Voilure : définition de voilure


Voilure : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VOILURE1, subst. fém.

A. − MARINE
1. Vx. ,,Fabrication des voiles`` (Ac. 1798). La voilure de cette nation est excellente (Ac. 1798).
2.
a) Ensemble des voiles portées par un voilier ou par un de ses mâts ou d'un côté de son mât; jeu de voiles (d'apr. Merrien 1958). Centre de voilure; voilure carrée; voilure neuve; voilure d'avant; voilure d'un brick; voilure de cape, de grand mât; voilure de pêche; voilure de petit temps; voilure de régate; monter dans la voilure. Le vent souffla quelquefois en grande brise, mais très-heureusement de la partie du sud-est, ce qui favorisait la marche du steamer. Quand il était maniable, le capitaine faisait établir la voilure. Le Rangoon gréé en brick navigua souvent avec ses deux huniers et sa misaine (Verne, Tour monde, 1873, p. 91).Les navires, nombreux à ce carrefour d'océans, dessinaient sur l'horizon la géométrie de leurs voilures ou leur paraphe de fumée (Hamp, Champagne, 1909, p. 205).
b) Voilure auxiliaire. ,,Voilure de secours d'un vapeur ou d'un bateau à moteur`` (Merrien 1958).
3. P. ext. Surface des voiles déployées que présente au vent un navire à voiles. Augmenter, diminuer, orienter, régler la voilure; changer de voilure; avoir trop de voilure. Nous passâmes le reste de la nuit à petite voilure, bord sur bord (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 379).
Balancer la voilure. ,,L'équilibrer`` (Merrien 1958).
4. P. métaph. [Par évocation des bateaux ou de la nav. à voile] Tes cheveux contiennent tout un rêve, plein de voilures et de mâtures (Baudel., Poèmes prose, 1867, p. 84).D'ici [de Sainte-Victoire], la montagne avec sa fantastique voilure de rochers blancs, est comme un vaisseau-fantôme de plein jour (Giono, Chron., Noé, 1947, p. 143).
B. − P. anal., AÉRON. Ensemble des toiles des ailes et de l'empennage des premiers avions et des planeurs; ensemble des surfaces portantes d'un avion; ensemble constitué de la toile et des suspentes d'un parachute. La portance unitaire du stabilisateur [d'un avion] ne doit pouvoir être supérieure à celle de la voilure (Guillemin, Constr., calcul et essais avions, 1929, p. 143).
Voilure planante. ,,Voilure à hautes performances, généralement triangulaire, constituée d'une seule feuille de tissu à l'instar des voiles rondes`` (Industries 1986).
Voilure planante multicellulaire. ,,Voilure constituée de caissons, dont le profil est semblable à une aile d'avion, ouverts à l'avant, et dont le gonflement est assuré par un ensemble de lois aérodynamiques`` (Industries 1986).
Voilure tournante. ,,Hélice de grande dimension, placée au-dessus d'un aéronef, à l'extrémité d'un axe sensiblement vertical`` (Industries 1986).
Prononc. et Orth.: [vwaly:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1678 « manière de placer les voiles » (Guillet 3epart., p. 345); 2. 1691 « ensemble des voiles d'un navire » (Ozanam); 3. 1831 « nombre de voiles servant à faire marcher un navire » (Will.); 4. a) 1873 « ensemble des surfaces de soutien de l'oiseau en vol » (A. Penaud, L'Aéron., p. 13 ds Guilb. Aviat., p. 697); b) 1929 aviat. (Guillemin, op. cit., p. 133). Dér. de voile2*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér.: 75.

VOILURE2, subst. fém.

TECHNOL. État d'un objet voilé, déjeté, déformé qui, par gauchissement, a pris une forme concave. La voilure d'une roue de bicyclette (Lar. Lang. fr.). Il y a dans ces feuilles de zinc, dans ces feuilles de tôle, dans ces lames d'acier, dans ces planches, de nombreuses voilures (Jossier1881).
Prononc.: [vwaly:ʀ]. Étymol. et Hist. 1845 « état d'une feuille de métal qui s'est voilée » (Besch.). Dér. de voiler2*; suff. -ure*.

Voilure : définition du Wiktionnaire

Nom commun

voilure \vwa.lyʁ\ féminin

  1. Ensemble des voiles d’un navire.
    • Pour lui, il n’y avait plus qu’un moyen de salut, le radeau; mais fallait-il s’y embarquer dès maintenant, y établir une voilure quelconque au moyen de draps et de couvertures, et chercher à gagner la côte la plus prochaine ? — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le 24, le vent tourna au Sud nous permettant d’établir la voilure, et, le lendemain la plupart de mes compagnons franchissaient pour la première fois le cercle polaire. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • En 1937, 250 thoniers animaient le port dans un fourmillement d'activités hautes en couleurs. C'était de grands dundees à deux mâts qui portaient une superbe voilure allant du rose au brun. — (Petit Futé Bretagne 2017)
  2. Quantité de voiles que porte un navire à un moment donné, par rapport au vent qu’il a et à la route qu’il veut faire.
    • Vers 13 heures, je hisse la trinquette et le tourmentin et, comme le vent augmente, j’amène la grand’voile et laisse le Firecrest se gouverner seul sous voilure avant. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Par extension) Surface portante d’un aéronef.
    • La voilure d’un hélicoptère est constituée par son rotor principal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voilure : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOILURE. n. f.
Ensemble des voiles d'un bâtiment. Voilure incomplète. Il se dit aussi pour exprimer la Quantité de voiles que porte un bâtiment, par rapport au vent qu'il a et à la route qu'il veut faire. Régler la voilure. Nous fûmes obligés de changer de voiture quatre fois en un jour.

Voilure : définition du Littré (1872-1877)

VOILURE (voi-lu-r') s. f.
  • 1 Terme de marine. L'ensemble des voiles d'un navire.

    Avoir la voilure d'un brick, d'une goëlette, etc. Être voilé en brick, en goëlette, etc.

  • 2Quantité de voiles que porte un bâtiment. Changer de voilure. Nous passâmes le reste de la nuit à petite voilure, bord sur bord, La Pérouse, Voy. t. II, p. 379.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Voilure : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

VOILURE, s. f. (Marine.) c’est la maniere de porter les voiles pour prendre le vent. Il y a trois sortes de voilures pour cela : le vent arriere, le vent largue, & le vent de bouline. Voyez Vent, arriere, Vent de bouline & Largue.

Voilure, (Marine.) c’est tout l’appareil & tout l’assortiment des voiles d’un vaisseau. Voyez Voile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « voilure »

Étymologie de voilure - Wiktionnaire

 Dérivé de voile avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « voilure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
voilure vwalyr play_arrow

Citations contenant le mot « voilure »

  • Réduction de voilure en vue pour ADP. Frappé de plein fouet par la crise sans précédent qui frappe le transport aérien, le gestionnaire des aéroports parisiens a décidé d'engager des négociations avec les syndicats en vue d'adapter le temps de travail et les effectifs du groupe pour s'adapter une activité réduite. La Tribune, ADP va réduire la voilure
  • Si le vent du succès souffle trop fort, réduis ta voilure. De Henrik Wergeland / Amis d'autrefois

Images d'illustration du mot « voilure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « voilure »

Langue Traduction
Corse ala
Basque hegal
Japonais
Russe крыло
Portugais asa
Arabe جناح
Chinois 翅膀
Allemand flügel
Italien ala
Espagnol ala
Anglais wing
Source : Google Translate API

Synonymes de « voilure »

Source : synonymes de voilure sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires