Visqueux : définition de visqueux


Visqueux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VISQUEUX, -EUSE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − Qui a une consistance épaisse, pâteuse; qui s'écoule lentement, difficilement. Synon. collant, épais, gluant, gras, huileux, poisseux, sirupeux.
1.
a) [En parlant d'un animé] Il eut (...) un cauchemar comme jamais il n'en avait eu. Un être pesait sur lui, horriblement, une masse visqueuse le couvrait, collait à lui, l'enveloppait (Montherl., Démon bien,1937, p. 1303).
b) [En parlant d'un produit] Colle, compote, gelée visqueuse; pâte à consistance visqueuse. [La drogue en cuisson] formait, en s'agitant, un bouillon de matière visqueuse aux innombrables globules serrés (...) qui pouvaient, en effet, passer pour du caviar (Carco, Montmartre,1938, p. 255).
2. Qui caractérise l'écoulement et la consistance de sécrétions naturelles.
a) [En parlant d'un animé] Excrétions, humeur visqueuse(s); sperme visqueux. On les pétrit [les filaments] d'une langue forte. La pâte mêlée d'une salive visqueuse et agglutinante, on l'étale en lames minces (Michelet, Insecte,1857, p. 296).
b) [En parlant d'un végét.] Lorsqu'en passant près d'elles [des euphorbes] j'abats une tige d'un coup de baguette, il en découle un lait blanc, épais, visqueux, âcre et caustique (Du Camp, Nil,1854, p. 265).Le tirailleur qui nous accompagne obtient qu'Adoum use de certain jus végétal qu'il préconise. C'est un latex visqueux dont le tirailleur apporte quelques gouttes sur une pierre (Gide, Retour Tchad,1928, p. 878).
3. Qui est couvert d'un enduit gluant, poisseux.
a) [En parlant d'un animé] Crapauds visqueux. Sur la plage (...) j'ai mis ma figure dans le sable (...). Marie est venue (...). Elle était toute visqueuse d'eau salée (Camus, Étranger,1942, p. 1161).
b) [En parlant d'un végét.] Herbe, plante visqueuse. Sous les palétuviers visqueux, aux longs arceaux, Dans l'enchevêtrement aigu des herbes grasses, Tourbillonne l'essaim des moustiques voraces (Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 172).Du fond tapissé de mousses spongieuses, montaient ces traînées verdâtres, ces végétations visqueuses qui sont la pourriture de l'eau (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 172).
c) [En parlant d'un inanimé] L'air lourd, visqueux, imprégné de cette buée grasse qui sort des tourbières (Bernanos, Mouchette,1937, p. 1279).
B. − Spécialement
1. PHYS., CHIM. ,,Qui possède une viscosité élevée; se dit d'un liquide qui s'écoule lentement, comme un sirop`` (Uv.-Chapman 1956).
2. ŒNOL. Vin visqueux. ,,Vin qui est atteint de la maladie de la graisse`` (Ren. Vin 1962).
3. PHYS. Amortissement visqueux. ,,Dans un système mécanique, condition où la force de frottement est proportionnelle à la vitesse de la vibration`` (Pir. 1964).
C. − P. anal. ou au fig.
1. [P. compar. avec une coulée de liquide] Ils ne se donnaient pas la peine de réfléchir au degré d'encombrement où cette unique artère du champ de bataille pouvait atteindre, sans qu'on eût besoin d'y déverser par surcroît la visqueuse coulée d'un régiment de fantassins (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 115).
2. Péj. [En parlant d'une pers.] Qui a un comportement fuyant, mielleux, qui inspire de la méfiance, voire de la répulsion. Synon. doucereux, onctueux, papelard1, patelin1, patelineur (dér. s.v. pateliner).Soit, par exemple, cette qualité particulière qu'on nomme le visqueux. Il est certain qu'elle signifie pour l'adulte européen une foule de caractères humains et moraux qui peuvent facilement se réduire à des relations d'être. Une poignée de main est visqueuse, un sourire est visqueux, une pensée, un sentiment peuvent être visqueux (Sartre, Être et Néant, 1943, p. 695).On peut toucher du doigt la connerie humaine, légèrement visqueuse et gluante (Queneau, Exerc. style,1947, p. 108).
II. − Substantif
A. − [À propos d'un inanimé] Me viens-tu parler de l'oranger en me critiquant sa racine, ou le goût de sa fibre, ou le visqueux ou le rugueux de son écorce (...)? (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 984).
B. − Arg. [À propos de pers.] ,,Souteneur de bas-étage`` (Delvau Suppl. 1883).
C. − Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre, au fig., péj. [Corresp. à supra I C 2] Ce qui inspire de la répulsion, qui dégoûte. On nous a reproché (...) de souligner l'ignominie humaine, de montrer partout le sordide, le louche, le visqueux, et de négliger (...) le côté lumineux de la nature humaine (Sartre, Existent.,1946, p. 10).
REM.
Visqueusement, adv.Avec une apparence visqueuse. [Le] Monstre, dont elle entoure le cou, le cou visqueusement violacé, de ses bras blancs (Laforgue, Moral. légend.,1887, p. 225).
Prononc. et Orth.: [viskø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1256 « qui est épais et s'écoule avec difficulté (en parlant d'un liquide) » (Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p. 162: grosses humeurs et visqeuses); xiiies. (Simples médecines, éd. P. Dorveaux, § 48: visqueuse fleume); 1771 spéc. en phys. « qui possède une viscosité élevée » (Trév.); b) 1944 subst. « caractère visqueux de quelque chose » (Saint-Exup., loc. cit.); 2. fin xives. « dont la surface est couverte d'un liquide visqueux » (Eustache Deschamps, Œuvres compl., éd. G. Raynaud, t. 8, p. 340: de gros et vielz poissons visqueux); 3. fin xives. « qui a une consistance à la fois molle et résistante » (Jean Le Fèvre, Traitement de la goutte, éd. P. Meyer ds Romania t. 15, p. 181: toute chair qui est viscouse, com est chair de porc). B. 1. Av. 1615 adj. et subst. au fig. « malveillant, méfiant » (E. Pasquier, Jeux poétiques, 5epart., 1 (II, 889) ds Hug.: l'autre visqueux; Lettres, VIII, 10, ibid.: quelques esprits sombres et visqueux); 2. a) 1862 fig. « qui inspire de la répulsion, de la méfiance » (Goncourt, Journal, p. 1088: le geste caressant et comme visqueux); 1886 (Bloy, Désesp., p. 270: ce Géronte visqueux et blanchâtre); b) 1943 subst. « caractère de ce qui inspire de la répulsion » (Sartre, Être et Néant, p. 695); mil. xxes. subst. « personne qui inspire de la répulsion » (s. réf. ds Lar. Lang. fr. 1978). Empr. au b. lat.viscosus « englué, enduit de glu; visqueux, gluant », dér. de viscum « gui ». Fréq. abs. littér.: 195.

Visqueux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

visqueux \vis.kø\ singulier et pluriel identiques

  1. Qui est pâteux, gluant, collant.
    • L’auscultation révèle à gauche des râles crépitants nombreux au centre, muqueux en dessous, gros et gargouillants au bas. À droite des râles crépitants fins dans la moitié inférieure. Jusqu’ici les mouvements respiratoires ont été normaux. Je diagnostique avec assurance une bronchite double sans miliaires et sans hépatisation ; l’expectoration abondante est visqueuse et muqueuse. — Le 14, la malade crache toujours plus ; mais le bas du poumon gauche devient mat, et ses râles consonnants avec résonnance de la voix. Le soir un second frisson. Le 15, la bronchorrhée est purulente et les crachats gros et nummulaires. Abondante transpiration. Dès ce moment, la bronchite entre dans une période de résolution apparente et il se fait un temps d’arrêt. Vers le 26, la fièvre se relève plus vive encore, et la colliquation commence avec les sueurs, la diarrhée et le marasme rapide. — (« Société vaudoise de médecine : Séance du 4 novembre 1869 », in Bulletin de la Société médicale de la Suisse romande, troisième année, Librairie Rouge et Dubois, Éditeurs, Lausanne, 1869)
  2. Qualifie une personne repoussante.
  3. (Physique) (Chimie) Qualifie une matière caractérisée par une viscosité considérable.
    • Explication : plus l’eau est chaude, moins elle est visqueuse. La viscosité de l’eau n’est pas facile à visualiser, mais c’est exactement le même phénomène que quand vous chauffez du miel ou du caramel, il devient plus mou et ne coule pas de la même façon. — (« Ces Internets qui parlent de tout et de rien »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Visqueux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VISQUEUX, EUSE. adj.
Qui est gluant, qui est collant. Liquide visqueux. Plante visqueuse.

Visqueux : définition du Littré (1872-1877)

VISQUEUX (vi-skeû, skeû-z') adj.
  • 1Dont les molécules ont de l'adhérence les unes avec les autres, en parlant d'un liquide. Liqueur épaisse et visqueuse. Humeur visqueuse.

    Se dit aussi d'une substance poisseuse, plus ou moins tenace. Il paraît que l'ambre gris, mou et visqueux, tient ferme sur le fond de la mer, puisqu'il ne s'en détache que par force dans le temps de la plus grande agitation des eaux, Buffon, Min. t. III, p. 49.

HISTORIQUE

XIIIe s. Aigue de mer est fort salée et tranchanz et poignanz, et por ce mondefie le ventre de flemme grosse et viscouse, Latini, Trésor, p. 174.

XIVe s. Et de la teste [du chien] luy descend en la gueule et es dens un venin si très visqueux, qu'il n'est rien, s'il en est mors [mordu], qu'il ne soit envenimé, Modus, f° LXV.

XVe s. Char d'ours si est sur touttes chars visceuse, et plus mauvaisement se cuit en la fourcelle [estomac], Ms. de Turin, f° 57. Combien que tous [poissons] soient visqueux ; Carpes, barbeaux sont lymonneux, Deschamps, Poésies mss. f° 486.

XVIe s. Ouvrez la porte aux disputes, il n'y a article de foy qu'un esprit mal né et visqueux [opiniâtre] ne puisse revoquer en doute, Pasquier, Lett. t. I, p. 621.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Visqueux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

VISQUEUX, se dit du sang, des alimens, du chyle, &c. Visqueux, c’est-à-dire glutineux ou colant, comme la glu, que les Latins nomment viscus. Voyez Glu.

Les corps visqueux sont ceux qui sont composés de parties tellement embarrassées les unes dans les autres, qu’elles résistent long-tems à une séparation entiere, & cedent plutôt à la violence qu’on leur fait, en s’étendant en tout sens. Voyez Particule & Cohésion.

La trop grande viscosité des alimens, a de très-mauvais effets. Ainsi les farines non fermentées, les gelées, &c. des animaux, le fromage dur, le caillé trop pressé, causent une pesanteur sur l’estomac, produisent des vents, des bâillemens, des crudités, des obstructions dans les plus petits vaisseaux des intestins, &c. d’où s’ensuit l’inaction des intestins, l’enflure du ventre ; & en conséquence la viscosité du sang à raison des particules visqueuses qui se réunissent ; les obstructions des glandes, la pâleur, la froideur, le tremblement, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « visqueux »

Étymologie de visqueux - Littré

Prov. viscos, vescos ; esp. et it. viscoso ; du lat. viscosus, de viscum, glu (voy. GUI).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de visqueux - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du bas latin viscosus (« englué, enduit de glu, visqueux, gluant »), de viscum (« gui, glu »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « visqueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
visqueux viskø play_arrow

Citations contenant le mot « visqueux »

  • Le rapport examine en outre la valeur marchande des amortisseurs à fluide visqueux (FVD), l’analyse SWOT, le taux de consommation et les plans de développement à venir. Étant donné que le marché mondial des amortisseurs à fluide visqueux (FVD) est fortement séparé par les joueurs d’élite, les régions, les types et les applications pour la période 2020 à 2026, les perspectives de croissance réelles parmi les segments offrent des estimations exactes des ventes et de la production en termes de valeur et de volume. Tropicalizer, Amortisseurs à fluide visqueux (FVD) (COVID-19 Mise à jour) Marché 2020-26 par Top Players Taylor Devices, Fip Industriale, Sinotech, STEEL DAMPER – Tropicalizer
  • Avant de sécher sous forme de crottes, le mucus nasal est plutôt « aqueux et visqueux. Il est synthétisé par les glandes situées dans la muqueuse nasale, ce sont des glandes assez voisines des glandes salivaires et lacrymales », explique le Dr Nicolas Boulanger, médecin ORL. En cas de rhume, de maladies virales de l’hiver ou encore d’allergie, la production de mucus s’emballe et on se transforme en usine à morve. « Dans la muqueuse nasale, il y a donc des glandes, qui forment des petits sacs chargés de sécrétions, dont la production est régulée par le système nerveux, précise l’ORL. En cas d’atteinte virale, le virus va tuer les cellules, et va, de manière schématique, faire exploser ces petits sacs, donc on a le nez qui coule et qui est bouché ». , C'est un peu cracra : Les crottes de nez, certains les roulent, d'autres les mangent, mais à quoi ça sert ?
  • Et nous ne sommes pas tous égaux face au cérumen : « Il y en a qui en produisent trop, et d’autres trop peu. Et certains ont un cérumen plus ou moins visqueux, plus ou moins noir, et plus ou moins liquide », décrit l’ORL. , C'est un peu cracra : C'est jaune et ça fait les oreilles sales, mais à quoi sert le cérumen ?
  • Pour atteindre ce niveau de précision, ils ont développé une caméra capable de prendre des clichés à l’échelle microscopique à une fréquence de plus de 55.000 images par seconde. Une vitesse de capture indispensable, car pour créer un modèle fiable, les chercheurs ont besoin d’être sûrs de ne rater aucun mouvement, et il faut donc une caméra capable de prendre deux images assez rapidement pour que le sujet ne puisse pas bouger entre temps. Les chercheurs ont ensuite plongé tout ce beau monde dans un fluide encore moins visqueux que l’eau et dans des conditions d’éclairage très particulières, pour tirer des portraits avec une très grande précision. Ils ont ensuite pu assembler cette gigantesque quantité d’images pour créer différents scans de spermatozoïdes individuels. Journal du Geek, Les spermatozoïdes ne se déplacent pas comme vous le pensez
  • « André remarque que sa tête est enfouie dans le sable. Cette femme est en train de s’étouffer. En se penchant vers l’inconnue, il est saisi par une odeur âcre de vomi. Sa main s’enfonce dans un liquide visqueux répondant à la puanteur régnante. André Milke glisse les mains sous le thorax de l’inconsciente, et la retourne d’un geste peureux et brutal. Le corps de la fille n’obtempère qu’à moitié et se fige, rigide, sur le côté. Il se vide de tout désir sexuel en comprenant que cette femme n’est plus qu’un cadavre. Le corps de la morte porte des traces violacées, ses bras sont couverts de griffures. Le sable, qui termine de boire une tache de sang, prend une couleur de rouille. Parmi les types ayant déguerpi se cachaient peut-être le ou les assassins que l’arrivée d’André Milke a dérangés. Il ne les a pas regardés, il serait incapable de les reconnaître. Qui l’a tuée ? Pour quelle raison trucide-t-on une femme ? Un paquet de cheveux mêlés de vomi et de sable en glissant révèle son identité. André Milke reconnaît ce visage. Il connaît cette femme. Il la voit chaque jour et partage parfois ses repas depuis trois semaines. Depuis que Luc Dallier l’a invité à séjourner dans son château de Garens et qu’il lui a présenté une femme dont il est très amoureux : Emma Paretto. C’est du sérieux, cette fois-ci, avait-il dit. Emma n’est plus qu’un cadavre nu dans un coin de plage mal fréquenté. La honte submerge André Milke. La honte d’être nu, de se sentir grotesque, de ce que sa vie est devenue en un instant. C’est une faute, crue et vulgaire, comme ce cadavre, les fesses à l’air. Pauvre Emma… De sa beauté il ne reste qu’un corps détruit. Milke l’avait saluée quelques heures plus tôt ; ils se promenaient, chacun de son côté, au milieu des allées de vignes de Garens. Luc… Comment lui annoncer cette tragédie, comment l’aider à supporter le choc ? Est-ce supportable ? André Milke n’aurait jamais imaginé qu’Emma fréquentait cette plage. Aurait-elle pensé que lui s’y baladait, pubis rasé, le pénis cerclé d’un anneau de silicone ? Chacun fait ce qui lui plaît, et cultive ses secrets. Connaît-on vraiment les gens que l’on fréquente ? Jamais, pas même si l’on couche avec eux. Une vague de panique le submerge, ses mains se mettent à trembler, son énergie l’abandonne. Afin de retrouver un peu de forces, André Milke est contraint de s’allonger à côté du cadavre d’Emma. Aucun bruit, rien ne perturbe le poids de ce drame, tous les types ont filé, à croire qu’ils se sont passé le mot ; ils sont rentrés, ont retrouvé leurs familles, leurs épouses et leurs tentes de camping. André Milke ne veut pas rester sur ce banc de sable. Le devrait-il ? Il se redresse, tangue, lutte pour retrouver l’équilibre. Dieu qu’elle était ravissante. […] Milke sait qu’il se trouve entre la plage du Rieu et celle de Bagnas ; il se dirige vers l’office de tourisme, dépasse la rue des Tamaris. Sa voiture, enfin. S’asseoir derrière le volant, passer un tee-shirt. Une fois le demi-tour exécuté, et le rond-point dépassé, une fois la départementale 612 rejointe, il reste vingt minutes avant d’arriver à Garens. Mais avant. Avant tout, il y a le cadavre d’Emma. André Milke compose le numéro de la gendarmerie locale, une dizaine de sonneries passent avant qu’une voix d’ordinateur l’invite à patienter. Enfin, une jeune femme du commissariat principal de Béziers décroche ; elle lui demande le motif de son appel. Rien ne sort. Il est coincé. – …. –  Allô oui ? Vous avez contacté la gendarmerie. Allez, il faut se jeter. –  Je viens de découvrir un cadavre, il s’agit d’une femme que je connais. Je pense qu’elle a été agressée. Son nom est Emma Paretto. Son corps est dans les dunes entre le village naturiste du Cap et les campings de Marseillan. –  Dans la baie des Cochons ? » ladepeche.fr, les polars de l'été: lisez un extrait de "Coups de vieux", de Dominique Forma - ladepeche.fr
  • Après un succès reconnu pour SteamWorld Dig 2 fin 2017, le studio a voulu changer de direction artistique et ainsi changer de modèle. Quitter le monde “Steampunk” et 2D pour passer dans un univers en 3D. Mais cela implique beaucoup de contraintes comme changer de moteur, avoir de nouvelles compétences au sein de l’équipe car animer en 3D est totalement différent qu’animer en 2D. C’est ainsi qu’est né The Gunk, ou du moins ses prémices. En effet, Image & Form ont d’abord une idée autour d’un “core gameplay” (le noyau de jeu) et l’agrémente pour en faire un jeu. D’ailleurs, les premiers prototypes de The Gunk consistaient à courir, sauter, aspirer le liquide visqueux du sol et regarder les plantes repousser après avoir nettoyé une parcelle. C’était ce concept apaisant et savoureux qu’ils voulaient polir pour en faire un jeu à part entière. XboxSquad.fr, Pourquoi The Gunk est une exclusivité Xbox ?
  • Si la situation se complique, le conducteur peut passer en mode « Auto 4WD » sans s’arrêter. L’accouplement visqueux du différentiel central envoie alors une partie du couple vers le train arrière dès que les roues avant commencent à perdre de l’adhérence. MOTORS ACTU, Opel Combo Cargo et Opel Vivaro transmission intégrale - MOTORS ACTU
  • Rapport de recherche Market.us analysant le marché Pompes à  fluide visqueux et incluant les données passées et de prédiction pour le type, l’application, le niveau régional et le pays. Impact de l’épidémie de COVID-19 sur Pompes à  fluide visqueux croissance du marché et opportunités d’investissement. sur l’analyse de l’industrie, les opportunités de croissance, l’analyse des risques, les tendances actuelles, le paysage concurrentiel, les stratégies d’investissement et les prévisions d’ici 2029. La recherche est basée sur les Pompes à  fluide visqueux activités d’évaluation des tendances, qui sont basées sur l’actuelle, l’avenir et les stratégies utilisées dans le passé. Le rapport met en évidence les principaux développements du marché, y compris les dernières tendances, les avancées technologiques et les acteurs du marché Gorman-Rupp, Castle Pumps, Yamada, Lutz Pumps, Springer Pumps, QED, Graco, Taibang Botou Valve Manufacturing. Le rapport sur le marché Pompes à  fluide visqueux couvre les estimations, les enquêtes et les discussions sur les principales tendances de l’industrie, le volume du marché, la valeur, les estimations de part de marché et les profils des principaux acteurs de l’industrie. gabonflash, Enquête sur le marché mondial des pompes à fluide visqueux avec évaluation du développement 2029 - gabonflash
  • Huître. Coquillage visqueux et glaireux, que la civilisation donne aux hommes la hardiesse de gober sans lui retirer ses entrailles ! Les coquilles sont quelquefois données aux pauvres. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable

Images d'illustration du mot « visqueux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « visqueux »

Langue Traduction
Corse viscoso
Basque likatsua
Japonais 粘性
Russe вязкий
Portugais viscoso
Arabe لزج
Chinois 粘性的
Allemand viskos
Italien viscoso
Espagnol viscoso
Anglais viscous
Source : Google Translate API

Synonymes de « visqueux »

Source : synonymes de visqueux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « visqueux »



mots du mois

Mots similaires