Clamer : définition de clamer


Clamer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CLAMER, verbe trans.

A.− DR. ANCIEN. Citer en justice, publier. Je ne m'en vais pas moins clamer ma requête et je présenterai les pièces demain (Druon, Le Lis et le lion,1960, p. 58).
B.− Littér. [L'idée commune étant celle d'une foule physiquement présente à qui le discours est destiné]
1. Déclarer, affirmer avec force et vigueur dans la voix et le ton. Clamer son indignation, son mécontentement, sa douleur. Clamer son innocence (Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 477).
2. Dire, s'écrier à voix forte et sonore. Une annonce clamée par un vendeur de journaux le fit s'arrêter : « Le grand procès nihiliste de mardi! » hurlait le camelot (P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 74).Non, messieurs les juges, clama le bâtonnier en finissant (Morand, Les Extravagants,1936, p. 198):
L'homme de vraie gloire, c'est celui qu'on connaît et dont on n'a jamais rien lu. Les « trompettes de la renommée » ne nous ont clamé que son nom. Renard, Journal,1892, p. 140.
Emploi abs. [Gén. avec un adv. d'intensité] Crier fort, hurler. Alors, d'autres groupes frôlés se joignirent (...) plus éperdus, plus frénétiques, clamant plus fort que les premiers (Frapié, La Maternelle,1904, p. 27).
3. Rare. Déclamer. Clamer aux échos, la louange, des vers, des refrains.
Rem. Attesté dans l'ensemble des dict. gén. du XXes.; il est absent de Ac. 1798-1878, Littré, DG et senti comme « vx » par les Lar. 19e, 20e, Ac. Compl. 1842 qui ne mentionnent que le sens A. Moins usité que ses composés (proclamer, déclamer, réclamer, etc.).
Prononc. et Orth. : [klame] ou [klɑ-], (je) clame [klam] ou [klɑ:m]. [a] ant. ds Dub., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.; [a] ou [ɑ] ds Pt Rob. et Warn. 1968. Pour [ɑ] post. cf. aussi ds Mart. Comment prononce 1913, p. 34; Grammont Prononc. 1958, p. 30 et Kamm. 1964, p. 94 et 97 qui ajoute également avec [ɑ] les dér. acclamer, déclamer, proclamer, réclamer. [ɑ] post. est dans ces mots le résultat d'un a long du lat. médiév. (cf. G. Straka, Syst. des voyelles du fr. mod., Strasbourg, Inst. de Phonét., 1950, p. 21). Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « proclamer, appeler (compl. d'obj. + attribut) » (Roland, éd. Bédier, 352), répertorié dans la lexicogr. dep. Fur. 1690 qui le qualifie de ,,vieux mot de pratique``; ca 1100 dr. anc. clamer quitte qqn (Roland, 3800); ca 1131 « réclamer, exiger » (Couronnement Louis, 881 ds T.-L.), seulement au Moy. Age; 2. xiiies. « crier » (Romance du sire de Créqui ds Gdf.), rare − 1675 (J.-H. Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr., Bâle), à nouv. au xixes. 1874 (A. Daudet, Fromont jeune et Risler aîné, p. 47). Du lat. class. clamare « crier; demander, réclamer à grands cris; proclamer (+ double acc.) »; le sens de « crier » extrêmement rare av. A. Daudet, relevé dans quelques dial., est peut-être dû au prov. clamar (FEW t. 2, p. 730b); le sens jur. « porter plainte, faire appel à une autorité judiciaire » est relevé en lat. médiév. aux viiie-ixes. ds Nierm.; d'apr. REW3, no1961 et W. Meyer Lübke ds Wörter und Sachen, t. 8, 1923, p. 15, il serait peut-être dû à une infl. germ., cf. all. klagen « exprimer, crier sa douleur » et « se plaindre en justice ». Fréq. abs. littér. : 200. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4, b) 94; xxes. : a) 704, b) 309. Bbg. Pauli 1921, pp. 56-57.

Clamer : définition du Wiktionnaire

Verbe

clamer \kla.me\ ou \klɑ.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Manifester son opinion par des termes violents, par des cris.
    • Clamer son indignation.
    • Clamer son innocence.
    • Tout le fond du parc est embrasé. Les paons, les faisans effarés clament dans la volière. — (Alphonse Daudet, La partie de billard, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 18.)
    • Tu me crois donc aussi lâche que tes amants ! clamait le baron. — (Émile Gaboriau, L’Argent des autres, 1874)
  2. (Par hyperbole) Dire à voix haute.
    • […] une voix haute clamait au travers des terrasses et des arcs-boutants de la cathédrale. — (Émile Zola, Le Rêve, ch. V, Georges Charpentier et Cie, Paris, 1888)
    • « On la vend deux sous, paroles et musique ! » clamait la bonisseuse, tendant sa chanson à la ronde. — (Roland Dorgelès, Au beau temps de la Butte, 1949)
  3. (Mécanique) Maintenir une pièce mécanique par des clames pendant son usinage ou sa modification.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Clamer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLAMER. v. tr.
Manifester son opinion par des termes violents, par des cris. Clamer son indignation.

Clamer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CLAMER, v. a. & n. (Jurisp.) dans les anciens auteurs & dans quelques coûtumes, signifie demander, poursuivre.

Clamer droit, c’est former sa demande ou rendre plainte en justice. Voyez l’ancienne ccut. de Beauquesne, art. 48. Clermont, 85. Hainaut, ch. lxxvij. Mons, ch. x. Valenciennes, art. 88. & 109.

Clamer garand, c’est agir en garantie contre quelqu’un. Coût. de Bretagne, art. 145. Norm. anc. coût. ch. xxvj. xxxiij. & lvij. & au style du pays de Normandie.

Clamer en garieur, c’est quand l’on fait demande de quelque chose par voie possessoire ou propriétaire, ou que l’on se plaint en justice du tort qui a été fait.

Clamer à justice, c’est se plaindre de quelque trouble ou tort que l’on a reçû. Coûtume de Dunois, art. 52.

Clamer les biens de son débiteur forain, c’est saisir & arrêter. Coût. de Lille, art. 98. 104. 116. Lille, art. 99. 101. 102. 103. 104. 124. Acs. tit. xvj. art. 12. Voyez Clain & Clameur.

Lieu clame, est un héritage pour lequel il y a demande ou complainte. Voyez la somme rurale.

Se clamer en cour suseraine de cour inférieure, c’est lorsque celui qui est ajourné devant un juge inférieur s’adresse à la cour supérieure pour avoir plus prompte expédition ; ce qui est permis en matiere de retrait lignager dans les coûtumes d’Anjou & Maine, afin que les deniers de l’acquéreur ne soient point retardés.

Se clamer, signifie aussi retraire. Coût. de Normand. tit. des retraits & clameurs.

Clamer son sujet, c’est revendiquer son serf ou mortaillable, son censitaire ou justiciable, qui se veut avoüer sujet d’un autre seigneur. Boutillier, en sa somme rurale. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « clamer »

Étymologie de clamer - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin clamare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « clamer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clamer klame play_arrow

Conjugaison du verbe « clamer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe clamer

Évolution historique de l’usage du mot « clamer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clamer »

  • Des investisseurs, petits porteurs et superviseurs, qui a vraiment compris ce que le leader dans le segment en plein boom des paiements électroniques manigançait? Les commentateurs pointent du doigt de graves lacunes dans la supervision du secteur financier et vont jusqu’à clamer, dans ce cas, la faillite de «Deutschland AG» Le Temps, Wirecard, l’énorme scandale qui porte atteinte à la réputation de sérieux de toute l’Allemagne - Le Temps
  • L’accusé pour sa part a continué de clamer son innocence et son amour des animaux, avant d’exprimer timidement des regrets. La Voix de l’Est, Coupable d’avoir fait souffrir 16 chiens: une «scène à glacer le sang» | Le fil des régions | Actualités | La Voix de l’Est - Granby
  • Après 30 minutes d’un sauvetage héroïque, Cookie a fini par descendre des branches que coupait l’élagueur et a fait un dernier saut pour atterrir dans la pelouse. Elle a trouvé refuge sur le premier balcon à porter de pattes pour bondir dans la chambre d’un homme qui s’est vêtu de la robe de chambre de sa femme pour clamer : « C’est bon elle est chez moi. » Cédric est, lui, redescendu de l’arbre sous les applaudissements du quartier. , Insolite | Chambéry : les habitants mobilisés pour sauver un chat
  • "Il n’a eu de cesse de clamer son profond respect pour le personnel pendant la crise sanitaire. C’est le moment de le prouver", lance M. Dutrey. nrpyrenees.fr, Le personnel soignant veut des bras ! - nrpyrenees.fr
  • Le procès en appel de 160 détenus de la prison de Kondengui doit s’ouvrir ce lundi 15 juin à Yaoundé. Ils ont été condamné en première instance pour avoir pris part à la mutinerie du 22 juillet dernier, saccageant plusieurs parties de l’établissement pénitentiaire. Et parmi les accusés, Mamadou Mota. Le vice-président du MRC, parti de l’opposant Maurice Kamto, continue de clamer son innocence. RFI, Mutinerie dans la prison de Yaoundé: le numéro 2 du MRC clame toujours son innocence
  • La grande faiblesse des régimes de liberté, c'est que chacun y est libre de clamer qu'on ne l'est pas. De Jean Rostand

Traductions du mot « clamer »

Langue Traduction
Portugais afirmar
Allemand verkünden
Italien proclamare
Espagnol clamar
Anglais claim
Source : Google Translate API

Synonymes de « clamer »

Source : synonymes de clamer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « clamer »


Mots similaires