La langue française

Voleter

Sommaire

  • Définitions du mot voleter
  • Étymologie de « voleter »
  • Phonétique de « voleter »
  • Citations contenant le mot « voleter »
  • Images d'illustration du mot « voleter »
  • Traductions du mot « voleter »
  • Synonymes de « voleter »

Définitions du mot voleter

Trésor de la Langue Française informatisé

VOLETER, verbe intrans.

A. − [Le suj. désigne un animal pourvu d'ailes] Voler çà et là, en se posant souvent. Je l'admirais [le papillon] (...) allant, venant sur les fleurs, non pas, comme la plupart, voletant à l'étourdie, mais les choisissant de haut (Michelet, Insecte, 1857, p. 361).Mésanges qui voletaient comme des perdues autour du marronnier; les ailes battaient vite et faisaient penser à des mains malheureuses qui tremblent, qui ne savent pas où se poser (Frapié, Maternelle, 1904, p. 131).
B. − [Le suj. désigne une chose]
1. Se déplacer par des mouvements légers et rapides comme des coups d'aile. Synon. voltiger.Le vent soufflait et les feuilles jaunes voletaient autour de nous pendant que les marrons tombaient à nos pieds (Green, Journal, 1934, p. 234).Le Tueur fit un signe, et la petite lueur ironique voleta au fond de ses prunelles (Genevoix, Dern. harde, 1938, p. 185).
2. Flotter au vent. Elles se poursuivirent en sautant, faisant voleter leurs larges manches comme des ailes et gloussant et piaillant comme des oiseaux amoureux (Proust, Swann, 1913, p. 162).
C. − [Le suj. désigne une pers.]
1. Se déplacer en tous sens, avec vivacité, en s'arrêtant souvent. [P. méton.] Cent fois, les pieds de Suzanne, voletant d'un étage à l'autre, avaient effleuré les traverses de chêne et les carreaux peints de rouge (Duhamel, Suzanne, 1941, p. 280).
2. Au fig., littér. Changer d'idée, d'opinion à tout instant. (Dict. xxes.).
REM.
Voletage, subst. masc.,rare. Fait de voleter. Le voletage et le gazouillement des oiseaux (E. de Goncourt, Faustin, 1882, p. 45).
Prononc. et Orth.: [vɔlte], (il) volette [-lεt]. Le doublement de la cons. est ds Littré. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoit. xiies. « voler à petits coups d'aile, en se posant souvent » (Cantique de Moïse, 15 ds Psautier Oxford, éd. F. Michel, p. 243: Sicume li aigles purvocanz à voler ses pulcins, e sur els volitanz [Deut. 32, 11]); av. 1577 part. prés. adj. (R. Belleau, Œuvres poét., éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 50: Papillon tousiours voletant); 2. a) ca 1185 « palpiter (en parlant du cœur) » (Hue de Rotelande, Ipomedon, éd. A. J. Holden, 10211: Sis querz volette); b) 1erquart xiiies. « flotter au vent » (Reclus de Molliens, Miserere, éd. A. G. van Hamel, CXXXV, 1, p. 206: un peu de pourre volete); 1400 (Christine de Pisan, Mutation de fortune, éd. S. Solente, 10861: maint voile au vent voleter); c) 1578 « s'agiter d'un mouvement semblable à celui des ailes des oiseaux, des papillons » (Ronsard, Œuvres compl., éd. P. Laumonier, t. 17, p. 271: ton pied voletoit); d) 1875 « se déplacer en tous sens, de façon rapide et brusque » (Fabre, Barnabé, p. 189: ils allèrent en avant [...] sautillant, voletant, pirouettant); 3. a)1580 fig. « changer de sujet souvent » (Montaigne, Essais, II, 10, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 412: voleter sauteler de conte en conte); 1964 fig. « changer d'opinion à chaque instant » (Rob.); b) 1763 fig. « ne pas réussir à atteindre une grande élévation intellectuelle ou morale » (Voltaire, Lett. Mmedu Deffant, 19 août ds Littré: nous voletons, mais nous ne volons pas). Dér. de voler1*; suff. -eter*. Fréq. abs. littér.: 155.
DÉR.
Volettement, volètement, subst. masc.a) Fait de voleter; vol hésitant à petits coups d'ailes. Les oiseaux familiers à qui l'on avait construit des nids pour que leurs volettements et leurs cris parussent continuer dans le ciel infini le verbe enthousiaste des femmes (Kahn, Conte or et sil., 1898, p. 138).V. frouement ex. de Guèvremont.b) Fait de se déplacer par de petits mouvements légers et rapides. Ils virent devant eux le volètement de lueurs rouges (...) Dans une vallée, deux grands brasiers étaient allumés (Giono, Hussard, 1951, p. 340). [vɔlεtmɑ ̃]. 1resattest. 1596 voletement (Hulsius) − 1660 voletement, Oudin Fr.-Esp., ne semble pas réattesté av. 1869 (Mallarmé, Igitur, p. 439: un volètement); de voleter, suff. -ment1*.
BBG.Hasselrot 1957, p. 174. − Hilty (G.). Sém. et form. des mots. Colloque sur la Néologie et la Form. des mots. Actes... Neuchâtel, 1983, pp. 87-90. − Quem. DDL t. 20 (s.v. voletage).

voleter* -

Wiktionnaire

Verbe

voleter \vɔl.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Voler à petits coups d’aile.
    • Les oiseaux voletaient çà et là en poussant des cris bizarres, tandis que d’autres cachés au plus épais du feuillage formaient de mélodieux concerts. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […] ; une colossale figure du « Temps », soulève Terre et cadran sur ses vigoureuses épaules, tandis que des anges joufflus, des Amours pour mieux dire, se jouent tout autour, voletant et dégringolant jusque sur le fronton ; […] — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Tout autour de la jeune femme, les pigeons voletaient, roucoulaient. Les mâles, empressés, la gorge gonflée, saluaient jusqu’à terre les femelles. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
  2. (Par analogie) Se dit des choses légères qui semblent flotter dans l’air, balancées par le vent.
    • […] tandis que la neige volette dans une succession ininterrompue de bourrasques derrière la fenêtre. — (Marianne Meunier, « La lumière, un besoin partagé », journal La Croix, page 14, 17 mars 2015)
    • (Figuré)Cette noble compatissance, cette intuition des difficultés du travail, ce culte du talent est une des plus rares fantaisies qui jamais aient voleté dans des âmes de femme. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOLETER. v. intr.
Voler à petits coups d'aile. Il prend plaisir à voir voleter les abeilles sur les fleurs. La mère criait et voletait autour de son nid, parce qu'on emportait ses petits.

Littré (1872-1877)

VOLETER (vo-le-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je volette, je voletterai) v. n.
  • Voler à plusieurs reprises, à la manière des petits oiseaux. Et les petits, en même temps, Voletants, se culebutants, Délogèrent tous sans trompette, La Fontaine, Fabl. IV, 22. Lorsque leurs ailes [des petits de la cigogne] commencent à croître, ils s'exercent à voleter au-dessus du nid, Buffon, Ois. t. XIII, p. 380.

    Fig. Il faudrait un peu de cette liberté anglaise qui nous manque… nous sommes de jolis oiseaux à qui on a rogné les ailes ; nous voletons, mais nous ne volons pas, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 19 août 1763.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIe s. Li aigles purvocans [provoquant] à voler ses pulcins, et sur els volitanz, Lib. psalm. p. 243.

XIIIe s. Si come aigle apele à voler ses polcins et seur eus voletanz, Psautier, f° 187. Come l'aigle volete seur ses oisiax por euls garder, ib. Li cuers li muet molt et volete, Partonop. v. 1307.

XIVe s. Quant l'esprevier sera plus fort et qu'il volletera, Ménagier, III, 2.

XVIe s. Le vent par coups ses membres descouvroit, Et voleter faisoit ses vestemens, Marot, IV, 40. Comme un papillon, voletant de fleurette en fleurette, Yver, p. 631. Oyseaux qui voletez par ces lieux solitaires, Desportes, Angélique, 1. On le veoit [l'Arioste] voleter et saulteler de conte en conte, comme de branche en branche, Montaigne, II, 104.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « voleter »

Provenç. volitar ; du lat. volitare, fréquentatif de volare, voler 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) → voir voler et -ter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « voleter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
voleter vɔlte

Citations contenant le mot « voleter »

  • A force de voleter sans but précis, comme le fait une mouche, on finit toujours par rencontrer un rat mort ou une bouse de vache. De Lao She / Quatre Générations sous un même toit
  • Parfois, il restait suspendu au plafond, comme Spider-Man. Et il fallait sortir l'escabeau pour le décrocher, le ramener sur terre et le rendre à sa maman à la fin de la journée. Le petit Jean était en survol. À plusieurs reprises, ses camarades l'ont vu voleter à travers la classe, en dessinant des polygones et des droites bien parallèles dans l'espace. Il planait au-dessus de la géométrie. Un après-midi où cet écolier s'était révélé particulièrement brillant, en entourant toutes les lettres « a » de Barbapapa, il s'était envolé par la fenêtre. L'enfant flottait au-dessus des grands tilleuls de la cour de récréation. Les pompiers avaient dû être appelés en renfort. C'est ainsi que s'est déroulée la scolarité du nouveau Premier ministre. En lévitation. « Il a complètement survolé son CP », a expliqué son ancienne institutrice, Paulette Berthe, 88 ans, dans Mon quotidien, un journal d'actualité destiné aux plus jeunes. « Il a complètement survolé son CP, si bien qu'il a sauté une classe l'année suivante, et ça ne s'est vraiment pas vu ensuite. » Et ça ne se voit toujours pas : comment imaginer que cet homme était capable, à 6 ans, de colorier au feutre un cheval sans déborder des traits ? La Vie.fr, En survol !
  • Sous des spots lumineux, la jeune femme âgée de 32 ans entame une danse traditionnelle, se mouvant comme un papillon, ouvrant et faisant voleter son éventail d'un geste expert. L'Obs, Pandémie: au Japon, des geishas se convertissent au tout internet
  • Bientôt, avec l'été arrivé, elle s'arrêtera de chanter. C'est ainsi, chaque année en juillet, elle se met en vacances, et l'on entend plus ces petits cris saccadés qui forment comme une mélodie du bonheur. En septembre, elle reviendra voleter au-dessus de vignes, fondre sur les baies sucrées, s'en rassasier jusqu'à plus faim. Alors, l'oeil attentif pourra l'apercevoir dans l'ombre d'une haie, repue, à moitié endormie, la grive rieuse. « Saoul comme une grive », disait-on dans les allées du Bordelais pour signifier un ventre plein. À Chantegrive, vaste propriété des Graves, les oiseaux sont des compagnons de toujours. Des grives bien sûr, qui ont donné leur nom au château de l'oiseau qui chante, des aigrettes, des huppes… Travailler à la vigne, ce n'est pas seulement travailler la vigne. C'est vivre dans un jardin qui n'est jamais qu'un bout de terre que nous empruntons à la grande Terre. On n'est pas vraiment vigneron si l'on ne lève pas les yeux au ciel, si l'on ne baisse pas le regard sur le monde grouillant sous nos pieds. Les animaux nous en disent si long sur les végétaux. Au tractoriste matinal, l'aigrette garzette, oiseau des rivages marins, vient rappeler le caractère océanique du vignoble. Au vendangeur, la grive musicienne montre que son raisin est bon à ramasser. Les Echos, Vin : le bel air de Chantegrive | Les Echos
  • La nouvelle animation, Un océan de papillon, aura lieu du 21 décembre 2019 au 5 janvier 2020. Sept à huit cents insectes, d’une vingtaine d’espèces différentes, vont voleter dans la serre tropicale qui recréée une forêt caraïbo-guyanaise pour un magnifique ballet éphémère de trois semaines. , VIDEO. Brest. Les papillons tropicaux, joli cadeau de Noël d’Océanopolis - Redon.maville.com
  • Comme un vieux sapin de Noël qui perd ses aiguilles, naguère illuminé, aujourd’hui éteint, le parti LREM se dénude par les extrémités. Un à un, ou une à une, les parlementaires le quittent pour voleter au vent mauvais de la désillusion. Ils se souviennent, dans une lointaine réminiscence, qu’ils ont jadis – il y a trois ans – fait partie de la grande famille de la gauche, qu’ils jugeaient en voie d’extinction. Libération.fr, Macronie : Valls à la rescousse ? - Libération

Images d'illustration du mot « voleter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « voleter »

Langue Traduction
Anglais flutter
Espagnol aleteo
Italien svolazzare
Allemand flattern
Chinois
Arabe رفرفة
Portugais agitar
Russe флаттер
Japonais はためく
Basque flutter
Corse fluttere
Source : Google Translate API

Synonymes de « voleter »

Source : synonymes de voleter sur lebonsynonyme.fr
Partager