La langue française

Vicié

Définitions du mot « vicié »

Trésor de la Langue Française informatisé

VICIÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de vicier*.
II. − Adjectif
A. − DR. [En parlant d'un acte jur.; p. oppos. à valable, valide] Qui est entaché d'une cause de nullité. (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. Vieilli. Qui est altéré, impur. Humeurs viciées. M. Fraisier, petit homme sec et maladif (...), dont les bourgeons annonçaient un sang très vicié, mais qui d'ailleurs se grattait incessamment le bras droit (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 177).
2. Air, atmosphère vicié(e). Air, atmosphère qui est pollué(e), qui est chargé(e) en gaz carbonique ou en substances nocives. Le souffle frais, qui faisait bruire les feuillages de l'avenue, sembla venir attaquer l'air vicié de la chambre, le prendre par-dessous, le rouler en volutes, le chasser dehors (Martin du G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 614).
C. − Qui est entaché d'erreur dans son principe. (Dict. xixeet xxes.). Raisonnement vicié (Rob. 1985).
Prononc.: [visje]. Étymol. et Hist. V. vicier. Fréq. abs. littér.: 99.

Wiktionnaire

Adjectif

vicié \vi.sje\

  1. (Médecine) Qui est gâté, altéré.
    • Un sang vicié.
  2. (Droit) Qui présente un vice de forme ou un vice de procédure.
    • Un candidat évincé a déposé une requête en référé précontractuel, devant le tribunal administratif (TA) de Nantes, au motif que la procédure était viciée du fait de l’irrégularité d’un tel critère car il était sans rapport direct avec la prestation. — (Mathieu Laugier, « Un critère RSE doit obligatoirement avoir un lien avec l’objet du contrat », article paru le 19 février 2018 sur www.achatpublic.info ; accès limité aux abonnés)
    • En outre, la définition du périmètre du public consulté doit être pertinente au regard de son objet et « toute mesure relative à son organisation de nature à empêcher que son résultat soit vicié par des avis multiples émanant d’une même personne ou par des avis émis par des personnes extérieures au périmètre délimité » doit être prise. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)

Forme de verbe

vicié \vi.sje\

  1. Participe passé masculin singulier de vicier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VICIÉ (vi-si-é, ée) part. passé de vicier
  • Il y aura dans une grande ville vingt yeux viciés qui verront vert et jaune ce qui est blanc, Jurieu, dans BOSSUET 6e avert. III, 39. L'Europe était un corps vicié jusque dans les principes de la vie, Condillac, Disc. de réception.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vicié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vicié visie

Citations contenant le mot « vicié »

  • Au commencement étaient les miasmes! Au Ve siècle avant Jésus-Christ, le médecin grec Hippocrate, père de la médecine, attribuait les fièvres aux émanations fétides, odeurs putrides et autres vapeurs nauséabondes. Pour lutter contre l’air vicié, il préconisait l’usage du feu et des aromates. Pendant deux millénaires, cette théorie des miasmes a imprégné les esprits scientifiques. Au point qu’au XVIIe... , La poignée de main, cet indispensable test de confiance
  • Un tel usage n’existe dans aucun régime parlementaire. Le bon sens politique aurait commandé de conduire de nouvelles transactions politiques autour du parti majoritaire, fut-il islamiste. Autrement, il faudrait appeler par un autre nom « la souveraineté du peuple ». On ne construit pas une démocratie par sa négation. Si la Constitution parraine une telle pratique, il faudrait l’amender. Un tel régime ne permet pas de construire, de prolonger une politique gouvernementale dans le long terme et de la faire accepter par la population. Il est lui-même déconstruction. Il était déjà déconstruit à la naissance, parce qu’il était vicié à la base. lecourrierdelatlas, Point de vue – Tunisie. Le procès d’un régime démolisseur
  • En effet, c’est suite à un processus vicié au niveau des confessions religieuses comme à l’Assemblée nationale que M. Malonda a émergé comme probable prochain président de la Céni. Pourquoi vicié? Parce que le candidat Malonda a été rejeté par l’Eglise kimbanguiste, qui ne le reconnaît pas, alors qu’il a été présenté comme un de ses membres. Ce rejet a été suivi par celui des musulmans du Congo. La Libre Afrique, RDC: Ronsard Malonda, une épine au pied pour Félix Tshisekedi — La Libre Afrique
  • Ce livre trouve dans notre présent disruptif de bien étranges échos. Nous voici plongés au cœur d’une planète au stade ultime de l’ultra­libéralisme, vouée au pire confinement collectif, vraiment malade. Survient le pire : une série de pannes de courant endommage les circuits courts et détruit les réseaux sociaux. L’auteur brosse un tableau à charge du monde en cours avant le grand black-out. Trop d’humains sur terre, pas assez de ressources agroalimentaires. La nature a presque entièrement disparu. Dans un air vicié, le droit aux sorties est raccourci (deux heures par jour). L'Humanité, Dystopie. Un roman d’anticipation dans l’air vicié du temps | L'Humanité
  • Il ferait mieux de croire à l'outil de compromission et de vassalisation au sein de l'Agglo s'il veut rester dans l'air vicié du temps communautaire et ne pas pénaliser sa commune. midilibre.fr, Sylvain André : "Je crois à l’outil de coopération au sein d'Alès Agglo" - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « vicié »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vicié »

Langue Traduction
Anglais stale
Espagnol duro
Italien stantio
Allemand abgestanden
Chinois 陈旧
Arabe قديمة
Portugais obsoleto
Russe несвежий
Japonais 古い
Basque zaharkituak
Corse riposu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vicié »

Source : synonymes de vicié sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vicié »

Vicié

Retour au sommaire ➦

Partager