La langue française

Vociférer

Définitions du mot « vociférer »

Trésor de la Langue Française informatisé

VOCIFÉRER, verbe

Littéraire
A. − Empl. intrans., vieilli. Parler d'une voix forte avec colère et emportement. Synon. crier, hurler.Je renonce aux vêpres où il doit y avoir un quatrième discours du doyen. Jeanne revient épouvantée. Cet âne furieux a vociféré trois quarts d'heure, se déchaînant de plus en plus (...), enfin se déclarant déterminé à parler jusqu'à extinction de voix (Bloy, Journal, 1903, p. 176).
Vociférer contre.Noircarmes, à Delrio: Accusé?... Delrio: A vociféré contre l'impôt du dixième denier! (Sardou, Patrie!1869, I, 1ertabl., 3, p. 21).
Rare. [Le suj. désigne un animal] Soudain à l'entrée de la courbe même qu'avait indiquée le marquis, les six chiens ensemble vociférèrent (Druon, Chute corps, 1950, p. 31).
B. − Empl. trans. Prononcer, dire avec colère et en hurlant (un discours, des paroles). Vociférer des allusions, des injures, des ordres, des outrages. Des brutaux vociféraient des blasphèmes. Julien les reprenait avec douceur; et ils ripostaient par des injures (Flaub., St Julien l'Hospitalier, 1877, p. 128).Part. passé en empl. adj. L'huissière, très roublarde, ne se risquait pas à des injures directes. Elle interpellait les passants, les interrogeait, les consultait, les excitait à l'insolence par des allusions ou insinuations vociférées (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 252).
[P. méton. du compl. d'obj.] La messe, ainsi ingénûment et craintivement traitée, avait une autre tendresse, un autre accent d'adoration que celle qu'aurait vociférée, s'il avait été présent, le préchantre Ramondoux qui écrasait, de parti-pris, avec les mugissements de son marteau-pilon, les autres voix (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 231).Mais si tu préfères vociférer ta faiblesse tant mieux (...) Nous connaissons la musique, ô mon vipéreau! (H. Bazin, Mort pt cheval, 1949, p. 281).
[Dans le discours dir.] Un enthousiaste, pour exprimer sa joie, ayant vociféré: « Vive la République! » toute la troupe, comme prise de folie, beugla frénétiquement: « Vive la République! » (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Souv., 1882, p. 171).
En incise. Croquebol s'insurgea:Eh! pas d'blague! Rigole pas avec le pognon!Fiche-moi la paix, vociféra La Guillaumette, je ferai qu'est-ce qu'y me plaira d'faire! (Courteline, Train 8 h. 47, 1888, p. 127).
Vociférer que + complét.Des voix lui criaient de lire la liste tout entière; d'autres, quand il voulut la lire, se déchaînèrent, en vociférant que c'était une indignité (Zola, Paris, t. 2, 1897, p. 34).Gérard se fâcha, expliqua que ce jeune homme (...) était un juif américain, qu'il possédait une fortune immense (...). Paul vociféra qu'il refusait de connaître ce « juif infâme » (Cocteau, Enfants, 1929, p. 118).
Rare. [Le compl. d'obj. désigne la pers. contre laquelle on vocifère] Au passif. Nous fûmes aboyés, hurlés, vociférés, au passage de chaque barricade (Céline, Mort, 1936, p. 542).
Prononc. et Orth.: [vɔsifeʀe], (il) vocifère [-fε:ʀ]. Martinet-Walter 1973 [-fε ʀe] 6/17. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. Fin xives. (Roques t. 2, no13460). Empr. au lat.vociferare « id. », comp. de vox, vocis « voix » et fere « porter ». Fréq. abs. littér.: 176.

Wiktionnaire

Verbe

vociférer \vɔ.si.fe.ʁe\ intransitif (parfois utilisé transitivement) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Parler avec l’accent de la colère ; pousser des clameurs.
    • Les pirates s’élancèrent à sa suite en brandissant leurs armes et commencèrent à escalader le rocher, en vociférant : – À l’assaut ! à l’assaut ! — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Toute la nuit, des gens louvoient sous mes fenêtres, vocifèrent, gambadent, font entendre de long ricanements. […]. Quelle est cette interminable bamboche, cette effrénée descente de la Courtille ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il passait de ruelle en ruelle vociférer' la nouvelle par la voix d’un tonneau vide troué de part en part : « Cours d’hygiène obligatoires à Couscous ! Vous êtes tous priés d’y assister sous peine de prison !» — (Calixthe Beyala, Les honneurs perdus, Albin Michel, 1996, page 168)
    • « Putain de bordel de merde ! » vociféra Chak, le visage perlé de gouttes de sueur. — (Pierre Bordage, Les Derniers Hommes, épisode 2: Le cinquième ange, Éditions Au Diable Vauvert, 2010, chap. 15)
    • Si jolie, si délicate – on aurait dit qu'elle n'appartenait pas à la même espèce que les squaws apaches, lourdes, grosses, trapues, qui ne savaient s'exprimer qu’en vociférant, rusées comme des singes, cruelles comme des panthères. — (W. R. Burnett, Terreur apache, traduit de l'anglais (USA) par Fabienne Duvigneau, Éditions Actes Sud, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOCIFÉRER. v. intr.
Parler avec l'accent de la colère, pousser des clameurs. Vociférer contre quelqu'un.

Littré (1872-1877)

VOCIFÉRER (vo-si-fé-ré. La syllabe fé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je vocifère, excepté au futur et au conditionnel : je vociférerai, vociférerais) v. n.
  • Parler avec colère, pousser des clameurs.

    Activement. Vociférer des imprécations, Rev. des Deux-Mondes, 1er août 1872, p. 630.

REMARQUE

On a dit que ce mot était né dans les clubs durant la révolution ; l'historique montre qu'il est bien plus ancien.

HISTORIQUE

XVIe s. Que veult il dire que ces hommes et bestes là vociferent ainsi ? Palsgrave, p. 501.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vociférer »

Du latin vōciferor (sens identique).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. vociferari, de vocem, voix, et ferus, farouche : rendre la voix farouche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vociférer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vociférer vɔsifere

Citations contenant le mot « vociférer »

  • À peine le serment terminé, Biden annonce qu’en février, on débutera une vaste campagne de vaccination contre la COVID-19. Donald Trump part vers Mar-A-Lago, d’où il continuera à vociférer contre l’État profond entre deux rondes de golf. Le Journal de Québec, Oublier Trump? Pas si vite... | Le Journal de Québec
  • En cette rude époque pour le spectacle vivant, quelle est la seule salle de France où sont régulièrement jouées de grandes scènes théâtrales, où on peut voir les acteurs entrer et sortir à leur guise, se mettre à vociférer comme à un match PSG-OM ou même traîner parfois jusqu’à 4 heures du matin ? L’Assemblée nationale, bien sûr, notre chambre des députés à l’atmosphère si débridée où a été récemment présenté le clou de la saison 2019-2020. Le Telegramme, [Clin d’œil] Costume trois-pièces et robe à fleurs - Débats - Le Télégramme
  • On ne l'entend plus trop vociférer. Jair Bolsonaro, le président du Brésil, est aujourd'hui mis en quarantaine dans son palais d’Alvorada, à Brasilia, pour une deuxième semaine consécutive. Un deuxième test a en effet confirmé qu'il était porteur du virus qu'il dénonçait comme une simple « grippette ». Minimisant la pandémie qui fait des ravages dans son pays (le deuxième le plus touché par le virus derrière les Etats-Unis), prenant des bains de foule sans masque, sans distanciation sociale, le président d'extrême-droite est aujourd'hui tenu à résidence. Moustique.be, « Une simple grippette » ? Ces coronasceptiques rattrapés par le Covid-19 | Moustique.be
  • Babacar Touré avait d’autres préoccupations que de soutenir la démarche d’un sulfureux personnage ayant l’habitude de vociférer sur tout ce qui bouge. Un sulfureux personnage incapable de rassembler plus de cinq personnes au cours d’une manifestation et qu’aucun Sénégalais ne prend au sérieux. Xibaaru, Feu Babacar Touré...Guy Marius Sagna veut salir sa mémoire
  • D’abord, si vous avez de la difficulté à accepter les règles découlant de la COVID-19, ne vous en prenez pas aux employés des commerces qui doivent vous les rappeler. Ces gens n’ont pas à supporter votre agressivité et votre grossièreté. Vous avez deux choix : rester chez vous, où vous pourrez vociférer à loisir, ou prendre des calmants quand vous sortez en public. Tout le monde s’en portera mieux, y compris vous, cet anarchiste incompris. Le Devoir, Conseils de savoir-vivre en temps de pandémie | Le Devoir

Images d'illustration du mot « vociférer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vociférer »

Langue Traduction
Anglais shout
Espagnol gritar
Italien grido
Allemand schreien
Chinois
Arabe يصيح، يصرخ، صيحة
Portugais gritar
Russe окрик
Japonais 叫ぶ
Basque oihu
Corse gridà
Source : Google Translate API

Synonymes de « vociférer »

Source : synonymes de vociférer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vociférer »

Vociférer

Retour au sommaire ➦

Partager