La langue française

Mâture

Définitions du mot « mâture »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÂTURE, subst. fém.

A. − MARINE
1. Ensemble des mâts d'un navire. Mâture légère; bâtiment léger de mâture. Les bois sont remplis (...) de ces superbes pins avec lesquels on pourrait faire les mâtures de nos plus grands vaisseaux (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.188).Des vaisseaux coupés en deux (...), laissant de toutes parts flotter leurs mâtures arrachées et leurs espars (Artaud, Théâtre et son double, 1938, p.43):
. ... le capitaine achetait les matières premières, pour fournir au chantier de bons bois, et pour être sûr de la qualité des marchandises entrant dans la construction des coques et des mâtures. Perpillou, Industr. constr. nav., 1967, p.2.
En partic. Partie des mâts et des vergues d'un voilier située au-dessus du pont. Monter dans la mâture; mâture basse. Les premiers points aperçus étaient la mâture et les vergues supérieures des vaisseaux (Fromentin, Voy. Égypte, 1869, p.45).En haut, dans la mâture, on essayait de serrer les huniers, déjà au bas ris (Loti, Mon frère Yves, 1883, p.131).Davis dit au matelot (...) de placer dans la mâture les feux réglementaires pour signaler l'avarie du navire (Peisson, Parti Liverpool, 1932, p.185).
P. métaph. La blancheur de la neige fait un contraste agréable avec l'incendie du soir qui s'éteint lentement derrière les innombrables mâtures de la forêt sans feuilles (Baudel., Curios. esthét., 1859, p.268).Des poiriers lisses, dressant une mâture de hautes tiges minces (Zola, Faute Abbé Mouret, 1875, p.1362).
2. Bois propre à la confection des mâts de navires; mâts façonnés. Faire venir de la mâture du Canada (Ac. 1798-1878). Exportation du tribut, jusqu'ici payé en mâtures, en toiles, cordages, cuivre (Maizière, Nouv. archit. nav., 1853, p.55).
3. Confection (et/ou mise en place) de mâts d'un navire. Synon. guindage.C'est sur-tout dans l'île de Barataria (...) que l'on trouve sur le même sol tous les bois de mâture et de construction à-la-fois (Baudry des Loz., Voy. Louisiane, 1802, p.169).Son fût mince atteint 50 m, d'où son emploi pour la mâture des navires (Plantefol, Bot. et biol. végét., t.2, 1931, p.268).
4. Vx. Endroit, atelier où l'on confectionne, conserve, répare les mâts. Je vais à la mâture (Ac.1835-1935).
En appos. ou en compos. Ponton(-)mâture. Ponton muni de forts appareils de levage servant à mâter les navires. En France, on se sert depuis longtemps de tôles zinguées pour les coques de torpilleurs et pour celles de la plupart des bâtiments de servitude: chalands, pontons-mâtures, etc. (Croneau, Constr. nav. guerre, t.2, 1892, p.498).Le «ponton mâture» de Philadelphie a une puissance de 300 tonnes (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p.187).
B. − P. anal., rare. Ensemble des mâts soutenant un chapiteau (une construction, une tente). Entraînant le grand étai, l'estrade du cinéma craquait, avant de s'écrouler au milieu des spectateurs. La mâture de cet édifice fragilement construit pour quelques heures (...) vacillait, pliait, lâchait l'un après l'autre ses agrès brûlants qui retombaient sur la salle (Morand, Fin de s.,1957, p.153).
Prononc. et Orth.: [mɑty:ʀ], [-a-]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1638 «ensemble des mâts d'un navire» (Doc. ds Fr. mod. t.26, 1958, p.54); 2. 1687 «atelier, magasin où sont entreposés les bois de mâture, où sont confectionnés et réparés les mâts» (Desroches, Dict. des termes propres de mar. d'apr. FEW t.16, p.540b); 3. 1718 «ce qui sert à mâter» (Ac.); 4. 1765 «art de mâter les navires» (Encyclop. t.10); 5. 1773 «appareil servant à mâter les navires» (Bourdé de Villehuet, Manuel des marins d'apr. FEW, loc. cit.). Dér. de mât*; suff. -ure1*. Fréq. abs. littér.: 110.

Wiktionnaire

Nom commun

mâture \ma.tyʁ\ féminin

  1. (Marine) Ensemble des mâts d’un bâtiment.
    • Le feu, sortant des trois panneaux à la fois, se joignit et s’étendit comme un vaste rideau enflammé, sur lequel la mâture et les cordages du San-Pablo se dessinaient en noir. — (Eugène Sue, Kernok le pirate, 1830)
    • Enfin, celui-ci termina sa tournée par l’inspection de la mâture et du gréement. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Le temps se modère un peu, la mer toujours affreuse, le navire se comporte toujours très-bien, la mâture ne bouge pas quoique le navire tangue beaucoup, […]. — (Les feux flottants, dans le Magasin pittoresque, 1868, volume 36, page 118)
    • Plusieurs de ces navires étaient en train d’appareiller et dans leur mâture on voyait des matelots courir çà et là sur des échelles de corde qui, de loin, paraissaient fines comme des fils d’araignée. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • La navigation dans les glaces ne s'effectue dans de bonnes conditions qu'avec des ordres venant du haut de la mâture. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Un grain tombe sur sa mâture. — (Le corsaire le Grand Coureur, chant traditionnel)
  2. Bois propre à faire des mâts.
  3. Art de mâter les bâtiments.
  4. Atelier et les magasins établis pour confectionner, réparer, conserver les mâts et les bois de mâture.
    • Je vais à la mâture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÂTURE. n. f.
Ensemble des mâts d'un bâtiment. Il désigne aussi le Bois propre à faire des mâts. Il signifie encore l'Art de mâter les bâtiments. Il désigne aussi l'Atelier et les magasins établis pour confectionner, réparer, conserver les mâts et les bois de mâture. Je vais à la mâture.

Littré (1872-1877)

MÂTURE (mâ-tu-r') s. f.
  • 1Ensemble des mâts d'un navire.
  • 2Bois servant à mâter. Un navire chargé de mâtures.
  • 3Science dont le but est de déterminer le lieu où la mâture doit être placée sur tel ou tel navire, et de connaître les justes dimensions et proportions des mâts et des vergues pour les navires de toutes les espèces.
  • 4Machine à mâter. Mener un navire sous la mâture pour le faire mâter.
  • 5Atelier où l'on fait et conserve les mâts et tout ce qui tient à la mâture.
  • 6Manière dont un navire est mâté. Chaque espèce de navire a sa mâture particulière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mâture »

Mât.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de mât et du suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mâture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mâture matyr

Citations contenant le mot « mâture »

  • Ces unités sont équipées d’un mât intégré modulaire PSIM (Panoramic Sensors and Intelligence Module). Cet ensemble réalisé d’un seul bloc regroupe la mâture avec l’essentiel des senseurs (dont un radar SMART-S) et moyens de communication, le Central Operation ainsi que les locaux techniques associés. Produits par Naval Group à Lorient, les PSIM des Gowind construites à Alexandrie ont été acheminés par cargo pour être intégrés sur les coques réalisées localement. Mer et Marine, La marine égyptienne réceptionne sa première Gowind de construction nationale | Mer et Marine
  • Vraiment si Batman dit fuck, c’est génial. Parceque, vous voyez, ça veut dire qu’il sera grand, qu’il a plus peur de dire fuck, il sera mâture. Parceque ceux qui disent pas fuck ils sont des enfants. Ils ont juste peur. Et puis il tue des gens, ça veut dire qu’il est mature aussi. Parceque quand on tue des gens, c’est qu’on a grandit, qu’on comprend que c’est bien de les tuer parceque qu’ils sont méchants et que quand on est énervé faut les tuer les méchants comme ça ils recommencent plus. Et on dit fuck aussi quand on est énervé et que ça suffit les méchants. C’est une marque qu’on est mature. Il va être bien ce film... EcranLarge.com, Justice League : Zack Snyder tease un Snyder Cut beaucoup plus violent que la version cinéma

Traductions du mot « mâture »

Langue Traduction
Anglais mature
Espagnol maduro
Italien maturo
Allemand reifen
Chinois 成熟
Arabe ناضجة
Portugais maduro
Russe зрелый
Japonais 成熟した
Basque heldu
Corse maturu
Source : Google Translate API

Antonymes de « mâture »

Mâture

Retour au sommaire ➦

Partager