Littré).
B. − [Corresp. à voler1I B 2 b] P. anal., région. (Pays de Loire)
1. Nénuphar blanc à grandes feuilles plates et rondes, qu'on voit flotter sur l'eau des étangs et sur les bords des rivières peu rapides (d'apr. Raymond 1832); p. méton. les feuilles de cette plante. Tu les mets [les nasses pour prendre le poisson] sous le volet (M.-R. Simoni-Aurembou, infra bbg.).
2. Tussilage à grandes feuilles, qui croît dans les lieux humides (d'apr. Martellière, Gloss. Vendômois, 1893, p. 331).
C. − [Corresp. à voler1I B 4]
1. [L'obj. désigné est ou peut être indépendant]
a) Couvercle de récipient, tamis en forme de claie, planchette servant au tri des graines et des menus objets. (Dict. xixeet xxes.).
Trier* sur le volet.
b) LITURG. CATH. Morceau de carton recouvert d'une étoffe précieuse, dont le prêtre couvre le calice sous le voile. Synon. pale2. (Dict. xixeet xxes.).
c) MAR. ANC. Boussole portative utilisée à bord des chaloupes et autres embarcations (Dict. xixeet xxes.).
2. [L'objet désigné est solidaire d'un autre objet]
a) Partie plane d'un objet pivotant autour d'une charnière et présentant en général deux vues; partie d'un document, d'un objet, pouvant se rabattre sur celle à laquelle elle est assujettie ou se détacher des autres parties. Il se leva pour atteindre le vieux livre [de messe] fatigué. Il reconnut l'étoffe noire où les maisons religieuses taillent leurs couvertures et dont l'un des plats se termine par un volet et une boutonnière (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 292).Le chèque de virement postal comprend trois volets (Davau-Cohen1972).Volet d'une carte de permis de conduire (Lexis1975).
b) AÉRON. Partie d'une aile ou d'une gouverne pivotant autour d'un axe parallèle à l'envergure de cette aile ou de cette gouverne, afin d'en modifier, après actionnement par le pilote, les caractéristiques aérodynamiques et, par suite, les caractéristiques physiques du vol de l'appareil piloté. Le Bréguet 941 (...) décolle en à peine plus de cent mètres grâce à une aile entièrement originale, dotée de volets à très fort braquage et à fentes que quatre hélices synchronisées soufflent intégralement (Industr. aéron. fr., 1962, p. 15).
c) AUDIO-VISUEL. Partir au volet. ,,Enregistrer en enchaînant avec ce qui a déjà été enregistré, pour éviter de faire un collant sur la bande magnétique`` (GDEL).
Rem. La loc. à la volée a été déformée en au volet par le lang. prof., avant de passer sous cette seconde forme dans le lang. cour. (d'apr. Radio 1972).
d) TECHNOL. Aileron permettant à une roue hydraulique de tourner. (Dict. xixeet xxes.).
III. − [Corresp. à voler1I B 4; à propos d'un inanimé concr. se présentant sous la forme d'un panneau vertical, d'une réalité située verticalement]
A. − [L'objet désigné est solidaire d'un autre objet]
1. Panneau plein ou ajouré, s'ouvrant et se fermant à volonté, qui protège, en dedans d'une pièce, une fenêtre, son châssis, ses vitres et garantit du soleil, de la chaleur, des indiscrétions. Volet brisé. Avec ces volets intérieurs, dit Alvear indifférent, on ne voit absolument pas notre lumière du dehors (Malraux, Espoir, 1937, p. 701).Je (...) laissai retomber le volet du hublot sur une lumière trop crue (Gracq, Syrtes, 1951, p. 202).
P. métaph. Assis, le front dans la main, il cherchait parmi des copies aux noms maintenant visibles, une fois enlevé le volet de l'anonymat (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 453).
Arg., pop. Mettre le(s) volet(s). Fermer les yeux. À peine je mets les volets, voilà qui commence un potin qu'on vient sourd (Musette, Cagayous poilu, 1919, p. 6).
Volet de parement. Volet qui est tout d'une pièce (d'apr. Moirant Bois 1986).
2. Panneau, plein ou ajouré, de menuiserie, de métal, de matière plastique, articulé ou rigide, s'ouvrant et se fermant à volonté, qui garantit à l'extérieur une fenêtre du soleil, des intempéries, des intrusions dans la pièce ou l'habitation concernée. Synon. contrevent1, jalousie2, persienne.Volet(s) clos; fermer, ouvrir, pousser le(s) volet(s); frapper aux volets; volets verts; fentes des volets. MmeGuillaume revêtit ses habits du dimanche, cacha la clé derrière un volet, et se mit en route pour le centre du village (Arland, Ordre, 1929, p. 488).V. félicité ex. 3.
Volets barrés. V. barré ex. 1.Volet roulant. ,,Volet s'enroulant sur un tambour`` (Barb.-Cad. 1971).
Rare. [Sans possibilité d'ouverture ou de fermeture à volonté] Extérieurement [aux clôtures de fenêtres en marbre], des volets de pierre soutenus par des pivots taillés dans le même morceau (...) s'appliquaient au besoin devant les fenêtres [des basiliques] (Lenoir, Archit. monast., 1852, p. 143).
3. Planchette disposée verticalement et servant à fermer l'ouverture d'un pigeonnier. Abaisser le volet (Ac. 1835, Littré).
4. HIST. DE L'ART. Panneau de bois constituant l'un des éléments d'un ouvrage de peinture ou de sculpture et pouvant se rabattre sur un panneau central. Un amateur d'art à qui on montre le volet d'un retable se rappelle dans quelle église, dans quels musées, dans quelle collection particulière les autres sont dispersés (Proust, Temps retr., 1922, p. 973).
Au fig. Partie d'un ensemble abstrait ayant son unité, sa cohésion, et qui s'articule à d'autres éléments constitutifs de ce même ensemble. Si demain, dans un grand jaillissement improvisé, me venait, fût-ce en raccourci, un portrait de Gide qui pût avoir quelque caractère du volet manquant, ce serait le mieux (Du Bos, Journal, 1927, p. 375).
5. Élément amovible, articulé, servant à protéger quelqu'un ou quelque chose, à assurer la communication avec quelqu'un, à séparer quelque chose.
a) [Dans une salle de spectacle] Au guichet du théâtre, elle obtint une baignoire d'avant-scène dont elle fit monter le volet, puis elle s'installa dans l'ombre et commença d'inspecter la salle (Duhamel, Cécile, 1938, p. 253).
b) [Dans/sur un véhicule] La chaise de poste du duc était en tête du cortège (...). M. Smithson lui en remit la clef, et Son Altesse ouvrant le volet d'une des portières, y passa le coup d'œil du maître (Bourges, Crépusc. dieux, 1884, p. 30).
c) [Dans un meuble, une construction] Chier dans le confessionnal à l'endroit même où s'assoirait le curé avant de tirer le volet sur sa pénitente, éteindre la lampe du sanctuaire (...) tels étaient nos jeux, détestables, j'en conviens (H. Bazin, Vipère, 1948, p. 184).
6. Empl. techn.
ARM. Porte d'un véhicule blindé fermant une ouverture pratiquée dans la caisse ou dans la tourelle et permettant à l'équipage d'y pénétrer pour y remplir en sécurité ses fonctions. Les volets portent des systèmes de verrouillage qui permettent de les maintenir ouverts ou fermés quels que soient les heurts; certains portent des fentes de visée ou des épiscopes (Lar. encyclop.).
ARTS ANC. Ensemble de châssis brisés dont on recouvrait les tuyaux du buffet des orgues. Il subsiste encore de superbes volets peints, d'orgues du XVeet du XVIes., à Perpignan, Grenoble, Le Mans (BrenetMus.1926).
MAR. Volet de sabord. (Ds Rob. 1985). Synon. mantelet.
PÊCHE. Gaule menue et pliante, associée à d'autres, et sur laquelle est monté le filet d'un bouteux (d'apr. Baudr. Pêches 1827).
TECHNOL. [Dans un dispositif où sont stockées des informations] [Les cartes « visibles verticales »] sont placées, avec les volets ou plaques divisionnaires contre lesquels elles sont appuyées, dans une cage, un bac ou un plateau dont le fond est garni de tringles (Jolley, Trait. inform., 1968, p. 188).[Sur un appareil transmettant des informations] L'Angleterre substitua, aux bras, des volets mobiles. Mais, tandis que les pays retardataires se faisaient initier au télégraphe Chappe et à ses gesticulations, celui-ci était déjà démodé (P. Rousseau, Hist. techn. et invent., 1967, p. 274).
THÉÂTRE. Élément juxtaposé à d'autres qui, dans la décoration truquée, s'ouvre et se ferme en tant que de besoin. Dans la décoration entièrement truquée, chacune des faces de ces volets portant par exemple figuration d'un aspect de chaumière, l'autre de palais, des fils passant derrière le décor sont actionnés par autant de machinistes qu'il est nécessaire; en un espace de temps presque insaisissable si les volets sont petits, la chaumière est remplacée par le palais (Moynet, Machinerie théâtr., 1893, pp. 101-102).
B. − [L'objet désigné est ou peut être indépendant]
1.
a) Panneau de bois dont un commerçant garnit extérieurement, pour la nuit et en cas de fermeture, la devanture de son établissement pour protéger du soleil, des intempéries, du vol ou de la destruction de la marchandise exposée. Volets d'une boutique. La porte du boulanger est verrouillée, les volets mis (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 106).
b) Rideau métallique extérieur à une devanture, et manœuvré aux mêmes fins. À midi et à sept heures, un commis baissait le volet de fer dans lequel une porte basse restait béante (Martin du G., Confid. afric., 1931, p. 1111).
Arg., pop. Mettre le(s) volet(s). Cesser de faire quelque chose; partir. Mettez les volets; si le père nous chopait, i' f'rait rien du barouf (Bruant1901, pp. 92-93, s.v. cesser).Mettre les volets à la boutique. Mourir. (Ds Car. Argot 1977).
2. CIN. Panneau orientable utilisé pour limiter le champ des projecteurs d'éclairage lors de la prise de vues (d'apr. GDEL).
3. PATHOL. Volet costal. ,,Partie de la paroi thoracique rendue mobile indépendamment du reste de la cage thoracique, par la fracture d'une ou de plusieurs côtes, et qui comprime le poumon lors de l'inspiration`` (Man.-Man. Méd. 1977). Le risque principal du volet costal réside en ce qu'il ne suit plus les mouvements de la respiration, restant déprimé lors de l'inspiration et provoquant une gêne respiratoire grave (Pt Lar. Méd.1976).
4. TECHNOL. Volet de maçon. Synon. oiseau (v. ce mot II). (Ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
IV. − [À propos d'un système, d'un procédé d'obturation et/ou d'ouverture]
A. − [L'inanimé désigné est solidaire d'un autre organe, d'un autre objet]
1. [Chez l'homme]
a) Pop. ou fam. Paupière. Il jurerait qu'il vient d'ouvrir les volets de l'œil gauche, mais de les ouvrir sur une nuit totale (H. Bazin, Tête contre murs, 1949, p. 32).
b) ANAT. Repli empêchant le reflux du sang à un moment donné de la systole. Le passage vers l'oreillette droite est barré par trois volets membraneux retenus à des masses charnues de la paroi ventriculaire (...) par des cordelettes tendineuses; ces volets constituent la valvule auriculo-ventriculaire droite (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 185).
2. Empl. techn.
AÉRON. Dispositif contribuant au refroidissement du moteur d'un appareil en vol. Mon moteur tousse! Il se refroidit. Je ferme donc les volets de capot (Saint-Exup., Pilote guerre, 1942, p. 337).Panneau fermant l'ouverture par où sort le train d'atterrissage d'un avion, lorsqu'il est rentré (d'apr. Peyroux Techn. Métiers 1985).
AUTOMOB. Organe commandé par l'accélérateur, à l'aide duquel on règle l'arrivée de l'air dans le carburateur et celle du mélange gazeux dans les cylindres du moteur. Ce carburateur, qui équipe les Jeep, est du type inversé à gicleur noyé et possède une pompe de reprise et un volet de départ (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 116).
BIOL., ZOOL. Ensemble des deux appendices dont se compose le masque en trois pièces des larves d'odonates (d'apr. Séguy 1967); partie mobile fermant l'ouverture d'un stigmate (d'apr. Séguy 1967).
Rare. Pièce faisant office d'opercule chez les poissons osseux et chez certains crustacés. [Les rochers] gardent un manteau gris de coronules sans nombre qui (...) attendent là que la mer revienne pour ouvrir leurs petits volets à l'eau nourrice qui apporte la nourriture (Michelet, Journal, 1858, p. 436).
CIN. ,,Système d'ouverture ou de fermeture du champ d'une caméra`` (Lar. encyclop.).
Effacement d'une vue obtenu par travelling de l'appareil hors champ (d'apr. Giteau 1970). P. méton. Cache noir dont la surface augmente sur une image jusqu'à la recouvrir en totalité. Certaines images subissent des retouches effectuées par le laboratoire (truquages faits par une machine spéciale, tels que « fondus », « enchaînés », « surimpressions », « volets », etc.) (Arts et litt., 1936, p. 88-12).
TECHNOLOGIE
[Sur un appareil de mesure ou de traitement de données] [Les cartes] cheminent ensuite entre des galets, au-dessus de trappes (appelées volets), dont une seule, correspondant au numéro lu sur chaque carte, s'ouvre au moment où elle est atteinte par cette dernière (Couffignal, Mach. calc., 1933, p. 55).
[Sur un appareil producteur de chaleur] Cette récupération [des vapeurs produites par l'évaporation], dans le cas des poêles rectangulaires, n'a pas tenté les chercheurs, car l'appareil fermé par toute une série de volets en bois, n'est pas étanche et les rentrées d'air sont très importantes (Stocker, Sel, 1949, p. 61).
B. − CHIR. Ouverture pratiquée dans la voûte crânienne en vue de l'ablation d'une tumeur ou comme traitement d'une hypertension à l'intérieur du crâne. Les interventions curatives [dans le traitement des tumeurs cérébrales] (...) sont réalisées le plus souvent sous anesthésie locale, et après réalisation d'un large volet osseux permettant d'explorer la région suspecte (Quillet Méd.1965, p. 345).
Prononc. et Orth.: [vɔlε]. Homon. volley et formes de voler. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1306 « partie flottante d'une coiffe; petit voile » (Guillaume Guiart, Royaux lignages, éd. J. A. Buchon, t. 1, p. 40, 406: Des sains corporans [lire: -aus] des yglises Faisoient volez et chemises); 1390 (Arch. nat. JJ 138, pièce 254 ds Du Cange, s.v. voletus et Gdf., s.v. voilet: un voulet de soye); xves. [date du ms.] (Des trois dames qui trouverent l'anel, 3eréd. d'apr. le ms. Genève 179bis ds A. de Montaiglon et G. Raynaud, Rec. de fabliaux, t. 6, p. 154: Et mon volet et ma galoppe); 2. a) fin xves. « sorte de voile recouvrant le heaume et retombant derrière celui-ci » (O. de La Marche, Mém., éd. H. Beaune et J. d'Arbaumont, t. 1, p. 298: estoit celle visiere [d'un bassinet] couverte d'ung volet bien delié); b) 1648 hérald. (Vulson de La Colombière, Le Vrai théâtre d'honneur, t. 1, p. 87: et pour cimier un Aigle esployé d'argent, avec le double volet de gueules); 1690 (Fur.: volet, est aussi un nom qu'on donne au tourteau de sinople). B. 1. a) 1336-37 « petit colombier » (Comptes des léproseries ds P. Varin, Arch. admin. de la ville de Reims, t. 2, 2epart., p. 749: L s. au cherpentier qui a refait le pignon de la grange [...] et le volet); 1571 en Argonne (Coutumes de Clermont ds Nouv. Coutumier gén., t. 2, p. 886b: faire vollet [...] jusques à deux cens manottes [= boulins]); b) 1690 « planchette fermant l'entrée d'un pigeonnier » (Fur.); 2. 1769 pêche « les deux gaules pliantes sur lesquelles les pêcheurs montent les filets des trubles » (Duhamel Du Monceau, Traité gén. des pêches, section 2, p. 37a: deux gaules menues et pliantes qu'on nomme Volets). C. 1. 1494 « sorte d'assiette creuse, écuelle » (Aveu et den. du fief du Chillou, C1, l. 103, Arch. Vienne ds Gdf.: ung plat, ung vollet); 2. 1546 « tablette, planchette sur laquelle on trie des choses menues: graines, pois, lentilles, etc. » ici, ds l'expr. trier sur le volet (Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 30, p. 208: vous estes tous esleuz, choisiz et triez [...] comme beaulx pois sus le volet); 1552 (Id., Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 50, p. 208: vous estez christians triez sus le volet); 3. 1676 « ailette d'une roue hydraulique » (Félibien, s.v. aileron). D. 1. a) 1606 « panneau protégeant, à l'intérieur, le châssis d'une fenêtre » (Nicot, s.v. croisée, embrasure, entrebaailler); 1676 volet brisé (Félibien: il y a des Volets brisez, et d'autres non brisez); 1845-46 volet de brisure, volet de parement (Besch.); b) 1830 « panneau protégeant, à l'extérieur, une baie de fenêtre » (Stendhal, Rouge et Noir, p. 214); 1962 volet roulant (Delorme); c) 1837 « chacun des panneaux dont on garantit extérieurement la devanture d'une boutique, d'un magasin » (Balzac, C. Birotteau, p. 72); d) 1964 « porte en blindage fermant une ouverture d'un véhicule blindé » (Lar. encyclop.); 2. a) 1837 hist. de l'art « vantail, aile d'un triptyque » (Michelet, Journal, p. 227: Rubens a laissé l'autre volet [du triptyque L'Élévation de la Croix, à Anvers] à ses élèves); b) 1921 au fig. « partie ou aspect d'un exposé, d'un discours, d'un ensemble quelconque » (Barrès, Génie Rhin, p. 90: la charité chrétienne sur le Rhin, voilà le second volet de mon triptyque); 1966 (Le Monde, 12 mai, p. 1, col. 1: ce troisième volet [...] du triptyque agricole commun); c) 1964 « partie détachable d'un document en plusieurs parties » (Lhoste-Pèpe); 1964 volet fiscal (Lar. encyclop.); 3. a) 1904 « (dans un tableau indicateur d'appartement) chacun des petits disques qui obturent les numéros dans les ouvertures ménagées à cet effet, lorsque le circuit est interrompu » (Nouv. Lar. ill.); b) 1907 automob. « obturateur réglant l'arrivée de l'air dans un carburateur » (Périsse, Automob., p. 172); 1914 (Lar. mens., p. 236c); c) 1923 cin. (Graffigny, Cin., p. 34: le volet ou disque-obturateur [masque] la lumière au moment du changement des images); 1936 (Arts et litt., loc. cit.); d) 1964 audio-visuel partir au volet (Lar. encyclop.); 4. a) 1928 aéron. « partie de l'aile ou d'une gouverne » (Lar. 20e, s.v. avion: ces empennages se prolongent par des volets mobiles); 1935 volet d'intrados (Lar. mens., p. 3c); 1949 volet hypersustentateur, volet de courbure, volet compensateur (Nouv. Lar. univ.); 1952 volet-frein (Lar. mens., p. 66a); 1964 volet de freinage, volet d'hypersustentation (Rob.); b) 1975 volet fluide (Lar. encyclop. Suppl.). Dér. de voler1*; suff. -et*. Fréq. abs. littér.: 1 300. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 762, b) 2 024; xxes.: a) 2 254, b) 2 437. Bbg. Archit. 1972, p. 82. − Goug. Mots. t. 1. 1962, pp. 177-178. − Quem. DDL t. 30. − Simoni-Aurembou (M.-R.). Le Fr. rég. dans la vallée de la Cisse. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1977, t. 15, no1, pp. 84-85.

Trésor de la Langue Française informatisé

VOLET, subst. masc.

I. − [Corresp. à voler1I B 2; à propos d'un inanimé concr. s'apparentant à un voile]
A. − HIST. Pièce d'étoffe flottant au vent, que les chevaliers portaient au cimier de leurs casques, dans les tournois (d'apr. Leloir 1961).
B. − HÉRALD. Représentation de cette pièce sur le blason d'une famille. Il existe d'autres marques extérieures qui le complètent [l'écu]. Ce sont le timbre, soit un casque avec ses compléments: cimier, tortil, volet, lambrequins, soit une couronne, soit un mortier (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 754).
II. − [À propos d'un inanimé concr. se présentant sous la forme d'un objet plan et orientable]
A. − [Corresp. à voler1I A 1] Vieilli. Planchette placée horizontalement à l'entrée d'un pigeonnier. Les pigeons se mettent au soleil sur le volet (Ac.1798-1878).
P. méton. Pigeonnier situé au haut d'une maison, dont l'unique ouverture se ferme à l'aide d'une planchette. Autrefois on permettait l'usage du volet à ceux qui ne possédaient pas assez de terres pour jouir de ce qu'on appelait droit de colombier (Littré).
B. − [Corresp. à voler1I B 2 b] P. anal., région. (Pays de Loire)
1. Nénuphar blanc à grandes feuilles plates et rondes, qu'on voit flotter sur l'eau des étangs et sur les bords des rivières peu rapides (d'apr. Raymond 1832); p. méton. les feuilles de cette plante. Tu les mets [les nasses pour prendre le poisson] sous le volet (M.-R. Simoni-Aurembou, infra bbg.).
2. Tussilage à grandes feuilles, qui croît dans les lieux humides (d'apr. Martellière, Gloss. Vendômois, 1893, p. 331).
C. − [Corresp. à voler1I B 4]
1. [L'obj. désigné est ou peut être indépendant]
a) Couvercle de récipient, tamis en forme de claie, planchette servant au tri des graines et des menus objets. (Dict. xixeet xxes.).
Trier* sur le volet.
b) LITURG. CATH. Morceau de carton recouvert d'une étoffe précieuse, dont le prêtre couvre le calice sous le voile. Synon. pale2. (Dict. xixeet xxes.).
c) MAR. ANC. Boussole portative utilisée à bord des chaloupes et autres embarcations (Dict. xixeet xxes.).
2. [L'objet désigné est solidaire d'un autre objet]
a) Partie plane d'un objet pivotant autour d'une charnière et présentant en général deux vues; partie d'un document, d'un objet, pouvant se rabattre sur celle à laquelle elle est assujettie ou se détacher des autres parties. Il se leva pour atteindre le vieux livre [de messe] fatigué. Il reconnut l'étoffe noire où les maisons religieuses taillent leurs couvertures et dont l'un des plats se termine par un volet et une boutonnière (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 292).Le chèque de virement postal comprend trois volets (Davau-Cohen1972).Volet d'une carte de permis de conduire (Lexis1975).
b) AÉRON. Partie d'une aile ou d'une gouverne pivotant autour d'un axe parallèle à l'envergure de cette aile ou de cette gouverne, afin d'en modifier, après actionnement par le pilote, les caractéristiques aérodynamiques et, par suite, les caractéristiques physiques du vol de l'appareil piloté. Le Bréguet 941 (...) décolle en à peine plus de cent mètres grâce à une aile entièrement originale, dotée de volets à très fort braquage et à fentes que quatre hélices synchronisées soufflent intégralement (Industr. aéron. fr., 1962, p. 15).
c) AUDIO-VISUEL. Partir au volet. ,,Enregistrer en enchaînant avec ce qui a déjà été enregistré, pour éviter de faire un collant sur la bande magnétique`` (GDEL).
Rem. La loc. à la volée a été déformée en au volet par le lang. prof., avant de passer sous cette seconde forme dans le lang. cour. (d'apr. Radio 1972).
d) TECHNOL. Aileron permettant à une roue hydraulique de tourner. (Dict. xixeet xxes.).
III. − [Corresp. à voler1I B 4; à propos d'un inanimé concr. se présentant sous la forme d'un panneau vertical, d'une réalité située verticalement]
A. − [L'objet désigné est solidaire d'un autre objet]
1. Panneau plein ou ajouré, s'ouvrant et se fermant à volonté, qui protège, en dedans d'une pièce, une fenêtre, son châssis, ses vitres et garantit du soleil, de la chaleur, des indiscrétions. Volet brisé. Avec ces volets intérieurs, dit Alvear indifférent, on ne voit absolument pas notre lumière du dehors (Malraux, Espoir, 1937, p. 701).Je (...) laissai retomber le volet du hublot sur une lumière trop crue (Gracq, Syrtes, 1951, p. 202).
P. métaph. Assis, le front dans la main, il cherchait parmi des copies aux noms maintenant visibles, une fois enlevé le volet de l'anonymat (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 453).
Arg., pop. Mettre le(s) volet(s). Fermer les yeux. À peine je mets les volets, voilà qui commence un potin qu'on vient sourd (Musette, Cagayous poilu, 1919, p. 6).
Volet de parement. Volet qui est tout d'une pièce (d'apr. Moirant Bois 1986).
2. Panneau, plein ou ajouré, de menuiserie, de métal, de matière plastique, articulé ou rigide, s'ouvrant et se fermant à volonté, qui garantit à l'extérieur une fenêtre du soleil, des intempéries, des intrusions dans la pièce ou l'habitation concernée. Synon. contrevent1, jalousie2, persienne.Volet(s) clos; fermer, ouvrir, pousser le(s) volet(s); frapper aux volets; volets verts; fentes des volets. MmeGuillaume revêtit ses habits du dimanche, cacha la clé derrière un volet, et se mit en route pour le centre du village (Arland, Ordre, 1929, p. 488).V. félicité ex. 3.
Volets barrés. V. barré ex. 1.Volet roulant. ,,Volet s'enroulant sur un tambour`` (Barb.-Cad. 1971).
Rare. [Sans possibilité d'ouverture ou de fermeture à volonté] Extérieurement [aux clôtures de fenêtres en marbre], des volets de pierre soutenus par des pivots taillés dans le même morceau (...) s'appliquaient au besoin devant les fenêtres [des basiliques] (Lenoir, Archit. monast., 1852, p. 143).
3. Planchette disposée verticalement et servant à fermer l'ouverture d'un pigeonnier. Abaisser le volet (Ac. 1835, Littré).
4. HIST. DE L'ART. Panneau de bois constituant l'un des éléments d'un ouvrage de peinture ou de sculpture et pouvant se rabattre sur un panneau central. Un amateur d'art à qui on montre le volet d'un retable se rappelle dans quelle église, dans quels musées, dans quelle collection particulière les autres sont dispersés (Proust, Temps retr., 1922, p. 973).
Au fig. Partie d'un ensemble abstrait ayant son unité, sa cohésion, et qui s'articule à d'autres éléments constitutifs de ce même ensemble. Si demain, dans un grand jaillissement improvisé, me venait, fût-ce en raccourci, un portrait de Gide qui pût avoir quelque caractère du volet manquant, ce serait le mieux (Du Bos, Journal, 1927, p. 375).
5. Élément amovible, articulé, servant à protéger quelqu'un ou quelque chose, à assurer la communication avec quelqu'un, à séparer quelque chose.
a) [Dans une salle de spectacle] Au guichet du théâtre, elle obtint une baignoire d'avant-scène dont elle fit monter le volet, puis elle s'installa dans l'ombre et commença d'inspecter la salle (Duhamel, Cécile, 1938, p. 253).
b) [Dans/sur un véhicule] La chaise de poste du duc était en tête du cortège (...). M. Smithson lui en remit la clef, et Son Altesse ouvrant le volet d'une des portières, y passa le coup d'œil du maître (Bourges, Crépusc. dieux, 1884, p. 30).
c) [Dans un meuble, une construction] Chier dans le confessionnal à l'endroit même où s'assoirait le curé avant de tirer le volet sur sa pénitente, éteindre la lampe du sanctuaire (...) tels étaient nos jeux, détestables, j'en conviens (H. Bazin, Vipère, 1948, p. 184).
6. Empl. techn.
ARM. Porte d'un véhicule blindé fermant une ouverture pratiquée dans la caisse ou dans la tourelle et permettant à l'équipage d'y pénétrer pour y remplir en sécurité ses fonctions. Les volets portent des systèmes de verrouillage qui permettent de les maintenir ouverts ou fermés quels que soient les heurts; certains portent des fentes de visée ou des épiscopes (Lar. encyclop.).
ARTS ANC. Ensemble de châssis brisés dont on recouvrait les tuyaux du buffet des orgues. Il subsiste encore de superbes volets peints, d'orgues du XVeet du XVIes., à Perpignan, Grenoble, Le Mans (BrenetMus.1926).
MAR. Volet de sabord. (Ds Rob. 1985). Synon. mantelet.
PÊCHE. Gaule menue et pliante, associée à d'autres, et sur laquelle est monté le filet d'un bouteux (d'apr. Baudr. Pêches 1827).
TECHNOL. [Dans un dispositif où sont stockées des informations] [Les cartes « visibles verticales »] sont placées, avec les volets ou plaques divisionnaires contre lesquels elles sont appuyées, dans une cage, un bac ou un plateau dont le fond est garni de tringles (Jolley, Trait. inform., 1968, p. 188).[Sur un appareil transmettant des informations] L'Angleterre substitua, aux bras, des volets mobiles. Mais, tandis que les pays retardataires se faisaient initier au télégraphe Chappe et à ses gesticulations, celui-ci était déjà démodé (P. Rousseau, Hist. techn. et invent., 1967, p. 274).
THÉÂTRE. Élément juxtaposé à d'autres qui, dans la décoration truquée, s'ouvre et se ferme en tant que de besoin. Dans la décoration entièrement truquée, chacune des faces de ces volets portant par exemple figuration d'un aspect de chaumière, l'autre de palais, des fils passant derrière le décor sont actionnés par autant de machinistes qu'il est nécessaire; en un espace de temps presque insaisissable si les volets sont petits, la chaumière est remplacée par le palais (Moynet, Machinerie théâtr., 1893, pp. 101-102).
B. − [L'objet désigné est ou peut être indépendant]
1.
a) Panneau de bois dont un commerçant garnit extérieurement, pour la nuit et en cas de fermeture, la devanture de son établissement pour protéger du soleil, des intempéries, du vol ou de la destruction de la marchandise exposée. Volets d'une boutique. La porte du boulanger est verrouillée, les volets mis (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 106).
b) Rideau métallique extérieur à une devanture, et manœuvré aux mêmes fins. À midi et à sept heures, un commis baissait le volet de fer dans lequel une porte basse restait béante (Martin du G., Confid. afric., 1931, p. 1111).
Arg., pop. Mettre le(s) volet(s). Cesser de faire quelque chose; partir. Mettez les volets; si le père nous chopait, i' f'rait rien du barouf (Bruant1901, pp. 92-93, s.v. cesser).Mettre les volets à la boutique. Mourir. (Ds Car. Argot 1977).
2. CIN. Panneau orientable utilisé pour limiter le champ des projecteurs d'éclairage lors de la prise de vues (d'apr. GDEL).
3. PATHOL. Volet costal. ,,Partie de la paroi thoracique rendue mobile indépendamment du reste de la cage thoracique, par la fracture d'une ou de plusieurs côtes, et qui comprime le poumon lors de l'inspiration`` (Man.-Man. Méd. 1977). Le risque principal du volet costal réside en ce qu'il ne suit plus les mouvements de la respiration, restant déprimé lors de l'inspiration et provoquant une gêne respiratoire grave (Pt Lar. Méd.1976).
4. TECHNOL. Volet de maçon. Synon. oiseau (v. ce mot II). (Ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
IV. − [À propos d'un système, d'un procédé d'obturation et/ou d'ouverture]
A. − [L'inanimé désigné est solidaire d'un autre organe, d'un autre objet]
1. [Chez l'homme]
a) Pop. ou fam. Paupière. Il jurerait qu'il vient d'ouvrir les volets de l'œil gauche, mais de les ouvrir sur une nuit totale (H. Bazin, Tête contre murs, 1949, p. 32).
b) ANAT. Repli empêchant le reflux du sang à un moment donné de la systole. Le passage vers l'oreillette droite est barré par trois volets membraneux retenus à des masses charnues de la paroi ventriculaire (...) par des cordelettes tendineuses; ces volets constituent la valvule auriculo-ventriculaire droite (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 185).
2. Empl. techn.
AÉRON. Dispositif contribuant au refroidissement du moteur d'un appareil en vol. Mon moteur tousse! Il se refroidit. Je ferme donc les volets de capot (Saint-Exup., Pilote guerre, 1942, p. 337).Panneau fermant l'ouverture par où sort le train d'atterrissage d'un avion, lorsqu'il est rentré (d'apr. Peyroux Techn. Métiers 1985).
AUTOMOB. Organe commandé par l'accélérateur, à l'aide duquel on règle l'arrivée de l'air dans le carburateur et celle du mélange gazeux dans les cylindres du moteur. Ce carburateur, qui équipe les Jeep, est du type inversé à gicleur noyé et possède une pompe de reprise et un volet de départ (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 116).
BIOL., ZOOL. Ensemble des deux appendices dont se compose le masque en trois pièces des larves d'odonates (d'apr. Séguy 1967); partie mobile fermant l'ouverture d'un stigmate (d'apr. Séguy 1967).
Rare. Pièce faisant office d'opercule chez les poissons osseux et chez certains crustacés. [Les rochers] gardent un manteau gris de coronules sans nombre qui (...) attendent là que la mer revienne pour ouvrir leurs petits volets à l'eau nourrice qui apporte la nourriture (Michelet, Journal, 1858, p. 436).
CIN. ,,Système d'ouverture ou de fermeture du champ d'une caméra`` (Lar. encyclop.).
Effacement d'une vue obtenu par travelling de l'appareil hors champ (d'apr. Giteau 1970). P. méton. Cache noir dont la surface augmente sur une image jusqu'à la recouvrir en totalité. Certaines images subissent des retouches effectuées par le laboratoire (truquages faits par une machine spéciale, tels que « fondus », « enchaînés », « surimpressions », « volets », etc.) (Arts et litt., 1936, p. 88-12).
TECHNOLOGIE
[Sur un appareil de mesure ou de traitement de données] [Les cartes] cheminent ensuite entre des galets, au-dessus de trappes (appelées volets), dont une seule, correspondant au numéro lu sur chaque carte, s'ouvre au moment où elle est atteinte par cette dernière (Couffignal, Mach. calc., 1933, p. 55).
[Sur un appareil producteur de chaleur] Cette récupération [des vapeurs produites par l'évaporation], dans le cas des poêles rectangulaires, n'a pas tenté les chercheurs, car l'appareil fermé par toute une série de volets en bois, n'est pas étanche et les rentrées d'air sont très importantes (Stocker, Sel, 1949, p. 61).
B. − CHIR. Ouverture pratiquée dans la voûte crânienne en vue de l'ablation d'une tumeur ou comme traitement d'une hypertension à l'intérieur du crâne. Les interventions curatives [dans le traitement des tumeurs cérébrales] (...) sont réalisées le plus souvent sous anesthésie locale, et après réalisation d'un large volet osseux permettant d'explorer la région suspecte (Quillet Méd.1965, p. 345).
Prononc. et Orth.: [vɔlε]. Homon. volley et formes de voler. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1306 « partie flottante d'une coiffe; petit voile » (Guillaume Guiart, Royaux lignages, éd. J. A. Buchon, t. 1, p. 40, 406: Des sains corporans [lire: -aus] des yglises Faisoient volez et chemises); 1390 (Arch. nat. JJ 138, pièce 254 ds Du Cange, s.v. voletus et Gdf., s.v. voilet: un voulet de soye); xves. [date du ms.] (Des trois dames qui trouverent l'anel, 3eréd. d'apr. le ms. Genève 179bis ds A. de Montaiglon et G. Raynaud, Rec. de fabliaux, t. 6, p. 154: Et mon volet et ma galoppe); 2. a) fin xves. « sorte de voile recouvrant le heaume et retombant derrière celui-ci » (O. de La Marche, Mém., éd. H. Beaune et J. d'Arbaumont, t. 1, p. 298: estoit celle visiere [d'un bassinet] couverte d'ung volet bien delié); b) 1648 hérald. (Vulson de La Colombière, Le Vrai théâtre d'honneur, t. 1, p. 87: et pour cimier un Aigle esployé d'argent, avec le double volet de gueules); 1690 (Fur.: volet, est aussi un nom qu'on donne au tourteau de sinople). B. 1. a) 1336-37 « petit colombier » (Comptes des léproseries ds P. Varin, Arch. admin. de la ville de Reims, t. 2, 2epart., p. 749: L s. au cherpentier qui a refait le pignon de la grange [...] et le volet); 1571 en Argonne (Coutumes de Clermont ds Nouv. Coutumier gén., t. 2, p. 886b: faire vollet [...] jusques à deux cens manottes [= boulins]); b) 1690 « planchette fermant l'entrée d'un pigeonnier » (Fur.); 2. 1769 pêche « les deux gaules pliantes sur lesquelles les pêcheurs montent les filets des trubles » (Duhamel Du Monceau, Traité gén. des pêches, section 2, p. 37a: deux gaules menues et pliantes qu'on nomme Volets). C. 1. 1494 « sorte d'assiette creuse, écuelle » (Aveu et den. du fief du Chillou, C1, l. 103, Arch. Vienne ds Gdf.: ung plat, ung vollet); 2. 1546 « tablette, planchette sur laquelle on trie des choses menues: graines, pois, lentilles, etc. » ici, ds l'expr. trier sur le volet (Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 30, p. 208: vous estes tous esleuz, choisiz et triez [...] comme beaulx pois sus le volet); 1552 (Id., Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 50, p. 208: vous estez christians triez sus le volet); 3. 1676 « ailette d'une roue hydraulique » (Félibien, s.v. aileron). D. 1. a) 1606 « panneau protégeant, à l'intérieur, le châssis d'une fenêtre » (Nicot, s.v. croisée, embrasure, entrebaailler); 1676 volet brisé (Félibien: il y a des Volets brisez, et d'autres non brisez); 1845-46 volet de brisure, volet de parement (Besch.); b) 1830 « panneau protégeant, à l'extérieur, une baie de fenêtre » (Stendhal, Rouge et Noir, p. 214); 1962 volet roulant (Delorme); c) 1837 « chacun des panneaux dont on garantit extérieurement la devanture d'une boutique, d'un magasin » (Balzac, C. Birotteau, p. 72); d) 1964 « porte en blindage fermant une ouverture d'un véhicule blindé » (Lar. encyclop.); 2. a) 1837 hist. de l'art « vantail, aile d'un triptyque » (Michelet, Journal, p. 227: Rubens a laissé l'autre volet [du triptyque L'Élévation de la Croix, à Anvers] à ses élèves); b) 1921 au fig. « partie ou aspect d'un exposé, d'un discours, d'un ensemble quelconque » (Barrès, Génie Rhin, p. 90: la charité chrétienne sur le Rhin, voilà le second volet de mon triptyque); 1966 (Le Monde, 12 mai, p. 1, col. 1: ce troisième volet [...] du triptyque agricole commun); c) 1964 « partie détachable d'un document en plusieurs parties » (Lhoste-Pèpe); 1964 volet fiscal (Lar. encyclop.); 3. a) 1904 « (dans un tableau indicateur d'appartement) chacun des petits disques qui obturent les numéros dans les ouvertures ménagées à cet effet, lorsque le circuit est interrompu » (Nouv. Lar. ill.); b) 1907 automob. « obturateur réglant l'arrivée de l'air dans un carburateur » (Périsse, Automob., p. 172); 1914 (Lar. mens., p. 236c); c) 1923 cin. (Graffigny, Cin., p. 34: le volet ou disque-obturateur [masque] la lumière au moment du changement des images); 1936 (Arts et litt., loc. cit.); d) 1964 audio-visuel partir au volet (Lar. encyclop.); 4. a) 1928 aéron. « partie de l'aile ou d'une gouverne » (Lar. 20e, s.v. avion: ces empennages se prolongent par des volets mobiles); 1935 volet d'intrados (Lar. mens., p. 3c); 1949 volet hypersustentateur, volet de courbure, volet compensateur (Nouv. Lar. univ.); 1952 volet-frein (Lar. mens., p. 66a); 1964 volet de freinage, volet d'hypersustentation (Rob.); b) 1975 volet fluide (Lar. encyclop. Suppl.). Dér. de voler1*; suff. -et*. Fréq. abs. littér.: 1 300. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 762, b) 2 024; xxes.: a) 2 254, b) 2 437. Bbg. Archit. 1972, p. 82. − Goug. Mots. t. 1. 1962, pp. 177-178. − Quem. DDL t. 30. − Simoni-Aurembou (M.-R.). Le Fr. rég. dans la vallée de la Cisse. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1977, t. 15, no1, pp. 84-85.

Wiktionnaire

Nom commun

volet \vɔ.lɛ\ masculin

  1. (Vieilli) Tablette utilisée pour trier les petits objets, comme les grains, les cailloux, etc.
    • Il trie son grain avec un volet.
  2. (Vieilli) Petit réduit servant à faire nicher des pigeons.
    • Volets. Ce ſont de petits réduits, qui n’ont qu’une médiocre ouverture, fermée avec une jalouſie ou un ais […] — (César-Pierre Richelet, Dictionnaire de la langue françoise, ancienne et moderne, tome premier : A–D, Pierre Bruyset-Ponthus, Libraire, Lyon, 1759)
  3. (Menuiserie) Panneau, en bois ou en métal, ou battant qui protège une fenêtre, le plus souvent à l’extérieur.
    • Fuie. C’eſt une petite volière qu’on ferme avec un volet, & où on nourrit des pigeons domeſtiques en petit nombre : on a apellé auſſi fuie, un colombier qui n’a point de couverture. — (César-Pierre Richelet, Dictionnaire de la langue françoise, ancienne et moderne, tome premier : A–D, Pierre Bruyset-Ponthus, Libraire, Lyon, 1759)
    • Ils avaient une maison à eux […] Oh ! une vraie cabane ! couverte de chaume, bâtie en pisé, fermée par des volets qui claquaient au vent. — (Émile-Ambroise Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 324)
    • Ses rues, dans le silence d’un lieu désert, attendent le claquement des volets, l’ouverture des portes, le hennissement des chevaux, l’essor d’une marmaille. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Une seule boutique restait fermée. On avait enlevé simplement le volet de la porte et écarté à l’intérieur le rideau de satinette rose. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 158)
    • J’eus la tentation d’examiner, avant d’entrer, la vitrine du Salon. Un réflexe de Pyrénéen me retint. Dans mon village natal, les volets restent presque toujours clos. De l’intérieur, les femmes les manœuvrent. Elles les entrebâillent insensiblement, avec un doigté de virtuose. Du fond de leurs ténèbres, comme d’une loge de théâtre, elles se donnent le spectacle de la rue. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 108)
    • […] il y a encore la fuye qui est une petite volière ». Le terme de fuie s’applique donc jusqu’à l’orée du XVIIe siècle à des ensembles de boulins de façades ou à des petites volières fermées par des volets avec peu de pigeons. « Ce tourillon avoit plus tost façon d’une fuye que d’une forteresse » (Carloix, VII, 12). — (Jean-Mary Couderc, ‎Alain Schulé, L’Anjou insolite, CLD, 1999)
  4. Vantail, aile ou partie d’un objet qui se replie.
    • Un triptyque est composé d'un tableau central et de deux volets.
  5. (En particulier) (Aéronautique) Partie mobile de l’aile d’un avion dont l’orientation permet de diriger l’appareil.
    • Si les commandes des volets de l’avion ne répondent plus, celui-ci est en très grand danger d’accident, c’est pourquoi les commandes électroniques sont parfois doublées de commandes mécaniques pour faire face aux pannes.
  6. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant un disque de couleur verte dans les armoiries. Il s’agit d’un ancien nom utilisé pour le tourteau de sinople. À rapprocher de besant, besant-tourteau, gulpe, guse, heurte, œil de faucon, ogoesse, plate, pomme, somme, tourteau et tourteau-besant.
    • D’argent à trois tourteaux de sinople (volets) mal-ordonnés, qui est du Hundred Vemmenhög en Suède → voir illustration « armoiries avec 3 volets »
  7. (Figuré) Partie solidaire d'une construction intellectuelle.
    • Les activités de ce premier volet de recherche porteront ainsi sur l’élaboration d'une vision, d’un construit et d’une mesure multidimensionnels et systémiques de la performance de l’entreprise.
    • Cet article comporte deux volets : l’accès aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et la participation du public à l’élaboration des décisions ayant une incidence sur l’environnement. Seul ce second volet est traité ici. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  8. (Figuré) Partie d’un programme, d’une stratégie.
    • La Chine poursuit patiemment un programme d’exploration spatiale, dont le ­volet humain passe par la Lune. — (Le Monde, Décrocher la Lune permet à la Chine d’exprimer ses ambitions géopolitiques, Le Monde. Mis en ligne le 8 janvier 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOLET. n. m.
Panneau de menuiserie qui se place au-dedans ou en dehors des châssis d'une fenêtre, pour les garantir, pour réduire la lumière du jour, etc. Les volets d'une fenêtre. Un volet cassé, brisé. Fermer, ouvrir les volets. Il désigne aussi le Vantail d'un retable. Les deux volets d'un triptyque. Il se dit encore d'une Tablette, d'un petit ais rond, sur lequel on trie des choses menues, comme des graines, des pois, des lentilles, etc. Fig. et fam., Trié sur le volet se dit des Choses et même des personnes qu'on a choisies avec soin. Il n'a que des livres triés sur le volet. Il ne fréquente que des personnes triées sur le volet.

Littré (1872-1877)

VOLET (vo-lè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des vo-lè-z entr'ouverts) s. m.
  • 1 Terme de liturgie. Morceau de carton, garni d'une étoffe précieuse, qui sert à couvrir le calice sous le voile (le sens propre est celui de morceau d'étoffe flottant).

    Terme de blason. Large ruban attaché au sommet du casque.

  • 2 Par assimilation, petit ais ou tablette qui sert à faire le triage des choses menues, comme graines et autres semblables.

    Fig. Trié sur le volet, d'élite, de premier choix. Tous les hommes en crédit, triés comme sur le volet parmi ceux qui ont contre moi quelque animosité secrète, pour concourir au commun complot, Rousseau, 2e prom.

  • 3Panneau de menuiserie qui, s'ouvrant et se fermant suivant le besoin, sert à garantir, en dedans de la chambre, les châssis d'une fenêtre, par opposition à contrevent qui les garantit en dehors. Une chambre haute Où, malgré les volets, le soleil irrité Formait un poêle ardent au milieu de l'été, Boileau, Sat. III. Des filous effrontés, d'un coup de pistolet, Ébranlent ma fenêtre et percent mon volet, Boileau, ib. VI.

    Volet brisé, ou de brisure, volet qui peut se plier dans le sens de sa hauteur.

    Volet de parement, celui qui est tout d'une pièce, par opposition à volet de brisure.

  • 4Il se dit par abus pour contrevent. Volets verts. Ouvrant mes deux volets pour respirer à l'aise Les brises de la nuit dont la fraîcheur m'apaise, Lamartine, Joc. VI, 235.

    Il se dit aussi de la fermeture extérieure de façades de boutiques.

  • 5Espèce de pigeonnier, dont l'ouverture se ferme par un petit ais. Autrefois on permettait l'usage du volet à ceux qui ne possédaient pas assez de terres pour jouir de ce qu'on appelait droit de colombier.

    L'ais qui sert à fermer le volet ou pigeonnier. Abaisser le volet.

    L'ais qui est fixé horizontalement à l'entrée du volet ou pigeonnier. Les pigeons se mettent au soleil sur le volet.

  • 6Se dit des ailerons ou petites planches qui font tourner la roue d'un moulin à eau.
  • 7 Terme de marine. Boussole portative, dont on se sert à bord des embarcations.
  • 8 Terme de pêche. Au plur. Gaules menues et pliantes, sur lesquelles les pêcheurs montent le filet de leur bouteux ou grande truble.
  • 9 Terme de botanique. Nénuphar.

    Terme de zoologie. Nom donné à deux des trois pièces dont se compose le masque des larves des libellules.

HISTORIQUE

XIVe s. Des sains corporaus des yglises Faisoient volez et chemises, Communement à leur meschines, En despit des euvres divines, Guiart, dans DU CANGE, mischinus. Le suppliant prinst… un voulet de soye, Du Cange, voletus.

XVe s. Le voulet ou cuevrechief, Du Cange, ib. Un quevrechief ou volete, Du Cange, ib. Le suppliant… tira d'un arc… une sayette ou volet, Du Cange, ib. Et avoit levé sa visiere le plus avant qu'il le peut faire, et estoit celle visiere couverte d'un volet bien delié, De la Marche, Mém. I, p. 181, dans LACURNE. Estoient leurs visages couverts d'un volet et voile si delié qu'elles pouvoient voir au travers, Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 678, dans LACURNE.

XVIe s. Esleus, choisis et triés comme beaux pois sur le volet, Rabelais, III, 30. Ô illustres assistants choisis et triez au volet pour la dignité de cette notable assemblée, Sat. Mén. p. 71.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VOLET. - HIST. XIVe s. Ajoutez : Au charpentier qui a refait… le pignon de la porcherie et le volet [pigeonnier] (1336), Varin, Archives administ. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 749.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VOLET, s. m. (Marine.) petite boussole ou compas de route, qui n’est point suspendue sur un balancier, comme la boussole ordinaire, & dont on se sert sur les barques & sur les chaloupes.

Volets, s. m. pl. (Menuiser.) fermeture de bois sur les chassis par-dedans les fenêtres. Ce sont comme des petites portes aux fenêtres de même longueur, de même largeur & de même hauteur que le vitrage. Il y a des volets brisés, & des volets séparément ; ceux-là se plient sur l’écoinçon, ou se doublent sur l’embrasure ; & ceux-ci ont des moulures devant & derriere.

Volets d’orgues. Espece de grands chassis, partie ceintrés par leur plan, & partie droits, & garnis de légers panneaux de volice ou de forte toile imprimée des deux côtés, qui servent à couvrir les tuyaux d’un buffet d’orgue.

Volets de moulins à eau ; ce sont des planches arrangées au-tour de l’essieu d’une roue de moulin à eau, sur lesquelles l’eau faisant effort, en coulant par-dessous, ou en tombant par-dessus, donne le mouvement à la roue. On les nomme autrement aîlerons & alichons. (D. J.)

Volet, (Econ. rustique.) petit colombier bourgeois & domestique où l’on nourrit des pigeons qui ne sortent point ; il y a au-dehors une petite ouverture que l’on tient fermée avec un ais.

Volet, s. m. (terme de Blason.) c’est un ornement que les anciens chevaliers portoient sur leurs heaumes, qui étoit un ruban large pendant par derriere, volant au gré du vent dans leurs marches & leurs combats ; il s’attachoit avec le bourlet ou tortil, dont leur casque étoit couvert. (D. J.)

Volet, s. m. (orig. des Proverb.) on a nommé volet le couvercle d’un pot ou de quelqu’autre vase où l’on serroit des pois ou autres légumes : témoin l’enseigne des trois volets, hôtellerie fort connue sur la levée de la Loire, où l’on voyoit trois couvercles de pot d’or. Delà est venue cette façon de parler proverbiale, trié sur le volet, parce qu’avant que de mettre bouillir les pois qu’on tiroit du pot où on les gardoit, on les trioit & on les épluchoit sur le couvercle ou volet ; Pétrone a dit, in lance argentea pisum purgabat.

On nomme aussi volet en Normandie, une sorte de ruban, parce que les filles en ornoient les voiles dont elles paroient leur tête. De volet, est venu le nom de bavolet, qu’on a dit pour bas-voilet, & delà on appella bavolettes les jeunes paysannes coëffées de ces voiles, qui descendoient plus bas que ceux des autres. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « volet »

(1306) Dérivé de voler et -et → voir volant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voler 1, à cause que ce morceau d'étoffe vole, flotte. On serait tenté d'y voir un diminutif de voile, mais les formes ne s'y prêtent pas. De plus volet au sens de flèche indique visiblement le verbe voler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « volet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
volet vɔlɛ

Citations contenant le mot « volet »

  • Dans l'immense marmite où mijotent tous les rêves des hommes en quête de consommation, l'écologie ne saurait servir de fond, au sens culinaire du terme, de bouillon destiné à mouiller les ragoûts qui n'agrémentent qu'un volet de notre vie de chaque jour. De Roger Molinier / L'écologie à la croisée des chemins
  • L'homme a ce choix : laisser entrer la lumière ou garder les volets fermés. De Henry Miller
  • Le châtiment ne vient pas de Dieu, il vient du dedans, comme celui qui ferme ses volets et qui, du même coup, est privé de la lumière du soleil. De François Varillon
  • Le bonheur est à l'écart, fait de huis clos, de volets tirés, d'oubli des autres, de murailles infranchissables. De Eric-Emmanuel Schmitt / L'Evangile selon Pilate
  • A force de voleter sans but précis, comme le fait une mouche, on finit toujours par rencontrer un rat mort ou une bouse de vache. De Lao She / Quatre Générations sous un même toit
  • L'amour ne peut s'apprendre dans les livres, car l'amour est un petit dieu malin qui volette, invisible, de-ci, de-la, vous assomme puis s'enfuit comme les premières hirondelles printanières. De Groucho Marx / Mémoires d’un amant lamentable
  • Swatch et A BATHING APE (BAPE) se retrouvent pour un second volet de leur collaboration, cette fois sur l’incontournable SWATCH BIG BOLD. Essential Homme, BAPE Et Swatch Se Retrouvent Pour Un Second Volet De Leur Collab - Essential Homme
  • L’étincelle est partie d’un volet récalcitrant. , Il s'énerve sur son volet-roulant... et finit devant le tribunal de Saint-Malo | Le Pays Malouin
  • Et si vous n'avez pas encore vu le 2ème volet, la bande-annonce est dispo ici, et le film sur la plateforme Netflix. Mouv, "The Kissing Booth" : déjà une bande annonce pour le 3ème volet
  • D’où le virage pris pour développer le volet familles. Il a aussi été rappelé que durant les vacances, les animateurs accueillent « 30 à 40 jeunes sur les petites vacances et 50 à 60 l’été. » , Le centre social Nulle part ailleurs développe le volet familles dans le Pays de Craon | Haut Anjou
  • Le docteur Alan Grant est de retour. Après avoir été suspendu plusieurs mois en raison de la pandémie de coronavirus, le tournage du troisième volet de Jurassic World, intitulé Dominion, a repris début juillet au Royaume-Uni. BFMTV, L'acteur Sam Neill démarre le tournage de "Jurassic World: Dominion"
  • Après un premier volet en 1998 et un second en 2007, la compilation « Chronique de Mars » verrait un troisième opus sortir bientôt. Un projet 100% marseillais. Les enregistrements ont déjà commencé. En effet, SCH et Akhenaton (IAM) aurait déjà eu lieu. C’est en toute cas ce que le rappeur Bouga vient dévoiler sur son compte Facebook. Cette collaboration donnerait la couleur de ce nouveau projet, qui peut-être mettrait l’accent sur le mélange de génération. Ces dernières années, la scène hip-hop marseillaise est portée de nombreux artistes comme Jul, Naps, YL, Alonzo, SCH, Soso Maness qui font la musique urbaine actuelle. Mais la cité phocéenne a toujours été une terre de rap : au début des années 1990 jusqu’au milieu des années 2000 avec IAM, Fonky Family, 3e Œil, Faf la Rage, puis un peu plus tard Keny Arkana pour les plus connus… ont porté haut les couleurs de la cité phocéenne, seule ville rivalisant avec Paris et sa banlieue en terme de production et de diffusion.Pour l’instant aucune date de sortie n’a été dévoilée.  Rapunchline : C'est tout le rap français sur un seul site !, SCH et Akhenaton en featuring pour le 3ème volet de la compil' « Chronique de Mars » !

Images d'illustration du mot « volet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « volet »

Langue Traduction
Anglais shutter
Espagnol obturador
Italien otturatore
Allemand verschluss
Chinois 快门
Arabe مصراع
Portugais obturador
Russe затвор
Japonais シャッター
Basque itxiera
Corse otturatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « volet »

Source : synonymes de volet sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « volet »

Partager